samedi 7 juin 2014

Les couleurs : séquence 5


Pour écrire l'article d'aujourd'hui, j'ai dû fouiller dans mes photos archivées... depuis l'été dernier ! Cette 5e séquence sur les couleurs nous occupe depuis 11 mois maintenant, et vous allez voir que nous ne l'avons pas encore achevée ! :-)

Voici les grandes étapes de cette séquence :

1. Découverte de la deuxième boite de couleurs :


Bon, je ne vais pas m'éterniser sur le sujet, je crois que tout a été dit à son propos ! ;-)

Si vous voulez la fabriquer, je vous renvoie ICI ;  pour la présentation, c'est ICI. Je vous conseille également de regarder cette petite vidéo car l'éducatrice a vraiment le "bon" geste (on voit de tout quant à la manière de saisir les plaquettes et de les mettre en paire...).

Je me souviens que cette mise en paire n'avait vraiment posé aucun problème à Antonin, et qu'il l'avait réussie très vite. Néanmoins le geste étant à affiner, nous avons pris le temps de refaire l'exercice encore et encore, jusqu'à ce que je le sente un peu lassé.

2. Extensions.

C'est alors le moment d'introduire quelques petites variantes. Voici les petits jeux que j'ai pratiqué, mais vous aurez peut-être d'autres idées !

- La moitié des plaquettes sont disposées sur une table basse, et je cache leurs jumelles dans un sac en tissu opaque. Antonin et moi nous plaçons face à face, avec un tapis étalé entre nous. Nous sommes placés de manière à ce que la table se trouve derrière Antonin.

Je tire une plaquette au hasard et la montre très très vite avant de la cacher derrière mon dos. Antonin doit mémoriser la couleur aperçue, et aller chercher la plaquette correspondante sur la table. Il la pose sur la tapis, je sors "ma" plaquette de derrière mon dos et la place à côté de l'autre pour vérifier. Nous mettons en paire ainsi toutes les plaquettes.

- La moitié des plaquettes sont disposées sur une table basse ou un tapis, les autres sont alignées dehors


Antonin, au salon, choisit une plaquette dont il mémorise la couleur et court chercher la soeur. Ce genre de jeu est idéal pour mettre l'enfant en mouvement, et Antonin l'aimait beaucoup !!

Antonin en septembre 2013

- J'ai ensuite introduit une série de cartes d'objets quotidiens (dégotées ICI) à classer par couleurs. Énorme succès, qui ne se dément pas à l'heure qu'il est ! :-)


3. Leçon de vocabulaire.

Si besoin, on consolide ensuite les noms des couleurs travaillées par des leçons en trois temps.

Et on en profite pour continuer de lire un tas de livres sur le sujet, par exemple :


- Bleu Linou, Vert Zabou, Jaune Kajou, Rouge Thildou, Malou Ravella, Marianne Barcilon, éditions du Ricochet, 2004.
- Motifs, Catherine Bénas, Casterman, 2003.
- Les couleurs de Balthazar, Marie-Hélène Place, Caroline Fontaine Riquier, Emma Kelly, Hatier, 1997.
- Les couleurs d'Eugène, Véronique Vernette, Frimousse, 2000.
- Le grand livre de la couleur, Mila Boutan, Gallimard Jeunesse, 2004.

4. Chasse aux couleurs.

Le principe est toujours le même. Quelques mois ayant passé depuis la chasse aux couleurs primaires, j'ai pu remarquer qu'Antonin était beaucoup plus actif et investi cette fois-ci. Il avait grandi, et l'exercice lui rappelait quelque chose... Je ne dirais jamais assez à quel point il est bon de répéter les mêmes exercices ! ;-)

Cette fois, Antonin s'est chargé de prendre lui-même quelques clichés de ses collections (onze au total, donc), lesquels sont venus enrichir son cahier de la maison...

5. Séances peinture.


Aaah ! Il y en a eu, des séances de peinture - et il y en a encore, vous le savez... ;-)

J'ai commencé par introduire le blanc et le noir - la découverte du gris fut d'un tel enthousiasme que la feuille s'est retrouvée trouée, saturée de matière... Dommage !

Pour ce qui est du marron, je dois avouer que ce fut plus aléatoire, et plus long. Je souris en entendant les Mamans autour de moi qui déplorent que les séances de peinture finissent toujours en flaque marronasse assez moche... Pour nous, j'ai cru que nous n'y arriverions jamais ! Lorsque je proposais les trois couleurs primaires à Antonin, il ne les mélangeait jamais trois par trois, ou alors pas dans les proportions qu'il aurait fallu... De guerre lasse, j'ai trouvé une astuce : nous mettions un trait de chaque couleur dans un sac de congélation à zip que le Damoiseau malaxait jusqu'à ce que le mélange soit effectif. Et nous ouvrions le sac ensuite pour peindre avec la couleur obtenue. J'ai procédé de même pour la découverte du rose.

Une fois la découverte sensorielle achevée, j'ai installé un espace peinture permanent, comprenant un chevalet et six petits pots encastrés dans des porte-photophores. Sont proposés ainsi : les trois couleurs primaires, le noir et le blanc. Le sixième petit pot contient de l'eau.


Les enfants (même Louiselle !) savent à présent dévisser les pots, choisir cinq pinceaux et les insérer chacun dans une couleur. Je leur apprends à changer de pinceau lorsqu'il changent de couleurs (c'est encore en construction chez Louiselle) de manière à ne pas salir la peinture contenue dans les pots, qui peuvent donc être rebouchés après usage et attendre la séance suivante sans gaspillage. Je ne propose aucune des couleurs obtenues par mélange "telle quelle" : les enfants les obtiennent en superposant les couches de peinture fraiche sur leur feuille. Plus tard j'introduirai des palettes pour qu'ils puissent préparer leurs couleurs selon leur désir.


L'aménagement de cet espace est loin d'être achevé... Je vous tiendrai au courant via un petit article consacré ! ;-)

Pour ce qui est du déroulement de l'activité, je prends encore en charge bien des choses : c'est moi qui découpe et ôte la zone peinte une fois sèche, et déroule le papier pour proposer une surface vierge ; Louiselle est encore en cours d'apprentissage et a tendance encore à promener les pinceaux plein de peinture à travers la pièce ou à les poser sur nos étagères une fois son travail terminé - au lieu de les placer dans la cuvette à cet effet. Mais elle se fait rappeler à l'ordre, et je vois qu'elle fait tout pour intégrer ces règles de bon fonctionnement. Je déplore surtout que le nettoyage des pinceaux me soit dévolu ; comme nous n'avons pas d'évier dans cette pièce, il est plus simple pour moi de descendre la petite bassine dans lequel les enfants ont placé les ustensiles à laver... et de le faire moi-même. Tout cela s'organisera peut-être autrement dans le temps, j'y réfléchis.

6. Collages monochromes.

C'est la dernière étape, celle qui nous occupe principalement en ce moment, et qui prépare, l'air de ne pas y toucher, la troisième boite de couleurs. Il s'agit de réaliser des collages monochromes, en lien avec l'histoire des arts (si vous avez besoin d'un petit cours de rattrapage, c'est ICI).

Selon la méthodologie présentée ICI, je montre à Antonin quelques oeuvres en camaïeu : Architektur de Paul Klee (1923), les vitraux de la cathédrale de Metz (en particulier ceux de Roger Bissière, 1960), et The last Wave de Daniel Tremblay (1984).

Ensuite, je lui propose des bandes fines de papier d'une même couleur ; mais j'essaie de varier les nuances et les qualités : papier lisse, gaufré, translucide, fin ou épais... On peut aussi proposer des chutes de tissu ou de plastique, pour panacher les textures. Antonin découpe ces bandes en morceaux comme il sait si bien le faire... Puis les colle.


Je suis toujours sidérée par l'attention avec laquelle il observe et commente les oeuvres que je lui propose, et par sa capacité à réinvestir ses connaissances. Il adore ces séances, et je sais qu'il fait le lien entre les travaux décrits et sa propre pratique. Devant une oeuvre qu'il admire, il lui arrive de s'exclamer , avec un voile de regret dans la voix : "Oh, mais Maman, moi, je suis trop petit pour faire ça !!". :-)

Voilà. J'aimerais que nous peignions encore beaucoup, beaucoup, et que nous réalisions des collages de ce type pour toutes les couleurs de la deuxième boite, avant de passer à la troisième... Pas de sitôt, donc, vous l'avez compris !! ;-)

21 commentaires:

  1. Merci pour l'article et titre des livres :)

    RépondreSupprimer
  2. Encore un très bel article ! Merci ;-) !

    RépondreSupprimer
  3. oh que c'est beau !! et quelle fiereté de voir la chair de sa chair "déguster de l'art" :-) la semaine dernière, j'étais sur les anciens articles du blog et quand je regardais les photos d'Antonin à l'époque, je me disais: mais qu'est ce qu'il a grandit, ça passe tellement vite !!
    Ah, avant d'oublier! dans cet article http://mercimontessori.blogspot.com/2012/12/lunique-activite-dantonin.html, tu rigolais en disant qu'antonin "est nul" en art plastiques, vu qu'à l'époque il n'avait pas encore décroché. Je pense qu'il mérite un nouvel édit qui mentionne : que c'est un GRAND artiste aujourd'hui :-))
    ça ne serait pas trop demandé de bien vouloir publier de temps à autres les activités qui sont en cours chez vous ? je pense (si je ne me trompe pas) que tu préfères détailler des activités quand la compétence est acquise, mais moi j'aimes bien copier même c'est en cours de construction :-D bien sûr si cela ne va pas te faire un gros travail supplémentaire...
    Gros bisous à notre GRAND artiste !
    (Louiselle ne participe pas à ces séances? comment tu gères ses séquences couleurs alors qu'elle n'a pas vécu la progression d'Antonin ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Hakima !

      Merci pour ton retour, j'adore la chaleur avec laquelle tu t'exprimes toujours, c'est très agréable ! :-D

      Mes articles intitulé "Notre semaine" essaient de rendre compte de notre cheminement quotidien... Mais c'est vrai que je n'y parlais pas des couleurs parce que j'ai commencé une série d'articles sur ce sujet, alors ça me paraissait plus logique de continuer sur cette voie...

      Louiselle peint librement au chevalet, comme son frère. En ce moment, elle découvre tout juste la deuxième boite de couleurs mais a encore du mal à rester concentrée jusqu'au bout pour les 11 mise en paire. J'en parlerai dans mon prochain article "fourre-tout" !! :-D

      Supprimer
    2. J'aime exprimer ce que je ressens :-) je ne t'ai pas dis que vous êtes devenus de la famille ? :-D quand mon fils ne veut pas dormir, parfois je lui dis: tu sais, louiselle et antonin sont déjà au lit ! :-D :-D
      Donc un article fourre tout nous attend ! youpiii !
      Tu sais, pour préparer mon congé, je suis en train de regarder tes anciens articles pour m'en inspirer et j'élabore un programme pour mon petit, qui sera très léger ;) je trouve que ta méthode est judicieuse: laisser le temps écouler entre les propositions de plateaux afin que l'enfant les intègre..
      Par contre, on fera beaucoup d'arts plastiques (chouette, je viens d'avoir un grand sachet de la crème de tartre pour faire la pâte à modeler!!)
      Je vais mettre en place une table du "vivant" et inviter un animal à vivre chez nous quelque temps: des poussins ou une tortue (qui a l'avantage très lente :-D)
      Par ailleurs, je viens d'avoir un joli stock des animaux Schleich (en tout une quinzaine d'animaux terrestres et marins, vivant en savane ou en tropical. j'ai beaucoup varié pour faire une progression sur les animaux aussi.
      Dis moi stp, quelle est la meilleure manière de présenter ces animaux à mon fils ? je ne pense pas que tout lui présenter est une bonne idée. Je pense lui présenter ceux qu'il connait déjà, puis passer aux animaux de la savane (on a un zoo à côté et on peut y aller souvent) et laisser écouler quelques semaines avant de visiter une ferme pour lui présenter les animaux de la ferme. Qu'en penses tu ? je sens que c'est un peu accéléré..
      Pour les séances montessori, est il nécessaire de commencer par les préalables (porter un plateau, rouler/dérouler un tapis) ou l'adulte peut s'en charger en attendant que l'enfant soit plus mûr (vers 2 ans et demi par exemple)
      Merci pour tout
      A très bientôt

      Supprimer
    3. Hakima, tu me fais envie avec ta tortue... Bon, avec tes poussins aussi, mais voilà un an que j'essaie de convaincre mon homme pour que nous ayons des poules - seulement, je le sens encore sceptique...

      Je vais peut-être changer d'angle d'attaque et tenter la persuasion "pro-tortue" !! :-D

      Il me semble que ta progression pour présenter les animaux est parfaite !!

      Quant au rythme, tu vas le sentir : parfois les petits intégrent très vite, et n'ont pas besoin de tant de temps que cela (et parfois, si !). Mais l'avantage dans ton idée, c'est qu'il va voir les animaux en situation avant d'avoir les figurines, cela me parait idéal !!

      Non, les "préalables", c'est ce par quoi on commence... à l'école. L'enfant a donc déjà trois ans environ. Dans le cas d'activités plus précoce à la maiosn, tu prends en charge une partie du cadre, c'est normal. Mais ton enfant te voit prendre le tapis, le dérouler, prendre des plateaux, etc., donc il apprend. Et parfois les apprentissages se font ainsi, très vite : ici Louiselle sait sans problème - depuis longtemps ! - prendre un tapis et le dérouler (elle tient absolument à le rouler ensuite, mais ça finit toujours en gros tas informe et elle conclut : "J'ai besoin d'aide !!") et elle porte bien des boites de matériel ou des plateaux seule. Si certains plateaux sont trop lourds, tu peux aider ton fils ; l'important, c'est de ranger l'activité après usage, même s'il n'est pas capable de le faire seul, tu lui montres. Ça fera son chemin ! :-)

      Les compétences "préalables" vont se construire en parallèle du reste. Personnellement, il ne me parait pas utile de trimbaler un plateau vide ou de dérouler un tapis pour le re-rouler aussi sec. C'est plus judicieux de le faire en vue d'une activité, et tout aussi efficace. Mais c'est mon avis, je sais que d'autres te diront le contraire !!

      Dis-moi si j'ai répondu à ta question !! :-)

      Supprimer
    4. Ah oui, tu as parfaitement répondu! moi aussi je sentais "mal" de faire des séances spécifiques pour les "préalables". Pratiquement, je trouvais que lui montrer comment rouler et dérouler peut ne pas être clair pour lui: mais pourquoi maman fait ça ?? et puis il n'y a pas un risque qu'il m'imitera plus tard tout le temps et commencera à rouler le tapis avant même que je présente l'activité ? :-D
      Oui, l'acquisition des préalables en parallèle me paraît, à moi, plus sensé :-)
      A très bientôt

      Supprimer
    5. Haaa les poules ! Ma moitié aussi était très tiède, mais elle a fini par se laisser convaincre, et voici comment : nous avons rencontré, juste pour voir, des personnes habitant notre ville, qui avaient des poules.
      Cela nous a permis de voir les conséquences du choix d'une installation par rapport à une autre (enclos versus poules en liberté dans le jardin), de voir différents types de poulaillers et de poules, et de rencontrer des personnes très sympathiques qui nous ont fait part de leurs expériences et donné leurs astuces (cellule photo electrique pour fermer le poulailler à la nuit, mélange de graines etc).
      Nous allons même pouvoir suivre la croissance de poussins, car des oeufs couvés ont éclos la semaine dernière ! Il y a aussi eu un décès récemment; bref c'est la vie.
      Mais voir concrètement ces installations nous a permis d'imaginer lesquelles choisir, comment les mettre en place chez nous, et c'est devenu tout naturellement concret... et donc possible ! Quant aux hésitations et objections, elles ont obtenu réponse auprès des personnes rencontrées, sans que j'ai l'air d'essayer de convaincre.
      Donc a priori c'est bon, d'ici un ou deux ans nous aurons des poules ! (le temps de gérer le BB à naitre... et de fabriquer un poulailler !)

      Donc mon conseil : trouver des alliés ! ;o)

      Supprimer
  4. Bonjour Elsa,

    J'avoue parfois, je ne lis pas tes articles aussi attentivement les uns que les autres, celui ci fait parti de ceux que je lis "rapidement" mais j'ai du le regarder assez quand même, car hier, je suis allée dans un vide grenier et j'ai trouvé les 4 livres qui sont en images, je les ai pris ! Merci
    Et sinon, la dernière question d'Hakima m'intéresse aussi _

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôô, quelle chance tu as ! Je les trouve extra !!
      Qu'en as-tu pensé ??

      Supprimer
  5. J'ai adoré cet article ! Il est super instructif et fourmille de bonnes idées (j’adore le chevalet et de son système de pots qui est vraiment génial). Ma fille de 20 mois reste pour l'instant assez insensible aux arts plastiques mais j'ai presque hâte qu'elle s'y mette pour pouvoir essayer tout ça ! C'est tellement enthousiasmant d'envisager l'éveil de nos enfants sous cet angle ! Tout ce que je trouve ici est intéressant pour les enfants, mais j'ai hâte de m'y mettre aussi en tant que maman. ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit coucou rapide, Hëlëne, pour te dire que je te dois un mail... et bien plus !! ;-)

      Ça vient, je suis un peu déordée en ce moment (comment ça, comme toujours ??), mais en attendant : MERCI ! :-)

      Supprimer
    2. Tu ne me dois rien Elsa. Si tu fais allusion à mon article, je n'attends rien en retour (le fait de savoir que ça t'a fait plaisir me suffit), et quand je vois la quantité de commentaires, d'articles, que tu dois gérer ici en plus de ta vie de famille j'ai envie de dire que je pense que tu as bien d'autres choses à faire.^_^. C'est déjà gentil de m'avoir répondu ici. Je suis tentée de répondre à ton article "bilan" mais je crains que ma vision ne corresponde pas à la tienne, aussi ça serait peu utile. Mais je t'envoie toutes les bonnes ondes possibles : c'est tellement pas facile parfois de comprendre, de trouver des solutions, de trouver la force. Mais rien que le fait que tu te battes, que tu questionne, que tu cherche prouve à quel point tes enfants ont de la chance.

      Supprimer
  6. J'avais écris un comm qui s'est effacé au moment de publier : je recommence donc au risque qu'il y ai doublon !

    J'ai vu un peu par hasard cette série de petits livres sur les couleurs :
    http://www.bebe-au-naturel.com/sassi-les-10-mini-livres-des-couleurs--des-2-ans,bebe,produit,3002-14484-33805,3.couche-lavable.html
    Je ne les connait pas car Camille est encore un bébé mais je me suis dit que ca pourrait inspirer (toi ou d'autres mamans) d'avoir cette référence. Soit dit en passant, on m'a offert leurs cubes en bois qui sont superbes.

    Un merci au passage de ces belles progressions que tu nous détaille et qui nous aident (moi parmi tant d'autres j'en suis sure) à avoir une vision globale mais précise de différents domaines investis...
    La bise et à bientôt pour la suite de tes "aventures familiales montessoriennes" !

    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ont l'air très beaux, ces petits livres, je ne les connaissais pas du tout !

      Merci pour cette référence, Marie !

      Supprimer
  7. Question boite couleur 3

    Voila mes 2 premieres boites on les rebords en bois si j'achete la 3 avec rebord plastique est ce grave ou pas ?ou il n'y a pas d'importance. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, le bois est toujours préférable au plastique, bien sûr...

      Après, si ton soucis est un soucis de "logique" entre les boites, cela n'a pas vraiment d'importance puisque tu ne les proposes pas en même temps.

      Supprimer
    2. Merci elsa pour ta reponse. J'aimerais bois aussi comme les premieres.mais beaucoup de rupture de stock.
      D'ou ma question pour le plastique.

      Supprimer
  8. Bonjour Elsa !
    Je ne sais pas trop où poser ma question, cet article n'est pas récent, mais j'espère que tu verras quand même mon commentaire :)
    Je voulais savoir où tu avais trouvé les porte-photophores pour tes pots de peinture, voilà un moment que j'en cherche, mais difficile d'en trouver...
    Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sophie !

      Je les ai trouvé il y a longtemps dans un magasin type "Casa"...
      J'ai été obligé de les limer un peu pour que mes petits pots puissent entrer... ;-)

      Mais à présent, je saurai les fabriquer : il suffit d'avoir un jeu une "scie cloche" (c'est un forêt un peu spécial qui permet d'évider avec une perceuse) : quelques trou dans une planchette, et le tour est joué ! :-)

      J'espère avoir aidé...

      Supprimer
    2. Merci pour ta réponse Elsa ! Oui ça m'aide, je vais probablement les fabriquer moi-même, ce sera plus simple :)
      Je te souhaite de joyeuses fêtes !

      Supprimer