dimanche 18 mars 2018

Bibliok'lipop {mars 2018}

En ce moment, nous lisons ...


Gouter - lecture de Mardi-Gras 💚

Connaissez-vous Le chevalier de Ventre-Ă -terre ? Il est signĂ© Gilles Bachelet, vous savez, l'auteur de Mon chat le plus bĂȘte du monde, et comme d'habitude le dĂ©calage texte-images est hilarant. Mais cet album-ci a quelque chose en plus - et Ă  mes yeux, c'est un chef d’Ɠuvre d'un accomplissement rare. Est-ce l'univers mĂ©diĂ©val et la richesse des illustrations, Ă  la fois oniriques et rĂ©alistes ? Est-ce la tendresse et "l'humanitĂ©" qui irradient de ce hĂ©ros gastĂ©ropode ? Surtout, ne le manquez pas s'il vous passe entre les mains ! 

(N.B. L'autre livre visible sur la photo est un de nos livre d'histoire préféré : L'histoire du monde en mille objets)


Voici un de nos dernier coups de cƓur livresque : Le livre de la jungle, adaptĂ© fidĂšlement par VĂ©ronique OvaldĂ©, de maniĂšre Ă  rendre l’Ɠuvre de Kipling accessible aux plus jeunes (mes enfants ont 5 et 7 ans). C'est une merveille ! IllustrĂ©e de maniĂšre magistrale par Laurent Moreau, et rendant compte de toute la finesse du scĂ©nario - je vous prĂ©viens, on est loin du dessin animĂ© Ă©dulcorĂ© et manichĂ©en de Walt Disney dans lequel il ne se passe pas grand chose ... (mais que nous aimons nĂ©anmoins, bon ! 😄).

Bref, une pépite à mettre dans toutes les mains ...


Presque tout et Costumes, de Joëlle Jolivet.


A chacun son Jolivet ! 😄

Les imagiers, ce n'est pas que pour les bĂ©bĂ©s ! À preuve, l’Ɠuvre XXL de JoĂ«lle Jolivet. Attention : le grand format, la beautĂ© du papier et la fragilitĂ© des rabats rend ces albums difficilement manipulables en autonomie par les tout-petits ... Mais ces livres s'adressent-ils aux touts petits ? Presque tout, le prĂ©fĂ©rĂ© de mes enfants se prĂ©sente comme une petite encyclopĂ©die graphique. Chaque catĂ©gorie d'objets occupe une double page, invitant le lecteur Ă  mettre de l'ordre dans sa tĂȘte et Ă  enrichir son vocabulaire. Costumes plaira sans limite d'Ăąge - personnellement, je suis fascinĂ©e ! Il s'agit d'un vĂ©ritable ouvrage culturel, ouvrant sur l'Histoire, la GĂ©ographie, la sociologie et l’ethnologie. Sans compter qu'Ă  chaque fois que je le feuillette, je rĂȘve de concevoir des dĂ©guisements pour mes enfants ou leurs doudous ... 😊

Henri IV, Ă©ditions "Quelle histoire"

 


Ouh lĂ  lĂ , j'ai eu bien du mal Ă  dĂ©nicher la figurine d'Henri IV, qui n'est plus rĂ©Ă©ditĂ©e par Papo... 😟 M'enfin, j'y suis tout de mĂȘme parvenue, d'occasion sur Internet, pour une bouchĂ©e de pain, et avec son cheval en plus ! 👍 Ce qui me permet de constater une fois de plus que les figurines d'il y a dix ans Ă©taient de meilleure qualitĂ© que celles d'aujourd'hui, mais bref.

C'est un gros morceau, ce Henri IV. Il y a un an de cela, mes enfants étaient tombés sur des illustrations de la saint Barthélémy dans leurs livres d'Histoire (illustrations plutÎt soft, mais bon, enfin, un carnage reste un carnage). Ces images avaient exercé sur eux une impression profonde - en particulier sur Louiselle. Je vous rassure, aucun cauchemar ne fut à déplorer, mais du coup, on en avait beaucoup parlé.

Aujourd'hui, nous reprenons l'antagonisme catholiques/protestants un peu plus en dĂ©tails - en particulier avec le livre des Ă©ditions Quelle histoire, dont je vous avais dĂ©jĂ  parlĂ© ICI. Aborder cette pĂ©riode de l'Histoire Ă  travers la biographie du premier des Bourbon permet de le faire par le biais de la tolĂ©rance et de la rĂ©conciliation - mĂȘme si sa triste fin montre bien qu'Ă  la fin de son rĂšgne, rien n'est rĂ©solu.

Et puis, ces guerres de religion trouvent un troublant Ă©cho dans notre actualitĂ© ... deux visions du monde qui s'affrontent dans un combat sans merci ... Je n'ai pas encore vraiment parlĂ© de terrorisme Ă  mes enfants - je trouve ça trop violent dans la mesure oĂč c'est contemporain. Mais l'Ă©poque d'Henri IV est une belle mĂ©taphore de notre Ă©poque, et elle permet de faire passer le message de tolĂ©rance te de paix si nĂ©cessaire Ă  nos vies d'aujourd'hui ...

En ce moment, nous Ă©coutons ...




L'ensemble est une vĂ©ritable "Histoire naturelle", au sens propre, puisqu'il s'agit de retracer l'Ă©volution de la vie animale pendant les 15 000 derniĂšres annĂ©es.  Vocabulaire soutenu, tournures de phrases riches, scĂ©narios relativement complexes : ici, aprĂšs quelques Ă©coutes (trĂšs agrĂ©ables, au demeurant), nous avons finalement prĂ©fĂ©rĂ© le texte en lecture offerte. Que la belle voix de Jacques Perrin n'en prenne pas ombrage ! Lire Ă  me enfants me permet d'accentuer, d'expliciter ou de mĂ©nager des pauses ... pile Ă  leur mesure. 👌


Avec les Ogres de Barback, c'est toute ma vie estudiantine qui me revient d'un coup. Ce que j'ai pu les Ă©couter ! Finalement, leurs chansons "pour enfants" coulent de source. Je ne suis pas vraiment sĂ»re, d'ailleurs, qu'il s'agisse de musique "pour enfant". PlutĂŽt est-ce un rĂ©pertoire universel, lĂ©ger et bigarrĂ©, rythmĂ©, qui finalement, plait Ă  tous indĂ©pendamment de l'Ăąge. Mais n'est-ce pas le cas de l'ensemble de l’Ɠuvre des Ogres ?


Ici, c'est sĂ»r, la compilation n'a pas la prĂ©tention de s'adresser aux enfants. Mais les enfants n'Ă©coutent pas QUE de la musique pour enfant, n'est-ce pas ? Cette pochette de 3 CD m'a Ă©tĂ© offerte Ă  NoĂ«l dernier, et il se trouve que certaines chansons plaisent Ă  toute la famille : "En sortant de l'Ă©cole", "Je suis comme je suis", "Les feuilles mortes" ... Les interprĂštes variĂ©s (d'Yves Montand Ă  Arthur H, en passant par Jacques PrĂ©vert himself) donnent Ă  l'ensemble une certaine dynamique, mĂȘme si la qualitĂ© de son n'est pas toujours parfaite, en particulier concernant les enregistrements anciens.

- Le Soldat rose, Louis Chédid.

J'Ă©tais trĂšs heureuse de mettre ce disque dans les oreilles de mes enfants, eux qui ont tellement apprĂ©ciĂ© Emilie Jolie ! Le Soldat rose, c'est pour moi une Ɠuvre de la mĂȘme famille : une histoire en chansons, la promenade d'un protagoniste, qui rencontre une foultitude de personnages rocambolesques, chacun (incarnĂ© par un artiste cĂ©lĂšbre) poussant sa chansonnette afin de raconter son histoire. Le tout irradie de bonnes ondes, de rythme et de fraicheur. On fait le plein de toutes les voix qu'on aime - et mĂȘme de celle qu'on aime moins, mais qui, sous la direction de Louis ChĂ©did, se font douces, drĂŽles ou tendres ... Une belle dĂ©couverte !

Et vous, que lisez-vous /Ă©coutez-vous/regardez-vous en ce moment ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire