dimanche 19 janvier 2014

Nos semaines (2 et 3/14)


Le temps est gris et maussade depuis quelques jours. Pour compenser, nous nous gavons de clémentines et de kiwis (les kiwis du jardin !), sauf Antonin, cela va de soi, qui, quoique les fruits lui fassent envie, de supporte pas de les avoir en bouche et les recrache après une ou deux mastications... Les flaques qui parsèment nos promenades aident les enfants à avancer (de flaque en flaque, oui, toujours plus loin !), mais je dois avouer que pour moi, j'en ai déjà assez de l'hiver ! Le bon côté des choses, c'est que cette saison est propice aux projets "bricolage", et je peux vous dire que ça ne chaume pas, à la maison ! Vous saurez tout bientôt, mais pour le moment, patience ! ;-)

Antonin a bien compris que s'il ne garde pas ses chaussons aux pieds, il s'enrhume. Louiselle, elle, se contre-fiche d'être malade et continue à passer son temps à se mettre pieds nus, puis à rhabiller ses petits pieds. La Damoiselle n'est pas capable de rester un quart d'heure sur un plateau montessorien (oh, non !), mais elle peut "jouer" à s'habiller et se déshabiller (principalement avec les chapeaux et les chaussures de la maisonnée) pendant trois quarts d'heure montre en main ! Avec un calme et une concentration tels que je finis toujours par m'inquiéter un peu...


Enfiler ses chaussons lui a donné du fils à retordre : cette fichue languette, d'abord, sous laquelle il faut glisser le pied. Le talon ensuite, qu'il faut prendre la peine de placer. Le scratch enfin. Cet automne je lui faisais toucher les deux parties du velcro (la partie duveteuse et celle, en vis-à-vis, plus rugueuse) car Louiselle ne visualisait pas quels morceaux rapprocher pour que ça tienne. Je l'entends encore répéter inlassablement : "Tout doux ! Ça pique !" en allant de l'un à l'autre pendant de longues minutes...


Bon, depuis début décembre, elle enfile ses chaussons comme elle respire. Et ses couches aussi. Le défit du moment, à présent, c'est d'apprivoiser la draisienne de son grand frère. C'est une opération éprouvante pour mes oreilles car dès que la Damoiselle est au jardin, elle se jette dessus et hurle sans tarder : "Aaaah ! Véloooo ! Tombé !!! Ai maaal !!" Et elle pleure. Fort. Non pas qu'elle se soit gravement blessée, contrairement à ce qu'elle clame. Mais elle est très vexée, et ça aussi, c'est douloureux...

Et sinon, il y a les robes. Les robes, c'est quelque chose à la maison. Louiselle en met désormais, vous le savez. Et pour réchauffer ces tenues forcément un peu plus légères, je lui ai tricoté une paire de... tubes... ("guêtres" ? "manchons" ?) qui peuvent se porter aussi bien aux poignets qu'aux chevilles et qui tiennent chaud, chaud !... Je le sais, j'en ai pour moi-même toute une demi-douzaine...


En plus, c'est adorable, non ? Celles-ci ont été tricotées en une soirée dans une très grosse laine d'alpaga : on monte 15 mailles avec des aiguilles numéro 9, on tricote 15 rangs en côte 1/1, et le tour est joué, il n'y a plus qu'à fermer ! ;-)

Forcément, maintenant, Antonin veut des "tubes-guêtres", lui aussi. J'y travaille. Et il voudrait bien des robes, pendant qu'on y est. Ça, c'est forcément plus compliqué, puisque notre culture ne permet pas à ces pauvres petits garçons d'en porter. Quoique...


Et c'est ainsi que les déguisements sont entrés dans notre vie. Pas de tigre, de pirate ou de princesse, mais des robes, des robes, des robes ! (Et des chapeaux... et des ceintures-foulards). Du coup, j'ai aménagé un petit espace consacré dans l'atelier. Quand les enfants seront plus grands, j'ajouterai une petite coiffeuse avec maquillage et boite à bijoux !

Porte-manteaux, caisse à vêtements
et miroir (capital !)

Et sinon, quoi de neuf ces derniers temps, en terme d'apprentissage ?

Louiselle apparie les couleurs. C'est venu tout seul, et je l'ai constaté alors qu'elle jouait avec notre abaque. Au lieu d'enfiler les perles sur n'importe quelle tige, comme d'habitude, elle s'est mise à les classer, quelques jours avant Noël. Les abaques ont donc élu domicile dans sa chambre pour quelques semaines (quoiqu'Antonin continue à beaucoup aimer d'enfiler ces jetons par couleurs, lui aussi !)

Invitation

Et Louiselle trie les cinq couleurs, en corrigeant elle-même ses erreurs le cas échéant.


Au bout d'un moment, j'ai décidé de lui présenter la première boite de couleurs... C'est vrai qu'elle est encore petite, mais : 1. Elle trie les couleurs ; 2. Elle sait mettre en paire. Alors, pourquoi pas ? De toute façon, je ne perdais rien à essayer. 

En fait, je n'ai pas la première boite. Seulement la deuxième. Dont j'ai extrait les six plaquettes primaires.


Louiselle connait bien ce matériel : depuis le temps qu'elle voit son frère le manipuler sans avoir le droit d'y toucher !! Et bien cette fois, je lui laissais l'occasion de manipuler les plaquettes librement. Vas-y, ma fille, fais connaissance ! 

Et que croyez-vous qu'elle fit ?


... Des mises en paire. Bon. On va approfondir un peu tout ça, mais c'est officiel : Louiselle découvre son premier matériel sensoriel ! ;-)

Et pendant ce temps-là, dans l'atelier :


Il y a quinze jours, j'ai laissé une proposition "pâte à modeler" toute la semaine sur la table. J'ai vraiment aimé que les enfants retrouve la même activité jour après jour : cela leur permet d'approfondir une invitation, et moi je n'ai pas à me creuser la tête pour trouver quelque chose de nouveau à chaque fois !


Les outils proposés : des tampons-encreurs "lettres", que les enfants affectionnent particulièrement et qui n'ont encore jamais vu la couleur de l'encre, puisqu'ils sont dédiés à la pâte à modeler. Un petit rouleau à pâtisserie. Des ciseaux, de différents modèles. Les enfants chosissent ceux qu'ils préfèrent ce jour-là.


Un petit bol rempli d'accessoires : des emporte-pièces, quelques végétaux, des boutons, et des boules d'argile conçues par Papa et Maman il y a quelques mois déjà. Elles sont gravées de motifs simples qui s'impriment dans la pâte lorsqu'on les roule dessus. ;-)

La semaine suivante (celle qui s'achève donc), j'ai proposé une table "collage" :


Antonin a bien accroché, mais Louiselle, beaucoup moins. Et l'activité n'a pas servi du week-end. Un moindre succès, donc. 

L'activité de la semaine qui arrive a déjà été trouvée par Antonin : ce sera découpage ! ;-)

Concernant nos étagères de travail :


Louiselle se passionne pour la dernière activité mathématique de son frère. Évidémment, elle ne met pas les chiffres en paire, mais enfiler les bâtonnets dans les petites fentes l'absorbe littéralement, et elle fait l'exercice jusqu'au bout (et plusieurs fois de suite).

Antonin, lui, manipule à présent les quatre blocs de cylindres. C'est un matériel qu'il aime beaucoup et qu'il me réclame en ce moment plusieurs fois par jour. Malgré cela, il n'a pas encore eu l'idée d'en sortir plusieurs en même temps, ce qui constituait une de mes craintes. Il est très discipliné dans leur usage, et prend soin de les ranger après s'en être servi, en précisant : "Je tiens à deux mains, Maman, tu vois ?". Le geste est à présent intégré : il pince le bouton entre trois doigts, et défait toujours les cylindres de façon linéaire (on peut les remettre, bien sûr, dans l'ordre que l'on veut). Je compte lui proposer dès ce soir sa première "salade" avec deux blocs. Il ne va pas en revenir !! :-)

L'autre matériel qui attire beaucoup les enfants, c'est notre petit support à boulons.


Hélas, l'exécuter de A à Z est encore difficile pour les petites mains... Alors, nous avons aménagé l'activité. Antonin déboulonne (avec mon aide : je maintiens les têtes de vis) et nous nous concentrons sur la partie en bois détachable, que nous couchons sur le tapis. Reste ensuite à retrouver les vis du diamètre correspondant à chaque trou... Cette activité s'apparente à celle des blocs de cylindres, finalement !


Puis, je retourne la pièce de bois, de façon à ce que les têtes de vis touchent le tapis... Et on essaie d'apparier chaque boulon en fonction de son diamètre...


Ce n'est pas facile ! :-)

Je termine sur le dernier aménagement de notre atelier : ma maman m'ayant proposé des flacons à épices dans un support bien kitsch dont elle ne savait que faire... j'ai dit OUI !, bien entendu ! Et mon homme de s'interroger : "Mais, qu'est-ce que tu vas faire de ça ? C'est moche !!!" :-D

Oui, effectivement, je ne le verrais pas dans ma cuisine, mais dans notre pièce sous les combles, il est parfait, ce petit support :


Accroché à hauteur d'enfant, il propose tout un tas d'éléments naturels (feuilles de laurier, pierres, morceaux d'épicéa, coquilles d'escargot vides, fèves sèches, petits coquillages). Les enfants choisissent un flacon, l'ouvrent, et vident une partie (ou tout) de son contenu dans un petit ramequin de verre qu'ils ont à disposition. Je pensais surtout à l'activité "modelage", pour laquelle on est toujours en quête d'objets à enfoncer, mais la dernière fois qu'un enfant est allé choisir un flacon, c'était Louiselle pour notre séance "miroir" :

Antonin choisit le bocal de coquillages...

Louiselle enrichit la proposition...

Et moi aussi !

(Je suis allée chercher notre petit arc-en-ciel Grimm, en reprenant cette proposition-là).

De belles semaines, malgré la grisaille, n'est-ce pas ? :-)

29 commentaires:

  1. Réponses
    1. CERINA, COMMENT FAIS-TU POUR ÊTRE AUSSI RÉACTIVE ???

      Même Google est au courant de la parution de mes articles après toi !! :-D

      Supprimer
  2. Merci pour l'idée des tampons encreurs :)

    RépondreSupprimer
  3. La page du blog est ouvert en continue sur mon iPod :D donc j'actualise ;) la page souvent tu postes en début d'après quand tes petits dorment et la mienne aussi :) bon cette semaine tu m'as attrapé plusieurs fois car tu as poste plus tard ;) mais j'ai vu après ;)

    Encore merci pour le billet qui donne plein d'idée ;)

    Ici aussi jade est toujours pied nue et j'ai souri quand tu as parler d'antonin qui mettait des robes mon fils Antoine était pareil petit toujours a enfiler des robes ;) bon maintenant a 13 ans il y a bien longtemps qui ne met plus de robe lol.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha, "Antoine" - "Antonin", ceci explique peut-être cela...

      Nous verrons dans 10 ans ! :-D

      BIsous ta petite famille !

      Supprimer
  4. De très belles semaines.
    Ici entre la reprise du travail, de l'école et surtout des microbes nos semaines ont été beaucoup moins sympas mais on se rattrapera dans quelques jours.

    RépondreSupprimer
  5. Encore de belles idées d'activités inspirantes par ici.
    Raaah et j'adore les tubes (guêtres?)

    RépondreSupprimer
  6. Et ils rangent après dans les petits pots... ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Clotilde !
      Alors, euh...

      Antonin range SUPER BIEN depuis quelques semaine,s c'est bluffant !

      Louiselle... c'est en construction ! ;-)

      Supprimer
    2. Bravo Antonin ! Ici, c'est plutôt la petite qui range...

      Ah oui, une autre question, pour le support à boulons : à ton avis, qu'est-ce que le support apporte en plus par rapport aux vis-écrous seuls ? (en dehors de l'encastrement type cylindres ?)

      Supprimer
    3. En fait, Clothilde, je pense que le principal avantage de ce support est de rendre l'activité plus attirante ! ;-)
      Mais il ne la simplifie pas, au contraire, il y a un élement de plus à gérer lors de l'assemblage/déassemblage...

      Ce suppport est clairement facultatif ! C'était juste un craquage de ma part... :-)

      Supprimer
    4. Excuse-moi, j'ai fait une erreur en écrivant ton prénom. Je veux toujours écrire "Clotilde" avec un H ! :-D

      Supprimer
  7. C'est un très beau début d'année ! J'adore la complicité entre frère et soeur (photo des déguisements), c'est touchant !

    RépondreSupprimer
  8. Vraiment ces billets fourre tout j'adore! :-)
    Coté déguisement, certes c'est intéressant d'avoir un déguisement pirate clown ou chevalier, il n'empêche que ce qui fait le plus recette à la maison (et ce avec quoi nous avons commencé quand nous avions ... rien ) c'est bien les foulards de maman qui font jupe, chapeau de pirate, robe et tout plein d'autres trucs j'adore :-) Même le plus petit s'y met.
    Quant aux guetres ahhh je verrai bien mes petits pieds dedans moi.... mais je ne sais pas tricoter... (il faudrait qu'on fasse des échanges ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah et PetitF est aussi très interesé par les draisiennes de ses frères. Il a des jambes encore un poil trop petites une fois dessus ses pieds ne touchent pas terre... grrr c'est vraiment rageant! On en reparle au printemps d'ici là mon petit champignon aura sans doute assez poussé!

      Supprimer
    2. Oui, Clo, l'idée de cadeau pour les deux-ans est toute trouvée ! :-D

      Je t'apprend à tricoter dès qu'on se revoie : tu vas adorer !

      Je termine en te disant MERCI de la part d'Antonin (tu sais pourquoi, mais on en reparle mercredi !)

      Supprimer
  9. Depuis que je connais votre blog, c’est-à-dire 2 ou 3 mois (je ne me rappelle plus comment je suis « tombée dessus » ?), je lis vos billets avec un grand intérêt, teinté d’une réelle admiration... Que d’activités originales, riches, variées et ludiques pour vos enfants ! Je découvre des méthodes d’apprentissage que je ne connaissais pas et aimerais vraiment pouvoir faire de même avec mes filles de 4 ans et demi et 15 mois. Mais en reprenant le travail à temps plein, mes journées sont trop courtes (départ 8h30 , retour 19h) et les week-end…les journées passent trop viiiiiiiite ! Je dois sûrement pouvoir optimiser mon organisation :-( …
    En attendant, je m’inspire modestement de vos propositions et ma résolution 2014 est la mise en place de la rotation des jouets. Un bon début…et une petite révolution chez nous ;-)
    Merci pour vos écrits et bonne semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Marjolaine, je suis bien d'accord avec toi lire Elsa est passionnant ET très frustrant surtout quand on est une maman qui travaille!
      Si déjà Elsa nous inspire et nous permet de mettre en place ne serait ce que quelques miettes de tout ce qu'elle nous livre ici eh bien c'est déjà pas mal!!
      Signé une autre maman qui travaille et qui aimerait bien en faire plus avec ses enfants ;-)

      Supprimer
    2. C'est exactement ce que je ressens !!! Grande inspiration mais aussi grande frustration quand on est de retour qu'à 18h30 (et déjà, c'est pas mal !!). Mais, avec une solide organisation (quasi militaire parfois), j'arrive à grapiller un peu de temps. J'ai de la chance d'avoir mon mercredi pour mes deux enfants, ces moments là sont irremplaçables.

      Supprimer
    3. Ah bah, oui, mais c'est normal aussi...

      Attendez que j'ai repris le boulot...
      Et en plus, mon boulot à moi, il demande une bonne dose de travail à la maison... :-(

      Supprimer
  10. Quelles jolies semaines !
    Charlie n'a que 4 mois 1/2 mais je lis tout avec gourmandise et me fais mon petit carnet avec vos bonnes idées !

    Tout est si clair est bien organisé...
    Merci et belle nouvelle semaine à vous !

    RépondreSupprimer
  11. Elsa le catalogue schleich 2014 est en ligne :)

    RépondreSupprimer
  12. Moi aussi je suis très admirative :-))
    et je vais avoir des commentaires un peu redondants mais comment fais tu pour faire tout ça avec tes petits bouts quand on sait que ce que tu nous montres n'est que la partie émergée de l'iceberg (parce qu'il faut bien préparer tout ce que tu proposes et aussi accessoirement faire à manger et manger, faire les courses, ranger un peu la maison dormir de temps en temps bref la vie quoi :-))) ??????

    RépondreSupprimer
  13. Encore de belles semaines pour vous et de l'inspiration pour nous!

    Je me demandais si Louiselle utilise les ciseaux que vous avez proposé lors de l'activité pate a modeler ou s'ils ne sont que pour Antonin?

    Vous avez l'air d'avoir un super tipi pour vos enfants!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ptityaya !

      Louiselle utilise les ciseaux depuis longtemps déjà. Enfin, "utilise"... :-D
      En fait elle prend une branche dans chaque main et ouvre, et ferme. En chanteant la comptine que j'ai inventé à ce sujet et dont je parlais ici :

      http://mercimontessori.blogspot.fr/2013/08/apprendre-decouper-1.html

      Je l'ai toujours laissé faire, dès que son intérêt s'est manifesté. Par contre, j'ai instauré une règle dès le début : si elle veut manipuler des ciseaux, elle doit être assise. Et franchement, si l'enfant ne court pas partout avec cet instrument dans les mains, je ne le trouve plus si dangereux !! ;-)

      Et sinon : non, ce tipi n'est pas super... Très bas de gamme (je ne devrait pas dire ça, c'est un cadeau...), mais de toute façon les enfants s'en désintéressent complètement. L'âge des cabanes n'est pas encore là ! ;-)

      Supprimer
  14. J'aime beaucoup quand tu nous proposes tes "récap" de la semaine ! Toujours de bonnes idées et conseil ! J'ai vraiment hâte de découvrir tes projets "bricolage"...

    Dis moi, pourrais tu me dire où tu as trouvé ton "jeu" pour le tri des couleurs ?
    Pour l'activité collage, c'est du vernis colle ? Tu le mets à dispo dans un petit pot ? Ici j'ai re-tenté la peinture et la pâte à modeler la semaine dernière et elle porte encore dans sa bouche (pourtant ça c'était arrêté), même si je la préviens, même si... Du coup je n'ose pas recommencer. J'ai l'impression que c'est irrésistible, plus qu'avant encore je veux dire...
    Que j'aimerais avoir un atelier comme toi, des idées comme toi, du matériel comme toi... bref MERCI pour ton inspiration !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Kiwi !

      Le "jeu", c'est l'abaque que j'utilise avce mes classes de cycle 2 !! :-D

      http://www.lilot-educatif.com/fr/jeux-mathematiques/252-abaque-vertical.html

      Pour notre bricolage en cours, tu ne vas pas être déçue, c'est juste... OUAH !! (Et je suis excitée comme une gamine, mais bon, ce n'est pas encore fini...)

      Oui, la colle, c'est du vernis colle. Quand mon gros pot sera vide, j'essaierai de trouver quelque chose de plus écolo, mais je dois dire que mes enfants n'ont jamais essayé de goûter à la colle ! ;-)

      Par contre, la pâte à modeler, jusqu'à très récemment encore... Mais je crois que c'est enfin passé. Cela vient que ma pâte maison est salée, ils adorent ce goût ! :-(
      Heureusement, elle n'est pas du tout toxique, ce qui me permettait de répéter qu'il ne fallait pas la manger, mais sans stresser ni devoir tout enlever...

      Bon courage pour la phase buccale, moi aussi à la fin j'en avais marre ! ;-)

      Supprimer
  15. Mon mari a un client qui vit en robe longue toute l'année et pied nus en plus de ça ! voilà de quoi inspirer tes enfants (Antonin pour les robes et Louiselle pour les pieds!)
    Il est bel homme d'après mon mari (je ne l'ai jamais vu!), il dit qu'il est très "classe" et qu'il a beaucoup de prestance...

    Toutes ces activités me donnent des idées...un coin déguisement ne serait pas de trop ici aussi, et je me rend compte que j'ai repoussé trop longtemps l'installation d'un miroir dans le coin jeux ou dans la chambre de la gommette ! Elle n'en a que des petits et ne peut pas se voir "en pieds" dedans....

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir Elsa et merci pour ce super résumé ! Encore beaucoup d'idées qui m'inspirent et déjà quelques unes mises en pratique : le coffre à déguisement et foulards avec miroir dans un coin de la chambre, j'ai fabriqué une boite avec des petits trous pour insérer des pics en bois et j'ai mis à disposition un petit miroir et quelques pots contenant des ''trésors'' : coquilles d'escargots, perles de verres, etc. les enfants ont vraiment bien aimé... Donc merci encore pour tout !!! Ah oui j'oubliais l'idée des tampons pour la pâte à modeler, je n'y avais jamais pensé ! j'ai testé l'utilisation des tampons avec de l'encre avec mon petit poussin qui a 23 mois, ça a été catastrophique ! donc je retiens l'idée de la pâte à modeler, je te raconterai... A très bientôt

    RépondreSupprimer