samedi 17 janvier 2015

Un coin ménage


N'ayant absolument pas les moyens d'acheter un beau meuble spécifique, j'ai rapidement tiré parti, pour installer l'espace "ménage" des enfants, de la porte d'un placard de notre cuisine : quelques clous plantés à hauteur d'enfant, et zou ! L'autonomie est garantie - ainsi que l'enthousiasme, car si ce type de matériel est rangé loin des yeux et des mains, il risque fort de se tenir aussi loin des cœurs...


Ensuite, la question de savoir quels outils proposer m'a longtemps tarabustée. Pendant des mois j'ai cherché un petit plumeau électrostatique et une raclette à vitre miniature... avant de réaliser que les adultes de la maison n'utilisaient pas eux-mêmes ces machins-là... Finalement, notre propre matériel se réduit à un balai, un aspirateur, quelques chiffons, éponges et lavettes, deux ou trois seaux et cuvettes et quelques détergeants de base choisis parmi les plus simples et les plus naturels possible (vive le bicarbonate et les huiles essentielles !). Nous nous en sortons très bien. D'ailleurs, dès que, pris de remords consuméristes, nous achetons un accessoire supplémentaire (des gants en caoutchouc pour nos pauvres mains, des brosses aux fonctions aussi variées qu'obscures...), il reste au fond d'un placard...


Petit à petit, il m'est donc apparu que pour nous seconder dans nos tâches ménagères, les enfants ne devaient pas avoir besoin de grand chose. Aujourd'hui, notre kit de base est rodé, et je vous affirme qu'il n'y a pas une tâche qu'il ne leur permet de mener à bien !

Le plus important, ce sont les balais. Ici, nous en avons deux, un pour l'intérieur, l'autre pour l'extérieur. Les balayettes d'âtre vendues en supermarché ne coûtent que quelques euros et sont absolument parfaites... à un détail près : leur manche est beaucoup trop court ! J'ai dévissé tous les nôtres et les ai remplacés par des tourillons de hêtre (2 euros pièce en magasin de bricolage). Le balai doit arriver au moins au niveau de la poitrine de l'enfant - voire au menton - sous peine d'être inutilisable. Il est souvent nécessaire de retailler l'extrémité du tourillon au couteau de façon à ce qu'il s'encastre bien dans la brosse ; n'hésiter pas à fixer les deux parties par un peu de colle à bois. Prévoyez un système quelconque pour accrocher vos balais : ils seront ainsi rangés, et les poils des brosses ne se déformeront pas.

N'oubliez pas la pelle et la balayette - encore qu'étant donné la taille de ces outils, les enfants peuvent très bien se servir d'un set "adulte". J'ai vu un jour dans un magasin un adorable "ramasse-miette" en bois d'olivier qui aurait très bien convenu à cet usage... Hélàs, le prix, lui-aussi, était assez coquet ! :-D

Chez nous, un balai à franges en éponge s'est imposé - c'est l'outil que nous utilisons nous-mêmes pour laver les sols, et son seau "à tout faire" est très pratique !


J'ajoute à ce matériel un chiffon à poussière (jaune), quelques lingettes lavables (roses), et un vaporisateur de produit magique : de l'eau vinaigrée ! Si votre enfant ne maitrise pas parfaitement l'usage du vaporisateur, ne proposez que de l'eau dans un premier temps ; en orientant le jet vers soi, il est facile de s'en injecter dans les yeux !

Enfin, puisque la question m'a été récemment posée au sujet de la couture, je terminerai en rappelant qu'avec ce matériel, les enfants ne font pas le ménage. Non. Je sais bien que c'est une mauvaise nouvelle pour nous, mais si nous espérons avoir une aide concrète, il va nous falloir attendre quelques années... Par contre, en utilisant ces outils, les enfants de 2 à 5 ans poursuivent l'exploration du monde par leurs sens, et font des expériences physiques. Ils affinent leurs gestes (en observant ma Damoiselle frotter le sol avec une lingette en position accroupie, je me suis aperçue à quel point cela n'était pas facile !), et tranforment, avec jubilation, leur environnement par des actions personnelles (exemple : inonder la cuisine, oui !). Ils apprennent à se situer comme une personne, au sein de la famille, par le biais de l'organisation domestique.


Vous l'avez compris : loin d'être secondés efficacement dans nos corvées, il nous faudra - une fois de plus... - déployer des trésors de patience et laisser l'enfant faire ses expériences à son rythme... Mais ça vaut le coup, non ?! :-)

23 commentaires:

  1. Article très intéressant comme d'habitude!

    Eh oui, faire le ménage en adulte, se faire "seconder" par les petits mousses et devoir refaire le ménage derrière eux. (du type les vitres qui sont plus sales après qu'ils les aient "lavés") amusant paradoxe!

    zazaille

    RépondreSupprimer
  2. J'en connaît un qui s'amuse à salir le miroir de la salle de bain exprès pour pouvoir passer le vaporisateur ! Nous avons le même matériel, très simple, mais suffisant !

    RépondreSupprimer
  3. Nous avons aussi depuis quelques semaines le petit "seau comme celui de Maman" et lorsqu'Arthur s'est jeté dessus pour laver le sol de la maison, enfin inonder :-), j'ai été extrêmement déçue, le manche est trop court. Je n'avais pas eu l'idée de le modifier. Merci pour l'astuce et direction le magasin de bricolage la semaine prochaine !

    RépondreSupprimer
  4. Le post est très utile et interessant! Pourquoi utilisez-vous de l'eau vinaigre?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me permet de répondre à la place d'Elsa : le vinaigre blanc est parfait pour désinfecter naturellement la maison et en plus il fait briller les chromes (en bref il enlève le calcaire).

      Supprimer
  5. Le matériel est à peu près le même ici, il a également à portée de main une petite éponge, il nous demande de l'humidifier quand il souhaite l'utiliser...et le "ménage" est toujours une vraie passion ! Il faut le voir nettoyer son cheval gonflable "Rody" parce qu' "il est sale" !
    En revanche il n'a pas encore de serpillière à franges ; nous sommes passés au nettoyeur vapeur pour les sols (cadeau de Noël :-)), et ça l'intéresse beaucoup ! Bien sûr il n'a pas le droit de l'utiliser (eau trop chaude) donc ça génère un peu de frustration...je vais donc songer à acquérir cette fameuse serpillière ! D'ailleurs j'avais repéré ça chez Melissa & Doug : http://www.amazon.fr/dp/B00HWHNQA0/ref=wl_it_dp_o_pC_nS_img?_encoding=UTF8&colid=2FU13EEVK10Q0&coliid=I3AEK4EV6RQA2K.

    Pour changer de sujet, je ne sais pas si tu avais vu il y a environ deux mois quand j'avais posé des questions au sujet des écoles Calandreta ? Je voulais savoir si tu connaissais et ce que tu en pensais. Il y en a une chez nous, nous irons au mois de mars à la réunion d'informations mais je me demande toujours quoi en penser : je n'ai aucun doute sur les pédagogies actives inspirées de Freinet mais je me pose beaucoup de questions sur l'immersion totale en occitan...?? Voilà, je suis preneuse d'avis, de témoignages, d'informations à ce sujet !
    Merci ;-) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Boubou !

      Merci pour le lien du nécessaire à ménage, tu nous feras un retour si tu l'achètes ?
      En tous cas, le prix est très raisonnable !

      Oups, désolée pour ta question sur les Calandreta, oui, ce commentaire était passé à la trappe... :-(

      Et bien, euh, à vrai dire, je n'en pense pas grand chose.
      Nous n'avons pas une culture bilingue à la maison (arg, quand je pense que ma belle-mère est allemande et qu'elle n'a jamais parlé cette langue à ses enfants ! Quel dommage...), donc...

      Quel rapport avez-vous à l'occitan ?

      Si je comprends bien, c'est la pratique de la pédagogie Freinet qui t'attire - c'est donc une école occitane qui pratique Freinet ? Les deux ne vont pas de paire nécessairement.

      En tant qu'enseignante, je peux témoigner du fait que les enfants qui ne parlent pas du tout la même langue à la maison et à l'école (parents non francophone) ont vraiment tendance à vivre l'école comme quelque chose de très "séparé", alors que je voudrais, au contraire, que le lien école-famille soit naturel !

      Ceci dit, ils s'en tirent généralement aussi bien que les autres scolairement, et... ils sont bilingues ! La chance ! :-)

      J'ai bien conscience que cela ne t'aide pas beaucoup... Bon courage pour choisir, et tiens-nous au courant !

      Supprimer
  6. Bonjour,

    Je suis votre blog avec beaucoup d'intérêt et je dois dire que vous êtes (comme pour beaucoup de vos lectrices - et lecteurs j'espère!) une sorte de "guide spirituel" dans mon apprentissage de la parentalité positive.
    Ce post me "parle" tout particulièrement et j'aurais aimé avoir votre avis : mon fils de 13 mois adore notre matériel de ménage : aspirateur, balai et balai à franges avec son seau. J'ai bien envie de lui acheter le petit modèle dont vous parlez, mais il me semble que les jeux d'imitation concernent les enfants à partir de 2 ans seulement...
    Qu'en pensez-vous?
    Merci infiniment pour tous vos éclairages,

    Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélène,
      Je suis sais pas ce qu'il en est pour l'imitation (je suis curieuse de la réponse d'Elsa) mais mon fils de 13 mois aussi adore notre balai (l'aspirateur, cela l'interpèle, mais il garde ses distances : trop de bruit ! ). Comme il aimait l'utiliser, nous lui en avons donné un plus adapté à sa taille, à portée de main, et après les repas il le prend et "balaie" avec moi avec grand plaisir ! Je ne me verrai donc pas le priver de cet amusement et cette activité, cela lui apporte sûrement quelque chose non ?

      Supprimer
    2. Merci Etiva pour ce témoignage!
      Je pense en effet céder à la tentation... C'est si drôle de le voir faire!

      Malgré moi - et les recommandations d'Elsa - je suis souvent rassurée quand je sais à quelle tranche d'âge correspond telle activité, tel apprentissage... Pas tant dans un souci de performance que par peur de louper le coche!
      En ce moment par exemple, je m'interroge sur l'achat de figurines Schlech, même si on m'a conseillé d'attendre 18 mois voire 2 ans...

      Supprimer
    3. Comme nos fils ont le même âge je continue de répondre à partir de ma mince expérience de maman ;) Je vais encore te sembler à contre-courant, mais les figurines d'animaux sont l'autre grande passion de mon enfant (animaux qu'il connait "en vrai" ou de par les livres. Est-ce que ton fils apprécie identifier et que tu lui montre des animaux (dans les livres par exemple) ? Est-ce qu'il apprécie les petits objets ? Lui prend-il l'envie de les aligner ? Si oui, ces trois éléments peuvent se retrouver dans les figurines. C'est un bon support de jeux de "cri d'animaux" ! De notre côté, nous les trouvons en vide grenier et Emmaüs, il y en a de bonne qualité de type Papo ou Schleich. A bientôt :)

      Supprimer
    4. Bonjour Hélène !
      Merci pour votre retour, ça me fait très plaisir ! :-)

      Alors, si le balai a l'air d'intéresser votre fils, et si vous le "sentez", il faut foncer, il n'y a aucun doute là dessus ! :-D

      Comme dit plus haut, il faut se méfier des âges indicatifs...

      Je connais des bébés qui entrent dans l'imitation bien avant 2 ans, en collant un duplo sur leur oreille et en répétant "Ayôô ?" ;-)

      D'ailleurs, sommes-nous vraiment dans les "jeux d'imitation" ici ? La vie pratique, c'est autre chose, me semble-t-il, il s'agit de faire de vrais gestes, dotés de vrais enjeux...

      Tenez-nous au courant ! :-)

      Supprimer
    5. Merci Elsa de prendre le temps de répondre à chacune de nos interrogations!!

      Merci également Etiva de ton retour, j'apprécie d'autant plus que personne dans notre entourage n'a d'enfant de l'âge de Camille... Tiendrais-tu un blog à tout hasard?!?
      Je pense que je vais tenter les figurines d'ici quelques semaines, ça pourrait être une idée cadeau pour fêter l'arrivée du printemps - tradition que je vais instaurer chez nous sous l'inspiration d'Elsa bien sûr!!
      Merci encore,

      Hélène

      Supprimer
    6. Merci pour le clin d’œil Elsa ;-) ! Je confirme : outre l'imitation du téléphone, ce même bébé avait aux alentours de 16 mois quand il a commencé à "balayer" et jouer à la dînette !
      Et je ne me suis jamais demandé si le balai était adapté à son âge, je savais que je répondais à un de ses besoins ! Et je n'oublierai jamais la joie qu'il a exprimée quand je lui ai ramené son premier balai de chez Gifi :-D !

      Supprimer
  7. Chez nous ils se battent pour passer l'aspi (ce qu'ils font d'ailleurs très bien je dois reconnaître...) mais gérer les disputes autour de cet outil m'épuise... (bon je suis fatiguée en ce moment... ça n'aide pas)

    RépondreSupprimer
  8. Oh oui le ménage! Grande passion de mes minus! Surtout quand il faut lessiver/inonder le carrelage de la grande pièce à vivre et frotter avec le gros pain de savon de Marseille : ça mousse, ça glisse, ça mouillé et on a le droit d'en mettre partout! En un mot : bonheur! Je précise que nous n'avons pas de canapé chez nous, juste des poufs géants que l'on déplace dans les chambres très facilement pour le nettoyage à fond. Donc pas de trouille de mouiller quoi que ce soit!
    On a pas encore tester le nettoyage des vitres mais c'est une excellente idée avec nos grandes baies vitrées à hauteur de puces.

    RépondreSupprimer
  9. Je me souviens que petite (je devais avoir 5 à 8 ans) j'aimais passer la serpillière avec ma mère. Surtout sur les carreaux de la salle de bain (blanc) parce qu'on voyait : les taches s'effacer, les traces d'eau faire des dessins rigolos.
    Ensuite, j'ai aimé nettoyer baignoire et évier avec je ne sais quelle poudre magique parce qu'après ça brillait et que pendant 30min je pouvais jouer avec l'eau sans laisser de gouttes sur l'évier :)

    RépondreSupprimer
  10. C'est fou, cette passion pour le ménage! Ici aussi, impossible de passer l'aspirateur ou de balayer sans que Francis ne réclame de faire de même. Ce que je trouve génial, c'est qu'il a aussi le réflexe de prendre le balai ou un chiffon quand il renverse quelque chose :-)
    P.S.: Rahahhh, ce mini balai serpillère à franges est trop mimi, je le mets sur ma liste de trucs à acheter :-)

    RépondreSupprimer
  11. Il y a quelques jours, mon aîné, après plusieurs essais, a ramassé seul avec pelle et balayette (la mienne, pas celle achetée pour lui d'ailleurs), avec une belle coordination des deux mains, des anneaux en polystyrène (ceux qui remplissent les colis, assez gros). C'est assez idéal pour une petite séance de balayage, surtout quand on a eu le droit de jouer avec et de les éparpiller partout avant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les grands esprits se rencontrent... ! ;-)

      http://mercimontessori.blogspot.fr/2014/04/notre-semaine-1614.html

      Supprimer
  12. Bonjour,

    Moi qui ne pouvait plus utiliser de ballet et balayette, suite à des problèmes de dos, j'ai opté pour un système d'aspiration centralisée et je n'en suis pas déçue

    RépondreSupprimer