dimanche 17 août 2014

Géométrie : Reggio style


Ayant renoncé au cabinet de géométrie montessorien, mon intention d'initier cet été Antonin à l'univers fascinant de la géométrie restait évidemment intacte. J'ai pris beaucoup de plaisir à mettre sur pied la "situation découverte" dont je souhaite vous parler aujourd'hui. Et comme je reçois ces dernières semaines beaucoup de questions sur la pédagogie Reggio Emilia auxquelles il m'est impossible de répondre en moins de 20 pages, je me dis que la petite illustration pratique ci-après éclairera peut-être certaines lanternes...


La première des choses à savoir sur la démarche reggiane, c'est que personne ne vous dira quoi faire, comment le faire et à quel moment. Il n'existe aucune progression pré-pensée, aucun contenu de programme imposé. Si quelqu'un tente de vous vendre un document dans ce goût-là, vous saurez immédiatement qu'il s'agit d'une anarque. Par définition.


Ainsi, face à mon problème de départ : "Comment initier des enfants à la géométrie ?", je suis d'abord seule avec moi-même. Mais non pas seule au monde, puisque j'ai à ma disposition le travail des pédagogues antérieurs, qui réfléchissent aux questions éducatives depuis l'aube de l'humanité. Et non pas "en roue libre", puisque je communique avec d'autres éducateurs sur mon cheminement et le leur, confrontant, refléchissant et avançant au contact des autres... Ce que je fais, entre autre, ici même sur ce blog, avec vous, chères lectrices ! :-) La communication et le travail de recherche des éducateurs sont des ingrédients essentiels du travail reggian.


Et d'ailleurs que répondriez-vous, vous, à cette question : en géométrie, faut-il commencer par la géométrie dans l'espace (solides géométriques) ou par la géométrie plane (figures géométriques) ? Bien que les enfants apprennent spontanément très rapidement les noms des formes planes usuelles (triangles, carrés et compagnie), je suis arrivée à la conclusion qu'il vallait mieux commencer par présenter les solides, qui sont des objets physiques, manipulables, dotés, comme tous les corps de notre environnement, de propriétés appréhendables par les sens (matière, couleur, dimensions...). Une figure plane est finalement quelque chose de beaucoup plus abstrait, qui "s'abstrait", d'ailleurs, du solide : trempez un cube dans de la peinture pour obtenir un carré sur votre feuille...


Ceci étant pour moi établi, j'ai réfléchi à ce que je voulais provoquer, très concrètement, chez mes enfants : de l'émerveillement. Oui, et l'envie de toucher. De regarder, de comparer, de déplacer, de soupeser... et de faire des liens.

De mon point de vue, mes objectifs pouvaient être énoncés ainsi : je voulais que mes enfants manipulent longuement des solides de formes variées, et s'imprègnent de leurs noms.

Je voulais enfin, une situation "ouverte" (la langue anglaise dit joliment "open-ended") : mon invitation, hautement sensorielle, devait porter en elle la capacité de donner des idées. Lequelles ? Mystère. Ce que cet enfant-là en fera, nul ne peut le prévoir. Mais il fallait que la proposition porte en elle une richesse, une poèsie, une logique intrinsèque, une beauté, un je ne sais quoi d'irrésistible qui invite à une pluralité d'actions et de pensées possibles.

Invitation

Bon, tout ce merveilleux matériel n'est pas à moi... J'ai emprunté à droite à gauche (Les deux Céline, si vous me lisez, merci !!!) - en particulier les solides en plastique, que je vais devoir rendre à la rentrée... :-(

Mais voilà l'idée : sur notre table de travail, j'ai disposé, en secret, des dizaines de solides. Certains sont en bois, d'autres en plastiques. Certains sont gros, d'autres petits. Certains sont translucides, d'autres sont opaques. Certains roulent et d'autre pas. Certains sont rouges, et d'autres bleus, ou jaunes, ou...

J'ai étrenné nos nouveaux miroirs pour l'occasion : les solides, en se reflétant, donnent à en voir d'autres...

Le tout, un jour de beau soleil qui filtrait par les fenêtres : c'était magnifique ! :-)



Et la première réaction d'Antonin et Louiselle fut de s'exclamer : "Oooooh ! C'est beauuuuu !".
C'est ce que j'appelle une bonne entrée en géométrie ! :-)

Et Antonin de demander aussitôt : "On peut toucher ou on peut pas toucher ?"
:-D

La séance a duré 3/4 d'heure, durant lesquel il y eut :


- Des manipulations pour le moins... constructives ! :-D

Ce fut l'occasion de nommer tous ces objets par leur noms, à commencer par celui de "solide", que les enfants n'avait jamais entendu. Mais aussi "sphère", "demi-sphère", "cylindre", "cône", "prisme", "cube", "pavé" et "pyramide"... Le terme "sommet" m'est venu à la bouche plusieurs fois. Pas ceux d'"arête" ni de "face", mais les enfants en ont désormais une connaissance sensorielle, je vous l'affirme !


- Des tris par couleurs. Les miroirs ont été réquisitionnés pour devenir "la maison des rouges", "la maison des bleus", etc.


- Des tris prenant en compte plusieurs critères : par exemple ici, couleur et taille.

- Le réinvestissement immédiat d'une partie du lexique : "Maman !!! Louiselle, elle veut pas me donner la sphère rouge !!". ;-)


- Et beaucoup de fun ! :-)

Et dès la deuxième séance, ma satisfaction de voir les enfants réinstaller cette situation tout seuls :


Pour moi, c'est décidé : c'est ainsi que je débuterai chaque année scolaire le programme de géométrie, quel que soit le niveau de classe que j'ai en charge ! :-)

49 commentaires:

  1. Wahou c'est beau, encore une fois bravo !

    RépondreSupprimer
  2. Génial !! Antonin et Louiselle ont du s'en donner à cœur joie de pouvoir manipuler tout ce matériel. C'est beau et tes photos en rendent bien compte.
    Je lis ton blog depuis 2 ans et je n'avais jusque là pas posté de commentaire. Ta déception vis à vis du matériel montessori commercialisé par les sites spécialisé et maintenant cette approche des apprentissages avec la pedagogie Reggio me pousse à le faire. Je ne suis pas encore maman, je suis en 2eme année d'école d'Educateur de Jeunes Enfants, et ce que je lis sur ton blog m'appends énormément de choses et m'apporte(ra) dans ma pratique. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Anaïs !
      Je suis bien contente si tout cela t'inspire ! :-)

      Supprimer
  3. Tres beau :)

    Pour les solides en plastiques marque learning resource :) ?

    RépondreSupprimer
  4. Tu m'étonnes que ça plaise à tes enfants .... moi aussi je veux venir jouer chez toi!!! Magnifique séance!
    Je trouve cette façon d'entrer en matière avec les solides un poil plus "fun" que la présentation Montessorienne (mais chuuuuuut ;-))

    RépondreSupprimer
  5. Oui vraiment beau !
    Question : c'est suffisamment resistant les solides transparents ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, je les trouve très bien.
      Leurs bases se déclipsent pour que l'enfant puisse visualiser et manipuler leurs formes, mais je ne voulais pas que mes enfants le découvre tout de suite...
      Et bien, ils ne l'ont pas découvert ! Les bases tiennent très bien, les solides ont l'air solides, rien à redire...

      Supprimer
  6. J'adore ! Il y a toujours un truc qui me chagrine avec le matériel Montessori, c'est qu'il est tout tristoune. Là c'est coloré, joyeux... attrayant <3
    Merci pour cette jolie découverte qu'est la pédagogie Reggio, je crois que je vais moi aussi tenter des mix :)

    RépondreSupprimer
  7. Waouuh C'est magnifique !

    Désolée de paraphraser les autres lectrices mais rien qu'en ouvrant la page de ton blog, j'ai été scotchée...
    Ca ne m'étonne pas que tes enfants y aient passé du temps...

    Ca donne envie de faire de la géométrie ;-)

    Merci pour cette séance... Dans ma classe, je commence aussi toujours par les solides, c'est beaucoup plus parlant et facile à visualiser pour les élèves de tous ages et ça permet de manipuler un peu, ce qui n'est pas souvent fait en Cycle 2 ou 3 :-(

    RépondreSupprimer
  8. Plus je te lis sur la Pédagogie Reggio et plus je me dis qu'elle gagne a être connu ;)

    Je me permet de rebondir sur une demande qui avait été faites dans un commentaire a un de tes articles ( lequel?) , un article qui dresserait les similitudes et opposés Montessori / Reggio , j'ai le sentiment que cela m'aiderait a y voir plus clair :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est noté, Melissa, je vais plancher sur ce sujet... ardu ! ;-)

      Supprimer
  9. C'est magnifique! Je pensais faire une "séance" solides transparents sur table lumineuse, mais je crois que je vais attendre pour faire une proposition de ce style, on peut dire que l'invitation ... invite vraiment! (plus que le cabinet de chez M...machinchouette c'est certain...)
    Je sens que je me serais régalée aussi pendant au moins 3/4 d'heure!! ;-) Ca donne vraiment envie et les photos rendent super bien :)

    RépondreSupprimer
  10. olala, j'aurai aimé qu'on me présente la géométrie comme ca, ca donne un côté artistique, moins "conventionnel". ils ont de la chance tes futurs élèves!!!
    et où peut on trouver ce genre de solide transparent?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. amazon.fr ou amazon.co.uk

      geometric learning resource :)

      Supprimer
    2. wesco
      http://www.wesco-eshop.fr/36989020-solides-transparents-multicolores-14-volumes.html

      Supprimer
    3. Pour wesco a l'inscription -10% sur la commande code recu pas mail

      Supprimer
  11. Je suis conquise par ce matériel :D
    Merci Elsa ne nous inspirer !!!!
    Mais encore du matériel à rajouter sur ma liste d'achat (bien longue) pour la classe ...
    (Bon je vais peut-être bien vite craquer à titre perso pour mon deuzanetdemi)

    RépondreSupprimer
  12. C'est vraiment beau et apaisant... Moi ce qui me bluffe à chaque fois c'est ta capacité à énoncer des objectifs clairs qui collent aux besoins de tes enfants... A te lire ça parait évident, je me doute que ça ne l'est pas tant que ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben euh c'est un métier ... Et il semblerait qu'Elsa ait une certaine disposition pour son métier !^^

      Supprimer
  13. Ah c'est beau ! Je suis comme tes enfants. Les photos rendent absolument l'idée en plus !

    Je trouve ça génial d'attaquer par le solide. De passer du concret à l'abstrait.

    Enfant, en CM2 je crois notre enseignante nous avait fait découper une boîte de toblerone. Nous avions dû ensuite la reproduire sur papier pour ensuite la construire à nouveau grâce à notre patron. ça m'avait fasciné, c'était extraordinaire de comprendre qu'abstrait et concret étaient autant liés.
    (Et ça m'éclate toujours autant (si tu tapes DIY geoball tu auras une idée de ce que je piaffe de réaliser avec mes enfants et que je fais moi-même pour l'instant. Il y a aussi un pdf tuto génial pour réaliser toi-même un globe en papier, je retrouverai le lien si vous êtes intéressés).

    Malheureusement je n'ai pas connu les mêmes joies avec les mathématiques. Je lis tout ce que je trouve chez toi (et ailleurs) sur le sujet ! J'ai hâte de voir la suite côté géométrie ! Et au diable le cherrrrrrissssssime cabinet de géométrie ! Et encore une fois, quelle chance ont tes enfants !

    A ce propos, lorsque une séance comme ça rend les enfants fous de joie. Comment fais-tu pour mettre fin à la séance en évitant la crise ? Si tu dois y mettre fin avant que leur attention ne se dissipe je veux dire ?

    Merci pour cet article (encore) passionnant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour La Pintade aixoise !

      Je suis contente que cette séance te plaise ! Et oui, je trouve que les mathématiques, c'est passionnant, et... poètique, oui, c'est le mot ! :-D

      J'adooore les geoballs, merci pour cette idée !

      Pour ce qui est de mettre fin aux séances : euh, en fait, je fais tout pour ne pas avoir à le faire.
      Bon, c'est vrai qu'avoir un lieu consacré, ça aide à encadrer.

      Voici comment les choses se passent : dans l'atelier, les enfants n'ont pas le droit de crier, ni de se disputer, ni de courrir. Si l'une de ces trois manifestations pointe son nez, je ferme l'atelier jusqu'au lendemain - car j'estime que le temps de concentration est achevé. Il y a parfois des grincements de dents, et j'essaie d'avoir un truc SUPER motivant à proposer derrière (pas évident, car souvent c'est l'heure de préparer le repas) : ballade, confection d'une recette, jeux de société, lecture...

      Parfois aussi (souvent, d'ailleurs, heureusement !), nous tombons tous d'accord sur le fait qu'il est temps de faire autre chose.

      Il est à noter que nos séances s'allongent de plus en plus, du fait des enfants, il faut donc que je me rende disponible le matin pour cela !

      Mais je n'interromps JAMAIS une activité alors que mes enfants sont en pleine exploration. Si le temps est trop court et que je sais que je risque de ne pas pouvoir aller au bout du temps qu'il leur est nécessaire (il faut avoir 1h30 devant soi de façon sûre), j'annule notre visite à l'atelier ce jour-là, voilà. Ce matin, nous ne sommes pas allés dans l'atelier parce que j'avais RDV chez le médecin pour Antonin à 10h15, par exemple. Antonin m'a demandé d'y aller avant, mais j'ai refusé.

      J'espère avoir répondu à ta question ? :-)

      Supprimer
    2. Hé bien oui ! Je te remercie pour cette réponse détaillée. Une fois encore l'organisation préalable reste une bonne clef pour éviter les crises ^^. Tu as raison, interrompre une activité est bien dommage... Je vais modifier deux ou trois choses chez nous de ce pas !

      Supprimer
  14. J'use mon quota de points d'exclamation quand je commente chez toi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore les points d'exclamation !!!!!!!
      ;-)

      Supprimer
  15. Magique! Je suis conquise...

    RépondreSupprimer
  16. Superbe ! C'est magnifique et effectivement qui ne voudrait pas découvrir la géométrie de cette façon!?! Et comme l'écrit Sophie (pas si) sage, c'est de nouveau quelque chose à rajouter sur nos listes !! IoI merci pour toutes ces découvertes!

    RépondreSupprimer
  17. Tout simplement ir-ré-sis-ti-ble... Merci Elsa !

    Yapluka commander du matériel au père Noël pour proposer cela à mon ptit bouchon pour ses 2 ans.

    RépondreSupprimer
  18. Ma petite contribution en tant que prof de maths : http://www.peda.com/poly/

    Vous trouverez ici un petit logiciel gratuit à télécharger, certes, ca ne paie pas de mine et c'est très basique mais voir un cube, un tétraèdre,ou autre tourner sur lui même à la vitesse et dans le sens que l'on veut c'est chouette (enfin pour moi prof de maths lol) et pouvoir déplier les solides au ralenti est super aussi.
    Bref gros succès avec mes élèves de collège, je suis tout à fait pour la manipulation et l'expérimentation par soi-même mais parfois une petite animation projetée en 2min au vidéoprojecteur vaut plus qu'un long discours !
    Je parle bien sûr pour de grands enfants mais j'imagine que cela peut plaire aussi à des plus jeunes.

    Voila si certains trouvent ca compliqué et souhaitent plus d'explications je suis la :)
    Aurélie B

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yessss ! Moi j'adore ! Merci Aurélie ;-) Ici je suis à la recherche de tout ce que je peux pour ne pas donner à mes enfants mon aversion des maths. A ma décharge, j'ai eu bcp de mauvais profs. Et l'année où elle était dynamique, motivante... J'ai eu la moyenne. Pourtant déjà en 3ème. Alors même avec lacunes je ne désespère pas pour aider mes enfants ! Merci pour ce chouette site ! Il est précieusement au chaud !

      Supprimer
    2. Rhôô, merci Aurélie, il est super ce site !!

      J'utilise aussi beaucoup celui-là en cycle 3 :
      http://therese.eveilleau.pagesperso-orange.fr/

      Je ne sais pas si tu connais...

      Il y a plein de petites animations toutes faite du genre de celles que tu décris (solides qui tournent) et plein de petits jeux sympas et intelligents.

      Je suis d'accord avec toi : avec des grands, ce type de médias est très efficace, et complète agréablement la manipulation ! :-)

      Supprimer
  19. Qu'est-ce que c'est BEAU ! Moi qui fait parti des grands allergiques aux maths, j'ai été soufflée en voyant tes photos ! Si je les avais vu comme ça j'aurais peut-être adhérer ^_^. Tu parles toujours de la géométrie avec un tel souffle poétique, et là ça prend corps. Je suis époustouflée !

    RépondreSupprimer
  20. J'adore cette présentation qui moi aussi m'aurait peut être permise d'être moins allergiques aux maths et à la géométrie en particulier...
    D'ailleurs pour te rejoindre sur l'aspect dimensionnel, la représentation 2D et 3D est pour moi vraiment très différente et encore adulte j'ai bcp de mal avec les représentations 2D des volumes... J'ai eu l'occasion de faire un peu de bureau d'études ou dessin industrielle... Cela a été une vraie souffrance pour moi! Impossible de me représenter en volume une pièce en 2D... Bref, pour moi il me semble bcp plus facile et "abordable" de présenter la géométrie d'abord en 3D avant de passer à la 2D... (Même s'il est vrai que pour les formes simples, la correspondance est quand même plus facile...)

    RépondreSupprimer
  21. vraiment magnifique, cela donne envie de manipuler ; j'imagine bien la longue période de concentration que doit entraîner ce type de proposition.
    à la maison j'introduis peu à peu les miroirs, au rythme de mes idées, et c'est à chaque fois un beau succès. merci encore de partager tout ça :)

    Emy

    RépondreSupprimer
  22. Je dirais comme Antonin : "Rhooo, c'est bôôôooo...." !
    Et merci pour le lien pour les miroirs, ca répond pile à mon interrogation du moment : des miroirs, c'est bien joli, mais ça casse et ça coupe ! Comment faire ?

    RépondreSupprimer
  23. C'est très beau Elsa !! Vraiment une belle invitation ! Encore une idée à retenir !!! (ma tête va exploser !)

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour,
    Je vous lis depuis quelques temps et vous remercie de tout ce travail d'information et d'inspiration que vous faîtes pour vos lecteurs-trices. J'ai trouvé des solides géométriques transparents là : http://www.planet-eveil.com/jeux-educatifs/apprendre-la-geometrie/formes-geometriques-solides-de-10-cm-boite-de-17-p-76321.html
    Et maintenant je sais comment les présenter !!
    Eleonore, pour les miroirs, j'ai acheté du venilia miroir et m'apprête à le coller sur des formes découpées dans du carton très lisse (calendrier)
    Elsa, j'ai un blog et si vous permettez, je ferai un lien vers le votre quand je serai prête pour la "mise en scène" géométrie !

    Sylvaime

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir Sylvaime, j'ai hâte de voir ce que donnent vos miroirs ! :-)

      Supprimer
  25. Très bonne idée pour les miroirs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. + 1

      Tu as trouve en grande surface ? Prix stp merci

      Supprimer
    2. Bonsoir,

      Alors les miroirs en venilia : bon c'est clair qu'il ne faut pas penser s'en servir pour s'épiler les sourcils ... mais cela réfléchit suffisament le volume pour voir qu'une demi-sphère x 2 devient une sphère par exemple.
      Et pour un budget imbattable : 11€ le rouleau à Intermarché.
      J'ai fait la présentation géométrie ce matin, ma fille a aimé cette façon un peu "sensationnelle". Encore merci Elsa !
      Sylvaime

      Supprimer
    3. Sylvaime, tu nous donneras l'adresse de ton blog, si tu repasses par là ? :-)

      Supprimer
    4. Merci de l'info je vais regarder a hyper u

      Supprimer
  26. J'ai mis un gros plan sur les miroirs dans l'article : http://parentspartages.org
    Au plaisir,
    Sylvaime

    RépondreSupprimer