jeudi 19 juin 2014

Un rétroprojecteur

"Les enseignants préparent l'environnement de façon à ce que la lumière puisse circuler et traverser les objets disposés dans la pièce ou sur la table lumineuse, 
et créer des ombres sur le sol et le mur grace au rétroprojecteur. 
Il s'agit alors de comprendre à quel point la lumière attire notre attention sur les changements de couleurs, de formes et de mouvements. 
La lumière parle à l'individu, mais elle est aussi le substrat omniprésent et invisible qui relie les objets disparates du monde dans une relation tangible."
(Hundred Languages of Children, Edwards, Gandini & Forman, p. 374).


Bon, je vous le dis tout de go...


Notre rétroprojecteur a complétement volé la vedette à notre table lumineuse !
Ce n'est pas très flatteur pour les adultes qui l'ont amoureusement fabriquée (...), mais c'est ainsi !! :-D


Il est vrai que le rétroprojecteur permet de faire un tas de choses que ne permet pas la table lumineuse - bien que l'inverse soit vrai aussi !

Et il est vrai - ben, oui - que le rétroprojecteur a un petit "quelque chose" que la table lumineuse n'a pas - à savoir un jeu de lentilles qui grossissent et... projettent. En disposant des objets ou des images sur le plateau, on manipule lumières et ombres... et on s'aperçoit vite que ces expériences n'ont pas de fin ! D'ailleurs, les adultes sont aussi facsinés que les enfants...

Voici aujourd'hui les photos de notre séance "découverte" - il y en a eu bien d'autres depuis ! :-)

Les enfants ont d'abord exploré l'appareil lui même - sa prise, ses boutons et ses miroirs articulés. J'ai expliqué que le plateau, la lampe et les miroirs étaient des dispositifs fragiles, et qu'il ne fallait pas les frapper ou y déposer des objets trop lourds. Puis nous y avons installé des figurines d'insectes et des feuilles cueillies au jardin - ces objets ayant été choisis (par moi) pour leurs silhouettes découpées.


Et puis... Il n'y a plus qu'à laisser la magie opérer ! :-)

Louiselle a voulu toucher (attraper ?) les ombres projetées sur le mur. Toute cette situation l'a vraiment mise en joie, elle était assez excitée ! Elle a passé de long moment à nommer les silhouettes qu'elle reconnaissait (ah, le papillon...), et à scruter les projections à travers de petits objets translucides mis à disposition dans cet espace. Elle a fait beaucoup d'allers et retours du plateau à l'écran, sans que je ne puisse déterminer avec certitude quel lien logique elle opérait entre les deux organisations.


Antonin, lui, a immédiatement compris que s'il bougeait un objet sur le plateau, il pouvait voir son mouvement projeté sur le mur. Émerveillement du Damoiseau ! S'en est suivie une longue période d'exploration ; Antonin bougeait sa main très lentement sur le plateau, sans le regarder, effleurait les objets un à un... Il observait les effets produits sur l'écran et tentait de prendre des indices spaciaux à partir de ce qu'il y voyait.

À la grande joie de Louiselle ! :-)

J'étais persuadée que cet appareil allait stimuler la curiosité et susciter l'émerveillement de mes enfants... mais je ne m'attendais tout de même pas à cet enthousiasme !! :-)

Ç'en est suivi une phase d'exploration active : Antonin a décidé de placer d'autre objets sur le plateau et d'observer les résultats produits. 


Nous sommes encore dans cette phase de la découverte à ce jour ! :-)


Et pendant ce temps, j'étais loin de m'ennuyer ; les effets produits me fascinaient autant que mes enfants. La lumière est un phénomène si familier, et pourtant, tellement imprévisible... La netteté des silhouettes est captivante, elle donne une toute autre dimension aux objets... J'avais parfois des difficultés pour repérer l'ombre d'un objet que je voyais sur le plateau (ou inversement, retrouver la place de l'objet réel à partir de sa projection)... Et je n'aurais jamais cru que les jetons en plastique translucides allaient apparaitre ainsi : des points de couleur intense cerclés d'ombre profonde... Wouaaah ! :-D


"La lumière est indispensable à la vie, elle a une grande signification métaphorique ; c'est un élément fascinant que les enfants rencontrent, dès leur naissance, dans leur expérience quotidienne.
Les enfants se confrontent à la lumière - et aux phénomènes naturels en général - avec leurs propres stratégies, qui sont à la fois très affectives et rationnelles - cognitives. Le premier contact est fait d'émerveillement et de curiosité, et il déclenche le questionnement intellectuel."
( Hundred Languages of Children, Edwards, Gandini & Forman, p. 122)


What do you think ? ;-)

19 commentaires:

  1. j'adore je m'empresse de lire :)

    Ici elle aime pas les ombres

    RépondreSupprimer
  2. Arch je veux la même! Soupir... Je n'ai pas d'autre solution que de m'inviter chez toi!

    RépondreSupprimer
  3. Super chouette... moi aussi je veux le même...........

    RépondreSupprimer
  4. Waouw ! Je me mets en quête d'un rétroprojecteur !

    RépondreSupprimer
  5. En effet, on ne peut qu'être émerveillé devant un tel spectacle!!!

    RépondreSupprimer
  6. Ok....................... J'en veux un ! ^_^


    Non mais c'est l'idée du siècle ce retroprojecteur !

    RépondreSupprimer
  7. Waaaaaaaaaaaaaah ! Mais c'est trop bien et trop beau !!!! Je surkiffe !

    (Oooh, la P'tite Vache^^)

    Bises de Normandie vous tous, au fait !

    Virginie

    RépondreSupprimer
  8. Boudu, encore un commentaire qui a sauté :-(...
    Bon, rien d'original, je disais : wonderful, j'en veux un aussi !!!

    RépondreSupprimer
  9. Oh, il est top ce petit retro projecteur!!!
    Je n'en ai pas et ne pense pas en faire l'acquisition autrement que comme vous (c'est à dire par hasard si je me souviens bien!) mais je cogite depuis un bon moment sur l'utilisation des ombres chinoises.
    La gommette aime beaucoup chercher (et trouver!) l'ombre de chaque objet le soir quand il y a de la lumière artificielle dans la pièce...
    J'ai vu un bricolage génial sur pinterest que je garde pour plus tard: il s'agit de perforer des petits cartons ronds en reproduisant les constellations et de les fixer sur un tube dans lequel on place une lampe torche.
    On peut ensuite les projeter au plafond dans la chambre de l'enfant pour une nuit d'observation des étoiles un peu particulière!
    Je me dis toujours que les vraies nuits d'observation ne viendront que beaucoup plus tard (la gommette ne peut pas veiller jusqu'à 23h00 au sommet d'une montagne!) et que c'est quand même dommage!
    Amusez-vous bien avec votre nouveau jouet!
    Je m'en vais de ce pas effectuer une petite rotation spéciale fête de la musique....les instruments vont changer de pièce, on verra si l'intérêt est relancé!

    RépondreSupprimer
  10. Quand je pense à tous les rétroprojecteurs qui dorment dans les écoleset collèges !
    Moi il me dépannait bien quand j'ai eu mon double niveau, quel temps gagné sur la copie des trace écrites au tableau ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la plupart sont au numérique maintenant

      Supprimer
    2. L'intendante de mon établissement m'en a donné un, qui ne servait plus à personne ...
      Ma fille de deux ans et demi a trouvé ce nouveau jeu "géniaaaaaal" et "magique" :)
      il me reste des vieux transparents imprimables, je vais réfléchir à ce que je vais pouvoir faire :)
      Merci pour cette idée !

      Supprimer
  11. je crois que je vais en piquer un à mon établissement ! nous sommes passés, en effet, aux tableaux numériques cette année !

    RépondreSupprimer
  12. GENIAL !!! ^^
    Et comme tous les autres, maintenant : j'en veux un !

    Tiens, ça me fait penser à une activité que l'on faisait avec les vidéo-proj quand ils étaient en vogue. C'est en lycée, lors de l'étude d'objets de l'espace et de leur représentation plane en perspective. Je créais des ossatures de pavés, cubes, ... avec des allumettes et de la pâte type patafix. Et l'on observait les ombres projetées de ces squelettes.
    Tiens, on pourrait faire ça avec un petit squelette d'apprentissage du corps humain aussi. ^^

    Bref.
    Merci !!!
    YellowShrimp.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, YellowShrimp, tu parles à mon coeur ! ;-)

      C'est exactement ce type d'activités que je projette de faire ! Et tu viens de nous fournir la preuve que ça fascine les (jeunes) adultes aussi...
      Le rétroprojecteur est un matériel qui dure !

      Supprimer