vendredi 5 décembre 2014

Calendrier de l'Avent Filliozat # 5

24 petites fenêtres à ouvrir sur soi et sa relation à ses enfants.
24 exercices pour s'observer sans jugement de valeur, avec tendresse, pour constater que s'observer, c'est déjà se changer... en mieux !
24 jours pour préparer Noël de l'intérieur, parce qu'une relation de qualité est le cadeau le plus consistant que nous puissions faire à nos enfants !

Primevères, mars 2014

Je m'observe face à mes enfants :

 Comment je les touche ?
Uniquement pour les laver ou les soigner, en les massant, en les câlinant, en les faisant sauter sur mes genoux, en les frappant... 

Et comment je me sens dans ce toucher ?
Froid(e), chaleureu(x)se, aimant(e)... 

3 commentaires:

  1. Bonjour, comment encore plus apprecier le réveil de 6h pour la tétée de bébé? En ayant la joie de découvrir le nouveau billet/ cadeaux de l'avent. Millie merci pour tous vos partages qui témoigne qu il est possible de faire différents. Biz toutes douces du matin

    RépondreSupprimer
  2. C'est très simple pour moi : j'embrasse et je câline comme je respire ... C'est tout naturel pour moi qui suis très fusionnelle avec ma fille .
    On m'a déjà fait remarquer que nous sommes "trop collées" ... Au début j'en ai pris ombrage, j'ai même été blessée par ce reproche ...
    Maintenant, je suis moins peinée, car je vois que ma fille n'est pas "mal" quand je ne suis pas là : notre relation n'est pas exclusive, et n'implique pas un manque quand l'une des deux est absente ...

    RépondreSupprimer
  3. Je tente de les toucher avec le plus de respect possible, j'ai tellement honte que je les griffe ou bouscule sans le faire exprès, parce que je suis trop pressée ou pas assez attentive quand je les habille ou que je passe à côté, par exemple !
    C'est le grand retour des massages, chez nous, à la demande de mes filles, après une longue interruption. Pourvu que ça dure !
    Car nous sommes très tactiles entre nous. Dès le départ, d'ailleurs : allaitement long, portage, cododo... Et contrairement à une idée reçue, elles sont au contraire très autonomes par ailleurs : loin de se cacher derrière moi, elles disent bonjour très facilement, par exemple. Voir un peu trop facilement, d'ailleurs ! (décidément, on n'est jamais content...)

    RépondreSupprimer