mardi 12 août 2014

Éloge du tricot


C'est pour moi une passion qui remonte à l'enfance. Mais comment diable voulez-vous tricoter, lorsque certains habitants de la maison n'ont pas deux ans de vie ? :-)

La plupart de mes amies ont débuté le tricot en devenant Maman - ah, ces petites pièces de layette, c'est à croquer, n'est-ce pas ? J'ai fait l'inverse : à la naissance d'Antonin, j'ai arrêté. 

Bon, pas complètement arrêté. J'ai quand même tricoté une couverture pour mon petit garçon (vaguement visible ICI, mais elle n'est pas à son avantage !), un petit pantalon bouffant (avec des aiguilles n°3, aïe, aïe, plus jamais ça !) dont Louiselle a hérité l'hiver dernier, et quelques bonnets. Pour poupées, pour bébés, pour bambins, pour enfants, pour adultes... J'adore les bonnets ! Surtout lorsqu'ils ont la forme de bonnets péruviens, et qu'ils se parent de couleurs chinées. J'en ai tellement fait que je suis à présent capable de me lancer sans modèle, et c'est toujours très chou - le genre de bonnets qui transforment votre entourage en lutins des bois, j'adore ! ;-)

(Et en fouillant dans mes archives à la recherche d'images de mes créations éparpillées, je me dis que j'ai tout de même drôlement progressé en photographie le jour où j'ai compris qu'il ne fallait JAMAIS se servir du flash !) :-D 

Bon, toujours est-il que lorsque je veux tricoter, il me faut des aiguilles. Du genre pointues. Il se trouve aussi que j'ai tendance à oublier mon oeuvre en cours au creux douillet d'un canapé, à l'endroit exact où j'aimais poser mon nouveau-né - en gros, les tricots et les bébés aiment les mêmes petits recoins tout doux. Sauf qu'après avoir manqué d'éborgner le fruit de mes entrailles une ou deux fois, je reléguais le tricot dans un placard où je l'oubliais.


Bon. Qu'à cela ne tienne, un tricot, ça se reprend. Je le ressortais donc joyeusement un jour d'automne - s'il était destiné à un enfant, il fallait tout refaire parce qu'il avait grandi, mais passons. C'est reparti ! Mais mon nouveau-né n'en est plus un. À présent il rampe, attrape et explore - et est tout à fait en mesure de s'éborgner tout seul. Et le tricot, fraichement défait et recommencé, retourne très vite en haut de notre armoire...

En plein hiver, une fringale de tricot me reprend. Bon, entre temps, le projet a carrément changé de nature - non, les barboteuses ne sont plus de mise, je vais plutôt me lancer dans une combinaison taille 18 mois - pour être sûre. Et là, je découvre que mon bébé est absolument fasciné par mon travail. Les mains qui voltigent, le fil qui oscille, la pelote qui se dévide... Il observe ce manège avec des yeux de chat. Dès que j'ai le dos tourné, c'est l'orgie sensorielle : les menottes se tendent, aggrippent, tiraillent, chiffonnent et débobinent. Bon, ce travail-là est fichu. Il faut croire que la laine qu'on m'a vendue il y a un an était maudite. N'en parlons plus.


J'en reparle. Timidement - Louiselle a tout de même arraché l'aiguille porteuse du travail en cours, mais ce n'est rien, n'est-ce pas ? Ça se rattrappe, et il faut bien qu'elle fasse ses expériences, cette petite. Mes deux enfants adorent presser la pelote de laine qui danse sur mes genoux, mais ce n'est plus une fixation destructrice... Mais bien, oui, le signe d'un intérêt que je souhaite encourager ! Je n'étais pas bien haute quand j'ai ardemment demandé à ma Maman de m'apprendre à tricoter, et c'est bien parce que je la voyais faire n'est-ce pas ?


D'un point de vue purement égoïste, cela me fait beaucoup de bien de me remettre à tricoter. Sans mentir, je crois que cela me permet de faire des pauses - j'avais un peu oublié comment faire. Bon, j'ai calculé : dans ma vie, j'ai passé 17 ans à glandouiller. Il faut croire que j'éprouve à présent un furieux besoin de me rattraper, et je ne parviens plus à me "poser" ! J'ai toujours 100 idées en tête, en cours, au bout des doigts... La seule activité "passive" que je m'octroie, c'est la lecture, mais j'ai besoin de concentration, et je la réserve pour les moments où les enfants dorment. Le tricot, c'est autre chose. Mon esprit est disponible pour parler, observer et interagir, mais mon corps, sur fond de cliquetis à la fois tonique et apaisant, se repose. Ah !... Et ma conscience est au repos, elle aussi, puisque JE FAIS quelque chose, n'est-ce pas ? ;-)

Sans rire : il sera BEAU, Antonin, dans son gilet de rentrée, non ? :-)

23 commentaires:

  1. j'adore tricoter, ma grand-mère m'a appris lorsque j'étais enfant. J'ai longtemps mis de côté cette passion et j'ai ressorti les aiguilles en devenant maman ;)
    J'aime beaucoup les coloris choisi pour le gilet d'Antonin!

    RépondreSupprimer
  2. Bien sûr qu'il sera très beau le tricot d'Antonin, mais quelle question ! il est tricoté avec bcp d'amour et de passion ...:-)
    et le tricot de la belle louiselle il est où? ;-) pour t'épargner une crise de jalousie à la rentrée :-D
    (j'ai perdu mon premier commentaire encore :-s)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Zut... :-s)

      Le tricot pour Louiselle attendra, je n'ai que 10 doigts ! :-D
      (Mais bien des projets, et je pense que je vais enchainer sur des chaussons-chaussettes pour chacun des deux enfants, car ilsaiment mettre des chaussettes en guise de chaussons...)

      Supprimer
  3. Les travaux de tricot me font toujours rêver, même s'ils ne sont parfaitement réussis, justement parce qu'ils sont faits d'amour, de passion, et de patience...et moi, je n'en ai pas assez (de patience) pour me mettre au tricot ! J'y ai pensé plusieurs fois, je sais que c'est à ma portée mais je ne m'y vois pas, je crois que je ne tiendrais pas la distance !
    Alors tu as bien raison de t'y remettre ! Et Antonin sera magnifique dans son joli gilet chiné ;-) !

    RépondreSupprimer
  4. Arf moi ça me fais réver les gens qui savent tricoter!! En bonne gauchère que je suis, plusieurs membres de ma famille ont bien essayé de m'apprendre sans succès... Le peu que j'ai tenté est plein de trous et de loupés, bref je vais continuer à coudre!! On devrait faire des échanges!
    Hate de voir le gilet terminé!

    RépondreSupprimer
  5. ça me rappelle les pulls et gilets amoureusement tricoté par ma grand-mère (nous y avons tous eu droit nous ses petist enfants). Evidemment qu'il sera beau ton fiston

    RépondreSupprimer
  6. ahhh tu nous avais caché tes talents de tricoteuse... moi aussi je suis fan mais contrairement à toi, j'ai besoin de calme et du coup je n'avance pas trop ds mes projets! Je tricote beaucoup en vacances et d'ailleurs moi aussi j'ai un petit gilet de rentrée à finir pour Zélie! Et maintenant, je cache les aiguilles ds un joli sac cousu main pour ne plus surprendre les filles entrain de tirer dessus ou de défaire mes pelotes ;-))
    P.S: Tiens , j'ai aussi cette sensation de n'avoir rien fait pendant les 25 premières années de ma vie et de rattraper tout ce temps perdu en faisant fonctionner mon cerveau 24h/24h à la vitesse maximum ...

    RépondreSupprimer
  7. canon ce bout de gilet!!
    tu m'as donné envie de retricotter, car depuis l'arrivée de bébé...c'est pareil...C'est au placard...

    RépondreSupprimer
  8. Il va être chouette Antonin dans ce beau gilet. J'ai hâte de le voir en entier le dit gilet.
    Moi aussi les aiguilles sont pas mal au placard. Mais comment fais tu? Mon 2 ans ne me laisse pas du tout tricoter. Et d'ailleurs, il s'est arrangé pour m'abimer le bout d'une aiguille lors de sa dernière intrusion dans mon sac à ouvrage. Du coup le tricot pour sa soeur est au point mort. Mais j'y arriverai un jour à avancer dans la très longue liste de modèles que j'ai envie de tricoter et coudre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-)

      Bon courage pour tes travaux, Ingrid !

      Ici, j'ai plutôt de la chance, les enfants me laissent tricoter. Même si je fais encore bien attention à ranger mon ouvrage en hauteur... On ne sait jamais... ! :-D

      Supprimer
  9. Oui très chouette ce gilet ;-))
    ici on essaie de tricoter avec la grande (5 ans) mais c'est un peu laborieux.
    on va tenter la fourchette à tricot ou avec les doigts je pense
    tu connais peut-être ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais ces techniques... de nom, car je n'ai jamais essayé ! :-)

      Oui, c'est difficile au début, surtout pour les petits bouts comme ça ! :-)
      Tiens-nous au courant !

      Supprimer
    2. Le tricot avec les doigts est très adapté pour les petits, j'ai vu des enfants de 4 ans maîtriser cette technique. Je pense qu'il est facile de trouver une petite vidéo explicative sur youtube, c'est très simple en fait. Et c'est sympa même pour les plus grands ! Selon la grosseur de la laine ça donne une sorte de guirlande ou de serpentin plus fin, les enfants que j'ai vu utiliser cette technique s'en faisait surtout des bijoux (colliers, bracelets et même bagues !).

      Supprimer
  10. Très bel ouvrage!
    Je sais tricoter mais vraiment des choses hyper basiques...
    J'ai ressorti les aiguilles pour réaliser un petit carré (pour faire un bei jia bei... Tu connais?) et Charline a été très intriguée et heureusement, j'ai une autre paire d'aiguille... Je lui ai donc prêté cette grosse paire et un bout de laine qu'elle prenait plaisir à entortiller très consciencieusement... Tout en jetant un coup d'œil attentif à ce que je faisais...
    Je suis comme toi, le tricot m'occupe les mains et me permet de laisser vagabonder mes pensées....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bei jia bei, c'est un patchwork, c'est ça ?

      J'avais fait une couverture "en carrés" quand j'étais ado, avec des chutes de laine... Elle était chouette, mais un peu gondolée, car mes restes de pelotes n'avaient pas tous la même grosseur de fil ! :-D
      J'en garde un souvenir attendri, je me demande ce qu'elle est devenue, tiens...

      Supprimer
  11. Génial, je ne pensais pas que tu tricotais! Moi le tricot c'est tous les jours un peu, surtout en forêt pendant que les enfants jouent!

    RépondreSupprimer
  12. Ton gilet en devenir a déjà l'air super joli... Pour moi le tricot est indispensable, ne serait-ce qu'un quart d'heure par jour... Et chez nous, c'est moi qui ai donné envie à ma maman de s'y mettre ! ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Ici juste echarpe et bonnet. ;)

    RépondreSupprimer
  14. J'ai lu ce billet en tricotant... ma mini de quelques mois à mes côtés et je l'ai observée observer le cliquetis des aiguilles :) Aujourd'hui, à 10 mois, c'est plus compliqué car elle est en phase d'exploration et voudrait attraper les aiguilles...

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour, je suis a la recherche d'une laine comme la vôtre. est-il possible d'en connaitre le nom?
    Je vous remercie par avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Phildar, "Rapido", coloris lichen (réf: 121991)

      http://www.phildar.fr/fil-rapido.r.html#skuId:8337-type:PRODUIT-score:desc

      Sauf que je ne la voit pas dans le bon coloris sur le site... :-/

      Supprimer
    2. je vais regarder ça merci beaucoup :)

      Supprimer