lundi 30 juin 2014

Notre semaine (26/14)


Mon frère dit souvent que le mois de décembre est un mois très rempli en obligations sociales de toutes sortes. C'est drôle, moi, j'ai cette impression-là pour le mois de juin. En juin, s'accumulent toutes les visites de la "dernière chance" ("Bon, heu, les amis, si on veut se le faire, ce barbeuk', c'est ce week-end ou jamais, car après nous partons..."), et les rendez-vous de fin d'année scolaire (la kermesse de l'école, le repas de fin d'année avec le groupe de sophrologie, le repas d'année avec le groupe de méditation, les courses pour les petits cadeaux pour la maitresse, pour l'Atsem, pour la prof' de sophro, pour la prof' de méditation...)... Youhou. :-)

Mais rassurez-vous, j'ai tout de même beaucoup de choses à vous raconter quant à nos occupations domestiques... car toute cette effervescence passe largement au dessus de la tête de mes bambins, qui poursuivent leurs petits bonshommes de chemin ! :-)


Ici, l'année scolaire s'est terminée une semaine plus tôt. Point trop n'en faut, n'est-ce pas ? :-)

Les petites séances dédiées à Louiselle le matin vont donc prendre fin jusqu'à la rentrée prochaine. Ces derniers temps, elles se composaient surtout d'activités physiques ; Louiselle est en réelle demande (traduisez : elle est excitée du matin au soir, saute partout comme une petite puce, crie, tape, fait tout ce qu'on lui interdit de faire surtout si c'est dangereux et que ça engage tout le corps...) et je dois dire que je préfère faire tout ce qui relève de la motricité avec elle seule. Tenez, prenez le yoga, par exemple : avec deux enfants qui se distraient mutuellement, j'ai du mal à aller au bout de ma séance. Mais lorsque nous sommes seules, Louiselle et moi, c'est très agréable, et la Damoiselle est très volontaire !

Petite Yogi dit : "Bonjour, bonjour, Soleil !"

Voilà déjà plusieurs mois que j'ai ajouté trois fiches à notre port-folio : il s'agit de la posture du "papillon" (vous ai-je déjà dit que mes enfants adoooraient les papillons ? :-D ), celle du salut au soleil (très simplifié ! Il ne s'agit que du premier mouvement de l'enchainement), et celle du volcan. Attention, cette dernière est redoutable ! Elle fera rire votre enfant aux larmes, et il ne manquera pas de la réclamer : "ENCOOOORE !!!". Sauf qu'au bout de cinq répétitions, vous serez crevée. Vrai de vrai, ce sont bien les premières fois que je finis une séance de yoga en nage ! :-D

Si ces modestes fiches vont intéressent, elles sont ICI. Je ne sais pas si quelqu'un les utilise ? Non, je ne me suis pas foulée, et vous fabriquerez très aisément les vôtres si le principe vous plait ! En tous cas, mes enfants les aiment beaucoup beaucoup ! :-)

Bon, et puis, et puis, je ne sais pas trop dans quel ordre vous dire tout que j'ai à vous dire, mais il est vrai que j'ai pris du retard pour vous présenter les activités d'Antonin ! Je vous avais promis un article spécifique sur ses petits jeux mathématiques, mais... euh, je n'ai pas eu le temps de l'écrire... Je vais donc faire un point ici rapidement :


J'ai présenté le jeu des jetons à Antonin. Je le sentais prêt : la mise en correspondance écriture chiffrée/nombre d'éléments jusqu'à 10 est acquise à 100%. Je marchais tout de même sur des oeufs ; c'est drôle comme il y a des leçons que l'on "sent" plus ou moins bien que d'autres... Le tout est de ne pas le laisser transparaitre ! J'ai eu un peu la même impression qu'avec l'épisode "lisse/rugueux", vous vous souvenez

Je lui ai expliqué que ce jour-là, nous allions ranger les fèves (oui, mes jetons sont des fèves...) "en rang DEUX PAR DEUX, comme à l'école". Antonin a été très attentif jusqu'au bout, malgré la longueur de cette présentation,  mais très silencieux (impossible de lui faire répéter le vocabulaire !), et à la fin de la démonstration, j'aurais été bien incapable de dire ce qu'il en avait retenu...

Seulement, deux jours plus tard, alors que je lui avais ouvert l'atelier pour notre temps de travail à deux, mais que je m'attardais à régler deux-trois petites choses avant de le rejoindre, je le trouve au travail quand je monte :


Il a repris l'activité de lui-même ! Et je dois dire que quand je le découvre installé en toute autonomie, plongé dans un exercice, mon coeur chavire ! :-D

Bon, il y avait quelques erreurs dans le positionnement des "jetons" ; nous avons revu tout cela ensemble (la photo a été prise après correction, je suis désolée...). Mais c'est mon Damoiseau qui m'explique alors posément : "Tu vois, quand le doigt ne peut pas passer, c'est... c'est..."

C'est QUOI, déjà ? :-D

Heureusement, j'ai une arme fatale contre les trous de mémoire lexicaux :

Un peu de littérature !

Seulement, voilà : il semblerait qu'en France la notion de pair/impair ne soit abordée (dans le meilleur des cas !) qu'en CE1 (Si vous êtes enseignant(e) en CE1, foncez ICI !!). C'est bien dommage, car c'est un concept qui incite à "faire des paquets", et calculer, voyez-vous, c'est "faire des paquets". Bon. Seulement, impossible de trouver un support sur le sujet qui soit intelligible pour un enfant de trois ans. Ah, si : en anglais. Missing mittens, du talentueux Start J. Murphy, qui n'en est pas à son coup d'essai... J'ai acheté l'album et j'ai travaillé sur une traduction (très libre...) que j'ai reporté au crayon sur le support même (une lecture doit toujours être "stable" pour que l'enfant accède à la permanence de l'écrit, il ne s'agit pas de bégayer !!). Antonin aime beaucoup ! :-)

La compréhension du concept de parité ne peut pas se faire en un jour. La présentation montessorienne est en quelque sorte le déclencheur, c'est une situation "découverte". Une multitude de petits exercices (dits "d'application" dans le jargon) sont proposés ensuite, qui porteront sur des nombres de plus en plus grands, et des problèmes de plus en plus complexes, jusqu'à la fin de la scolarité primaire. En attendant cette échéance lointaine, j'ai bricolé rapidement un petit support pour aider les petits doigts à intégrer l'ordonnance de cette nouvelle disposition :


Parallèlement, et de manière complètement spontannée, Antonin a commencé à s'intéresser  à l'aspect ordinal du nombre. Sa comptine préférée du moment, c'est "Quand trois poules s'en vont au champ", qui a donc enrichi aujourd'hui notre carnet de comptines.

Notre illustration est peut-être un peu chargée... C'est que tout le monde a voulu participer !! :-)

Et on ne peut plus monter des escaliers sans que le Damoiseau ne mette en mots, d'une manière ou d'une autre : "Je suis premier, Louiselle me suit, Maman vient après..."...

Je lui ai donc proposé une petite leçon de vocabulaire à trois temps sur premier/deuxième/troisième ; mais le troisième temps, celui de la restitution du lexique, pose toujours problème à Antonin, qui se refuse, par pudeur, à produire un énoncé devant un adulte qui l'attend.

Premier/deuxième/troisième

Ce n'est pas grave, nous utilisons ces termes dans la vie de tous les jours, les situations ne manquent pas pour que je puisse constater que ce sera acquis très vite ! :-)

L'autre grande affaire, chez nous, ce sont les lettres de l'alphabet. Même Louiselle sait depuis plusieurs mois les reconnaitre dans son environnement : "Des lekkres !", s'exclame-t-elle en les pointant. "Et, ça, c'est VOI-TURE !", nous explique-t-elle en montrant la suite de lettres qui orne notre casserorie. Hum, en fait, non. Mais, c'est vrai, ce serait logique d'étiqueter ainsi les objets du monde, n'est-ce pas ? ;-)

J'ai eu l'occasion de constater une nouvelle fois qu'en introduisant un matériel adapté au bon moment, la curiosité était entretenue, et de nouveaux apprentissages s'amorcent tout seul. En l'occurence, nous avons acheté un vieux jeu "ABC" sur un pucier, et Antonin a englouti toutes les mises en paire (à l'exception du H, que j'avais retiré) dès le premier jour :


Et comme le recto de ces minis-puzzles sont consacrés à la mise en paire minuscules/majuscules, Antonin commence à regarder ces correspondances assez attentivement...

Chaque espace de l'atelier fera l'objet d'un article consacré lorsque leur aménagement sera achevé, mais voici un aperçu de ce qui sera l'espace "graphisme" (réalisation en cours !) :


Il s'organise autour de deux propositions phares : un tableau noir magnétique...


... et un bac à semoule (oui, oui, c'est moi qui ai tracé le AN à la demande d'Antonin !).


À suivre !

Pour notre semaine de la musique, j'ai présenté les boites à son à Antonin (fabriquées dans des boite de cirage vide que je garde depuis Mathusalem...) ; il a su les mettre en paire sans difficulté. J'ai également exhumé un vieil enregistrement de bruitages de véhicules que j'avais réalisé pour une classe de Petite section, et il lui a beaucoup plu.

Parallèlement, j'ai réfléchi à une remarque qui m'avait été faite que si je montre beaucoup de productions plastiques de mes enfants, je parle assez peu de leurs expérimentations musicales. Je crois avoir trouvé la cause : c'est que je ne dipose pas de produits finis. Les tracés restent, les notes s'envolent... Nous sommes donc en plein aménagement d'un mini "studio d'enregistrement", et vous aurez bientôt droit aux créations de Damoiseau et Damoiselle... C'est vous qui l'aurez voulu !! :-D

(Au moment précis où j'écris ces lignes, Louiselle joue justement de la guitalélé avec son Papa !)

Mais l'activité qui a vraiment marqué notre fête de la musique à rallonge, c'est la danse... Encore une fois, il y a un réél besoin de mouvements dans l'air, en ce moment (figurez-vous que Louiselle a même appris à faire des roulades, toute seule, sur son lit !!).

Nous avons donc testé la danse devant miroirs...


... la danse avec les bulles...


(Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais pour moi, c'est fragrant : grâce aux bulles, le geste se dote d'une intention, d'une direction, d'une dynamique. Bien sûr, mes enfants sont trop jeunes pour pouvoir raconter intentionnelement une histoire avec leur corps. Mais je pense très sincèrement que ce type de proposition - simplissime ! - enrichit leur répertoire gestuel et pourra être réinvestie, dans quelques mois, dans le cadre d'une construction chorégraphique...)

... et la danse avec les ballons de baudruches ! sans conteste le plus gros succès de cette semaine, que mes enfants m'ont réclamé tous les jours, dix fois par jour...

video

Et dans la série "Je joue avec mes enfants sans m'ennuyer", le pique-nique des nounours ! :-)


Assistée de mes deux petits marmitons, je me suis bien amusée à composer de jolies assiettes... Les enfants - comme les doudous - étaient ravis, bien sûr ! Mes plats fictifs ont été beaucoup plus appréciés que mes menus véritables...


Enfin, les deux enfants continuent d'explorer avec passion le rétroprojecteur - moi aussi, d'ailleurs, j'ai découvert qu'on pouvait produire des effets sympas en orientant un miroir vers la lentille - et j'ai la certitude à présent que Louiselle fait pleinement le lien entre ce qui se passe sur le plateau et ce qui est projeté à l'écran.


Bonne semaine chez vous ! :-)

29 commentaires:

  1. Un beau billet je vais vite le lire :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce bel article, je vois que la semaine a encore été riche !

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi, j'ai l'impression que le mois de juin est bien pire que celui de décembre. D'ailleurs, à l'heure où je t'écris, je viens enfin de finir mes cadeaux "homemade" pffffffff!
    Merci pour la nouvelle posture du volcan, je sens qu'elles vont aimer. Je n'utilise tjrs pas tes fiches (que j'ai téléchargée) , elles prennent tjrs "petit yogi". Et chez moi aussi, les séances individuelles sont en général plus intéressantes que celles en duo ;-) Pour celles (ou ceux) que ça intéresse, j'ai téléchargé sur ma tablette une petite application de yoga pour enfant très sympa qui explique chaque posture assez simplement avec des images et pour chaque posture il y a une petite histoire pour expliquer la posture ou son nom. Nawel aime bcq faire son "yoga" toute seule avec la tablette!
    Profitez bien des vacances en avance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      c'est quoi le nom de l'application SVP?
      Merci!

      Supprimer
    2. Ça m'intéresse aussi bcp! :) merci

      Supprimer
  4. Si si nous on les utilise tes cartes !
    https://drive.google.com/folderview?id=0B9814RCOotPfajF6dGJEODVUaDA&usp=sharing
    Et je viens de faire l'acquisition du yoganimo de nos amis canadiens ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooooh, mes fiches !! Tu les as plastifiées et reliées avec un anneau, quelle bonne idée !!

      J'en suis toute émue ! :-D

      Et ta fille est toujours aussi choute. Elle se débrouille bien !! :-)

      Supprimer
  5. bonjour,
    je lis votre blog depuis plusieurs mois avec grand intérêt, je n'ai encore jamais laissé de messages et celui çi ne sera pas forcément placé au bon endroit mais je ne vois pas trop comment le mettre ailleurs ...
    mon mari est professeur des écoles et directeur, en septembre il change d'école et de niveau, il passe du cycle 3, où il travaillait avec la pédagogie freinet au cycle 1 (ps, ms, gs) où il souhaiterait introduire la pédagogie montessori entre autre. Il commence à réfléchir à l'aménagement de la classe et aurait bien aimé avoir vos conseils dans le domaine ! aménagement en grands domaines montessori : vie pratique, sensoriel, maths, langage ? mais dans ce cas quelle place aux coins jeux type : dinette, garage, poupée, déguisement ...???
    Il se demande aussi comment introduire les plateaux afin que les enfants ne les utilisent pas sans une présentation préalable ?
    bref votre expérience nous intéresse et pourrait l'aider grandement dans sa réflexion de l'été !
    merci d'avance.
    agnès

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il existe un livre sur le sujet "Une expérience en maternelle" de Béatrice Missant qui raconte ses ateliers montessori en école sous contrat et donne quelques pistes (aménagements, horaires, organisation). Pas d'illustration sur cet ouvrage... L'expérience d'Elsa et ses réflexions vous seront d'une grande aide, j'en suis sûre, surtout pour la partie très créative qu'elle propose à ses enfants. N'hésitez pas à visiter une école Montessori !!

      Supprimer
    2. Au fait Elsa, c'est avec plaisir que je t'annonce que j'ai réussi le concours !! Je voudrais me joindre à Agnès pour te demander un petit post sur quelques lectures, sites, etc. spécifiques aux professeurs des écoles et quelques conseils pour... les débutantes ... un grand merci si c'est possible.

      Supprimer
    3. Bravo Céline!
      Même si c'est un peu prématuré pour moi (je commence l'année en septembre), cela m’intéresse bcp aussi!

      Supprimer
    4. Bonjour Agnès !

      Concernant l'aménagement de l'espace, il n'y a aucune contradiction à avoir un espace reservé aux activités montessoriennes et un autre aux jeux, déguisement et compagnie. J'ai l'impression que c'est le point qui ennuie votre mari, non ?

      Ce qui me semble capital, en terme d'espace, c'est :

      - Chaque chose à sa place ! :-)
      - L'accessibilité : les enfants doivent pouvoir déplacer les meubles, accéder au matériel pédagogique et aux tapis. Pensez au matériel pour nettoyer la classe (il mérite un petit meuble à lui seul !) et aux plantes vertes avec tout ce qu'il faut pour les soigner. Généralement, il y a un évier dans la salle : ne pas en faire un lieu réservée à l'ATSEM, mais prévoir tout ce qu'il faut pour que les enfants s'y lavent les mains et lavent leurs outils. Pensez aussi à un petit coin "Soin de la personne" : mouchoirs, lingettes, oui, mais aussi miroir, peignes, brosses, un verre et une carafe d'eau pour se servir à boire si on a soif...
      - L'esthétique : pas toujours évident en fonction des locaux, mais peut-être la mairie acceptera-t-elle de redonner un coup de peinture le cas échéant ? Le bazar pédagogique doit être entassé dans la salle des maitres, l'enfant a besoin d'espace pour circuler. L'aménagement doit être le plus épuré possible.

      Concernant les présentations :
      J'imagine que votre mari n'a pas pléthore de matériel montessorien sous le coude ?
      Alors, il construira ses plateaux au fur et à mesure de ses objectifs et des besoins des enfants.

      Le mieux, à mon sens (même si ce n'est pas comme ça que cela se passe dans une école Montessori), c'est d'introduire les plateaux petit à petit. Finalement, celui dont il faut respeter le rythme, dans cette histoire-là, c'est... l'enseignant ! :-)

      Il faut expliquer aux enfants qu'il peuvent toucher à tout, à condition de savoir comment "faire le travail".
      On peut faire les présentations à trois enfants en même temps sans problème ; commencez par les plus grands, qui seront ravis de montrer aux plus petits. Certains enfants n'ont pas besoin de présentation, il observent les autres, et savent faire ensuite.

      C'est à l'enseignant d'observer où en est chaque enfant. Si un enfant est fortement attiré par un matériel qu'il ne maitrise pas encore, il va tourner autour, le toucher, regarder avec envie ceux qui le manipulent etc. : c'est le bon moment pour lui faire une présentation, normalement ! :-)

      Et juste pour recadrer les choses : même dans les écoles Montessori, les enfants ne travaillent pas sur plateaux du matin au soir, mais pendant des temps délimités (ceux destinés ailleurs aux sacros-saints "ateliers", en fait...). Les autres activités sont très classiques : regroupements, projets collectif (EPS, musique, arts pla)...

      Je crois encore une fois que votre mari va devoir se donner du temps pour mettre les choses en place. Mais je suis sûre qu'il le sait déjà ! ;-)

      Supprimer
    5. Céline a raison, le livre de B. Missant est une référence, je l'ai d'ailleurs consulté avant de vous répondre ! ;-)

      Supprimer
    6. CELINE :
      YOUPPPIIIIIIIII !

      J'en suis ravie pour toi... et pour l'E.N. !! ;-)

      BRAVOOOO !!!

      Avoir ce concours (difficile !!) en étant Maman de deux enfants et enceinte d'un troisième, euh... cela relève de l'exploit.
      Tu peux être trèèèès fière !!! :-D

      PS. Bon, ben, il ne te reste plus qu'à revenir dans le coin pour qu'on soit collègues... hein, dis ??? :-D

      Supprimer
    7. Céline et Stéphanie :
      J'ai pris acte de la commande ! ;-)

      Bon, je ne dis pas que je vais la traiter dans l'instant, j'essaie de lever un peu le pied sur ce blog (aviez-vous remarqué ?) pour faire avancer d'autres projets, mais j'ai pris acte !

      En pendant qu'on y est, une petite question adressée à toutes :

      Les articles qui parleront exclusivement d'école (et j'aurai certainement envie d'en écrire quelqu'uns quand j'aurai repris le boulot), les préférez-vous ICI (parce ça vous intéresse aussi) ou AILLEURS (parce que ce n'est pas parce qu'on est maman qu'on est enseignante) ?

      Merci d'avance pour vos points de vue ! :-)

      Supprimer
    8. Perso la fréquence de tes publications me convient très bien :-) et il y a tellement d'anciens articles à lire (et à relire, digérer, etc...) que ton blog continue à être une (la!) source d'inspiration pour moi. (ceci pour la petite parenthèse sur le fait que tu lèves le pied!)

      Quant à l'échange sur des articles qui parleront uniquement d'école, personnellement je me dis qu'un autre support pourrait être plus adapté et ce pour plusieurs raisons... dont les principales sont :
      - Comme tu le dis ce n'est pas parce qu'on est maman qu'on est enseignante ^^ et à ce titre certaines mamans pourraient se sentir "dépasser" par la quantité d'informations transmises (et décourager certaines alors que ce n'est vraiment pas le but!)
      - deuxièmement, peut-être trouver un support plus interactif où chacune pourrait (dans le temps!) apporter sa pierre à l'édifice serait plus adapté?
      - pour finir, pour moi ce blog est consacré à TES enfants et à VOTRE expérience de Montessori (et autres^^) et je trouve donc qu'à ce titre, parler "boulot" uniquement est un peu déplacé vis à vis d'eux!

      En espérant avoir partagé avec les mots qui conviennent mon point de vue! :-)

      Et bonnes "vacances"....!!!!!

      Supprimer
    9. Coucou Elsa, lève le pied, tu as raison, surtout si tu as d'autres projets !! Profite de ton temps de couple, c'est vrai que ces moments (généralement rares) sont vraiment appréciables.

      Je suis d'accord avec Stéphanie pour ne pas mélanger tes expériences professionnelles et personnelles, d'autant plus qu'un autre blog pourrait te servir également de support de travail, d'échanges de pratiques ou de communication avec les parents d'élèves. Je suppose que tu n'as pas forcement envie que des parents d'élèves entrent dans ta sphère privée !

      Mais tu penses bien que ce sera avec plaisir que l'on te lira de toute façon !!! Bonnes vacances !

      Supprimer
    10. moi ça me gêne pas que tout soit ici :)

      Car 2 blogs = plus de boulot

      Les personnes qui ne seront pas intéresser par l'école ne liront pas le billet :)

      Supprimer
    11. Merci pour vos avis ! ;-)

      Oui, à moi aussi, un second blog me semble plus logique, mais en accord avec Cerina, je sais bien le boulot que cela représente... :-(

      Je vais donc attendre l'été prochain pour l'ouvrir, quand je préparerais ma rentrée ; je serai plus "dans le bain"... et mettre en ligne le travai effectué est une bonne manière 1. De ne pas l'égarer. 2. D'échanger avec les collègues.

      ... mais PAS avec les parents d'élèves !!
      Petit message pour Céline : ne confie JAMAIS à un parent d'élève de ta classe le lien vers un de tes blogs privés si professionnel soit-il. JAMAIS !! :-)

      Par contre, j'aime beaucoup écrire des articles destinés aux parents d'élèves sur les blogs des écoles - quand celles-ci en sont dotées. Attention cependant si tu décides de créer un tel blog : cela ne peut pas se faire sans l'aval de l'inspection. Bien sûr, les parents y ont un accès privé, un tel supprot n'est pas ouvert à tout le monde.

      Mais finalement, voilà trois discours très différents les uns des autres :
      - celui du blog familial.
      - celui du blog professionnel.
      - celui du blog de l'école.

      Si ma future école est dotée d'un blog, je sens que je vais avoir du boulot !! :-)

      Et que le nombre d'articles publiés ici risquent d'être divisé par trois... au moins ! :-(

      Supprimer
    12. Est-ce que tu serais pas tenté par un forum...? peut-être moins contraignant qu'un blog?

      Juste une petite question en passant... je commence mon année de formation en septembre (enfin j'espère^^) et je voulais en profiter de cette année pour faire une formation Montessori ... un centre de formation à me conseiller qui soit à la fois adapté à mon rôle de maman et à celui de mon futur métier d'enseignante...?

      Supprimer
    13. Elsa je te suivrais egalement sur l'autre blog sans soucis :)

      Supprimer
    14. Ouh, Stéphanie, un forum ?? J'ai l'impression que c'est pire, non ? :-D

      Non, je crois que je suis bloggeuse, moi...

      Concernant ta question, envoie-moi par mail ton projet professionnel précis (tu te destines au professorat des écoles, c'est ça ? Tu vas passer par un IUFM ?) et ton lieu d'habitation, et on en rediscutera. ;-)

      Supprimer
    15. Ok merci je te recontacte par mail :-) (je n'ai pas osé le faire avant car je sais que tu es déjà bien occupée :-) )

      Supprimer
  6. J'adore ces semaines "résumé" :) Ici aussi on danse beaucoup en ce moment et période également chargée avec l'été et les anniversaires des deux enfants à 15 jours d'écart (oui, oui on avait calculé exprès ^^) Beaucoup de jeux dehors que c'est agréable, même "travailler" dehors, hop une soupe de cylindres sur la table du jardin :)
    Ca fait plaisir à lire en commentaires tous ces instits qui réfléchissent à des pratiques Montessori!
    Pour les plateaux j'imagine qu'expliquer le fonctionnement aux élèves et faire une présentation collective en début d'année devrait suffire!
    Ici pas d'école Montessori.. On a fait l'inscription à l'école, et la visite nous laisse... perplexes.
    Alors que nous étions contents que notre fils (gardé à la maison) aille de lui même vers la maitresse qu'il n'avait jamais vue pour lui poser une question sur une figurine d'animal, elle l'a empoigné par la main (il déteste le contact...) pour l'amener (le trainer...) jusqu'à l'espace ferme pour lui répondre (?? il avait la figurine en question dans la main...) et lui a fait un bisou "volé" (en en rigolant alors qu'il se débattait) pour lui dire au revoir...
    Je passerai les propos très négatifs qu'elle a tenu aux autres enfants qui venaient également pour la première fois. Ca ne donne pas envie de s'y rendre en septembre. snif... :(
    Bonne continuation pour vos divers projets!
    Virginie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. snif beaucoup beaucoup ici aussi :(
      J'ai trouvé la directrice plutot sympa mais lors de notre visite dans une classe, un enfant se faisait reprendre vivement (et sur un ton sans bienveillance aucune) parce qu'il faisait 3 bras à son bonhomme en pâte à modeler au lieu de 2... et en plus il prenait un peu trop son temps apparemment. J'avoue que ça ne m'a pas rassurée... Bon, je me donne l'été pour faire un petit travail sur moi-même parce que là, émotionnellement c'est pas gérable :)

      Supprimer
    2. Je suis navrée de lire tout cela... :-(

      Bon, à la fin de l'année, tout le monde est trèèès fatigué, surtout les maitresses... Laissons-leur le bénéfice du doute et attendons de voir ??? :-/

      Bon courage aux mamans pour le travail émotionnel sur elles-mêmes...

      Supprimer
  7. Merci pour ce petit résumé, j'ai adoré la petite vidéo et entendre le rire de Louiselle.
    Je reprends le yoga en septembre... je pensais justement à "initier" Charline, ton post, tes liens et les commentaires tombent à pic...!

    RépondreSupprimer
  8. Nous aussi nous utilisons tes fiches et je viens d'imprimer les 3 nouvelles (J; les découvrira à son retour de vacances chez papi/mamie). Bises et merci tu nous prémâche vraiment le boulot ;)

    RépondreSupprimer