mardi 10 mars 2015

Valoriser/conserver les oeuvres enfantines


Je croule sous les œuvres de mes enfants - vous me direz : je l'ai bien cherché ! :-)

Je suis persuadée depuis longtemps de l'importance de les valoriser - ne serait-ce que pour en garder souvenir, mais surtout pour signifier aux enfants que leurs productions sont importantes.

Je vous livre aujourd'hui mon organisation matérielle en espérant qu'elle vous inspirera si vous tâtonnez à ce sujet.


Voici un premier aménagement simple comme bonjour et très pratique : deux clous au-dessus de la table de travail, une cordelette tendue et quelques pinces à linge. Les enfants peuvent accrocher leurs travaux en cours pour les reprendre plus tard... ainsi, le "coloriage magique" d'Elmer - le premier coloriage magique d'Antonin !, qui a décidé qu'il le finirait demain, et l'a pincé là pour faire place nette et sortir la pâte à modeler. :-)

Parfois les œuvres remisée ainsi ne sont jamais reprises. Parfois ce ne sont pas des productions qui se retrouvent accrochées là - mais des plumes, des pochoirs, des papiers d'emballage divers. C'est parfait, c'est inspirant ! :-)


Un peu plus loin se trouve un panneau de liège - il s'agit en fait de deux panneaux, achetés pour une bouchée de pain en supermarché et fixés l'un contre l'autre. Le liège est un très beau matériau, et les enfants peuvent y punaiser eux-mêmes leurs travaux sans aide. Il est rare que les œuvres exposées ici soient reprises pour être complétées ; elles se sont extraites de l'aire de travail, on est déjà dans une démarche d'exhibition.


Enfin, sur leurs étagères, les enfants disposent chacun d'un casier où déposer leurs travaux. Les dessins à peine ébauchés peuvent passer de la table à ce bac ; parfois, ils sont auparavent affichés dans l'un des deux espaces précédemment décrits - longuement, brièvement... Peu importe : quel que soit le "cycle de l'œuvre", c'est ici qu'elle atterrit. Une fois rangée ici, elle n'est jamais reprise pour être exposée, elle est un peu oubliée.

Les règles de fonctionnement que je vous décris ici sont des règles tacites, qui se sont mises en place d'elles-mêmes. Je n'ai rien imposé aux enfants du genre : "Ah, non, une fois que ton collage est rangé, il ne faut pas le reprendre !", car il n'y a aucune règle, si ce n'est : si un travail traine n'importe où, je demande à l'enfant concerné de le ranger dans sa panière.

Une fois par mois (le dernier jour du mois, c'est devenu un de mes rituels personnels, et je l'adore !), j'épluche le contenu de chaque panière et je trie. Il est rare que je demande leurs avis aux enfants parce qu'en réalité cela ne les intéresse pas. Le résultat fini les ennuie profondément. Je conserve environ la moitié des travaux, que je juge significatifs. Je brûle le reste sans hésiter. Si. Je vous rassure, il s'agit généralement de travaux à peine ébauché - du style : "Je lance un grand trait sur ma feuille avant de réaliser que je n'ai pas envie de dessiner"... ;-)

Cahiers mensuels de Louiselle

Le gros de ces travaux sera relié par des agrafes en un "cahier mensuel". Puisque mes enfants ne jurent en ce moment que par les coloriages, j'ai trouvé pratique d'imprimer un simple coloriage thématique - avec le nom du mois écrit en gros - en guise de couverture. Bien sûr, il serait beaucoup plus intéressant de réfléchir à des "couvertures" plus riches en prévoyant des situations artistiques en amont, j'en conviens. On fait selon le temps dont on dispose, mais j'y viendrai, c'est sûr ! :-)

Cahier d'Antonin, février 2015.

Bon, joli ou pas, j'aime beaucoup mon système, qui a l'avantage d'être simplissime, d'être exécuté rapidement, et de conserver une trace claire et ordonnée des travaux de mes enfants - et de leur évolution.


Ces "cahiers" prennent place dans de grandes boîtes (Ikéa), qui accueillent aussi les travaux scolaires, les carnets à dessins achevés et les courriers reçus, le tout soigneusement daté.

 

Quand une boite est pleine - je n'en suis pas là ! - il suffit de l'étiqueter ("Antonin, Septembre 2014 - Décembre 2016", par exemple), de la ranger, et d'en acheter une nouvelle ! Il fera bon, dans quelques années, rouvrir la boite et explorer son contenu... :-)

Tous les travaux ne terminent pas ainsi. Non. Parmi eux il y a des œuvres, auxquelles je réserve un sort spécial. J'ai acheté un porte-vue/lutin/porte-documents (private joke) géant (format A3) dans lequel j'essaie de mettre en valeur les productions dont je souhaite garder une trace spéciale.


Ce porte-folio là, c'est notre documentation Reggio à nous - j'essaie, autant que possible, de garder trace de la démarche, soit en reportant les commentaires de mes enfants pendant ou après l'action, soit en apposant aux travaux des photographies des artistes au travail...

Inutile de dire que nous avons pour ce support-là une tendresse spéciale... :-D

25 commentaires:

  1. Je vais faire ça ! J'avais déjà l'idée du panneau de liège (on en avait un dans nos chambres et on adorait pouvoir afficher des choses de toutes sortes, aussi bien pour jouer que comme mémo, que des œuvres d'art ou des cartes postales :) ), mais j'aime beaucoup l'idée du fil à pinces à linge ! Je pique :)
    J'ai déjà une oeuvre de ma petite (mais j'ai oublié de la dater :( ) que le papa voulait me faire jeter. "Sa toute première peinture, nanméçavapa ?" que je lui ai dit. Il s'est contenté d'hausser les épaules.

    RépondreSupprimer
  2. Ici aussi il y a un fil et épingles dans la chambre (en fait cela sert au départ aux rideaux, acheté chez ikea) pour accrocher les dessins mais aussi les cartes reçus, des photos... tout ce que Jules souhaite. En ce moment il y a un dessin, un collage réalisé en classe, le faire part d'un nouveau de la famille, le flyer d'un film vu au cinéma avec l'école.
    Et j'ai aussi une boîte par enfant (boîte à souvenirs).
    J'adore le grand portfolio et surtout l'idée de prendre les enfants en photo pendant l'action !
    Justine

    RépondreSupprimer
  3. On a un fil et des œuvres accrochées, ainsi que des œuvres exposées sur le frigo (les enfants sont heureux de les admirer à l'heure du repas!).
    Le système de revue mensuelle me plaît bien, surtout qu'en ce moment ça dépote ;-)

    RépondreSupprimer
  4. hé hé, moi aussi je classe tout soigneusement, même si j'avoue mon Crapouillot est moins productif ;)
    Nous avons aussi un système de cordelette et pince à linge (très pratique et sa fait travailler la pince également ;) ) Mais Crapouillot n'adhère pas avec le panneau de liège. Il retire tout systématiquement. Enfin ce sera pour plus tard.

    J'archive aussi en pensant bien à mettre la date du jour de la réalisation, je scanne les différentes œuvres ou je fais des photos (pour les plus grandes, ou les collages en relief type playmaïs) car j'aime bien conserver une trace numérique pour le cas ou les œuvres serait jetée. Car j'ignore pourquoi mais Crapouillot défait ses collage de maïs, impossible de garder une œuvre plus de 2 jours !

    Je suis du genre à tout garder, alors moi aussi j’investis dans les cartons d'archives ;)

    RépondreSupprimer
  5. Moi je me rends compte ( c'est très mal) que je ne garde presque aucun dessin de petite alors que je gardais ceux de ses frères au même âge... Chez nous il y a les dessins qui sont affichés sur le frigo RT ceux qu'on découvre parfois au dessus de notre lit ( c'est trop mignon) et au bout d'un moment je trie... J'aime l'idée du lutin A3 je ne savais pas que ça existait dans ce format.

    RépondreSupprimer
  6. Moi je te pique l'idée des cahiers mensuels ;-) !!

    RépondreSupprimer
  7. Chez nous les oeuvres "en expositions" sont collées au masking tape directement sur le mur de notre salle de création (à mi chemin entre un bureau et une caverne d'Ali Baba...). Les oeuvres stockées le sont dans un gros classeur avec une année par intercalaire (ok, je trie vrmt beaucoup, je ne garde que les avancées significatives ou les oeuvres qui ont une histoire importante).
    Par contre en ce moment je photographie toutes ses oeuvres autour d'un thème (là c'est les animaux) pour les compiler sur un seul fichier et le tirer en grand format, l'encadrer et le mettre en bonne place dans notre salon.
    Merci pour les idées !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve le nom de votre salle dédiée très agréable et explicite!

      Supprimer
  8. Bonjour Elsa,
    En lisant ce billet, j'ai pris conscience de plusieurs choses que :

    - Je suis mal organisée. Je trouvais tous ces dessins envahissants.
    Ton organisation (rangement) m'a permis de comprendre l'importance de garder les "oeuvres" de mes enfants et surtout de bien les mettre en valeur.

    -Il est nécessaire de garder une "trace" du passé.
    C'est toujours avec un plaisir immense de retrouver ces dessins d'enfant...

    Merci infiniment (Je pense que mes enfants te remercieront aussi :-) ). Sam

    RépondreSupprimer
  9. Salut, je ne sais pas si ça peut intéresser tes enfants mais mon oncle et moi on a un site (encore un peu en construction) qui s'appelle artist-rally ou dessin d'enfant (on ne sais pas vraiment encore lol) mais tu peux aller voir et me dire ce que tu en penses et si tu comprends bien le concept ? http://www.artist-rally.fr/ voilà

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis donc, c'est une idée, ce concours géant ! :-)

      Supprimer
  10. Bonjour Elsa, comme souvent quand je lis tes billets je suis soulagée :-))
    et oui, grande révélation pour moi, on n'est pas obligés de tout garder ce que les petits lutins produisent ouf ! car jusqu'ici j'avais du mal à jeter certains de leurs dessins (et ça ne manque pas) au grand dam du papa...
    donc je vais garder les plus "significatifs" (pour moi je veux dire)
    On affiche aussi pas mal mais ici c'est avec du patafix et on expose aussi quelques dessins plastifiés (mis au dessus du lit des parents ( c'est pour que tu dormes bien Maman ....)
    Merci encore de m'aider dans ma déculpabilisation hihi

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Elsa
    Vous gardez les dessins de vos enfants depuis qu'ils ont quel Age ?
    Sandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis leurs toute toute première trace. Les deux premières années, mes enfants ne dessinaient que dans des carnets à croquis, donc facile : je garde précieusement les carnets à dessins pleins. :-)

      C'est parce que les supports et les cativités se sont diversifiés avec le temps que je complète à présent avec mes "cahiers mensuels" et notre lutin géant... :-)

      Supprimer
  12. J'aime bien l'idée du porte vue format A3. Je ne savais pas que ça existait. Tu achètes ça en magasin spécialisé?

    Ici aussi nous avons une cordelette avec épingles au dessus de sa petite table. Et il y en a aussi scotché sur les murs un peu partout.
    Après je fais le tri et je les gardes dans un porte vue, même si pour l'instant ça n' intéresse pa vraiment petit T.

    G.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai acheté ce porte-vue dans un magasin de fournitures de bureau.
      :-)

      Supprimer
  13. Je suis loin d'être aussi bien organisée ("Ah flûûûte, j'ai pas mis la date ni le nom sur celui-là, pffff..."), mais j'ai une astuce à partager : envoyer les œuvres surnuméraires à la famille !
    Je ne garde que les significatives, je jette effectivement aussi les 3 traits par feuilles ("tiens maman, j'ai pris des beeeelles feuilles et je t'ai fait pleiiiin de feuille brouillon ! T'es contente, hein ?!!" o-O ) et celles dont j'ai du mal à me séparer par conservatisme primaire, j'en fait cadeau !
    Ça fait des heureux, et ça libère un peu d'espace ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Oops !
      Je ne mets jamais ni nom ni date, mon système m'en dipense.
      Comme toi, je n'ai pas que cela à faire ! :-)

      Bonne idée, les cadeaux, je retiens ! :-)

      Supprimer
  14. Bonjour Elsa,
    Merci de ces infos :-)
    J'avoue ne conserver AUCUN dessin de Charline pour le moment... je sais que je le regretterai mais j'ai du mal à voir "au delà du" gribouillis :-/
    Bien sur ils ne partent pas "immédiatement" à la poubelle mais ils y finissent tous à un moment donné...!
    En attendant de rejoindre le bac "recyclage", nous avons aussi un système un peu comparable au tien avec un tableau d'exposition (magnétique en revanche) dans le salon et un casier à tiroir pour ranger les dessins non affichés. Un autre tableau est prévu dans la chambre (mais pour le moment trône en lieu et place du tableau une réalisation collective qui était son cadeau d'anniversaire de l'école...)
    Je n'ai pas encore commencé de cahier "souvenir" pourtant j'ai acheté des supports (grands cahiers) mais je n'ai pas eu l'occasion, depuis longtemps, de proposer de séances "plastiques" un peu "originales"... la revue mensuelle me plait bien, me parait très facile à mettre en œuvre et pourrait au moins garder une "trace" des dessins quotidiens...!
    Je pense que je vais essayer au moins de lui proposer ça... l'idée thématique me plait bien aussi :-)

    RépondreSupprimer
  15. J'aime beaucoup l'idée des dessins reliés mois par mois. Cela permet de suivre l'évolution du graphisme tout en les rangeant correctement. Je suis conquise ! Merci pour l'idée. Pour l'instant, je rangeais tout dans une grande pochette à dessin.

    RépondreSupprimer
  16. Coucou !
    Ah! J'aime beaucoup l'idée de relier en cahier mensuel ! Sympa.
    Moi, je suis de celles qui inscrivent date et prénom sur la page. J'aime mieux.

    Mais de temps en temps, je me dis que faire du "conservatisme" comme ça, c'est lui donner un peu un mauvais exemple. Enfin, du moins, si c'est trop poussé - je comprends bien l'intérêt de retrouver d'anciens dessins lorsque l'on grandit, c'est une façon de se construire par la connaissance de son passé.
    Mais voilà, je crains le sur-attachement à "l'objet". Parce qu'il me guette trop souvent.
    D'ailleurs, je suis envahie. Je ne sais pas jeter. Contrairement à mon mari ! ^^
    Alors, je fais un gros travail sur moi-même :-D

    L'idée d'avoir une place où l'enfant peut déposer ce qui "traine", c'est super !
    Oops a une bien bonne idée aussi, d'envoyer des dessins à la famille. Découpés au format carte, ils peuvent devenir carte de voeux, encadrés joliment ils seront de beaux cadeaux pour Papis et Mamies.

    Merci !
    Shrimp.
    ps: funny "private joke" :-D

    RépondreSupprimer
  17. Quelques trouvailles, j'ai été gênée pendant un moment de jeter toutes les peintures qui auraient fait de si jolis fonds mais dont elle refusait de se servir pour dessiner !

    http://mommo-design.blogspot.it/2014/04/per-chi-avesse-bambini-par-ticolarmen.html

    Et une jolie idée :
    http://southernexposure1.squarespace.com/southern-exposure/2009/12/29/rileys-christmas-gift.html

    RépondreSupprimer
  18. Juste pour dire que j'ai bien fait de garder tous ces fonds...
    Nous nous sommes lancées dans notre "Histoire de Bulles" et nous en découpons allègrement dedans !
    Oh Elsa, j'attends un peu et je viendrais te raconter comme cette histoire à touché ma fille en plein coeur ...

    RépondreSupprimer