dimanche 10 août 2014

Notre semaine (32/14)


Pourquoi ai-je l'impression que nous avons passé les deux dernières semaines dans l'atelier ? Mmm, sans doute parce que c'est vrai, en partie. Nos petites séances sont quotidiennes grâce aux vacances, et elles sont de plus en plus longues : plus d'une heure à présent !! Mes interrogations existentiellement pédagogiques de ces derniers jours n'ont pas appauvri nos activités, bien au contraire ! J'ai encore aujourd'hui un joli paquet de photos à traiter pour mon petit point bi-mensuel...


Jeux sensoriels :

Cf. ICI

Cette semaine, retour d'un grand classique, qui avait beaucoup plu à Antonin du temps où ce matériel était enfermé dans sa boite en plastique "spéciale-lui" : le tri de petites photographies d'objets colorés. L'exercice est très long, et Louiselle peine à le mener à bien, mais elle nous a prouvé qu'elle avait tout à fait saisi le principe ! Et elle a repris elle-même l'activité cette semaine - surtout pour "effeuiller" les cartes et les nommer comme elle le fait avec les cartes de nomenclature : "Remorque !", "Bottes !", "Chocolat !", etc. Attribuer des coloris à ces jolis objets ne l'intéresse que modéremment, mais elle maitrise tout de même le nom de toutes les couleurs à présent - à l'exception, je crois, du "marron", qu'elle confond avec le gris...


Si vous chercher un matériel Reggio à moindre coût, disponible dans n'importe quelle grande surface, pensez aux billes ! ;-)


À force de les manipuler, j'ai eu envie de proposer à Antonin et Louiselle de les installer sur notre rétro-projecteur. Je savais que les enfants allaient alors rencontrer un problème pour stabiliser les objets sur le plateau, et j'avais disposé à portée de main deux matériaux pouvant solutionner la situation : des pots de verre vides et sans couvercles, et des petits anneaux de toute sorte. J'essaie, autant que faire se peut, de confronter mes enfants à des problèmes sans leur fournir la solution, mais ce n'est pas aussi facile que cela en a l'air, malgré mon métier et ma connaisance de ce qu'on nomme dans le jargon les "situations-problèmes" ! Bon, sur ce coup-là, je suis assez contente de moi. Et heureusement surprise qu'Antonin ait choisi les anneaux - alors que j'étais persuadée qu'il allait opter pour les petits pots...


Louiselle a découvert le premier bloc de cylindre. Elle parvient à le déplacer en le tenant à deux mains, bras écartés ; elle saisit correctement les cylindres par leur boutons et s'autocorrige le cas échéant. La seule difficulté consiste pour elle à s'astreindre à défaire les éléments dans l'ordre (un par un de gauche à droite ou de droite à gauche) pour les disposer sur le tapis, mais je dois dire que je suis moins intransigeante sur ce point que par le passé... ;-)


Mais que fait Louiselle dans son coin, et qu'a-t-elle déniché ? :-)

Aaaaah, d'accord.

Bon, crever les bulles avec les doigts s'est révélé un peu difficile... Alors, on a fait comme ça :


Je SAVAIS que j'avais raison de garder tout ce beau papier bulles... Le papier bulles, c'est plein de possibilités, et quand cette expérience-là sera épuisée, j'aurai d'autres cordes à mon arc ! En tous cas, l'activité a été réclamée plusieurs fois cette semaine ! ;-)

Les déguisements ont la cote en ce moment ! ;-)

Ce qui n'est toujours pas le cas de la tour rose, que j'ai fini par sortir de sa boite et proposer de manière permanente dans l'atelier. Je me suis dit qu'Antonin voudrait présenter ce matériel lui-même à sa soeur, et que je saurai ainsi où il en est vraiment. Ça n'a pas loupé, et il monté une belle tour, certes tarabiscotée, mais qui eu, au moins, le mérite d'exister.


J'ai ensuite montré à Louiselle comment ranger la tour dans un angle de la pièce, en choisissant sur le tapis "le plus gros cube", et elle m'a aidé avec beaucoup de zèle et sans erreur.

Et depuis... notre tour fièrement dressée prend la poussière dans l'indifférence générale... :-D

Musique :


Attention : grande expérience ! ;-)

À la maison, nous avons la chance d'avoir un vieux tourne-disque (datant des années 60), dont la valeur sentimentale n'est pas des moindres, puisque c'est mon beau-père, lui-même amoureux d'objets anciens, qui l'a chiné, puis nous l'a offert, en constatant notre coup de coeur intégral le soir où il nous l'a montré... :-)


Nous le possédions avant la naissance d'Antonin, mais jusqu'à présent, il restait rangé dans le sanctuaire réservé aux grandes personnes. Dans une partie du salon lorsque nous vivions en appartement, puis, après le déménagement, dans notre chambre, où il disparaissait misérablement sur une couche de poussière...

Mais maintenant que les enfants sont suffisamment mûrs pour comprendre qu'un objet est précieux et fragile, il leur a été présenté...


... et a migré au salon, ainsi que la pile de vinyls - tout de même en hauteur, sur une étagère, au moins tant qu'ils ne servent pas... N'empêche : c'est chouette, ces moment où Papa déballe le tout, et où chacun écoute religieusement chaque note, qui semble venir de si loin... ;-)


Depuis quelques semaines, un fait nouveau : les enfants se sont mis à chanter. Chanter, chanter, chanter, du matin au soir ! Jusqu'à présent, ils étaient plutôt passifs - quoique très demandeurs - car chanter n'est pas inné ! Et soudain, naturellement, voilà : je m'aperçois que leur répertoire est vraiment très riche et qu'ils chantent très juste tous les deux. J'ai compris aussi ces derniers jours à quel point le fait que Louiselle parle de très bonne heure était lié à ce qu'on pourrait apeller une "oreille musicale". En ce moment, elle me réclame tous les soirs une berceuse qu'elle aime particulièrement, et je me suis aperçue qu'elle l'avait complètement mémorisée, et était capable de produire les paroles à la perfection, alors que le sens ne peut pas être clair pour elle ! "Tu glisseras dans l'eau claire, sur les galets ronds, Tu rêveras d'algues douces et de poissons-chats...etc." : que de mots au sens obscur et combien de traquenards au niveau prononciation ! Et la Damoiselle qui chante cela comme si c'était elle-même qui l'avait écrit... comme si elle avait opéré une "photographie" phonique !


Dès que je maitrise l'usage de notre enregistreur numérique, vous aurez droit à un petit concert ! Ça ne saurait tarder ! ;-)

Graphisme :


Vous connaissez sans doute l'histoire de ma déconfiture totale concernant le cabinet de géométrie - déception d'importance, puisque je n'hésite pas à la comparer, dans mon cas, à ce qu'un croyant appelerait "la perte de la foi". J'ai compris que j'attendais tellement de ce matériel - qui fait la liaison entre tant de disciplines d'importance : graphisme, géométrie, esthétique, dessin... - qu'il me fallait - au vu de l'état actuel du marché - y renoncer.

Dans une progression montessorienne, on ne présente les formes à dessin qu'après avoir présenté le cabinet de géométrie, d'accord ? Mais comme ici, il n'y aura PAS de cabinet...

(Rassurez-vous, je suis retombée sur mes pieds, et piaffe d'impatience à l'idée de vous présenter la manière dont nous aborderons chez nous cette étude passionnante de la géométrie, rendez-vous la semaine prochaine ! ;-) )

... et bien, j'ai présenté les formes à dessin. Comme j'aurais fait de puzzles, d'abord... puis bel et bien.

Invitation

(Oui, mes formes à dessin, après un an d'usage intensif en Petite section, sont un peu gribouillées... Il faut que je les décape à l'alcool au plus vite !!)


La tenue du crayon n'est pas encore automatisée à 100% chez Antonin, mais je compte bien que ce type de matériel lui donne une occasion de plus de s'y exercer ! Et nous commencerons dans quelques semaines un petit repertoire de signes graphiques dans lequel puiser pour décorer les oeuvres (points, cercles, spirales, rayures, et tout ce qui voudra bien surgir dans les oeuvres du Damoiseau).


Il n'est pas question (enfin, disons : il est de moins en moins question...) d'écarter Louiselle de nos expériences. Si elle veut faire, qu'elle fasse. Je pars du principe que si elle s'acharne, c'est que le matériel a quelque chose à lui apporter. Dans le cas contraire, elle s'en détourne rapidement d'elle-même, de toute façon...

Donc, Louiselle a découvert les formes à dessin, elle aussi, bien que ce matériel soit généralement réservé à des enfants de 3 ans et demi au moins. J'ai guidé un peu sa main au début, mais elle a vite compris le principe. Tandis que son frère décorait son oeuvre de petits points, elle a ébauché quelques gestes amples, bien centrés dans les figures tracées. Cela ne lui a pris que quelques secondes, mais je dois dire que j'étais très contente du travail des deux enfants !

Vie pratique :


J'ai fabriqué des formes à lacer en découpant de grandes figures géométriques dans un intercallaire en PVC, que j'ai ensuite plastifiées et perforées. Présentées sur table lumineuse, je trouvais l'effet intéressant...


Ce ne fut visiblement pas l'avis de Damoiseau et Damoiselle, qui ne s'y sont pas intéressé de la semaine ! :-D

Du moins, pas en tant que formes à lacer. Mais disposer de petits objets sur les morceaux de plastique translucide les a occupé un bon moment. Et un matin, Antonin a passé presque dix minutes à observer ces matériaux par le biais d'un miroir à main orienté au dessus de ses yeux... !


Les cadres d'habillage continuent de fasciner les enfants, et Antonin maitrise presque celui des gros boutons. Quant aux pinces à linge, le Damoiseau les reprend beaucoup également, mais avec un soucis récent de symétrie : il s'applique à les accrocher bien en vis-à-vis sur chacun des bords de la boite rectangulaire... Mais l'activité montessorienne préférée des deux enfants, en ce moment, reste de loin la pression d'éponge ! :-)


J'ai montré à Antonin comment plier des mouchoirs selon la présentation montessorienne...


... mais sur la table lumineuse ! ;-)

En effet, je trouve que cela permet un contrôle de l'erreur optimal, dans la mesure où les superpositions de tissu sont visibles par transparence...


Antonin a englouti cette activité. Je comptais me contenter de lui montrer comment plier en deux, mais il a absolument tenu à plier en quatre tous les mouchoirs. Le geste aurait gagné à être travaillé, mais j'ai bien senti qu'il n'en voyait pas l'intérêt. Mon plateau n'a pas été repris de la semaine...


Par contre, Antonin s'entraine à présent en situation, à la cuisine, et mixe les deux technique (pliages perpendiculaires et diagonaux) pour que sa serviette ressemble à une maison : "C'est une cabane pour tous les enfants !". Encore une ! ;-)

Arts plastiques :


Et voici sans l'ombre d'une hésitation mon activité Reggio chouchoute de la semaine - d'autant plus Reggio et d'autant plus chouchoute que l'idée ne vient pas de moi...


Louiselle a pris l'initiative de peindre sur un miroir, et c'était un très beau moment !


J'ai simplement pris la peine de bien installer la Damoiselle sur notre table de travail, en lui expliquant qu'elle pouvait déplacer ce dont elle avait besoin - peinture, pinceaux, chiffon, outils divers... Les enfants sont tellement habitués à utiliser ce matériel sur le chevalet, qu'ils ne semblent pas penser qu'il peut être mobilisé dans un autre espace !


Sciences :

J'ai enfin présenté un classique d'entre les classiques : le plateau magnétique !

 

J'avais acheté un gros aimant l'année dernière, et les enfants le manipulent librement depuis, mais je ne "sentais" pas l'activité spécifique... Je ne regrette pas d'avoir attendu, car le succès est aujourd'hui total ! :-)


Divers objets rassemblés sur un grand plateau dans un apparent bric-à-brac - désordre hétéroclite qui, à lui seul, a beaucoup interpellé Antonin et Louiselle peu habitués à ce genre d'accumulation. J'ai rapidement imprimé une image d'aimant en double exemplaire via Google image, et j'ai barré l'une d'elles avant de les scotcher sur les fonds de deux barquettes en plastique. Sérieusement, cette activité fut montée en un quart d'heure montre en main, et elle fit grande impression !!


L'activité fut reprise plusieurs fois cette semaine par chacun des deux enfants, et menée à bien par Antonin avec le plus grand sérieux. Attention : attendez-vous, vous, adultes, à avoir quelques surprises concernant vos prédictions d'objets magnétisables - ou non. ;-)


Il y a une chose assez drôle chez nous : c'est que mon homme, qui n'assiste pour ainsi dire jamais à nos petites séances en atelier, donne la preuve régulièrement qu'il sait assez précisémment ce qui s'y passe - et ça m'époustouffle complètement ! C'est ainsi qu'il rapporta un soir un gadget dont j'ignorais jusqu'à l'existence : un lot de pastilles colorées et cerclées de métal, vendues avec un aimant à main. C'est un outil destiné aux joueurs de Bingo, parait-il. Soit.


"Extraordinaire !, m'exclamé-je ! Figure-toi qu'on est justement en plein dans le magnétisme ! Et ça, sur la table lumineuse, ça va être super !!!
- Ben, pourquoi crois-tu que je l'ai acheté ?".


Voilà. Ça, c'est mon homme tout craché ! ;-)


Nous avons mêlés ces pastilles à celle que nous avions déjà, et qui, elles, ne sont pas magnétisables. Voilà un plateau qui est repris tous les jours ! :-)

Numération :


Antonin et moi poursuivons tranquillement notre petite progression en numération. J'ai acheté ICI pour moins de 2 euros un petit livret de 14 pages très bien fait, qui permet à l'enfant de garder une trace de sa progression en numération de 0 à 10. C'est du "clef en main", idéal en moyenne ou grande section. Pour nous, j'ai adapté ce support à Antonin et ai pris quelques libertés par rapport à l'usage d'origine : j'ai découpé la représentation des barrettes colorées de façon à ce qu'Antonin les replace sur le document "à colorier" - colorier est pour le moment hors de portée (et d'intérêt) de mon Damoiseau.


Antonin s'acquitte de cette tâche avec tant d'attention - il adore dénombrer ! - qu'il ne songe pas une seule seconde à s'appuyer sur les couleurs du triangle de perles placé juste à côté pour l'auto-correction finale ! :-)


Nous nous sommes aussi amusés à placer des fèves sur les cercles figurant les perles, en dénombrant chaque quantité comme il se doit. Mes fèves sont un peu grosses : il aurait mieux valu des perles plates ou des petits cailloux, mais il faut tout de même 55 éléments pour réaliser l'exercice... J'étais un peu à court !

Quant à Louiselle, je commence à cogiter sur la manière dont je vais la nourrir personnellement à ce sujet : elle connait la suite numérique jusqu'à 10, et sait reconnaitre, depuis longtemps déjà, le nombre d'éléments d'une très petite collection (de 1 à 3) par "subitizing". Cela a pour conséquence qu'elle ne s'intéresse absolument pas au dénombrement - alors qu'il s'agit d'un des premiers amours de son frère, c'est drôle ! Par contre, elle rêve d'apprendre à lire les chiffres : "Maman, ça, c'est cinq ? - Ah, non, ma chérie... - Et ça, c'est cinq ? - Euh, non, Louiselle, non... - Et ça, alors, c'est cinq ? - En fait, non, ma puce, pas du tout..."

:-D

Je me reprends à songer avec regret au Counting peg... et je me dis que ceci ferait peut-être l'affaire à défaut ?...

Bonne semaine à tous ! ;-)

21 commentaires:

  1. En effet, que de belles activités chez vous !! C'est chouette ;-) !
    Ici, c'est l'inverse, nous étions en vacances ces deux dernières semaines, et donc quasiment toujours dehors ! Et les rares jeux en intérieur se sont presque exclusivement portés sur les Duplo...j'ai dégoté un super lot avec grandes plaques et 200 briques sur LBC, il se régale !

    RépondreSupprimer
  2. Nous rentrons tout juste de vacances et je suis contente de vous retrouver ;-) (il faut bien trouver des choses positives au fait de rentrer!!) l'activité des aimants plairai à mes grands c'est sur!! Je leur avais déjà proposé une fois mais je n'ai pas un bel aimant comme le tien et mine de rien c'est super attrayant!
    Quant aux traces graphiques pour remplir une forme c'est pas complètement au programme de la MS?? (parce que je retrouve bien ce que tu dis dans les travaux de mes enfants cette année ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Une belle semaine :)

    J'ai aussi le fichier de perle et pris un autre aussi sur les perles.
    Ici hier j'ai plastifier des fiches ou on place des cubes dessus.
    L'activite du moment chez nous est le rubbing plates plaque ou l'enfant frotte dessus. Et aussi les unit block gros succes.

    RépondreSupprimer
  4. wahoo, encore une belle et riche semaine ! Génial, j'aime tout !
    Et encore, je pense que tu n'as pas décris les activités extérieures.

    RépondreSupprimer
  5. Quelle coïncidence j'ai aussi proposé un plateau magnétique à J; cette semaine ;) (et effectivement je pensais également acheté les jetons magnétiques mais j'ai oublié en faisant les courses, cela attendra donc samedi prochain). J'adore l'activité peinture sur miroir je retiens pour plus tard quand F. pourra aussi participer.

    RépondreSupprimer
  6. Une trés jolie semaine , toujours aussi riche et inspirante ;)

    Je me suis fait la meme reflexion sur la correlation acquisition du langage et oreille musicale car A. qui a un mois d'ecart avec Louiselle, parle aussi trés bien pour son age et retient les chansons avec facilité. Nous avons eu plusieurs semaines ou il nous reclamait beaucoup au moment du coucher des chansons, il ecoutait simplement et puis un jour nous nous sommes rendus compte qu'il les connaissait par coeur et etait en capacité de les chanter :) Depuis chanter est devenue une activité familliale :)

    En ce qui concerne l'activité sur le magnétisme , j'y pensais de temps a autre et puis hier dans un vide grenier ( qui est le lieu ou je fais mes emplettes pédagogiques ;) ) j'ai trouvé cela : http://www.oxybul.com/helicoptere-magnetique/produit/311816 et http://www.amazon.fr/Janod-J05212-Jouet-Magnet-G%C3%A9ante/dp/B003HGHGV0 , c'est une première approche (ludique et simple comme je les aime) qui a remporté un franc succès !

    RépondreSupprimer
  7. Coucou! Et merci d'être fidèle au poste malgré les vacances!! :-)
    La chanson dont tu parles, c'est la version de Nathalie Boyer??? J'adore ce disque, malheureusement devenu quasiment introuvable... Paroles envoûtantes, instrumentation magnifique, un vrai bonheur... Moi je lui chante la chanson de Natacha tous les soirs... Mais j'aime beaucoup celle-ci aussi... À bientôt, hâte de te relire!!!

    RépondreSupprimer
  8. Je fais faire court car en vacances donc j'écris depuis la tablette et ce n'est pas des plus confortables pour moi!
    Qu'elle belle semaine encore...
    Je te rejoins sur le lien qu'il pourrait y avoir entre l'oreille musicale et le langage, je constate la même chose ici!
    Le pliage des serviettes et l,expérience magnétique est aussi au programme ici...! J'adore cet aimant! Il est vraiment très beau et donne envie d'être manipulé!
    Je pense au cadenas, j'ai trouvé un lot de 3 cadenas de 20mm, 30mm et 40mm pour moins de 6€ dans mon brico Leclerc et ils ne font vraiment pas toc...! J'ai pense à toi qui en cherche encore....

    Si tu as le temps, pourrais tu m'expliquer le but "pédagogique" es formés à dessin? C'est une première approche de la géométrie c'est ça ? J'avoue que moi, j'y voyais juste du.... Dessin!

    Et plus je décante/digéré certains de tes billets (récents ou plus anciens), plus je suis attirée par une approche plus artistique et "naturelle" avec Charline que par une approche purement "scolaire"... J'ai vraiment pris conscience que je ne voulais pas faire l'école à la maison mais passer du temps avec elle à voir et faire de "jolies" choses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://albummontessori.blogspot.fr/2012/08/montessori-les-formes-dessi.html?m=1

      Supprimer
    2. Merci Cerina! :-)

      Je repense au counting peg, j'aime bcp aussi! La version basique me semble assez facile à réaliser soi-même non? Des chiffres en bois, des tassaus, une perceuse et des pions ne ferait pas l'affaire?
      En tout cas c'est une version de présentation des chiffres qui me plait bcp... J'ai en tête aussi de lui présenter des cartes avec es ronds pour placer des billes de verre dessus... Son grand attrait du moment...

      Supprimer
    3. Mmm, moi aussi, je songe à fabriquer une version basique de ce jeu moi-même... Au moins les planchettes de 1 à 3, pas besoin de plus pour la Damoiselle pour le moment !
      Reste à savoir si je vais trouver le temps... :-/

      Supprimer
  9. bonjour,
    alors moi aussi j'ai pleuré sur la counting pegs box...j'en pleure encore d'ailleurs rien que d'y penser j'i la larme à l'oeil, si si! Mais j'ai investi dans les tablettes numériques de Wesco, et franchement je ne suis pas déçue. Les enfants non plus d'ailleurs. Grâce aux couleurs bleu et rouge on peut associer ce matériel avec les barres numériques, et plus tard appréhender l'addition et la soustraction. C'est auto correctif. Et c'est un beau matériel solide. j'en suis ravie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce retour, Gwenola ! :-)

      Je balance encore entre l'envie d'essayer de faire ce jeu moi-même et celle de l'acheter tout fait sur Wesco... Mes finances et le temps dont je dispose décideront pour moi, on verra !

      Supprimer
  10. oh j'ai oublié de demander: où peut -on acheter ce matériel pour jouer au Bingo? Merci beaucoup pour tous ces partages!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. grande surface rayon jouets (y'en a dans mon leclerc mais pas dans mon carrefour)

      Supprimer
    2. On en trouve aussi dans les Gifi, Foirfouille etc.

      Supprimer
    3. Voilà, Gwenola, tu sais tout ! ;-)

      Pour info, le nôtre a acheté dans une sorte de Foirfouille (un "magasin de plastique" comme je les appelle...).

      Supprimer
    4. Merci beaucoup à toutes pour les infos! :-)

      Supprimer
  11. J'ai une expérience contraire pour le lien avec l'oreille musicale et "parler tôt". A (4ans) a vraiment l'oreille musicale, et parle très bien maintenant, mais n'a pas ouvert la bouche avant 2 ans et demi... (remarque, du coup en quelques mois c'était des longues phrases bien construites (et maintenant, on ne peut plus en placer une ;-) !)

    Super aimant, où l'as-tu trouvé ?

    Ici aussi le papier bulles est un must-have de l'étagère "arts"... et des souvenirs d'enfance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Clotilde !

      Attention, je n'ai pas dit que les enfants qui parlait un peu plus tard n'avaient pas l'oreille musicale, hein ? Heureusement ! :-D

      "Si mon enfant parle tôt, c'est qu'il a l'oreille", ne veut dire dire "Si mon enfant a l'oreille, alors il parle tôt." !!
      En logique des prépositions, "Si A, alors B" n'équivaut pas à "Si B, alors A" ! ;-)

      Mon aimant vient de chez Wesco, mais je ne le retrouve plus sur leur site... Je l'ai acheté l'année dernière.
      :-)

      Supprimer
    2. J'ai le même aimant et je l'ai trouvé en soldes chez toys r us

      Supprimer