mercredi 3 décembre 2014

Calendrier de l'Avent Filliozat # 3

24 petites fenêtres à ouvrir sur soi et sa relation à ses enfants.
24 exercices pour s'observer sans jugement de valeur, avec tendresse, pour  constater que s'observer, c'est déjà se changer... en mieux !
24 jours pour préparer Noël de l'intérieur, parce qu'une relation de qualité est le cadeau le plus consistant que nous puissions faire à nos enfants !

Guirlande d'arachides pour mésanges,
février 2014


Je m'observe face à mes enfants :

Comment je les nourris ?
Trop, normalement, équilibré, bio, au fast-food, quand ils veulent, ce qu'ils veulent, à heures fixes, sans faire attention...

29 commentaires:

  1. Bonjour Elsa !

    D'abord bravo pour cette magnifique initiative dans la promotion de la parentalité positive. C’est une très chouette idée. Comme vous nommez votre calendrier de l’avant « filliozat », Isabelle Filliozat aimerait le consulter avant publication sur votre blog.

    Nous pourrions alors le diffuser avec l’adresse de votre blog sur nos pages Facebook, Twitter & Pinterest.

    N’ayant pas trouvé de contact via votre blog, ni via votre profil Blogger, je vous invite à nous écrire via la rubrique contact du site Filliozat.net (je vous donnerais bien l’adresse directe, mais spam oblige, je préfère passer par le formulaire contact).

    Dans l’attente de vos nouvelles.

    Raphaël pour Isabelle Filliozat
    www.filliozat.net

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce retour, Raphaël, j'en suis toute retrounée !

      C'est fait, je viens de contacter Isabelle Filliozat via son site. Bonne réception ! :-)

      Supprimer
    2. Ça alors !!! Quelle surprise dans les commentaires...

      Supprimer
    3. Hé bien, I. Filliozat surveille bien ses citations, et c'est tant mieux :-).

      Supprimer
  2. Elsa, une question par jour c'est presque trop ! Merci pour ce projet, c'est un véritable cheminement. Je relirai le livre quand le calendrier sera terminé, je suis sûre que cette lecture aura une autre saveur, plus profonde encore.

    Sinon, pour la nourriture, nos enfants mangent comme nous depuis leur 1 an chacun, du coup, la vraie question est comment mangeons-nous ?!! Les repas sont pris ensemble, en famille (sauf quand le papa tarde un peu à rentrer), et j'arrive presque à rester assise 10 minutes (mais pas d'affilé, hum !) !

    Et bonus, l'éponge n'est sortie qu'une fois sur deux (en cours de repas, à la fin c'est passage obligé, et pas que sur la table !).

    Bref, les repas sont essentiels pour nous et sont le lieux d'échanges et de partage. Je cuisine de bons petits plats, mais seulement le dimanche. Le reste du temps, j'essaie de faire des repas simples, rapides et équilibrés. D'ailleurs les menus sont établis à la semaine, ce qui me permet d'avoir une vision globale de l'équilibre nutritionnel sur plusieurs jours et de gérer le budget (sans compter la diminution du gachis alimentaire).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me retrouve dans ton message sauf que depuis que les enfnats ont eu en gros 3 et 5 ans je peux rester à table tout le repas meme quand le papa n'est pas là. Mais je n 'ai jamais réussi à tenir un planning de menus pour la semaine...Je fais en fonction de l'humeur, du temps que j'ai et de mon panier de légumes bio.

      Supprimer
  3. Cette question me rejoint tut particulièrement, car depuis quelques semaines nous tentons de ne manger de la viande plus que le week-end. Cela fait déjà longtemps que nos portos de viande sont réduites mais là c'est un nouveau cap... Du coup je suis en plein questionnements! Evidemment il reste des choses à améliorer (toujours!) mais je crois pouvoir dire que nous mangeons de manière plutôt saine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour !
      Quel(s) âge(s) ont vos enfants ?
      Quelles sources de protéines préconisez-vous en remplacement, sous quelles formes ?

      Merci
      Shrimp.

      Supprimer
    2. Bonjour Shrimp mes enfants ont 5 - 5 - et 2 ans et demi. En fait l'apport journalier recommandé de protéines est env 10g par année d'âge +10g soit 60g pour mes 5 ans! Les proteines végétales se trouvent dans les légumineuse les céréales complètes et les oléagineux. On conseille de combiner céréales complètes et légumineuses car leurs apports se complètent. Voilà pour la théorie en pratique on fait ce qu'on peut ! L'idéal c'est d'anticiper ( d'autant que céréales complètes RT légumineuses sont longues a cuire)

      Supprimer
    3. Bonjour ! Merci pour votre réponse.
      Ici, nous avons opté (euh, J'AI opté et on me suit ^^ )pour des pâtes ou riz semi-complet. Je trouve que c'est un bon compromis : en cuisson, ça n'est pas trop long, et en qualité, ça n'est pas que du sucre et ça n'est pas trop transformé.
      Par contre, je ne sais pas à partir de quel âge mon petit pourra digérer ça... ? (il a 13 mois)
      Je lui ai déjà donné quelques vermicelles semi-cplt, et un tout petit peu de pâtes semi-cpltes et en les mixant avec les légumes.

      Quand avez-vous commencé à donner du complet ou semi-cplt à vos enfants ?
      Pour la combinaison saine dont vous parlez, nous essayons également de la suivre dès que cela est possible.
      Il ne faut effectivement pas trop tomber dans le stress si on ni arrive pas à chaque repas ! ^^

      Merci.

      Supprimer
    4. Elsa vient de faire un super article que tu as du lire... Moi ça ne me choque pas qu'a 13 mois il commence les céréales complètes. Essaye tranquillement et vois comment il reagit

      Supprimer
    5. Oui oui ^^ j'ai vu cet article ! Je me suis sentie visée :-D
      Mais bon, je n'ai pas un mari qui a arrêté la charcuterie sous prétexte d'amour fou, ni de mari qui ne va pas se démener s'il a vraiment envie de quelque chose à manger (en même temps ce qu'il apprécie, que je n'apprécie pas, ça n'est pas bien compliquer ! pâtes, steak, cordon bleu... Heurk, cordon bleu, rien que d'en parler, heurk... ^^) Bref. Il faut que je compose avec douceur et diplomatie; voilà qui m'éloigne beaucoup de cet article...

      Néanmoins, Elsa si tu me lis, merci beaucoup pour ce détail de tes préparatifs hebdomadaires culinaires. C'est épatant ! Je n'avais jamais eu idée de prévoir de telles thématiques de repas, cela va m'aider à varier.
      ENCORE! Mille merci.

      ++Shrimp.

      ps : MamanKo, j'ai honte de ne pas avoir vu que c'était toi et t'avoir demandé l'âge de tes petits... je connais ton blog pourtant! (super votre sapin de l'avent et surtout le bricolage en tribu. ^^ Les PtitsKo ont dû adorer !)
      Je vais continuer doucement pour les céréales semi-complètes, merci.

      Supprimer
  4. Ici repas en famille tous ensemble sur la grande table en meme temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel(s) âge(s) ont vos enfants ?
      Shrimp

      Supprimer
    2. Ah, j'ai trouvé toute seule ce renseignement... 2 ; 10 ; 13 et 16.
      J'imagine qu'avec des adolescents, il y a d'autres difficultés et d'autres facilités lors des repas que ce que l'on vit juste avec un tout petit.
      Bravo en tous cas ! ^^

      Supprimer
    3. Merci ;)

      On a toujours mange avec les enfants.on partage notre journee.

      Mes enfants (1997.2000.2003.2011)

      Supprimer
  5. Les guirlandes d'arachides pour les mésanges, c'est un peu Montessori pour les oiseaux...
    On ne leur sert pas des graines déjà décortiquées, on ne leur mâche pas tout le travail, et on les invite à faire seules ^^

    Ce calendrier Filliozat, quelle belle idée !
    J'espère que l'on ne va pas t'empêcher de mener le projet à terme... c'est tellement bien d'ouvrir la petite fenêtre de ce calendrier chaque jour.

    Ici, bébé a un peu plus d'un an. Il est très gourmand et mange de tout. Les soirs, il mange avant nous mais à la table mise pour tous. Le midi, cela dépend des jours. Les repas "en famille" ne sont pas encore réguliers mais nous arrivons à en faire quelques uns. Le week-end surtout.
    A cet âge là il réclame beaucoup d'attention pour son repas, difficile de manger en même temps. J'y arrive tout de même souvent. Mon mari, pas du tout.

    Nous lui donnons de la nourriture très variée. J'y inclus des portions de protéine animale en suivant les doses recommandées par le carnet de santé. Moi, je n'aime pas manger trop de viande, mon mari lui aime. Et il soutient que celle-ci est nécessaire au bon développement musculaire et développement général de l'enfant. Je ne sais pas trop sur quel pied danser !
    Par contre, ça ne se sont quasiment que des viandes bio que j'utilise.

    Et autrement, presque tout est fait maison et bébé mange beaucoup de fruits et légumes (frais, cuits, mixés ou non, à la cuillère, ou seul, ...)
    Son aliment préféré (le deuxième mot qu'il a su prononcer), le PAIN ! ^^

    Mille merci Elsa
    Shrimp.

    RépondreSupprimer
  6. Ah par contre, en terme de sucré, c'est assez drastique ici. Quelques mini-moitiés de petit beurre, au goûter uniquement et seulement de temps en temps. Bébé (un an) n'a toujours pas goûté de chocolat.
    Il a juste eu quelques petits morceaux de petits fours (tartelettes) aux fêtes et a son premier anniversaire.
    Trop drastique ?
    Shrimp.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici loulou (16mois) a goûté son premier petit beurre "adulte" il y a seulement quelques semaines. Il l'a mangé en entier alors qu'il boude depuis toujours les boudoirs bébé... Je me demande si je suis trop stricte ou pas ? Je ne crois pas qu'il soit privé, il mange toujours de bon appétit et arrive en courant avec le sourire quand je crie "à table". Ses préférences vont aux yaourts et au PAINPAIN ;)

      Supprimer
    2. Bonjour Lillune, pourquoi pensez-vous être trop stricte ? Parce que votre petit découvre le petit beurre à 16 mois? Je ne pense pas que cela soit trop stricte. Ce qui compte c'est de fournir une alimentation riche, diverse et équilibrée. Si on colle au bio et que l'on choisit des fruits/légumes de saison, c'est encore mieux.
      Après ils ont bien le temps de découvrir les gâteaux !
      Je préfère donner du pain à mon petit au goûter et qu'il en soit content, plutôt que de l'avoir trop habituer à des gâteaux et qu'il se mette à en réclamer..
      Remarquez, maintenant, il pointe quand même son petit index vers le placard qui contient les petits Lu! Il a tout compris ^^ Mais il ne rechigne pas si on lui donne du pain.

      Les gâteaux sont permis, comme une exception agréable.
      Et, hum, j'essaie de m'appliquer ce principe. Mon mari aussi. Et bien ça n'est pas simple pour nous ! :-)

      Shrimp.

      Supprimer
    3. Je pense bien faire (sinon je ferait différemment) mais du coup il mange toujours comme un petit bébé, ne partage jamais nos assiettes, ne mange presque rien comme nous. La transition vers la nourriture "de grand" risque d'être plus compliquée, surtout quand je vois les autres de son âge manger de tout déjà :/

      Quand on veut lui faire goûter, il n'ose pas. Ce n'est pas naturel pour lui de manger la même chose que nous. Nous mangeons très rarement devant lui car il supporte mal de rester assis longtemps. Une fois la dernière bouchée engloutie il retourne jouer aussitôt.

      Supprimer
    4. Coucou Lillune !

      "Une fois la dernière bouchée engloutie, il retourne jouer aussitôt".
      Ça me dit quelque chose. Ah non, en fait, chez nous, c'est :
      "Une fois la première bouchée recrachée, il retourne jouer aussitôt". :-D

      Antonin aussi a mis du temps à manger comme nous (en fait, ce n'est toujours pas le cas, mais comme il n'aime pas la nourriture de bébé non plus, je lui propose comme à nous)... Quant aux repas "tous ensemble", ils sont récent : depuis la rentrée, je dirais...

      Supprimer
  7. Très intéressante cette idée ! C'est important de prendre le temps et du recul pour réfléchir et partager nos "pratiques" !

    Chez nous, se trouvent 3 petits bouts âgés de 3 ans et demi, 22 mois et bientôt 3 mois.

    Que mangeons-nous ?
    Une grande partie bio (acheté en magasin ou dans la ferme AMAP pas très loin). Je cuisine quelques légumes tous les jours (quand bébé me laisse du temps). J'aime quand même avoir sous la main des boites ou surgelés (autant que possible bio) pour les jours plus chaotiques !!

    Comment mangeons-nous ?
    Ensemble, tous les 5, quand nous le pouvons ! Le petit dernier près de nous. Quand une tétée se profile pile à ce moment là, c'est galère pour le papa...
    Le soir, les filles sont agitées et comme il faut se coucher "à l'heure" pour ne pas être fatigué le lendemain, sans les presser sans arrêt, j'ai changé ma manière de présenter le repas du soir. Tout ensemble dans la même assiette (en plus, c'est plus joli et coloré !) et un yaourt ou un fruit. Le repas est plus rapide, le rituel du coucher est calme et l'endormissement plus facile !
    Pour notre aînée et notre deuxième en ce moment, nous avons toujours eu un "passage à vide" concernant la nourriture autour de deux ans. C'était particulièrement déstabilisant.... Elles prennent la cuillère sans problème, elle goûtent plein de saveurs dans leur petit pot, elles mangent bien les morceaux et d'un coup, "non" "Beurk" "j'aime pas" et elles mangent alors très peu en quantité. Pour notre deuxième, nous avons moins stressé et pris cela plus à la légère, je pense que ça l'a aidé à passer plus vite ce passage... elle commence à remanger correctement, ouf!!

    De notre côté, ils nous arrivent souvent d'avoir faim à la fin de notre repas (on mange vite et sans s'en apercevoir avec une main qui rattrape le verre, une main qui remet la tétine... ! Mais d'ici quelques temps, tout redeviendra plus calme quand nos petits bouts auront gagné en autonomie !
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  8. Justement je me suis achetée "Un zeste de conscience dans la cuisine" de Filliozat pour mettre sous mon sapin ^_^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la référence ! J'ai commencé le livre, très intéressant...

      Supprimer
  9. J'ai aussi le livre d'Isabelle Flilliozat mais pas encore eu le temps de le lire ^^.
    Ici, l'alimentation est un vaste sujet : c'est mon mari qui gère les courses et les repas.
    Oh je vous entends d'ici : quelle chance tu as !! J'en ai bien conscience, d'autant que nous avons la même façon de voir les choses lui et moi.
    Nous consommons au maximum des produits bio et de moins en moins de produits transformés. Mais du fait de son activité professionnelle, le temps lui manque de plus en plus pour cuisiner de bons petits plats et j'aimerai prendre le relais, sans réussir à en trouver le temps et une fois encore à "passer à l'acte"
    Ça paraît incroyable quand on parle de cuisiner, mais ma non-intervention en cuisine depuis 15 ans que nous vivons ensemble me bloque totalement pour me lancer !
    Par rapport aux enfants, nos repas sont toujours pris en famille tous ensemble à la table de la cuisine, les deux petits dans leurs chaises hautes à côté de nous.
    Mes grandes ont toujours eu des "problèmes" avec la nourriture, nous les avons "forcées" (et oui, nous étions dans un schéma d'éducation "vieille école" avec elles). Aujourd'hui nous avons lâché prise et cela se passe mieux.
    Mon fils de 30 mois est dans une phase où il mange très peu le plat principal ou uniquement ce qui lui plait. On dirait qu'il n'a pas envie de mélanger les aliments. Il sélectionne donc uniquement la viande ou le feculent, plus rarement les légumes. Parfois, il mange une cuillère et nous dit "non merci j'en veux plus !" (Oui il est très poli ^^).
    Dans ce cas, nous avons du mal, son papa et moi a laisse faire et on lui demande de remanger au moins quelques cuillères car on sait qu'il va se rattraper sur le fromage et les yaourts ou compotes.
    Je pense qu'il faudrait que l'on soit plus souple mis c'est difficile pour nous et surtout pour son papa.
    Avec notre petite de 14 mois, nous avons pratiqué la DME : quel bonheur !! Si j'avais su pour les 3 premiers !
    Elle mange seule, des morceaux, depuis ses 6 mois. Elle ne sait pas ce que c'est qu'un petit pot et à toujours mangé comme nous (on sélectionnait un peu au début).
    Elle dévore littéralement tous les plats et je ne saurais citer un aliment qu'elle n'apprécie pas. Nous verrons comment elle évolue avec l'âge.
    Mon objectif dans le domaine de l'alimentation : me mettre à cuisiner, privilégier les aliments de qualité, augmenter notre consommation de fruits et légumes, réduire celle de viande, continuer dans la voie du fait-maison, et planifier un peu mieux nos menus.
    Bref du boulot en perspective !!

    RépondreSupprimer
  10. Point faible chez nous : les repas!
    On mange ensemble, à heures fixes mais pas forcément des trucs équilibrés. On mange souvent des pâtes, du riz et des choses simples comme ça car j'ai horreur de faire la cuisine. Ca me culpabilise beaucoup mais je n'arrive pas à m'améliorer et malheureusement, toutes mes tentatives culinaires se soldent par de cuisants échecs.

    RépondreSupprimer
  11. bio bio bio, équilibré, fait maison et presque toujours à heure fixe. Evidemment, pendant l'année, il y a aussi la cantine, source de tous mes maux (même s'ils font des efforts à paris)

    RépondreSupprimer