samedi 6 septembre 2014

Notre semaine (36/14)

Ça bouge ! ;-)

J'adore le rythme. Dans tous les sens du terme. J'aime le tempo de la musique, que l'on écoute à peine, mais qui nous transperce, règle notre respiration cardiaque et nous donne envie de danser. J'aime ces retours réguliers, dans l'étude d'un phénomène - en Sciences, en Histoire, dans le vent ou les marées... - qui nous donne la possibilité d'injecter du sens dans le monde. J'aime l'équilibre, parfois instable et vascillant pourtant, qui émanne des oeuvres plastiques réussies. J'aime les débits des voix humaines, avec les inflexions qui leur sont, à chacune, propres.

Et j'aime ce qu'on appelle "les rythmes scolaires".

Ne vous inquiètez pas, je ne vais pas vous refaire cet article-là ! ;-)

Le rythme dit, "scolaire", on pourrait, en fait, l'appeler autrement. Je trouve d'ailleurs que les personnes qui en parlent le mieux sont les parents qui pratiquent l'IEF, et qui, centrées sur leur enfant, le suivent.

Le rythme "scolaire", c'est une succession de temps faibles et de temps forts, qui, sans que les uns valent mieux que les autres, s'imposent d'eux-mêmes, comme une respiration. C'est une question d'équilibre. De feeling. De mouvement.

Nos rythmes d'apprentissage à nous, les voici : cet été fut très intense, avec des séances dans l'atelier pouvant dépasser les deux heures quotidiennes. Les raisons ? Je ne sais pas... Une météo fraiche et humide, des enfants en forte demande de "petit travail" (sic)... À vrai dire, je serais bien sortie un peu plus, moi, certains jours, mais Damoiseau et Damoiselle réclamaient leur séance d'atelier à cor et à cris !! :-)

Par contre, pour la deuxième année consécutive, le mois de septembre est un mois très calme par ici. Du fait de la rentrée, oui, sans doute. Du fait aussi que nous y recevons - et c'est maintenant une tradition - une branche de notre famille que nous ne voyons pas souvent. D'ailleurs je n'écrirai pas la semaine prochaine, et voici mon dernier article avant quelques jours de vacances bloguesques ! :-)

Et sinon, la rentrée ?

Ben, ici, comme ailleurs, ce fut plutôt un non-événement. Rien ne semble étonner mon petit blasé de trois ans et demi : ni le fait que deux maitresses à mi-temps se partagent la semaine, ni que sa classe soit à niveau unique, ni le fait que certains camarades soient toujours là et que d'autres soient nouveaux... Ben quoi, c'est ça, l'école, et maintenant, Antonin connait l'école. Par coeur. ;-)

Moi, ce que je vois, c'est que mon bonhomme file dans la classe le sourire aux lèvres, sans prendre vraiment le temps de me dire au revoir... What else ? :-)

Par contre, une chose est sûre : Antonin revient de ces matinées très clairement fatigué, je vais donc attendre encore un peu avant de lui proposer d'y aller l'après-midi...

 
Quant à ce fameux mercredi boycotté, il sera, dans sa classe, consacré aux arts plastiques ! Cela tombe bien, n'est-ce pas ? ;-)


Lorsque j'ai appris cela, je me suis exclamée à l'étourdie : "Ah, bien ! On fait justement beaucoup d'art plastiques à la maison..."

Ce n'est que sur le chemin du retour, que j'ai ri sous cape en imaginant ce qu'aurait été ce cri du coeur, si la maitresse m'avait annoncé que les mercredis matins étaient consacrés à l'étude de la phonologie ou de la numération...


"Ah, bien ! On fait justement beaucoup de phonologie/de numération à la maison..."

Je crois que l'enseignante m'aurait regardé d'un drôle d'air !!! :-D

Et pendant ce temps, dans l'atelier...

On découpe.


Le découpage a toujours la cote... Mais mes plateaux montessoriens continuent d'être boudés. Tant pis, l'important, c'est la pratique ! La star de ces derniers jour, c'est le découpage de boudins de pâte à modeler. Louiselle maitrise ! :-)


On mathématique.


J'ai présenté à Antonin le "Jeu de mémoire" montessorien. À vrai dire, j'ai hésité à me donner cette peine, car cela me semblait trop facile pour lui. Depuis le temps qu'il manipule la numération de 0 à 10 en long, en large et en travers... Je savais que cette activité, prise au sens strict, ne lui apporterait rien de nouveau...

C'était oublier que les activités montessoriennes ne se réduisent jamais "au sens strict" ! ;-)

Je me lançais donc un beau matin où je sentais que les activités dans l'atelier tournaient un peu en rond, et me mis, sous les yeux du Damoiseau, à écrire les nombres de la suite numérique sur de petits morceaux de papier. Bon, j'avais à peine réuni le matériel que mon fils me colle aux basques :

Antonin
Qu'est-ce que tu fais ?

Moi
J'écris "0" sur ce morceau de papier... Zéro... Et je le plie... Je prends un autre papier et je vais écrire... euh... Qu'y a-t-il après 0 ?

Antonin, du tac-au-tac
1.

Moi, écrivant, pliant, etc.
1... D'accord... Et après 1, j'écris quoi ?

Antonin, du tac-au-tac
2.

Etc. Il a répondu sans l'ombre d'une hésitation jusqu'à 8, après quoi il s'est mis à réfléchir pour pouvoir me fournir le nombre suivant. Quelle que soit la procédure (surcomptage ou addition de type n+1), j'ai eu alors la preuve que j'attendais depuis longtemps : le Damoiseau avait acquis la notion de suite numérique !

Ça parait bête, mais toute la compréhension des calculs futurs repose sur cette prise de conscience ; prise de conscience, qui est, d'ailleurs, par elle-même, une opération mathématique complexe. L'enfant, sans le savoir, exécute ce qu'on appelle une "application". Et même, si vous voulez faire l'esbrouffe en société, pouvoir dire que 3, c'est 2+1, c'est opérer sans le savoir l'application suivante :

u_{n+1} = u_n + r

C'est super classe, certes, mais c'est surtout primordial pour aller plus avant, et j'étais un peu "bloquée" tant que je ne pouvais mesurer la profondeur de la connaissance des nombres de mon Damoiseau !

Et voilà que ça me tombe dans le bec au détour d'une activité montessorienne... MERCI QUI ?? ;-)

(Et comme par hasard, du jour où j'ai eu cette révélation, Antonin s'est mis à ranger les nombres "dans l'ordre" à tout bout de champ... Oui, oui, décidément, c'est acquis !)


Pour le reste de l'activité, elle s'est déroulée de manière très académique, Antonin prenant plaisir à déplier les papiers, à les lire, et à partir en quête, dans l'atelier, du nombre d'objets correspondants à la collection nommée...

Encore une fois, si cela parait facile, il y a toujours plus dans cette activité que ce qu'elle semble contenir : l'adulte peut aussi vérifier, par ce biais, l'aptitude de l'enfant à catégoriser. Il s'agit, en effet de réunir une collection d'objets homogènes : si l'enfant tire le chiffre "5" et rapporte 3 aimants et 2 billes, l'adulte lui demande alors ce qu'il a rappporté. Si la réponse est du type : "Ce sont des objets.", c'est acceptable, puisque l'enfant les fait tomber sous le même concept. Sinon, il faut amener l'enfant à prendre conscience que les objets choisis ne peuvent appartenir à la même collection. Le cas s'est présenté ici une fois, et Antonin s'est corrigé très aisément malgré la difficulté théorique ! Encore une fois, les exercices montessoriens me bluffent complètement par la capacité qu'ils ont d'aborder des notions archi-complexes de manière si simple...


L'exercice fut repris plusieurs fois cette semaine... Mais que fait donc la Damoiselle pendant ce temps ? L'exercice est hors de sa portée, mais l'intrigue fort. Elle passe beaucoup de temps à piocher un papier, le déplier, le poser sur le tapis, le reprendre et le replier soigneusement (!). Et doit trouver qu'on l'ignore un peu. Elle brandit alors un chiffre en clamant "HUIIIIIT !". Bon sang. C'EST un huit. Il faut vraiment que je fasse quelque chose pour étayer l'appétit mathématique de Louiselle (qui, parallèlement, connait la comptine numérique jusqu'à 10 et est entrée de plain-pied dans le dénombrement...). Arg. Au boulot !

On puzzle.


Et même, on puzzle dur. Le sujet mérite que je fasse un petit point prochainement d'ailleurs. Antonin, en particulier, a fait des bonds prodigieux, et maitrise à présent TOUS les puzzles à sa disposition - mais quel bond n'a-t-il pas fait, ce Damoiseau, depuis ses trois ans et demi ? Bref, il va falloir que je réagisse, et, une fois de plus, j'ai l'impression d'être à la traine par rapport aux compétences de mes enfants...

Bref.


Notre seul puzzle zoologique d'inspiration montessorienne a un succès monstre. Antonin le refait très souvent (quasi les yeux fermés) et Louiselle est capable de le reprendre 20 fois de suite sans lasser ("20 fois" n'est pas une hyperbole...). Pour moi, je suis complètement séduite par ce type de support qui me permet de faire l'économie des fabrications de cartes de nomenclatures classifiées et d'éviter un ènième matériel à base de papier plastifié - toujours un peu cheap, il faut admettre -, et dont je visualise des utilisations possibles de la Petite section au CM2... C'est décidé, je commence officiellement une collection ! :-)

(Certains d'entre vous ont-ils acheté des puzzles de ce type chez Tangram Montessori, et si oui, les recommanderaient-ils ?).

On écoute.

Voici un petit jeu très simple : j'ai selectionné divers objets produisant des sons aisément identifiables (trousseau de clefs qu'on agite, agrafeuse vide que l'on pince, couvercle de petit pot que l'on presse, boulier que l'on secoue, minuteur que l'on actionne...). Je les montre un par un aux enfants, en les nommant, et en les faisant sonner. Je commence par deux objets - et j'augmente leur nombre petit à petit - que je cache sous un tissu. Les enfants doivent les reconnaitre à l'oreille.

Antonin est très fort ! Et même, pour tout vous dire, un peu détaché, puisqu'il est capable de faire l'exercice sans lever le nez de l'album qu'il est en train de lire... :-/

Louiselle préfère encore manipuler les objets sélectionnés librement en les nommant, ce qui est de son âge...

En tous cas, c'est une belle activité "musique" très facile à monter et à faire varier !

On phonologise.

Pas de surprise, c'était quelque chose d'annoncé : je tiens absolument à ce qu'Antonin apprenne à faire correspondre la graphie "AN" au son correspondant, en vue de l'apprentissage qu'il risque fort de faire, cette année, de l'écriture de son prénom.

Zut : ses maitresses ont étiqueté cette année les porte-manteaux des enfants par ordre alphabétique, ce qui m'a permis de constater du première coup d'oeil qu'il y avait une floppée de prénoms qui, dans la classe d'Antonin, commençaient par les lettres "AN" - mais, pas de chance, elle "sonnaient" toutes "ANE" (comme dans "Anaëlle", "Anatole" ou "Anaximandre")... Il est le seul enfant dont le prénom commence, phonologiquement, par le son "AN" comme dans "antilope"...

Je crains la confusion. Cette année, comme l'année dernière, les enseignantes ont pris soin d'écrire la lettre capitale dans un caractère spécial - la première lettre, pas le premier son. À force de s'entendre dire que son prénom commence par "A" en petite Section, et alors qu'il était, parallèlement, en pleine découverte phonologique (à la maison...), Antonin avait fini par me demander s'il s'appelait ATONIN ou ANTONIN ? :-(

Cette période semble passée, mais je crois que si elle fait seulement mine de ressurgir, j'en parlerai aux enseignantes pour attirer leur attention sur cette situation... C'est bien la première fois qu'un semblant de "conflit" entre les apprentissages domestiques et les apprentissages scolaires pointe son nez... Je ne suis pas dupe, et je me doute bien que ce ne sera pas le seul... [Soupir...]

Bref, ici, il faut qu'Antonin fasse la distinction entre "A" et "AN" - ne serait-ce que pour l'expliquer à ses maitresses. Donc, voici les invitations qui ont fleuri sur son tableau magnétique cette semaine :

Invitation 1

Comme toujours, je pars du connu, voire de l'archi-connu. Ici, une série de cartes de nomenclature (Ananas, Concombre, Melon, Pêche et Orange), sumontées des phonèmes correspondants placés dans le désordre. Il n'y a aucun "piège", il s'agit simplement qu'Antonin prenne possession de la situation. Et il la connait si bien, cette situation, qu'à présent, elle prend la forme d'un texte à trou :

Moi
Mon petit oeil voit un objet dont le nom commence par le son...
(Je désigne la première lettre sans la dire)

Antonin, marmonant,
A,aaa,a,ha,ha...
ANANAS !

Nous déplaçons alors l'aimant portant la lettre "A" pour la placer au dessus de la photographie de l'ananas, et reprenons l'exercice pour chacune des graphies.

Les situations suivantes introduisent le phonème "an" (présenté d'un bloc, sur un seul aimant) :

Bateau, Train, Moto, AMbulance, Voiture
AUbergines, ENdives, Cerises, Courgette, Poivron


Je songe à fabriquer très vite une serie de cartes représentant des objets dont le nom commance par le son "an" (et si possible, la graphie "AN",  afin de fixer la bonne orthographe dès le départ). Je vous la ferai passer, ainsi que toutes les cartes de nomenclatures promises (j'y travaille !) ;-)

La troisième étape consistera à proposer pèle-mêle des mots commençant par le son "A" et d'autres commençant par le son "AN"... Nous n'en sommes pas là ! :-)

On mange.

Antonin pourrait, je pense, vous expliquer
comment faire une mousse au chocolat... par coeur ! ;-)

Ce n'était pas une vue de l'esprit... Mon Damoiseau reste ce qu'on appelle un appétit de moineau, mais sa curiosité gustative s'est accrue depuis son amygdalectomie... mais alors !!! :-o

La semaine dernière, une journaliste de TEVA m'a contactée : elle voulait venir filmer mes enfants, intriguée qu'elle avait été par cet article-là... J'ai refusé, principalement parce que j'essaie sincèrement d'éviter de faire de mes enfants des personnages médiatiques... Mais aussi parce que chez nous,  il n'y a rien à voir ! Conformément à notre méthode du lacher-prise, nous ne parlons pas nourriture, n'examinons pas les assiettes d'Antonin... Il semblerait même qu'il mange, alors ? Cette dame et son équipe se seraient déplacés pour rien, je pense ! ;-)

Youpi.

Très bonne semaine chez vous ! :-)

18 commentaires:

  1. Une belle semaine :)
    Profitez bien de la semaine prochaine :)

    RépondreSupprimer
  2. Chouette rentrée par chez vous... Je suis aussi fan des puzzles, j'en ai déjà 5. Zélie aime beaucoup les faire et Nawel les reprend de temps à autre avec beaucoup de plaisir. Il y a du langage derrière chaque petit bout de puzzle et je trouve ça chouette! Nawel les refait aussi sur un tapis sans l'encastrement, très bon exercice pour elle et qui font évoluer les puzzles.
    Pour ma part, j'en ai commandé 2 chez Montessori store et je les trouve de qualité très moyenne. J'ai acheté les 3 autres à l'association Montessori où j'emmène les filles de temps à autre et ils sont très bien finis. Ils viennent d'Absorbent Minds et sont donc un peu plus chers mais vraiment ça n'a rien à voir!
    Belle semaine à vous.

    RépondreSupprimer
  3. Alors pour te remonter le moral je vais te dire (et c vraiment sincère) que j'adorerais que mes enfants t'ai comme PE et j'aimerais pouvoir monter des activités de ce type mais il faut avouer que dès que ça touche l'apprentissage de la lecture ou de la numération je ne me sens pas assez légitime pour ça et je laisse faire les professionnel(le)s.

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai qu'il est chouette ce petit exercice de dénombrement ("billets"). Je pense que je vais le présenter mais que de 0 à 5, la suite à 10 ne me semble pas assez maîtrisée par chez nous. Louiselle est vraiment épatante avec son 8 !!
    Chez nous, la rentrée a été un évènement heureux car d'entrendre mon enfant me dire en sortant qu'il adore l'école, quel bonheur (ça nous change des pleurs).

    RépondreSupprimer
  5. Alors la série sur le son an m'interesse bcp bcp!! ( en parallèle il faudra que je trouve une série Au qui est encore plus compliqué car on entend O tu ferais comment toi?)

    Merci aussi pour l'activité musique! Qui va alimenter mes séances musique avec mes enfants

    Merci qui? Encore une fois merci Elsa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai testé le jeu musique avec P'titLa qui a bien aimé je pense, mais n'a eu aucune difficulté. A retester avec des objets aux sons plus similaires

      Supprimer
  6. J'adore le Antonin-blasé-motivé!! Et j'adore les photos prises dans l'atelier, c'est génial! En tout cas je suis très contente que cette rentrée se soit bien passée. Ici pas de rentrée, on est encore un peu en vacance, des vacances au goût d'école buissonnière ;)

    RépondreSupprimer
  7. J'ai acheté les puzzles de zoologie chez Tangram et je les trouve bien. C'est la version haut de gamme, et j'ai eu la version bas de gamme en main (ceux sur fond vert), et ça fait une différence. Mais je crois que Tangram ne vend que les haut de gamme. Globalement très contente de ma commande chez Tangram. Bof pour les globes. A refaire je les payerais le double pour qu'ils soient plus précis. Mais pour les animaux super. Je recommande.
    Aloys adore les utiliser avec les cartes des parties du corps des animaux, que j'ai achetées chez Documents Montessori. On place les cartes et la pièce du corps de l'animal à côté. Ca ne correspond pas tout à fait, mais il aime beaucoup. Plus que de simplement associer deux cartes identiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci pour ton retour, sabine ! :-)

      Supprimer
  8. J'ai deux puzzles de zoologie achetés sur Tower High Learning (http://towerhighlearning.com/montessori-zoology), le cheval et le poisson, tous deux avec le squelette sous les pieces! Ils sont tous deux de super qualité. Le squelette est un vrai bonus pour moi, quitte a payer un peu plus cher, on les utilisera plus longtemps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, du coup, ça me fait bien envie, je vais voir avec les FDP...

      Merco ! :-)

      Supprimer
  9. Bonjour Elsa, j'ai découvert ton blog il y a peu et il est vrai que depuis je fais des recherches, j'essaie de m'investir un peu pour proposer bientôt des activités à ma fille de 3 ans. Ma question est la suivante: où vas-tu chercher les idées d'activités que tu proposes à ton Damoiseau surtout en mathématiques? J'ai vu qu'il y avait les "100 activités chez Nathan" ou dois-je lire "l'enfant" de Mme Montessori (si c'est de la théorie cela ne va pas m'aider) Je cherche surtout un livre pratique qui m'aiderait à pratiquer si je puis m'exprimer ainsi. Je ne sais par quel "bout" commencer. D'autant plus que tu as parlé dans un de tes articles d'une progression en maths de Mme Mont. mais ce que j'ai vu jusqu'à présent c'est le matériel (bâtons rouges et bleus??? perles dorés??) J'ai du mal à trouver les activités ou les approches qui vont avec. Comment fais-tu? Quel(s) ouvrage(s), ou sites internet, bref quelles ressources? Je pensais suivre ton "journal" pas à pas mais lorsque je clique sur ton onglet "mathématiques" j'ai toujours la même page de septembre qui s'affiche. Je pensais que ce serait dans cet onglet que je trouverais tous tes articles sur les maths par ex. Sinon guide moi afin de mieux naviguer sur ton blog... Pour l'instant, je n'ai que des connaissances superflues je n'ai lu qu'un ou deux livres de Nathalie Poussin "apprends moi à faire seul". Merci pour ton aide.
    Je ne suis qu'une maman déçue de ne pas avoir sa fille admise à l'école Montessori de la ville d'à côté, j'aimerais donc palier un peu cela à la maison... Merci. Audrey.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le livre de Charlotte Poussin est très bien. De Maria Montessori, "l'enfant" et "l'esprit absorbant" sont mes préférés, mais ce n'est pas vraiment du pratique.
      Pour la progression, je pense que tu trouveras davantage ce que tu cherches dans "la pédagogie scientifique", cela dit, Montessori est avant tout une pédagogie qui se transmet à l'oral grâce à des formations donc il y a peu d'écrits qui résument tout clairement. Je me demande si tu ne trouverais pas mieux sur internet, sur "école et cabrioles" par exemple (il y a deux blogs différents, qui sont très clairs et bien faits)

      Emy

      Supprimer
    2. Bonsoir, Audrey !

      Euh, alors, à question complexe, réponse complexe, vous ne m'en voudrez pas, hein ? :-D

      En accord avec Emilie, la lecture qui me semble la plus adaptée, au vu de votre questionnement, c'est "La pédagogie scientifique" tome 1.

      Voici le début de la progression montessorienne en mathématiques (les intitulés vous permettront de faire vos recherches, que ce soit sur "Ecole et cabrioles" ou "Album Montessori"...)

      (Les âges sont approximatifs)

      - 4 ans : barres numériques / chiffres rugueux /Association symboles-barres numériques / Les fuseaux / Jeu des jetons.

      - 4 ans et demi : Jeu de mémoire / Quantités décimales / Symboles du système décimal / Association symbole-quantité / Quantité de 11 à 19 / 1ère table de Seguin / Association symboles-quantités avec la 1ère table de Seguin / 2e table de Seguin / Chaine de 100 / Chaine de 1000...

      Bon, après vient l'étude des opérations (sans retenue), mais arrêtons-nous-là pour ce soir... :-)

      Ce qui est complexe, c'est que ces "leçons" peuvent s'enchevêtrer, voire se présenter dans un ordre différent selon les enfants.

      Exemple : certains enfant, qui savent à peine compter jusquà 9, s'intéressent déjà beaucoup aux grands nombres, qu'on introduira donc avant même les nombres de 10 à 19...

      Dans le libellé "Mathématiques", sur ce blog, sont rangés TOUS les articles traitant des maths : le dernier en date, en ce moment, date effectivement du 6 septembre (j'y décris le "jeu de mémoire"), c'est donc lui qui s'affiche en premier... Vient ensuite celui du 2 septembre, qui est une approche plus regianne des mathématiques (par le jeu de cubes), puis celui du 25 août où je parle géométrie, etc.

      Pour suivre mon "journal" pas à pas (mais à l'envers...), c'est idéal, mais je vous préviens : je ne me contente pas de Montessori chez nous, et mange à tous les rateliers ! ;-)

      Où en est votre fille de 3 ans ?

      Le lien ci-dessous peut aider à établir une "photographie" de ses compétences actuelles, car une chose est sûre : il faut partir de VOTRE enfant, de ce qu'elle sait et ce qu'elle aime !! ;-)

      http://naitreetgrandir.com/fr/etape/1_3_ans/jeux/fiche.aspx?doc=fcsge-naitre-grandir-developpement-numeratie-mathematique#_Toc292259410

      J'espère que ma réponse n'est pas trop "touffue", n'hésitez pas à me relancer avec des questions plus précises ! :-)

      Supprimer
    3. Euh, je vous vouvoie, mais on peut se dire "tu", hein !! :-)

      (Fatiguée je suis... Dodo !!)

      :-D

      A bientôt, Audrey ! :-)

      Supprimer
    4. Merci beaucoup Elsa c'est super! J'ai de quoi faire! En effet, je vais déjà faire un bilan de ce qu'elle sait déjà. Je "te" tiendrai informée... (on se tutoie c'est beaucoup mieux!).
      Je suis enseignante près de Lille, j'ai eu un an des TPS/PS mais je suis plus habituée aux CM2 donc je me pose plein de questions...
      Tant mieux si tes inspirations et tes ressources sont variées, c'est comme lorsqu'on prépare une leçon, on ne s'arrête pas à un seul manuel, c'est beaucoup plus riche! ;)
      Je suis aussi très impressionnée par ton activité sur les sons avec le "an", je suis allée voir les docts à imprimer, c'est vrai que les imagiers avec l'écriture liée semblent une évidence quand on y pense...
      Merci de prendre le temps de mettre tout cela en ligne et de me répondre.
      J'avoue j'ai acheté aujourd'hui un livre (un peu plus facile d'accès sans doute) histoire de me mettre le pied à l'étrier de Tim Seldin, éveiller, épanouir, encourager son enfant, chez Nathan...
      Actuellement en congé parental, j'espère avoir le temps de potasser, réformer un peu la maison, le bureau avant la reprise...
      Y'a du boulot! :-)
      Merci encore, à bientôt Elsa!

      Supprimer
    5. Merci également Emilie pour ta réponse! Oui en effet, je voulais parler de Charlotte... Poussin! ;)
      Je vais aller sur le site et blogs que tu proposes, merci!
      A bientôt!

      Supprimer