samedi 28 février 2015

Février 2015 en dix "petits bonheurs"


J'aime quand mes enfants imitent le loup, le vent, la chouette, le fantôme, et comparent longuement, avec beaucoup de scientificité, tous ces "HOUHOU" entre eux. :-)


J'aime quand Antonin appelle sa sœur : "Tu viens, MA CHÈRIE ?" :-)


J'aime quand mes enfants reprennent les textes de leurs albums préférés pour les intégrer à leurs jeux : "Ça, c'est bon, la petite fille, c'est tendre, c'est sucré !", "C'est très mauvais pour un rouge-gorge d'avoir la gorge rouge", ou "Demande-le autrement, un peu plus gentiment !" :-)


J'aime quand Louiselle me pose des colles ("Qu'est-ce qu'il fait, comme bruit, le chien ?"), que je fais semblant de réfléchir et de me tromper ("Euh... Miaou ??") et qu'elle me corrige en éclatant de rire. :-)


J'aime quand Antonin se glisse dans notre lit à l'aube, bien calé entre son Papa et moi, et fait visiblement de gros efforts pour ne pas nous réveiller - en gesticulant comme un beau diable et en nous posant des tas de questions. :-)


J'aime quand mes enfants-grammairiens maltraitent les formes verbales : "J'ai PRENDU mon manteau", "Tu veux t'ASSIR ?", "Il a PEINDU partout !", "Bon, je m'en VA"... :-)


J'aime quand mes enfants-linguistes inventent des mots-tiroirs carrément pertinents : "Si tu bois l'eau du bain, tu vas ÉTOUSSER !" (étouffer/tousser), "Moi, je veux DIGÉRER la brouette !" (diriger/gérer)... :-)


J'aime quand un chat errant nous choisit comme famille - non sans une certaine autorité. :-)


J'aime quand Antonin parle à voix basse parce que le chat dort sur le canapé. :-)


J'aime quand Louiselle dit "Je m'occupe de MON chat !" et qu'elle l'ensevelit sous les coussins, les couettes, les couvertures - puis, un peu à court, sous tout ce qui lui tombe sous la main : jouets variés, livres et bibelots divers... et j'aime que le chat se laisse enterrer vivant sans même ciller de la moustache ! :-)

Bonjour, mars ! :-)

14 commentaires:

  1. Merci pour ce blog, ce temps que tu nous offres !
    Chaque publication, je me dis : "Quelques mots, images et pensées qui vont me conforter/réconforter dans ma vision des enfants et de ce que j'ai envie de leur proposer, offrir, donner..."

    Une maîtresse de CE1-CE2-CM1 qui fait ce qu'elle peut avec 27 enfants

    RépondreSupprimer
  2. PS : La dernière photo est un bon résumé de ce que propose à tes enfants et sur ce blog : un environnement et du matériel (montessori ou non) pensés et préparés tout ça associé à une liberté qui permet aux enfants d'être créatifs ou alors est-ce l'inverse une créativité qui permet aux enfants d'êtres libres...
    Je tournicote mes phrases dans tous les sens, mon cerveau ne parvient pas à organiser tout ça ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'organise très bien au contraire ! Je suis d'accord avec ta formulation, c'est effectivement quelque chose dans ce goût-là que j'essaie de bidouiller... :-)

      Merci pour ton petit mot et bon courage avec tes 27 enfants ! :-)

      Supprimer
  3. J'adore ce billet ! Merci pour ces jolies photos ;-).
    Et ravie de savoir que ce chat ait fait preuve d'autorité : il a senti que c'est une bonne maison :-D. Chez nous, Soren gronde Ganesha quand elle réclame de la viande pendant que nous mangeons, ça donne :"Non, Moumoue (son surnom), dodo papis (tapis)" :-))))). Ben oui, il la voit faire depuis 2 ans et demi, il sait bien qu'elle dort à peu près tout le temps, sauf quand elle mange !
    Ici, je me suis remise à quelques bricolages, j'ai notamment fabriqué les chiffres rugueux, j'en suis très satisfaite (et assez fière je l'admets !). Sinon j'ai fait des cartes d'objets à trier du plus petit au plus grand, si ça t'intéresse, je te les envoie.

    RépondreSupprimer
  4. Ah les mots-tiroirs, c'est si poétique !

    Ici, nous avons eu, entre autres :

    - "ce soir, on a des invisiteurs (invités/visiteurs)"
    - "Maman, je peux avoir du babamamelle (du babybel)"

    Je les note précieusement, car, malheureusement, on oublie très vite...

    RépondreSupprimer
  5. Ahhh j'adore ça me rappelle les débuts de notre relation avec le papa, on se disait plein de "j'aime" ^^

    RépondreSupprimer
  6. Hé ! C'est très bon pour la vie joyeuse d'énumérer ses petits bonheurs !
    Et nous aussi, ça nous fait beaucoup de bien de les lire.
    Remets ça vite :-)

    Merci !
    Shrimp.

    RépondreSupprimer
  7. Heureusement qu'on sait de quoi il (ou elle d'ailleurs) parle quand il dit qu'il veut "Digérer" la brouette ! Sinon miam, bon appétit.

    Chez nous le chat (arrivé bien avant la demoiselle) a beaucoup de mal à rester stoique. Mais elle ne griffe pas, elle s'en va d'un air de dire "Je suis le chat qui s'en va tout seul et tout lieux se valent pour moi !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ajoute que j'adore l'idée des jeux yeux bandés !

      Supprimer
  8. C'est beau...:-) On devrait quotidiennement faire l'effort, le soir, de se remémorer un petit bonheur de la journée, c'est bon pour la santé !
    Badidon, votre chat-incrust', quelle patte de velours !! Ici, les minettes Roquette et Pescajoune ne se laissent pas ensevelir par Florentin (à moins d'être dans un sommeil ultraprofond, et encore...). Par contre il y va sans retenue pour leur faire un gros câlin en les pressant entre ses bras :-D. Elles se laissent parfois faire. Et ne l'ont jamais griffé ni mordu ... pour le moment.
    Petit bonheur aussi : chaque soir après avoir mangé son petit suisse mais sans racler le fond du bol, il tend le bol et appelle "Cajoune ! Ti Suisse !" pour notre minette qui est dingue de laitages. J'aime cet altruisme :-D.
    Autre petit bonheur de saison qui fait chaud au cœur : j'aime quand Florentin vient se blottir contre moi sur le canapé quand j'y suis allongée (et c'est hélas fréquent après le boulot ces dernières semaines :-(), et me dit :"Allez, Dodo ! O'entin et maman, dodo !" ! Ou bien qu'il va chercher des livres pour que nous les lisions sur le canapé. ça me déculpabilise - un peu - de ne pas pouvoir courir-sauter-jouer dans tous les sens avec lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet effort du soir dont tu parles, nous l'avons inclut dans notre rituel du coucher avec mon aînée de 4 ans depuis ces deux ans je crois.
      Lecture de trois histoires sous la couette, on éteint la lumière et puis blottie contre moi de sa petite voix : "Qu'est-ce que tu as bien aimé aujourd'hui Maman ? Et qu'est-ce que tu n'as pas aimé ?" Je lui retourne les questions.
      J'aime devoir y réfléchir moi même, j'aime que ma petite choisisse des moments auquels je n'aurai pas pansé, j'aime que l'on puisse parler des choses qu'elle n'a pas aimée, j'aime son petit soupir satisfait quand nous avons fini de parler !

      Supprimer
    2. Pleins de fautes de frappe, désolée :(

      Supprimer
  9. Merci pour tous ces petits bonheurs partagés, qui font que la vie est belle!!!

    J'adore les mots de tes petits, j'ai pris la peine de noter ceux de mes enfants aussi! Notamment les maltraitances grammaticales "Moi, je s'appelle Ambre", "ils sontaient gentils", "je vais s'assir"! Hihihi!

    Quant au chat, quelle bonne idée de poser ses valises chez vous! Le mien me manque! Profitez bien, c'est du bonheur un animal à la maison!!!

    RépondreSupprimer
  10. C'est marrant que tu parles de ce chat maintenant car j'ai justement un article en préparation sur le sujet et du coup je me fais la réflexion que la présence de cet animal pourrait avoir un effet très bénéfique sur les colères d'Antonin.

    RépondreSupprimer