dimanche 24 août 2014

Amygdalectomie


La grande affaire de ces derniers jours, ce fut, bien évidemment, l'hospitalisation d'Antonin, dont vous avez été nombreuses à vous inquiéter, merci ! :-)

Voici un rapide récapitulatif des faits ; vous vous souvenez peut-être que je me posais des questions sur l'ouïe du Damoiseau. Après plusieurs visites chez un ORL un peu mou du genou, il s'est avéré qu'Antonin entendait bien, finalement, et même très bien compte-tenu du fait qu'il souffrait d'une double otite séreuse (accumulation de liquide à l'arrière du tympan), dont les traitements que nous suivîmes quelques mois ne vinrent pas à bout.

Ayant l'impression de piétiner un peu, je changeais d'ORL, et emmenais directement Antonin au service pédiatrique du CHU de Grenoble. Nous tombâmes sur une ORL du tonnerre, qui détecta immédiatement la cause de cette double inflammation : des amygdales hypertrophiées, qui se touchaient l'une l'autre ! Si ! Bon, j'avais bien remarqué que les amygdales du Damoiseau était très grosses, mais comme c'était aussi le cas chez moi avant que je ne me les fasse enlevées sur le tard, je croyais que c'était normal... À la réflexion, non : j'ai regardé dans la bouche de Louiselle, pour avoir un point de comparaison (c'est vrai, quoi, on ne se montre jamais nos amygdales mutuellement, c'est tout de même dommage...!!) et bien croyez-moi ou pas : on ne les voit pas, ou à peine. Il parait que c'est comme ça, pour les amygdales normales ! :-o

Bref, nous décidâmes de faire opérer Antonin au plus vite - ses amygdales le gênaient énormément pour respirer, en particulier la nuit, et même pour parler et déglutir... Sans compter qu'il vivait la bouche ouverte en permanence et que ce n'est pas bon du tout pour le tonus facial en pleine élaboration à cet âge. Hop, au bistouri ! Et l'ORL a profité de l'anesthésie générale pour lui ôter également les végétations (pour dégager le nez) et placer des drains tympaniques de façon à évacuer le liquide accumulé.


Bon, tout s'est merveilleusement bien passé. Nous avions préparé cette petite épreuve par de longues discussions et des lectures. En fait, Antonin était ravi d'aller à l'hôpital - et Louiselle en bavait de jalousie... - même s'il avait bien compris qu'après l'opération il serait malade. Nous avons eu droit à une grande chambre individuelle, très lumineuse, avec vue sur la montagne. Nous sommes arrivés la veille de l'hospitalisation, et nous en avons profité : nous avons pris l'ascenseur un nombre incalculable de fois (wouah !), joué avec d'autres enfants dans les salles de jeux ou les parcs extérieurs... Je n'ai quitté mon Damoiseau qu'à la porte du bloc pour le retrouver aussitôt sorti, et encore endormi. L'équipe était absolument fabuleuse ; les infirmières m'ont littéralement impressionnée. Elles dégageait toutes un équilibre incroyable, une spontanéité et une gentillesse immenses, un contact formidable avec les petits... Enfin, tout, quoi !! Pourtant, ce métier est tellement difficile, elles auraient le droit d'être parfois de mauvaise humeur... Elles ont beaucoup fait pour que tout se passe à merveille, et je leur en suis très reconnaissante.

Bien sûr, Antonin a un peu souffert, surtout le jour même. Sa douleur a toujours été prise en compte et traitée. Dès le lendemain, il s'est levé, a mangé, a joué... Et nous sommes rentrés à la maison avant midi - à peu à regret pour Antonin : "C'était bien, l'hôpital !!". :-)

Depuis deux jours, Antonin ne prend plus de médicaments. Hormis sa voix qui est légèrement plus aiguë (je ne sais pas si ça va durer ?), il ne reste aucune trace de l'opération. Il ne se plaint plus de la gorge, et, curieusement, développe un appétit nouveau. On m'avait prévenue à l'hopital qu'il risquait de se nourrir de yaourts, de glaces et de compotes les premières semaines, ce à quoi j'avais répondu qu'il s'agissait justement de son régime habituel... Mais mon Damoiseau a l'esprit de contradiction : alors même que sa gorge devait le faire encore souffrir, il s'est mis à dévorer. Enfin, "dévorer" n'est peut-être pas le mot, il s'agit d'Antonin, tout de même ! Mais disons que depuis quelques jours il est beaucoup moins sélectif et me surprend à apprécier des plats variés : salade verte, panisses, pancakes de légumes, pâté végétal, artichauts vinaigrette, oeufs à la coque, radis, tourte aux pommes de terre... Depuis la première fois que je suis Maman, je n'ai pas l'impression de cuisiner pour rien, puisque tout le monde mange - au moins un peu - au repas...

Pourvu que ça dure !! :-)

34 commentaires:

  1. Je suis bien contente pour ton Damoiseau, surtout s'il se met à apprécier de nouveaux mets ! Je lui souhaite un bon rétablissement !!
    Enfin un bon hôpital qui prend en compte la dimension humaine des enfants.

    Nous avons eu une expérience tout autre pour Adrien l'année dernière (opération sans gravité mais sous anesthésie générale) où le personnel était comment dire... comme des robots face à des machines. La dignité humaine n'était pas leur préoccupation (je revois encore mon fils transporté dans cette cage, car nous avions interdiction de le transporter dans nos bras jusqu'au bloc... Pleurs et cris de notre enfant effrayé, un bref aperçu de notre journée sur place). Bref, un terrible souvenir pour tout le monde.

    Bon après une semaine d'absence, il y semble y avoir tout pleins de nouveaux messages intéressants, alors je me plonge dans la lecture !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, Céline, je suis navrée d'apprendre que ton fils a eu une mauvaise expérience... :-(
      D'autant, comme le soulignent les autres lectrices, que c'est sa vision de l'hospitalisation qui risque de s'être jouée... Quel dommage !

      A Grenoble, il s'agit d'un hôpital tout neuf dédié aux enfants, qui a été construit en face du CHU. Je ne sais pas si cela entre en compte dans les recrutements, mais on sent que tout le monde est vraiment CONTENT d'être avec des enfants - même les femmes de ménage étaient trop top, dans le contact qu'elles avaient avec Antonin, chacune dans leur style ! A croire qu'elle avaient toutes une formation petite enfance ! :-D

      La première chose que l'infirmière qui nous a acueilli a dit, en voyant Antonin, c'est : "Oh, mais tu es grand, toi ! On t'avais prévu une chambre avec un lit de bébé [les fameuses cages, c'était une de mes craintes !], mais je vais te donner une autre chambre, avec un lit de grand !". Antonin s'en est donné à coeur joie avec les commandes permettant de monter/descendre le lit, les pieds, la tête... :-D

      Pour le départ au bloc, par contre, ils administrent un leger calmant, pour que l'enfant soit détendu en arrivant au bloc. Ça fait partie du protocole, je n'ai pas osé m'interposer, d'autant que je ne savais pas comment Antonin allait vivre la séparation. Bon, il m'a dit : "Je suis fatigué, c'est à cause du médicament !", et ça m'a fait un peu de peine.

      Mais plus que le calmant, ce qui m'a gênée, c'est qu'en arrivant au bloc, le brancardier (encore un type extra, ceci dit, décidément !) a allumé d'office la TV dans le sas où nous devions attendre (5 minutes) qu'on vienne chercher Antonin. Je n'ai pas réussi à l'éteindre, il n'y avait aucun bouton visible ! Du coup, Antonin était scotché, et entre la TV et le médoc, j'ai eu l'impression de ne pas réussir à capter son attention pour lui dire au revoir... Donc, gros serrement de coeur quand il s'est éloigné.

      Bon, en même temps, c'est vrai que lui, du coup, était très très zen...

      De mon point de vue, c'est tout de même un bémol sur le déroulé, mais c'est le seul !

      Supprimer
    2. Concernant la télé, je suis tombée l'autre jour sur un reportage où un médecin disait qu'ils souhaitaient équiper les hôpitaux pour enfants de tablettes pour les occuper lors d'interventions (où ils ont besoins que l'enfant soit conscient...) ou lors de certains protocoles de soins... de mémoire je crois qu'il disait qu'il trouvait les enfants plus détendus et coopératifs... vaste sujet de débat je pense... mais ce qui serait bien c'est d'éviter aussi que ce soit systématique... certains enfants n'ont peut-être pas besoin de ça pour être "calme" (je pense que dans certains cas cela produit même l’inverse à postériori!)...
      Et personnellement, la musique serait pour Charline un très bon relaxant aussi... et pourquoi pas du yoga aussi..??? bref, je pense qu'il ya peut-être d'autres alternatives à un écran...

      Supprimer
    3. Je vais au CHU de Grenoble aussi avec ma fille (5 mois) et ce depuis son 10ème jour. Rien de grave, un simple suivi pour une petite anomalie rénale. Mais ils sont toujours bien. Les blouses roses dans la salle d'attente, les médecins qui savent faire une écho à un nourrisson de 10j et qui savent la calmer si besoin, les internes qui m'ont expliqué ce qu'ils allaient et avaient fait et m'ont permis de rester avec elle. Même le personnel à l'accueil pour les papiers d'entrée sont tip top, alors que ça doit pas être super passionnant de demander la carte vitale et tout ça toute la journée.

      J'espère n'avoir pas besoin de la laisser pour une hospitalisation avant longtemps, mais si ça passe comme maintenant, j'irai en pleine confiance. Alors même que je me souviens de ma 1ère hospitalisation (j'avais 3 ans par là) pour un strabisme et que j'en garde de très mauvais souvenirs...

      Supprimer
  2. Quel bonne nouvelle pour Antonin !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis très contente que tout se soit si bien passé ! Et les premiers "effets" de cette opération qui apparaissent si tôt (et de quelle manière !), c'est génial !
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je touche du bois pour que ça dure... :-)

      Supprimer
  4. Je suis contente pour vous, une bonne chose de faite ! et une bonne surprise à l'arrivée avec un appétit qui s'ouvre, c'est fou !

    Ici, ma grande (3 ans et demi maintenant) devait passer un audiogramme quand on a découvert une otite séreuse, l'ORL nous a prescrit prise de sang, échographie de l'oesophage et radio des végétations. On verra bien ce qu'il en ressort mais merci de partager votre expérience, ça me rassure car même s'il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs, on ne peut pas s'empêcher de s'inquiéter :-(

    Eve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouah, Eve, c'est impressionnant, cette batterie d'examens...

      Tiens-nous au courant ; c'est vrai qu'on s'inquiète toujours ! Il s'agit d'une opération bénigne et banale, mais avec anesthésie générale quand même, alors...
      En plus, ils te filent tout un tas de doc' avant l'opération pour t'informer des éventuels risques... Euh, ce n'est pas très rassurant ! :-D

      Supprimer
  5. Je suis contente pour Antonin. Bon rétablissement et bon bichonnage ��.

    RépondreSupprimer
  6. Bon rétablissement à votre pti loup, même si visiblement, il a l'air de bien se remettre ! C'est génial qu'il commence à prendre du plaisir à manger et ça permets de nous apaiser (nous, les mamans). ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Bonnes nouvelles...

    C'est bien pour Antonin (et pour le reste de la famille) que le séjour à l’hôpital se soit bien passé et l'opération aussi... Du coup, l’hôpital est associé à une expérience positive...

    Il doit se sentir bien mieux si ça le gênait tant que ça !

    Bonne dernière semaine de grandes vacances, profitez- bien !

    RépondreSupprimer
  8. très contente pour le petit Antonin :-) ça fait vraiment plaisir de savoir qu'il va mieux, et surtout son appétit :-)
    Et oui, le petit souffrait c'est pourquoi il n'arrivait pas à manger le pauvre. J'espère qu'il se rétablit très très vite !

    et très bonne dernière semaine de grandes vacances, comme dit Cibou
    Amitiès

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    contente que tout se soit bien passé. Il y a maintenant presque 2 ans, ma fille avait été hospitalisé au CHU de Grenoble (La Tronche) et le personnel avait été adorable avec elle ( 9 mois à l'époque) et aussi avec nous.

    Bonne semaine.

    Ln

    RépondreSupprimer
  10. C'est un beau récit !
    Ce premier contact d'Antonin avec le monde hospitalier est très positif.
    A l'hôpital des enfants de Toulouse aussi le personnel prend très bien soin des enfants, mais aussi de leurs parents, ce n'est pas négligeable. La sérénité est contagieuse :-).

    RépondreSupprimer
  11. Coucou Elsa,
    Merci pour ce retour d'expérience!
    Ravie que tout se soit bien passé pour Antonin..! et que sa guérison soit aussi en bonne voie...!

    Comme je le disais sur ton autre billet, les amygdales de Charline sont aussi une source d'inquiétude ici... nous avons rdv la semaine prochaine chez l'ORL pour voir ce qu'il en est et les suites à donner... (nous avons rdv mardi après-midi prochain, jour de la rentrée des classes... la journée va être chargée... :-/ )

    Je constate aussi que Charline mange moins en quantité, mastique très (très) longtemps voire recrache sa bouchée prétextant qu'elle en a trop (alors que la qté semble raisonnable) bref, cela la gène incontestablement et compromet son appétit c'est certain... du coup, elle mange moins au repas (elle semble rapidement rassasiée..) mais elle "grignote" plus facilement en journée.. je n'aime pas ce comportement alimentaire mais je l'accepte actuellement étant donné les circonstances. (et je ne pense pas que ça soit pour manger autre chose car même s'il s'agit de son plat favoris, elle mange qd même très peu et réclame 1-2 h après de manger quelque chose)
    Elle s'est plaint également de "bruit" dans les oreilles, c'est ce qui nous a d'ailleurs alerté... sans que notre généraliste ne constate aucun soucis auditif particulier...
    Pas (encore?) de soucis respiratoire constaté ici par contre, c'est sur, elle ronfle dans son sommeil...

    ah... c'est l'heure du levé de la sieste! on va profiter des derniers rayons de soleil des vacances...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, icic aussi Antonin recrachait souvent ses bouchées,... et ronflait pendant son sommeil.

      Depuis l'opération, je n'ai constaté ne l'un ni l'autre... A suivre !

      Zut, elle a RDv le jour de la réntrée ? Sa 1ère rentrée, en plus ? Tu ne peux pas décaler la rentrée d'un jour ou deux ??

      Son comportement alimentaire dure-t-il depuis toujours ou est-il récent ? J'avoue que ça m'intéresse, vu l'asticot que je "nourris" à la maison ! :-D

      Supprimer
    2. Ce comportement alimentaire est tout à fait récent... et pour moi aucun doute, cela est directement lié aux amygdales... Avant cela, Charline avait un appétit variable mais mais n'éprouvait aucune difficulté à manger et manger à une allure "normale", là on sent que cela lui demande un effort, les repas durent une éternité et si on l'on avait pas conscience de cette difficulté on trouverait qu'elle est "difficile" à table...
      J'espère donc que tu constateras du mieux "durable" sur ce point là...!

      Oui première rentrée pour Charline :-D
      Je pourrai certainement décaler (enfin il faudrait que je prévienne qd même...) mais j'hésite à le faire... j'avoue que cela me "chagrinerait" que Charline n'effectue pas sa rentrée le jour J... et je ne sais pas vraiment si le rdv va être long ou non puisque c'est le premier chez un médecin ORL. bref, je suis perplexe mais il va falloir que je me décide vite...

      Supprimer
    3. Très vite, Stéphanie :
      Les rentrées en petite section se font souvent "en décalé", sur plusieurs jours (la moitié des enfants entre le mardi, l'autre moitié, le jeudi, histoire que le prof puisse gérer l'émotivité ambiante...)

      N'est-ce pas le cas chez toi ???

      Je te conseillerai (+++) d'appeler l'équipe lundi (les profs font leur rentrée un jour plus tôt) pour exposer ton cas : je suis sûre que l'instit' va dire : "Oh, 1ère rentrée ET un RDV ORL ??? Décalons au jeudi, pas de problème !"

      C'est évident pour moi... et pour mes collègues, j'en suis sûre !

      PS. Ici, j'ai négocié 15 de décalage pour la rentrée en PS pour Antonin, et je m'apprête à négocier 15 jours avec école seulement le matin en MS + mercredi zappé toute l'année !! :-D

      Et je SUIS instit' !!

      :-DD

      Tiens-moi au courant, mais sache que ta fille ne ratera rien à ne pas faire sa rentrée le jour J...

      Et encore une fois, je suis très étonnée que le prof accueille TOUS les enfants le jour de la rentrée ??
      Généralement, ça se fait sur deux jours, voire sur la semaine...

      Supprimer
    4. Oui ici c'est decale presque sur 2 semaines.

      Supprimer
    5. Lors de la visite de l'école, la directrice m'a précisé qu'il y avait une rentrée décalée sur 2 horaires le mardi (à 30 minutes d'intervalle si les souvenirs sont bons...) Ce sont des (petites) classes PS/MS donc c'est possible aussi que ce premier jour ne concerne que les PS.
      J'avais déjà prévue de ne pas la mettre ce mercredi à l'école.
      Je me rappelle aussi que la directrice m'avait +/- suggérée de la garder à la maison ou chez nounou certains après-midi...(d'autant plus que Charline est de fin d'année...)
      Tu as certainement raison... Je vais appeler lundi et voir avec la directrice ce qu'elle en pense...
      Pour le mercredi, j'espère pouvoir alléger un peu aussi...

      Merci de tes conseils en tout cas... Je pense effectivement que cela me chagrine plus que ça ne posera de pb à Charline... Mais il vaut certainement mieux penser au bien être de Charline avant de satisfaire mes envies de maman "pressée" :-)

      Supprimer
  12. Contente que tout se soit bien passé pour Antonin et que l'équipe qui encadrait était à l'écoute, ça me rappelle de tristes souvenirs d'opération de mon neveu, c'est toujours difficile de voir nos bouts de choux hospitalisés même pour de "petites" interventions.. J'avais d'ailleurs à l'époque découvert les clowns de l'espoir, jolie initiative :)

    RépondreSupprimer
  13. Ah les otites séreuses...Nous allons voir un 2ème ORL demain car le doc se pose des question sur l'ouïe de mon ptit loup.
    Plein de bisous au damoiseau

    RépondreSupprimer
  14. Ah les appétits de moineau ..... c'est clair que l'ablation des amygdales permet souvent aux enfants de mieux s'alimenter sans avoir l'impression d'étouffer (si vous avez déjà eu une bonne grosse angine, vous pouvez imaginer ce que ressentent les enfants ayant une hypertrophie des amygdales ....). Maintenant pour te rassurer, je pourrais te parler de mon numéro 2, très, très petit appétit bébé et petit garçon; Hypersélectif +++++, qui partait souvent se coucher le soir l'estomac vide (quand il avait 6-7 ans) parce qu'il refusait de manger le repas proposé. J'ai toujours refusé de rentrer dans son jeu et de lui préparer un repas particulier. Résultat aujourd'hui, il mange de tout (sauf des poivrons rouges lol), mesure 1.63 m à 13 ans et pèse 52 kg. Donc courage !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Merguerite, ça me touche ! :-)

      Bon, en même temps, je ne suis pas du tout inquiète, j'ai beaucoup cheminé sur ce point. Antonin grandit bien, est d'un poids tout à fait correct (et pas "plume" du tout), et au niveau cérébral, tout se connecte bien, donc : pas de souci !

      Moi même, je n'ai rien avalé de toute mon enfance, et je suis une fan de nourriture aujourd'hui, alors !! :-)

      Supprimer
  15. Merci infiniment pour ce partage.
    Mon grand (4 ans) vient de voir l'ORL qui nous préconise une opération des amygdales et ça fait du bien de lire un peu comment ça se passe. On hésite encore car c'est quand même une opération lourde mais il semblerait que ce soit inévitable (il mange bien moins qu'avant, enfin c'est surtout qu'il est devenu très difficile, recrache la viande, du coup il manque de fer et sa courbe de croissance marque le pas). Ce qui nous a alerté c'est surtout la nuit, dès qu'il a le nez un peu bouché il ronfle ++ et il fait des apnées du sommeil (avec aussi de l'agitation et des sueurs nocturnes). Ses amygdales se touchent quand il ouvre la bouche...
    Bref... je crois qu'on va devoir le faire, mais j'ai très peur de comment ça va se passer car il est hypersensible (supporte difficilement qu'on le touche par exemple), et très anxieux (et il veut maman tout le temps). Tu me conseillerais quoi comme livres pour préparer ça ?

    Autre chose : vos écoles ont l'air trop bien ! Ici c'est rentrée décalée d'1h pour les petits et tout-petits (2 ans donc) et c'est tout ! Ensuite c'est tout le monde dans le grand bain dès la récré (les 2 ans dans la cour avec les 110 gamins de toutes les sections). Ils étaient 31 PS l'an dernier dans la classe de mon fils, tous rentrés en même temps (j'exagère, ils n'étaient "que" 27 en début d'année).
    Le seul avantage c'est qu'on peut garder les TPS et PS l'après-midi chez soi si on est dispo (ce qui n'est pas le cas dans la commune d'à côté ou c'est les 2 demies journées, sinon rien). Et à partir de la MS il n'y a plus d'ATSEM... Si je vois que c'est trop dur la semaine de 4 jours 1/2 je crois que je vais faire quelques adaptations personnelles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Cécile !

      Euh, pour les livres, je n'ai pas toruvé grand chose... A part "Je ne veux pas aller à l'hôpital", de Tony Ross, que les enfants ont adoré...

      Et ben, dis-donc, ton école !! :-(

      Je ne tire pas mon chapeau à la mairie...

      Les tout-petits sont accueillis dès septembre ??
      Plus d'ATSEM à partir de la MS ????

      Va voir le maire, je suis sûre que ça peut avoir du poids.

      Une parole de mère équivaut à dix instit' qui râlent (normal, les profs ne sont pas des électeurs de la commune, généralement...)

      Tout le monde ensemble à la récré ?? (euh, ça, ce serait aux profs de s'organiser, et je peux t'affirmer que c'est toujours faisable).

      "On peut garder PS et TPS"???
      On peut TOUJOURS garder PS et TPS !! ;-)
      Il suffit de le savoir.

      Je connais même des Mamans qui gardent leurs enfants l'après-midi en MS.

      Je te souhaite un bon courage, de tout coeur, à la fois pour l'opération et la rentrée... :-/

      Supprimer
    2. Merci pour ta réponse.
      Ca va la rentrée c'est plutôt bien passée pour mon fils, il connaît l'école maintenant c'est plus simple pour lui.

      Et oui les TPS peuvent rentrer, s'ils sont "propres", le lendemain de leur 2ème anniversaire (cette année c'était donc ouvert à tous les enfants nés jusqu'au 1/09/2012), il y a une classe pour eux (mais en réalité avec des plus grands car il n'y a pas assez de très petits pour ouvrir une classe en fait, là ils sont 15 dans mon quartier)... Du coup, tout le monde est surpris que je ne mette pas mon fils de 2 ans 1/2 à l'école cette année (non même pas en janvier !) vu qu'il ne met plus de couche depuis 6 mois.

      Quant aux ATSEM, dans l'école de mon fils en fait, elles sont avec les TPS et les PS le matin et elles aident les MS et GS pendant la sieste l'après-midi (c'est l'instit qui les surveille au dortoir). Je viens donc de comprendre pourquoi ils avaient une sieste obligatoire et interminable !

      Supprimer
    3. :-(

      Exactement.

      On "colle" les petits à la sieste pour faire ce qu'on appelle du "décloisonnement". Bien sûr, les instit' des petits (et, généralement, des moyens) ne restent pas "à ne rien faire pendant que leurs élèves dorment. Elles prennent donc un groupe de GS (petit effectif, idéal pour les apprentissages) pour faire (dans 90% des cas) de la phonologie.

      Bon, c'est super pour les "grands" d'apprendre en petits groupes dans ces conditions.

      Ça l'est moins pour les MS qui n'ont plus besoin de sieste.

      Mais attention : dans certaines écoles, on refuse systématiquement la sieste à TOUS les MS, alors que certians en ont encore besoin. Et on galère à boucler des cours alors que les gamins tombent de sommeil...

      Quoi prendrons-nous en compte le rythme de CHAQUE enfant ??? :-(

      Franchement, ça me parait possible, à moi, avec un peu de bonne volonté, de ne coucher que ceux qui en ont besoin, et de proposer à tous les autres des activités adaptées... sans les "enfermer" dans une calsse mais en prenant en compte leur besoin réel...

      (Oui, ça bouscule un tantinet nos sacro-saint emploi du temps, mais franchement ???)
      :-(

      Supprimer
    4. Oh Elsa, je m'incline devant autant d'humanité et de bonne volonté de ta part..chapeau bas..
      J'ai même commencé à réfléchir à: venir m'installer en france dans ta région et faire entrer mon enfant dans ton école l'année prochaine :-DDD
      Vraiment Elsa, de tout coeur, j'admire ton humanité...
      Je te souhaite tout le bien du monde :-)

      Supprimer