mercredi 31 décembre 2014

Décembre 2014 : Mathématiques

Antonin a 3 ans et 11 mois.

Cf. ICI

Il se trouve qu'une de ses enseignantes étant malade, Antonin n'est allé à l'école qu'à mi-temps les trois semaines précédant les vacances... Il a été très en demande d'activités exigeantes (principalement en numération), et vous allez voir que dans ce domaine, nous n'avons pas chômé ! ;-)

Cf. ICI

J'ai en tête une progression très rigoureuse en numération - que le Damoiseau se charge d'ailleurs de bousculer allégrement depuis le début de ses apprentissages. Pour moi, il faut d'abord que l'enfant comprenne ce que signifie "dénombrer" (faire correspondre un mot-nombre à un objet), tout en commençant, en parallèle, à mémoriser la comptine numérique ("1, 2, 3..." etc.). On se focalise ensuite sur les nombres de 0 à 10, que l'enfant apprend à lire, toujours de façon ludique et concrète, en les associant aux quantités qu'ils désignent. Cette étape est aquise par Antonin depuis longtemps... à une coquetterie près : une confusion récurrente entre le "6" et le "9" - non mais quelle idée aussi d'utiliser des signes aussi proche graphiquement...

Source de l'image

Lecture de chiffres

Il s'agissait donc de faire un sort à cette petite hésitation, avant de passer à la suite. Ce que nous avons fait avec beaucoup de plaisir grâce à un petit jeu que je vous conseille fortement : il s'agit de "cacher" (comprenez : "placer bien en évidence"...) les chiffres (ou les lettres, les images, les mots, où quoi que vous vouliez que l'enfant identifie) en demandant à l'enfant de ne pas regarder. Cacher ses yeux en enfouissant son visage dans le canapé rappelle les jeux de cache-cache et plante tout de suite une atmosphère ludique. De plus, c'est une première manière d'amener l'enfant à renoncer à son sens de la vue - ah, que j'ai hâte que les activités "en aveugle" puissent être menées à la maison ! ;-)


On procède par "manches" de trois éléments (ici, trois chiffres, comprenant toujours le 6 et/ou le 9) que l'on dispose dans la pièce. Puis on demande à l'enfant d'ouvrir les yeux et de trouver le 5... le 3..., etc. Et on recommence illico avec trois autres chiffres. Ce jeux plait tellement à Antonin qu'il l'a proposé à Louiselle... mais je vous en reparlerai dans mon volet mensuel sur le langage ! ;-)

Mise en correspondance nombres/quantité


Antonin réclame son fichier de mathématique tous les jours. Le fichier Kumon est orienté uniquement sur le graphisme, ce qui découragerait volontier mon Damoiseau si je ne lui proposais pas, en alternance, d'autres exercices plus ludiques récoltés à droite ou à gauche. Je vous conseille en particulier cette ressource mise à disposition sur le blog Family&co, qui contient de très beaux exercices en couleurs de points à relier archi-progressifs... C'est précieux ! :-)

Mais puisqu'il est hors de question de limiter chez nous le travail mathématique à des exercices sur fiches, Antonin manipule quotidiennement.

Voici ses exercices préférés :

- Épingler des pinces, sur lesquelles j'ai tracé un certain nombre de points, sur les chiffres rugueux correspondants.


- Enfiler sous chaque nombre la quantité de perles correspondante. Voici une variante d'une activité à laquelle je suis particulièrement attachée en Moyenne section : la fabrication par l'enfant de sa frise numérique.


Osez dire que ça n'est pas magnifique !!!
(Comment ça, vous osez ?) :-D


- Mettre en correspondance plusieurs écritures d'un même nombre (chiffres, constellations, doigts). Nous nous servons d'un jeu de cartes téléchargé sur Charivari. Ici, bien sûr, Antonin ordonne lui-même la première série de cartes de 1 à 10.


Vous noterez que pendant tout ce temps, les petits doigts travaillent autant que les neurones - et, j'ose le dire, en connexion étroite avec le travail de l'esprit.

Numération au-delà de 10 : découverte...

Bon, Antonin ne se lasse pas du type d'exercices sus-mentionnés, mais il faut bien avouer que tout est acquis à 200%. Mon idée - toujours en suivant ma belle progression idéale - était d'entamer ensuite un travail de fond sur la pyramide de perles. Ce travail aura cours - pas question de le zapper ! - mais ce sera pour le mois de janvier, car le Damoiseau en a décidé autrement.

ANTONIN
Maman, pourquoi les exercices s'arrêtent toujours à 10 ?

MOI, en espérant bien m'en tirer par un vice logique
Parce que tu ne sais pas encore écrire "11".

ANTONIN, très simplement
Si, je sais. Un "1" suivi d'un "1".

Arg.

Pas question que ce beau savoir se construise "en roue libre", il s'agit là de toute la compréhension de notre système décimal "de position"... J'ai donc décidé d'expliquer à Antonin comment se construisait les nombres à deux chiffres :

- Je lui ai demandé d'abord de "m'écrire" les nombres de 10 à 13 avec les barrettes de perles - ce qu'il sait faire depuis quelques semaines, j'essaie toujours d'ancrer les nouvelles connaissances dans le connu.


- J'associe ensuite l'écriture chiffrée (téléchargée ICI sur le Blog "Le coin Montessori") à cette écriture "perlée" : il ne s'agit que de nombres connus. "11, c'est 10 et 1", "12, c'est 10 et 2", "13, c'est 10 et 3".


- Mais voilà : tout cela prend un peu de place, et puis c'est long à dire. Alors on appelle "10 et 1" ONZE, et on l'écrit... ABRACABRA !! "Comme ça !" : je joins le geste à la formule magique, et je place le 1 sur le zéro du 10. Je procède de même pour les autres nombres.


- On termine par une leçon en trois temps - la reconnaissance des nombres 11, 12 et 13 peut mettre plusieurs séances à s'ancrer, en lien avec les manipulations ultérieures.

L'enjeux de cette présentation est de taille : l'enfant doit comprendre que le "1" situé le plus à gauche, désigne, de par sa position, la valeur "10".

Dans les exercices suivants, les chiffres suppérieurs à 10 sont toujours "à construire" : je fournis à Antonin le kit de la table de Seguin et il doit reconstituer lui-même le 11, le 12 ou le 13, que je ne donne jamais imprimés tels quels. Je verbalise à tout bout de champ, sans craindre la répétition : "Oui, 11, c'est 10 et 1", "10 et 3, c'est 13", etc.

... et application.


J'ai imprimé la "Roue du dénombrement" sur Family&co, et j'ai demandé à Antonin de m'indiquer, à l'aide de ses perles colorées, comment je devais colorier les petits cercles. Il comptait donc le nombre de points dans chaque quartier, trouvait la barrette de perles correspondante dans sa boite et me donnait la consigne adéquate. J'ai ensuite plastifié la roue et proposé des pinces à linge sur lesquelles j'avais écrit les nombres correspondant aux quantités.


Le Damoiseau était très fier de réaliser, pour une fois, un exercice qui allait jusqu'à 12, et cette roue compte encore aujourd'hui parmi ses exercices favoris. Même Louiselle prend plaisir à placer les pinces - sans pouvoir lire tous ces chiffres bien sûr, et ses "erreurs" mettent son grand frère hors de lui...

"C'est comme un soleil !"

Et puis, on reprend, bien sûr, les bons vieux exercices familiers qu'Antonin connaît si bien que je n'ai même pas besoin de lui expliquer quoi faire - mais en les prolongeant jusqu'à 13.


- Ici, il s'agit d'une mise en correspondance d'objets disparates : j'ai mis dans un panier 1 oeuf en porcelaine, 2 rondelles de bambou, 3 pierres blanches, etc. L'enfant doit dénombrer une catégorie d'objet avant de la disposer sous le nombre écrit correspondant.


- Et là, c'est le même exercice, avec des objets identiques (soit 91, ne vous trompez pas en amont, le fait de "tomber juste" sert de contrôle de l'erreur !).


Croyez-vous qu'après avoir dénombré toutes ces noix, Antonin était fatigué ? Non : il s'est empressé de recommencer l'exercice depuis le début avec des perles de verre ! :-O

Jeux divers


Une grande nouvelle chez nous : la ludothèque et ses merveilles ont fait irruption dans notre vie ! Je l'apprécie particulièrement pour les superbes puzzles et jeux de société qu'elle propose, mon budget ne me permettant pas de "nourrir" mes enfants sur ce plan hautement mathématique...

"Au pré gourmand", Haba

Mais pour les petits porte-monnaies, il y a toujours les bons vieux classiques : de simples photos coupées en 4 font en ce moment le bonheur de mes enfants, et correspondent tout à fait aux compétences du Damoiseau ! ;-)


Je reviens bientôt pour le volet "langage"...

Je tenais à vous souhaiter une bonne fin de dernière journée de l'année, et à vous dire que je lis avidement vos commentaires - sans trouver toutefois le temps d'y répondre pour le moment. Si vous saviez le rythme que je tiens ces derniers jours, vous seriez très étonné que j'ai pu écrire 5 articles en une semaine... Pour moi, je n'en reviens pas ! :-o

Bon réveillon ! :-)

11 commentaires:

  1. bon réveillon a toi aussi ainsi cas ta famille.

    le lien jeu de carte ne fonctionne pas ;)

    RépondreSupprimer
  2. voici le lien

    http://www.charivarialecole.fr/jouer-en-maternelle-a2534739

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Elsa !
    Je te souhaite une excellente année 2015 et je souhaite qu'elle t'apporte bonheur et harmonie au sein de ta jolie famille ♥♥♥
    Manaélirose

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour toutes ces idées !
    N'étant pas une matheuse, j'avoue que je n'avais pas fait de recherches sur le sujet (honte à moi) Mais depuis deux ou trois semaines, ma fille montre un intérêt pour les chiffres, elle sait dénombrer jusqu'à 6 ,je suppose qu'elle a appris à l'école ...
    Bonne année à toi <3

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, je suis l'heureuse maman d'un petit garçon de 26 mois, et suis avec intérêt votre partage de vie. Je voudrais vous remercier, votre blog est une vraie mine de trésors d'inventivité, de simplicité et de moyens de respecter l'évolution de son enfant en l'encourageant. Quelle générosité de partager ainsi ! et en plus c'est contagieux, car je fais "profiter" mes amis et ma famille de tout ce que vous m'apportez, qui en redemandent ! encore merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôô, merci, Eve, ça me fait bien plaisir !! :-)

      Supprimer
  6. Ah ben voila, je confirme, j'apprécie bcp d'avoir un article par "discipline"! Pour moi c'est plus facile de voir une progression :-)

    Hâte de voir ce qu'est "la pyramide de perles" car je ne connais pas le principe...!

    Même si je n'ai pas une vision aussi aboutie que la tienne sur la progression en numération, je suis ravie de constater que l'on a le même point de départ...! :-)
    Pour moi il était quasi-plus "important" que Charline sache associer à un mot nombre une quantité, ce qu'elle fait plus facilement que "compter" c'est à dire réciter la comptine numérique...!
    Par contre, je me rappelle d'articles que tu as écrit sur le "comptage intuitif" (avec un mot en anglais dont j'ai déjà oublié le nom...!) pour les quantités inférieures à 3 et je suis surprise car au delà de 2 cela est plus "flou" pour Charline... (elle se trompe une fois sur 2 pour 3 par exemple)
    Enfin perso, je vois clairement les facilités qu'elle peut avoir pour l'apprentissage des lettres car c'était LE moment qu'elle avait choisi pour les apprendre alors que les chiffres sont plus complexes pour elle à assimiler pour le moment. Elle sait compter et dénombrer jusqu'à 5 mais je la sens "fébrile" et peu "impliquée" sur cet apprentissage... je n’insiste pas.
    Je lui avais aussi proposé des associations écriture chiffrée, constellations, doigts mais cela ne la passionne pas plus que ça non plus, j'ai rangé pour plus tard... le jeu de pèche-loto de djeco qu'elle a eu à Noël lui a permis de relancer son intérêt dans l'écriture chiffrée...! Peut-être qu'il faut trouver des activités plus "ludiques"...? ou juste attendre le bon moment...? :-) à suivre!
    Bon en tout cas, j'ai plein d'idées d'activités (notamment avec les chiffres rugueux que j'ai acheté) à faire qd elle sera prête pour ces apprentissages...! Merci!

    RépondreSupprimer
  7. bonjour, tout d'abord un grand merci pour tout ce partage d'expérience, même si je ne laisse pas très souvent de commentaires je ne rate pas la lecture d'un seul article ! je voulais savoir s'il était possible d'avoir votre progression en mathématique pour des enfants jusqu'à 5 ans environ (même si tout dépend du degré d'évolution des enfants). Cette progression me permettrait d'affiner mes repères et de mieux m'y retrouver dans tous le matériel de perles ! par avance merci.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ces idées. Je suis en plein dans la correspondance chiffres/quantités jusqu'à 10 en ce moment, avec mon fils de 3 ans et demi qui a appris la comptine numérique à l'école en PS et à dénombrer (enfin, j'avais commencé à lui expliquer le principe mais il faut croire que sa maitresse a été plus explicite que moi ;-)).
    Je varie donc les différentes façons (jeu) de lui présenter le dénombrement jusqu'à 10 grâce à toi (sachant qu'il a déjà compris le principe de "zéro") : un déclic très rapide. (j'utilise aussi les barres rouges et bleus mais il aime moins ce matériel). Merci donc pour toute ton aide (oui je ne poste pas beaucoup depuis quelques mois mais j'emmagasine toutes tes idées et ça marche plutôt bien à la maison).
    Quand au post où les lectrices s'inquiétaient du fait que l'enfant apprenne à la maison et à l'école de manière différente: moi aussi j'étais très inquiète à la rentrée de PS sur ce point et en fait, cela se fait tout seul. Je dois même dire que je vois mieux les intérêts de mon fils depuis son entrée à l'école et que je suis parfaitement ce qu'il s'y fait (ce qui me facilite les choses car j'avais du mal à susciter ou appréhender ses intérêts auparavant). Je trouve cela complémentaire.

    RépondreSupprimer