vendredi 6 mars 2015

Prêts ? Parés !

Avant d'être Maman, j'étais sauvage. J'étais cool. J'étais nomade. J'étais non-consumériste à mort - je suis toujours anti-consommatrice, mais ne suis plus QUOI QUE CE SOIT "à mort" depuis que j'ai des enfants... Je tiens à ma vie ! ;-) J'arpentais nos bords de mer rocheux en pattes d'éph' et en sabots (si,si) en me moquant à mi-voix de toutes ces familles uniformes habillées chez Décathlon (ou assimilés).

Et puis je suis devenue Maman, et il est vrai que ça m'a pris un peu plus de temps que mes copines, mais j'ai compris : chez Décathlon (ou assimilés), ils vendent des bottillons de ski imperméables et hyper chauds à des prix imbattables. Et un geste simple comme de glisser un pantalon de rechange ou un goûter dans le sac à dos peut sauver une promenade - si vous avez un Damoiseau à la maison, vous saurez de quoi je parle ! :-D

Je ne sais pas si notre famille de Normands exilés ressemble à ces dynasties 100% montagnardes que nous croisons à la moindre rando - au fond de moi, je ne l'espère pas (elles semblent tout droit sorties d'une pub pour Go sport !), mais je dois admettre que l'écart se résorbe. C'est bête à dire, mais avant de partir en excursion, à présent, je me prépare ; et je sais maintenant que cette anticipation sera déterminante pour la réussite de notre journée.

Je me doute que j'enfonce des portes ouvertes... Ce que je découvre là, tout le monde le sait depuis le biberon ! N'ayant pas appris, je suis fière de ma check-list actuelle... et je la partage, allons ! Si elle est utile à une personne, ce n'aura pas été en vain, et au moins, je saurai, moi, où la retrouver... ;-)

Si je projette une longue marche avec mes enfants, je prépare mon sac... Qui n'aura pas le même contenu selon la saison - les sacs sont plus lourds en été qu'en hiver, vous le saviez, ça, vous ?? :-o


Notre équipement spécial "saison froide"

- De bonnes chaussures : les enfants peuvent porter des bottes en caoutchouc ou de bonnes chaussures de marche. Au plein cœur de l'hiver, deux paires de chaussettes superposées ne sont pas de trop pour maintenir le pied au chaud. Si la neige est rare dans la région (Normandie, Normandie chèrie...), on peut faire l'économie de moonboots : les bottes de pluie conviennent très bien en cas de neige, mais il faut veiller à ce qu'elle ne puisse entrer à l'intérieur - des guêtres tricotées amoureusement colmateront les interstices entre les petits mollets et les chaussures.

- Des vêtements chauds : Plusieurs couches de vêtements fins sont plus chaudes qu'un seul gros pull et permettent aux enfants d'ôter un habit sans risquer d'attraper froid. Car je ne sais pas chez vous, mais "se déshabiller dehors" a été un des jeux favoris de mes enfants cet hiver... Et quand je dis "déshabiller", c'est pour de vrai, hein ? Si je les perdais de vue trois minutes au jardin, je les retrouvais nus comme des vers... :-/ Je songe à présent aux collants sous le pantalon, aux manteaux qui se doublent de doudounes, aux T-shirt à manches-longues, aux larges gilets qui s'enfilent sur un petit pull, etc. Au moins, ça leur complique un peu la tâche, s'ils décident de s'éplucher comme des oignons !

- Des vêtements imperméables : par temps de pluie, de neige ou de grand vent, je rajoute par dessus tout cela un K-way et un pantalon de pluie.

- Des gants ou des mouffles : indipensables pour manier neige et glaçons plus de quelques minutes. J'ai compris - au bout de 4 ans - qu'ils devaient impérativement être fourrés ET waterproof... et que deux paires par enfant sont nécessaires - je glisse la paire supplémentaire dans le sac lors de nos promenades.

- Des chapeaux : en fait, les têtes de nos bambins sont à couvrir dès que le thermomètre chute sous 10°C. Après avoir testé plusieurs modèles, je suis en mesure d'affirmer que les cagoules sont idéales (il en existe même des mignonnes, avec des oreilles d'ours !), ou les casquettes de trappeur aux ailes fourrées...

- Un goûter : en hiver, pensez-y, même pour une  courte sortie. Un petit en-cas pourra remonter le moral des troupes frigorifiées, croyez-en mon expérience ! On peut même emporter quelque chose de chaud : un peu de soupe dans une bouteille thermos, des pommes de terre tout juste cuites dans la cendre (quelqu'un a-t-il une alternative au papier aluminium pour les préparer de cette façon ???). Et n'oubliez pas le chocolat et les fruits secs... C'est l'hiver, on a besoin de calories ! ;-)


Notre équipement spécial "saison chaude"

- Une gourde d'eau : même si mes enfants sont de vrais dromadaires, à présent je prends plus que ce que je pense nécessaire. Idéalement, chaque enfant devrait porter sa petite bouteille afin de boire quand il le souhaite. J'essaie de penser à les encourager à prendre quelques petites gorgées régulièrement, plutôt que de boire goulûment en une fois, une fois la soif installée.

- Une crème solaire haute protection : bon, ça je l'ai compris très vite : j'applique une couche avant le départ, et j'emporte le flacon au cas où d'autres applications seraient nécessaires. Non négociable. Ah, et une paire de lunettes de soleil pour chacun des enfants - et qui restent sur leur nez - c'est ma résolution de l'été prochain...

- Des chapeaux : à larges bords, de façon à protéger à la fois le visage et la nuque. Pas toujours facile à trouver, mais pour la saison à venir, c'est décidé : les chapeaux de paille seront résolument à la mode chez nous ! ... si mes enfants acceptent de les conserver sur leurs têtes plus de trois minutes d'affilée, ceci étant une autre histoire... :-/

- Des vêtements adaptés : exit les marcels, je privilégie les T-shirt qui couvrent les épaules. J'emporte un T-shirt à manches longues de rechange, ainsi qu'un pantalon par enfant si nous partons pour une excursion longue.

- Un ciré : si le temps semble variable, je glisse les imperméables dans le sac, au cas où.

- Un répulsif antimoustique ou de l'huile essentielle de citronnelle (pas avant 3 ans) : à appliquer sous les vêtements, là où la peau n'est pas exposée au soleil (jamais sur le visage !). Si vous en avez une, glissez en surplus dans votre sac une crème apaisante en cas de piqûre d'insectes. Chez nous, elle s'est mainte fois avérée utile !

- Un goûter : bien sûr, rien qui ne nécessite d'être conservé au frais ! ;-)

Sur ce, je vous souhaite un très bon week-end, et de belles balades, quel que soit le temps ! :-)

16 commentaires:

  1. Avec deux enfants on part plus léger (exit le sac à langer à ras bord qui n'aura servi que pour un seul enfant ;) et la logistique me semble plus simple quand ils grandissent. Peut être parce que c'est devenu un automatisme d'attraper un gouter, une tenue de rechange adaptée, et les bons accessoires avant de partir en balade

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Elsa,
    J'adore ton introduction!
    C'est à dire... je crois qu'on est nombreux à en passer par ces étapes là!
    "Avant, j'avais des principes, maintenant j'ai des enfants..."
    Merci pour ta check-list! ;)

    Emilie

    RépondreSupprimer
  3. Je rajouterais à cette liste qu'en Normandie (et surtout en bord de mer) le gilet et le k-way sont tjrs à portée de main même en été ;)

    RépondreSupprimer
  4. Tu sais si tu passes près de Cherbourg un jour, j'adorerai vous montrer une de nos balades préfèree 😊

    RépondreSupprimer
  5. J'ajouterai un tube d'arnica. (mais la creme anti moustique peut aussi faire l'affaire) ca aide le valeureux guerrier qui vient de chuter à repartir. Ces crèmes sont vraiment magiques ;-)
    je rigole en t'imaginant en patte d'eph à sabots :-D

    RépondreSupprimer
  6. J'aime avoir de la ficelle et un sécateur (on ne coupe pas les arbustes mais on peut couper des branches mortes pour faire une cabane, un radeau etc ...)
    Parfois une loupe et des jumelles, un mini livre sur les insectes et les petites bêtes, un panier à trésors, des carnets et des crayons, cela varie selon le lieu et la saison. Je considère que ce petit attirail est aussi important que le paquet de mouchoirs ou les chaussettes de rechange : il rend le sourire aux réfractaires et donne un attrait différent à des parcours parfois identiques. Et il crée du lien entre les grands et les petits, les papys bien contents de fabriquer un bateau eux aussi, les bébés qui veulent le nom précis de cet insecte bizarre etc ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. As-tu un sac spécifique toujours prêt avec ce matériel ?

      Supprimer
    2. Plus ou moins Céline, ça dépend des périodes. Durant les vacances oui. Mais on adapte à chaque fois selon la météo et le parcours prévu (si on peut parler de parcours, 3km maxi, ce que je trouve déjà très bien avec des enfants).
      Il y a quelques temps, je prenais aussi le porte bébé taï, très léger et facile à installer, ou le tonga, qui rentre dans la poche et soulage bien les bras quand on doit porter un bébé fatigué. ça évite de ne marcher que sur du bitume en traînant une poussette vide, au cas où.

      Supprimer
  7. Liste super complète, il manque juste la petite voiture pour que quoi qu'il arrive (surtout le petit trajet aux urgences lol), ils puissent un peu s'occuper ;)
    Ah la la, moi aussi je deviens cette femme hyper organisée que je passais mon temps à moquer il y a quelques années, dur dur ;)

    RépondreSupprimer
  8. MERCI à toutes pour vos idées, je crois que je vais toutes les ajouter au corps de mon article si vous le voulez bien... Ainsi cette liste sera vraiment complète et je me ferais VRAIMENT l'impression d'être organisée ! :-D

    Bon, si une ballade rate, au moins, ce ne sera pas par un motif matériel ! :-)

    (D'ailleurs, on en a fait une superbe aujourd'hui et on a repéré l'endroit où un couple de canard colvert avait fait leur nid au sol !! On reviendra dans un mois voir les bébés...
    C'est le printemps !! :-) )

    RépondreSupprimer
  9. Pour moi Décathlon est au matériel de sport ce qu'Ikea est au mobilier : un bon rapport qualité/ prix et du matériel bien pensé.
    Baroudeuse et fille de baroudeurs, pour moi, il manque un truc important dans ta liste : une trousse à pharmacie ! un stick badaboum (ou arnica pour ceux qui n'aiment pas les HE, mais les nouveaux gels arnica sont quand même bourrés d'alcool), quelques pansement, 2/3 aspirines, un bandage, et du désinfectant, c'est un minimum. J'y ajoute une paire de ciseaux, de la gaze, et des cotons + mouchoirs. (et l'anti moustique en été mais tu l'as mentionné).
    Dans le coffre je garde toujours une couverture (pour les pique niques improvisés, pour protéger la voiture de la gadoue ou pour couvrir un bébé qui a froid).
    Comme Emilie j'ai toujours un porte bébé de secours dans le coffre, et je plussoie la corde et le couteau, ça sert toujours ! De même mes parents avaient toujours un guide sur les papillons, les insectes, fleurs ou champignon selon les balades (perso j'en suis pas encore là)..
    De façon personnelle, dès qu'il fait beau j'ai toujours un ballon, et bottes en caoutchouc + combinaison de bain (Décathlon en l’occurrence) pour patauger dans les rivières lors de nos séances de canyoning adorées ^_^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours ma trousse de secours dans mon sac à main (quelques pansements, 2 pipettes de serum phy)
      C'est vraiment important, presque autant que le bout de ficelle, les alumettes et le couteau. Ajouter à cela un peu de scotch "argenté" pour réparer en tout occasion, et c'était tout.

      Mais ça c'était avant... maintenant j'ai presque autant de chose que toi, Elsa, en permanence dès que je quitte la maison... Presque parce que ma demoiselle est encore petite. Et ça me fait bien rire quand en cherchant mon badge du boulot je tombe sur : une casquette, un truc à mâchouiller provenant de la dernière sortie et oubliés dans ma poche :p

      Bon par contre, j'ai toujours beaucoup aimé les vêtements de rando de décathlon ou autre magasins de sport du genre et donc j'avais déjà le look du "parfait montagnard citadin" bien avant.

      Supprimer
  10. Bonjour Elsa,
    D'abord bravo et merci pour ce blog plein d'idées et de réflexion ! Alors comme je suis (contrairement à toi !) plus "sportive au grand air" qu'artiste, je commence à avoir un peu d'expérience pour la rando avec les petits. Nous avons déjà fait deux fois des randos d'une semaine avec nos enfants, qui ont l'âge des tiens, accompagnés par des ânes, dont une fois en dormant sous la tente. C'était fantastique et les enfants ont adoré ! Ma liste d'indispensables pour les enfants ressemble tout à fait à la tienne, mais j'ai remarqué qu'on n'a jamais exactement tout ce qu'il faut, et tant mieux : c'est un peu le but quand on part à l'aventure, et puis si on voulait vraiment tout prendre pour toutes les situations imaginables on n'arriverait plus à porter le sac ! J'ajoute juste - surtout pour les petits - un doudou et une couche de rechange :-)
    Et pour faire cuire la pomme de terre à la mode scoute, deux possibilités si on veut éviter le papier d'alu pas écolo du tout : soit on met la patate dans la cendre (et pas dans les braises !) et on attend très longtemps, soit on lui fait une coque en argile pour la mettre dans les braises et on attend... longtemps. Bonnes expériences !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je "Plussois" la coque en argile... que de souvenirs qui reviennent!
      Aux éclaireuses, nous les mettions sous les braises du feu de camps, avant de nous coucher, et le lendemain matin, elles étaient cuites, on avait plus qu'à casser la coque dure, et on les dégustait à midi! hummmmm!
      Merci pour ce souvenir!

      Supprimer
    2. Merci Babiole !

      Oui, on n'a pas toujours tout, et c'est tant mieux, tu as raison !! Je suis sans doute un peu moins décontractée que toi, ayant moins d'expérience...

      Merci pour ton astuce des pommes de terre dans l'argile, je tenterai à l'occasion...

      Ah, justement je tane mon homme pour qu'on fréquente une asinerie qui n'est pas loin de chez nous ( les enfants font un peu de poney depuis peu, et franchement, c'est une activité merveilleusement bénéfique !!), à suivre !! Tu me rebooste, je vais l'embêter encore plus (mon homme !), ça va se faire !! :-)

      Supprimer