lundi 13 octobre 2014

En ce moment, nous lisons/écoutons (10/14)

Louiselle, 2 ans, lit :


- Ma ferme à toucher, Xavier Deneux, Milan Jeunesse, 2008.

Cette collection d'albums "à toucher" est très largement représentée dans notre bibliothèque, et les enfants l'aiment tellement que nous ne repartons jamais sans un exemplaire... au moins ! La dernière fois, nous avons rendu "Mes transports à toucher", que nous empruntons régulièrement et que les enfants s'arrachent toujours. Et sommes repartis avec "Mon chantier à toucher", "L'espace à toucher" (qu'Antonin feuilletait encore ce matin, en me parlant de l'étoile du Nord, de la "grande casserole" et de nos huit planètes...), et "Ma ferme à toucher" ! Ce dernier ouvrage, illustré avec rondeur par Xavier Deneux, est destiné à un public plus jeune que le reste de la collection - dès un an, je dirais... Succès garanti !


- Le bateau de Monsieur Zouglouglou, Coline Promeyrat, Stephany Devaux, Didier Jeunesse, coll. "À petits petons", 2000.

La collection "À petits petons" est une de mes collections de contes préférées ; et au sein de cette collection, Monsieur Zouglouglou est mon favori ! J'ai acheté cet album bien avant la naissance des enfants, pour ma bibliothèque "jeunesse" personnelle, mais il ont accroché aux alentours de leurs deux ans, et, concernant Louiselle, c'est très nettement un favori du moment. Il s'agit d'un conte randonnée par accumulation, toujours très efficace auprès des plus jeunes. L'univers animalier, les illustrations en collages de matériaux récupérés et le petit refrain (dont la partition est fournie en fin d'album) font beaucoup dans l'énorme succès que rencontre ce livre auprès de tous les enfants que je connais !


- La petite poule rousse, Byron Barton, L'École des loisirs, 1983.

Ah, ben, en parlant de classique... Byron Barton, c'est L'Auteur jeunesse qui sait parler aux touts-petits !! Avez-vous essayé de lire "Ma voiture" ou "La Toute Petite Dame" à votre enfant ? Quel bonheur !!! Les deux contes auxquels il s'est attelé, "Les trois ours" et "La Petite Poule rousse" sont généralement les versions vers lesquelles les enseignants de Petite section se tournent : ils sont absolument parfaits pour une première approche !

Ici, comme à chaque fois, les illustrations sont faites de collages en aplats naïfs qui interpellent beaucoup les enfants. Comme à chaque fois, le texte est parfait : minimaliste mais balancé, il n'omet rien et ne dit rien de trop. Et, comme à chaque fois, l'interprétation est d'une grande maitrise : tenez, par exemple, ici, la petite poule rousse a trois poussins. Trois petits poussins éberlués qui suivent leur mère à travers les pages. Quand on connait le trait narratif épuré de Barton, on s'interroge : ces petites boules jaunes encombrent la page et sont totalement inutiles au scénario, alors, pourquoi ce choix ?? Ah ! Voilà le génie ! Louiselle, dès la première lecture (nous avons dégoté cet album sur un vide-grenier le week-end dernier) s'est entichée des trois petits poussins. À chaque page, elle les cherche, les compte, leur tient de long discours... Ces poussins SONT les véritables héros de cette histoire. Et Byron Barton le sait très bien, car il a gardé son âme d'enfant de deux ans ! ;-)

Pour les enfants un peu plus grands, cet album est parfait pour expliquer le cycle du blé, de la graine que l'on plante au pain que l'on fait cuire - version "à l'ancienne", ce qui permet de découvrir la faucille et le fléau... Antonin est très impressionné ! :-)

Seul bémol : je me demande bien pourquoi la petite poule met des oeufs dans son pain... C'est une poule, tout de même, elle devrait s'abstenir, surtout qu'ils sont inutiles dans cette recette !! À moins qu'il ne s'agisse d'un vice de traduction et que la poule, en réalité, ne confectionne un gâteau en fin d'ouvrage ??? Si quelqu'un a la version originale, j'avoue que je serais curieuse de savoir... ;-)


- Une maison pour trois cochons, Sabine De Greef, Pastel, 2006.

Un autre auteur classique d'un autre temps... Et un autre livre que j'avais acheté avant d'être Maman, pour le lire à des "Petite section", dans une classe à double niveau, pendant que je travaillais sur le conte des trois petits cochons avec les Moyens.

Bon, en toute honnêteté, lorsque j'avais eu ce livre entre les mains en librairie, je l'avais trouvé sympathique, mais n'avais pas hurlé au chef-d'oeuvre. Mes petits élèves, si. Ils ont hurlé. De plaisir, de joie, de tension retenue et d'exultation à la fin de l'histoire, quand le loup, roulé comme se doit, participe, en soufflant bêtement, à la libération de nos trois héros espiègles.

L'enfant n'a aucunement besoin de connaitre le conte classique pour découvrir cette histoire. Il participera, en rabattant des volets de carton, à construire, avec les protagonistes, une maison protectrice. Ici, le loup vole, les cochons voguent... Ça sent la liberté à plein nez - et ça ne fait pas peur du tout. À force de le lire, de le relire, et de me le faire lire - et à présent, c'est Louiselle qui me le raconte !, j'ai compris à quel point cet album était bon. Très bon. :-)


- Si le loup y était, Philippe Jalbert, Milan Jeunesse, 2004.

Et on continue dans notre série "première approche des contes classiques"... ;-)

Nous sommes revenus de la bibliothèque avec cet ouvrage - qui plait beaucoup. Bon, je ne sais pas si j'irai jusqu'à vous conseiller de l'acheter (sur cette thématique, je voterai plûtot pour cet excellent Bénédicte Guettier-là), mais puisqu'il nous a tendu les bras à la bibliothèque, hein ?? :-)

En ce moment, je comptine de "Loup y-es-tu ?" plait beaucoup à Louiselle. Je soupçonne que l'énumération des vêtements enfilés y soit pour beaucoup - surtout "la culotte", "les chaussettes", et, top du top, "le pyjama" !! Pour nous, pour le moment, c'est juste une comptine, nous n'avons encore jamais joué au "jeu" tel qu'il se pratique classiquement... Je l'amènerai peut-être un jour de beau temps dans le jardin...

Antonin, 3 ans et demi, lit :


- Aldo et la neige, Magali Bonniol, L'École des Loisirs, 2012.

Attention, coup de coeur de toute la maisonnée ! :-)

Bon, alors, avis à vous, Montessoriens de tous poils : ne cherchez pas le réalisme ici ! Aldo est une espèce de lézard semi-amoureux d'une enfant grenouille (?). Leurs amis sont des bébés escargots qui vivent dans le giron de leurs parents aussi peu hermaphrodites que vous et moi (??) et qui n'hibernent même pas quand vient la neige (???).

Bon, l'oeuvre n'a pas vocation de documentaire et son intérêt est ailleurs, dans la poèsie et l'amitié sans fond qui irradient de ces pages. Cet album est un recueil de trois histoires brèves sur le thème de l'hiver. Le rythme est doux mais efficace, le dessin, naïf et épuré, et ne sont pas sans rappeler les comic strips des années 60... Une très belle découverte !


- John Brown, Rose et le chat de minuit, Jenny Wagner, Ron Brooks, Christian Poslaniec, Il était deux fois, coll. "Albums", 2008.

Je possède cet album depuis 2008... avant la naissance des enfant, donc... Je l'avais acheté après avoir eu la chance de rencontrer la responsable d'édition de la petite maison "Il était deux fois". Comme son nom l'indiquait, cette société s'employait à donner une seconde vie à de vieux albums "coups de coeur" épuisés (le présent ouvrage, John Brown, Rose et le chat de minuit, était paru dans les années 80 et demeurait introuvable depuis...), et leur catalogue était simplement... démentiel !!! Hélàs, il ont mis la clef sous la porte - le monde de l'édition n'est pas tendre pour les petites boites... :-(

Mes enfants, soudainement, s'intéressent de près à cet album qui réside pourtant dans leur bibliothèque depuis un long moment. Louiselle, parce qu'elle est fascinée par ce chat magnifique - et Antonin parce qu'il accède, je pense, à une lecture plus profonde. Car cet album est une très belle allégorie de l'enfant ainé, choyé, qui doit accepter la venue du petit frère intrus - cet étranger si différent qui tiendra pourtant une place rivale dans le coeur de la mère... enfin, de la vieille veuve Rose, qui assurait pourtant à son chien, dans les premières pages, qu'ils étaient si bien tous les deux !!!...

Tout dans ce livre est beau, beau, beau - les illustrations sont d'une finesse extrêmes, les textes balancés et bien traduits, tout n'est que poèsie et délicatesse... Si vous attendez un bébé - ou qu'il est déjà né... - et que votre ainé a trois ans minimum, FONCEZ !! :-)


 - A poils ou à plumes, Stéphane Frattini, Milan Jeunesse, 2008.

Un autre classique ! À partir duquel il est facile de fabriquer un jeu de mise en paire montessorien dans le goût de celui-là.

Cet album, choisi par Antonin à la bibliothèque il y a quelques semaines, ne faillit pas à sa réputation : les photographies sont somptueuses et souvent perturbantes ; alors que je demandais à Louiselle, devant le pelage de la girafe : "Et ça, tu sais ce que c'est ?", elle me répondit du tac-au-tac : "Des éclairs !". :-) Les textes brefs ne prétendent pas à l'exaustivité, mais sont très bien écrits par rapport à la majorité des ouvrages de ce genre ; personnellement, j'adore la description des tâches de la vache qui évoquent les formes de continents inconnus... :-)


La grenouille, Daniel Moignot, Gallimard, coll. "Mes premières découvertes des animaux", 1994.

Suite à l'observation de la métamorphose des têtards effectuée à l'école d'Antonin, j'ai acquis ce petit documentaire. Le Damoiseau adore tous nos livres de cette collection et aime en faire un petit tas qu'il trimballe dans toute la maison. Le système de feuilles transparentes est vraiment attrayant, et comme d'habitude, les illustrations sont très belles et impressionnantes de réalisme.


- 999 têtards, Ken Kimura, Yasunari Murakami, Autrement Keunesse, 2005.

Nous avons emprunté cet album à la bibliothèque pour rebondir sur nos intérêts du moment... Bon, en réalité, les 999 têtards sont déjà de jeunes grenouilles à la page 2... et c'est bien en tant qu'amphibiens dotés de quatre pattes qu'ils vont vivre le périlleux voyage narré dans ce bel album. Fans de la littérature japonaise, foncez : vous y retrouverez les illustrations soignées et épurées chères à la culture nipponne, ainsi qu'une belle histoire, aussi simple que profonde. Et ce qu'il faut d'humour ! :-)

Je lis :


La violence éducative : un trou noir dans les sciences humaines, Olivier Maurel, L'instant présent, 2012.

Je serai bien en mal de vous parler de cet ouvrage - hormis pour vous dire qu'il faut absolument le lire (Comme moi, faites-le acheter par votre bibliothèque de secteur, car il est assez cher !). Bon, la thèse de cet auteur remue des choses profondémment ancrées dans nos histoires individuelles et collectives, et pour moi, il m'est arrivé à plusieurs reprises de me mettre à pleurer sur une page, sans parvenir à comprendre clairement pourquoi... :-/

C'est le genre de lecture susceptible de briser le cercle vicieux qu'il décrit - les adultes, et en particulier ceux qui consacrent leur vie aux recherches sur l'éducation, occultent les violences qu'ils ont subies dans l'enfance, et ne peuvent, de ce fait, les mettre au jour et en faire un sujet d'étude. Vous pouvez lire le sommaire de cet ouvrage ICI.

Nous écoutons :


À tire d'aile, 18 chansons d'animaux, Hélène Bohy, Agnès Chaumié, Enfance et Musique, 2003.

Enfin découvert grâce à la médiathèque, c'est bien sûr un petit bijoux : les interprétations font fines et légères, le répertoire mêle des classiques incontournables à des chansons moins connues qui permettent d'élargir le répertoire familial. Antonin chante en boucle "Les gros crocodiles", et Louiselle adore "Le petit chat triste". Je recommande chaudement !


Au fil des flots, 29 chansons de la mer, François Barré, Yves Prual, Isabelle Chatellard, Stéphane Girel, Didier Jeunesse, 2006.

Bon, cette collection de livre-disques, moi, je l'emprunte à chaque fois les yeux fermés, les albums sont toujours réalisés avec beaucoup de soin. Sauf que là, j'ai cru m'évanouir en entendant la première chanson : une plate interprétation de Bobby Lapointe, sur laquelle le son des arrangements mal dosé vrillait les oreilles. Sachant qu'on écoute toujours le tout début d'un disque environ 300 fois plus que les derniers titres (les enfants décident souvent de changer de CD en cours d'écoute...), j'ai su que j'allais souffrir ! :-D

En réalité, cette première chanson mise à part, c'est un excellent disque - qui fut vite rebaptisé chez nous "La Maman des poissons", c'est dire si j'avais raison : nous avons écouté ce premier titre un nombre incalculable de fois ! :-)

"La Baleine bleue" fut l'occasion d'une grande conversation écologique - Antonin a appris, béant, que certaines personnes salissaient la mer et par conséquent ses habitants. Ça l'a beaucoup impressionné, il m'a demandé de lui raconter "l'histoire de la baleine" plusieurs fois. Au jour où j'écris ces lignes, nous avons rendu ce disque depuis longtemps déjà, mais les enfants fredonnent quotidiennement ses airs - et comme nous ne parvenons plus à nous souvenir de toutes les paroles, il va falloir qu'on le réemprunte très vite !


Pierre et le loup, Serge Prokoviev, Bernard Giraudeau, Olivier Tallec, Gallimard Jeunesse Musique, 2008.

J'ai retrouvé ce livre-disque dans mes cartons de matériel scolaire en cherchant tout autre chose, et cette découverte tombait à pic ! Les enfants ont vraiment accroché - bon, le fait de suivre l'histoire sur l'album aide beaucoup.

Mais voyez comme c'est fou : malgré l'excellence de cette interprétation (l'orchestre national de France et Bernard Giraudeau, excusez du peu !), je reste nostalique de la version de mon enfance - que j'écoutais en boucle sur une vieille cassette jaune. Les variations de traduction me sautent dans l'oreille - je préfère la traduction de mon enfance !! - et l'intonation de la récitante me manque - oui, je préfère cette anonyme à Bernard Giraudeau, car c'est la voix de mon enfance !! :-D

Enfin, la version qui bercera l'enfance de mes enfants, c'est donc celle-ci, et si vous cherchez la vôtre, je vous la recommande vivement (quoiqu'elle ne vaille pas celle de mon enfance, mais OK, j'arrête là...).

Et vous, que lisez-vous, qu'écoutez-vous ? :-)

33 commentaires:

  1. C'est drôle, la moitié des livres lus chez vous ont fait un petit tour de par chez nous également (c'est le hasard, car mes enfants sont du genre tornade pour choisir les livres à la bibliothèque !).

    Chez nous, nous lisons des livres documentaires sur la planète Terre et sur l'espace, et je recommande cet incroyable recueil de photographies d'Hubert Reeves "L'Univers expliqué en images"... Spendide (4 ans).

    La collection Monsieur Madame a fait son apparition également, et c'est avec régal que je me replonge et partage mes émotions d'enfant.

    Tristan lit comme chez toi "si le loup y était", gros fou rire quand le loup apparaît !!

    Je lis "Chroniques d'une école du troisième type" et "la pédagogie de la mouche" de Bernard Collot, à suivre "à l'école de la République" de Freinet, "Eloge de l'éducation lente"... et pour se détendre "Les dieux voyagent toujours incognito" de Gounelle.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Elsa,
    Nous lisons Go escargot, go ! une réédition d'un livre édité dans les années 70 aux Etats-Unis (tu le verras vite aux couleurs et au graphisme de ce petit livre plein d'humour !).
    Nous avons aussi découvert La grosse bête de Penelope Jossen à l'école des loisirs, très drôle lui aussi !
    Bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
  3. Chez nous, j'ai pris mon courage à deux mains et je me suis inscrite à la Stadtsbibliothek. A nous les 50 médiums à emprunter à chaque fois. Bon, je ne vais pas jusqu'à ce nombre, je ne peux pas porter autant.
    En ce moment, Neil est à fond sur les véhicules et les dinosaures.
    On a donc le droit aux imagiers du type "Alles über Fahrzeuge", et les trois "That's not my tractor/train/plane".
    A l'institut Français, il a jeté son dévolu sur "Le train de Bastien". Cette collection "Petit garçon"... Je n'aime pas du tout le principe. Mais bon, je prends sur moi. Et puis entendre fiston s'exclamer "C'ain !" à chaque page vaut bien de faire des efforts.
    La journée est donc ponctuée de "Mes dinosaures à toucher" "Deux petits dinosaures cherchent leur maman" de Rosalindre Bonnet, le petit doc sur les dinosaures, "Où est mon dinosaure?".

    Le soir, il réclame beaucoup le "Tier-ABC" d'Eric Carle. "On ne peut pas !" de Jeanne Ashbé est aussi beaucoup aimé, ainsi que "2 petites mains et 2 petits pieds" de Mem Fox. Je pioche mes choix dans ce que tu avais présenté il y a bien longtemps et je ne suis pas déçue !

    On est tombés sur Aldebert pour la musique. Neil est encore petit, mais je garde ça sous le coude. Je trouve que ce n'est pas niais et il y a une écoute à différents niveaux.

    Ma lecture personnelle est très réduite, je suis toujours dans mes bouquins de fac !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mélanie
      Je fais ma curieuse...
      Je vis en Allemagne à Korbach (Hessen) depuis 3 mois et j'étais avant en Roumanie (et j'ai travaillé bénévolement pour l'Institut français la bas) tu es en Allemagne aussi ?

      Supprimer
    2. Bonjour Aurélie !
      J'habite actuellement à Leipzig (Sachsen) où mon mari travaille jusqu'en 2016 ! C'est une ville très sympathique !

      Supprimer
  4. Pour la baleine bleue, si c'est celle de steve waring, je te l'avais passé dans les albums mp3, mais avec votre fonctionnement c'est peu être plus pratique de l'avoir en CD. Maïa est fan de cette chanson aussi, quand on lui demande ce qu'elle veut écouter elle nous dit la plupart du temps "chanson baleine" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est celle-là ! :-)

      Je viens donc de m'apercevoir que grâce à toi, je l'ai dans mes trésors !! Antonin est ravi de la réécouter, merci ! :-)

      Supprimer
  5. Merci pour cette belle sélection parent/enfant, j'ai consciencieusement noté le nom des ouvrages dont tu parles pour les emprunter à ma bibliothèque. J'espère qu'ils auront le livre "La violence éducative : un trou noir dans les sciences humaines" car en effet, il a l'air très complet.
    Amélie

    RépondreSupprimer
  6. La bibliothèque que nous fréquentons depuis cet été est moins bien pourvue en livre jeunesse que la précédente...la responsable (très ouverte et agréable!) préfère les polars et n'est pas maman.
    Mais nous trouvons toujours de quoi rentrer le sac plein!
    -La gommette adore la série "petit poilu" de C. fraipont et P.bailli. Pas de texte et une première approche de la BD, la gommette commence à commenter les images dans l'ordre chronologique...nous en empruntons deux à chaque passage.
    -L'ours Corduroy de Don Freeman.
    -La série des Anton (tu connais!).
    -Roule boule de neige (pas de selection automne dans cette établissement!) de E.Kishida et Y.Yamawaki. la gommette finit chaque phrase "rouli rouli bing", "rouli, roula, bing"...."badabing!!!!!"
    On écoute: les guilidoux.

    Et pour moi, rien que de la détente avec "moon palace" de Paul Auster.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour et encore merci, si je détaillais tous nos emprunts à la médiathèque, la plupart viendraient de tes sélections. Ici en ce moment nous aimons : Petites comptines pour grands tableaux, C'est pas moi c'est la baleine, Je veux des pâtes, Dans le loup et plusieurs versions des trois petits cochons (en fait beaucoup mon fils adore depuis la lecture du maître et nous les avons tous pris à la médiathèque).

    RépondreSupprimer
  8. En ce moment, les enfants lisent:

    - Un livre sur l'automne, un petit livre avec pages transparentes à tourner pour découvrir feuilles, champignons, noisettes, pluie, pommes...et un petit lutin. Acheté en braderie.

    - De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête de Werner Holwzart, un classique apparemment. Permet de différencier tous les types de cacas d'animaux :)

    - Piqué sur ce blog: Brigitte, la brebis qui n'avait peur de rien: succès mitigé pour le moment. La petite réclame "Brigitte" mais s'en désintéresse ensuite. Cela fait un peu BD et peut-être est-ce trop dur à comprendre pour le moment. A titre personnel, j'adore mais faire comprendre l'humour noir du livre n'est pas facile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai, Ludivine, j'ai certainement eu une erreur de jugement en disant qu'on pouvait proposer cet album à partir de 3 ans... Je l'aime tellement que je voulais le mettre dans ma sélection, mais c'est vrai : je ne sais pas si Antonin accrocherait, par exemple... Garde-le pour un peu plus trad, il fera du profit ! :-)

      Supprimer
  9. Chez Si Tu Veux on est fans d'Aldo, le premier "Aldo" et "Aldo à la neige". On oblige presque nos clients à l'acheter!

    RépondreSupprimer
  10. Vous me faites rêver avec vos bibliothèques, ici il n'y a vraiment pas grand chose pour les enfants, heureusement que l'école prête aussi un ou deux livres chaque semaine, ça permet de varier sans trop acheter (j'achète un ou deux livres par mois pour les enfants).
    Le dernier coup de coeur de la famille est "un livre" de Tullet, que je n'avais pas eu l'occasion de feuilleter jusque là.
    Le bateau de monsieur zouglouglou est un succès ici aussi. A tel point que nous avons fabriqué le bateau et les personnages pour raconter l'histoire avec nos minis marionnettes.
    Je ne connais pas "Aldo", mais ta description me tente bien, et je commence justement à chercher des idées sur le thème de l'hiver. "L'écureuil et la première neige" me semble aussi très beau, j'hésite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'écureuil et la première neige, il est magnifiquement illustré. Je ne sais pas quel âge ont tes enfants mais je le conseillerais pour un enfant de 18 mois environ dans sa version à toucher (je ne sais pas si il y a d'autres versions d'ailleurs!)...même si il faut être plus âgé pour comprendre l'histoire (et savoir que l'ours, l'écureuil et le hérisson hibernent!).
      une lecture en deux temps donc!

      Supprimer
    2. J'adore l'idée des marionnettes Zouglouglou ! :-)

      Supprimer
    3. Pour les marionnettes, j'ai seulement imprimé les personnages du livre, que j'ai ensuite collé sur des allumettes. On les plante dans la noix (remplie de pâte à modeler) et c'est vraiment serré serré, comme dans l'histoire.
      Il me semble en effet avoir vu deux versions de "l'écureuil et la première neige", je ne savais pas qu'il y avait une version à toucher. Mes enfants ont 18 mois, 4 ans et demi, 6 ans et demi, 8 ans. Donc les deux livres pourraient convenir. A voir donc, merci pour ton avis Angélique.

      Supprimer
    4. Je crois que je vais te piquer cette idée des marionnettes... :-)

      Supprimer
  11. Merci pour ces idées.
    Ici pas de livres "doudou" ou coup de coeur en ce moment mais des albums variés.
    En revanche on écoute en boucle: "Toc toc toc... : chansons & comptines pour les tout-petits" et surtout la n°14 "les p'tits loups du jazz" ainsi que "Mes plus belles Chansons du monde" un livre+CD qui a un succès fou depuis longtemps...
    Flangelle

    RépondreSupprimer
  12. Le premier livre adulte cité me fait écho... Dès que je suis fatiguée le ton monte bien trop facilement et L. ne comprend clairement pas pourquoi il s'en prend plein la figure...
    Le livre sur les transports à toucher fait grand effet par ici!!

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Elsa, j'attendais un billet sur tes lectures pour te poser une question et peut être auras-tu des idées qui ne me sont pas venues...
    Voila, quand je prend un livre pour tenter de raconter une histoire à Émy, la plus part du temps elle me l'enlève des mains et refuse que je le lui raconte. Elle accepte que je regarde avec elle mais pas que je parle... Cette attitude dure depuis ces 15 mois et je ne sais pas quoi en penser... Je me sens très frustrée car j'adore raconter des histoires à mes enfants :-(
    Qu'en penses-tu? Moi, ça me laisse perplexe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est encore très petite, non ?... Deux ans...

      Ce n'est pas gagné, tu sais, de s'intéresser aux livres si jeune, certains enfants commencent à y prendre goût quand il savent parler...

      Quand même, Emy montre beaucoup d'intérêt, elle refuse juste le texte écrit...

      Moi, ça ne me parait pas vraiment "bizarre", c'est son goût à elle pour le moment... Non ?

      Mais je comprends que tu te sentes frustrée ! :-D

      Supprimer
  14. Merci! Bon je vais arrêter de m'en faire pour tout et rien ;-) Pas toujours facile avec les antécédents des aînés et comme elle ne parle pas beaucoup, peut être sent-elle que je suis dans l'attente du langage...

    RépondreSupprimer
  15. Comme toi, je suis nostalgique de ma version enfant de Pierre et le loup! Je suppose que tu parles de celle de Gérard Philippe.
    Et bien, sache qu'il est encore en vente. Ou formule plus vintage, mon papa m'a gravé un cd à partir de son 33 tour.
    Un régal et ma fille n'apprécie pas du tout la version moderne que nous avons en complément.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, Ingrid, pas du tout : c'était une femme qui lisait le texte ! :-)

      Merci quand même, c'est vrai que je donnerai cher pour retrouver la version de mon enfance...

      Supprimer
  16. Bonjour,

    J'ai écouté tant de versions de Pierre et le loup que ce n'est plus celle de mon enfance qui est ma favorite (je dois encore avoir la vieille cassette quelque part tout de même, et je sais qui me l'a offerte :) ), finalement je préfère la version lue par Brel.

    Pour le reste je lis :
    "De la naissance aux premiers pas" de Michèle Forestier pour mener tout doucement ma fille vers la mobilité. Je le reprend régulièrement en fonction de ses progrès. Conseillé par ma kiné lors de ma grossesse
    "L'éveil à l'enfant : Enfants/adultes, grandir ensemble" de Christiane Bopp-Limoge qui m'a été offert par celle-ci :)
    "Encore" pour apprendre le langage des signes (mais j'ai du mal à m'y mettre pleinement)
    2 livres de recettes pour la diversification pour avoir des nouvelles idées :)

    Ma fille lis (enfin, goûte serait plus exacte) un livre de Sopie la girafe pour le bain, un autre livre sur le bain pour le bain également et un livre en tissus avec quelques petites activités sensorielles (grelot pour la pluie qui tombe, feuille bruissante cachant le ver de la pomme, miroir, etc.)

    Nous écoutons : ce que maman chante :) La maman des poissons, l'oiseau et la bulle, les chansons de mon enfance (enfin les petits bouts me restant), etc.
    Notre disque du moment (et pour longtemps) est : "Je chante avec bébé" d'Agnès Chaumié
    Nous écoutons aussi tout le répertoire d'Enfance et Musique que je possède (au grès de mes envies pour le moment) car ce sont vraiment de très bon disques, je n'ai encore jamais été déçue par l'un de mes achats. J'arrose mes nièces et neveux depuis un moment déjà avec ceux-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhhhhhhh ! "De la naissance aux premiers pas" de Michèle Forestier...

      Ce livre est vraiment un bijou pour comprendre la mise en place de la motricité chez les bébés, étape par étape.

      Il a été mon compagnon de route des 3 mois aux 17 mois de mon loupiot, âge auquel il a eu le déclic de la marche autonome. Le fait qu'il franchisse, certes lentement, mais sûrement, toutes les étapes décrites dans cet ouvrage m'a largement rassurée dans mes périodes d'inquiétude :-).

      Et il a bien fait de prendre son temps : il n'a quasiment jamais chuté depuis qu'il a acquis sa bipédie, ou s'il chute, en avant, il se rattrape très bien. Ses bras et le haut de son corps en général ont bien eu le temps se muscler lors de sa période quadrupède.

      Supprimer
    2. Tiens, il va falloir que j'écoute la version de Pierre et el loup lue par Brel... :-)

      Supprimer
    3. Elle est visible ici : http://www.dailymotion.com/video/x1v896c_prokofiev-pierre-et-le-loup-recitant-jacques-brel_music :) Bonne écoute (c'est un peu étrange de voir une ancienne émission en "directe")

      Supprimer
  17. En ce moment, Florentin, 21 mois et demi, lit :

    - Le livre de l'automne, qu'il va souvent chercher spontanément dans sa bibliothèque ambulante (qu'il faut sérieusement que je pense à alléger et à soumettre à des rotations de son contenu.)
    Nous prenons un réel plaisir à découvrir de nouveaux détails à chaque ouverture du livre, à chercher Niko le perroquet (merci Mingus le chat !).

    - Julien, un personnage de l'auteure du livre de l'automne aussi. Ou comment comprendre la proximité entre Julien et les oies. Mais Florentin n'a pas vraiment accroché à l'histoire :-(.

    - D'où viens-tu ? 50 devinettes animées : Florentin a aimé soulevé les volets, et adoré la surprise de la dernière page (ou plutôt de la 3e de couverture). Par contre, le lien entre chaque objet et son origine est parfois trop complexe pour son âge.

    - Un petit trou dans une pomme, sur le même thème que "La chenille qui fait des trous"...plagiat ? De belles illustrations, mais sur le fond, cette chenille-ci a la vie un peu dure, il y a toujours un animal pour la chasser du fruit qu'elle commence à grignoter ! Florentin a eu du mal à adhérer à l'histoire, se dissipant avant la fin. A relire dans quelques semaines...

    - Mon imagier de tous les animaux. Je trouve ces imagiers Milan, que pour l'instant nous empruntons à la médiathèque, somptueux.
    D'ailleurs, épisode cocasse...Nous avions rendu cet imagier il y a une semaine à la médiathèque. Aujourd'hui, de retour à la médiathèque, Florentin voit une fillette d'au moins 5 ans (il a 22 mois) avec cet imagier entre les mains. Il se lance à sa poursuite, s'accroche à ses poches arrières de jean, et à ses bras, pour qu'elle lui donne le livre alors qu'elle le feuilletait, debout, avec sa maman. Il se cramponnait, j'ai vraiment eu du mal à le lui faire lâcher (pour faciliter le tout j'avais les bras encombrés d'autres livres et de sa veste...). La maman de la fillette était éberluée. J'étais hyper gênée. Et d'expliquer à Florentin le principe de la bibliothèque - peut-être ne l'avais-je jamais fait ? Les livres ne s'emportent pas toujours dans notre maison, mais parfois chez d'autres !
    Je crois que VRAIMENT que le père Noël va devoir nous livrer ces imagiers !

    - Emilie. Coup de coeur de Florentin pour cette héroïne de ma petite enfance. Il n'utilise un langage articulé que depuis quelques semaines, et "Milie" ou "Lilie" a été un de ses premiers mots pour réclamer ce livre.

    Sinon, globalement depuis quelques semaines, nos "séances de lecture" sont souvent interrompues : j'ai l'impression que Florentin procède à ce que j'appellerais une sorte de "mise en paire spontanée". Lorsqu'il voit dans un livre un être vivant ou un objet dont il sait qu'il en existe un spécimen dans son environnement, il quitte le lieu de lecture et file dans la pièce ad hoc, voire prend la direction du jardin, pour nous montrer voire nous rapporter l'objet en question. Cela va de la casserole à la petite voiture, en passant par les (vrais !) chats ou la paire de chaussettes. Surprenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas plus tard que ce soir, il a vu des champignons dans le livre Emilie, et s'est souvenu que nous avions vu des champignons dans notre pelouse quelques heures auparavant. Hop, il a bondi hors du canapé, pieds nus en pyjama, direction la baie vitrée du salon de laquelle on ne voyait que la nuit noire...Frustration, mais on a réussi à éviter la sortie au jardin en petite tenue :-D.

      De la lecture active, en somme

      Supprimer
  18. Pour notre fils, 3 ans et quelques :
    - anton et les feuilles (c'est de saison ;-))
    - Petite chaussure (un classique de Michel Gay que l'on aime beaucoup)
    - Poupoupidours (benjamin chaud)
    - Ollie (Olivier Dunrea) : toute une collection pour laquelle on craque aussi
    - 1 loup 2 chiens 3 culottes (Dorothée de Monfreid)
    - Bonsoir Lune (Margaret Wise Brown)

    Et moi:
    - TV Lobotomie (Michel Desmurget) (recommandé par Mme Koala ;-)) : je pense que même si on croit tout savoir, il faut lire ce livre (qui cite toutes ses sources)
    - Divergente (Veronica Roth) : un peu de science fiction

    RépondreSupprimer