mercredi 18 juin 2014

FAQ : Quelles activités Montessori entre 24 et 36 mois ?

Dédié à Karou, Cerina, Hakima, Marine et Boubou, et à tous les bambins/bambines de deux ans dont les parents liront ceci ! ;-)


L'article du jour se veut la suite de celui-là, et se calque sur le même principe. Vous ne trouverez pas ici une liste exhaustive des activités que l'on peut proposer à cet âge. Les propositions à couleur montessorienne n'ont de limite que votre propre créativité et les intérêts de vos enfants. Pour le reste, j'ai parfois l'impression que l'extraordinaire vivier d'informations qu'est Internet est une entrave plus qu'une source d'inspiration sereine : il y a BEAUCOUP de choses que vous pouvez proposer à votre enfant entre deux et trois ans, et peut-être en avez-vous TROP en tête ! :-D

Aujourd'hui, j'essaie de vous proposer une liste "d'essentiels", de façon à vous aider, le cas échéant, à vous recentrer sur le plus important. Attention, il ne s'agit pas de "must do" pour autant. La tranche d'âge concernée aujourd'hui est très particulière : les deux-zans expriment fortement leur individualité et leurs préférences, et plus que jamais, ce qui plait à l'un peut ne pas plaire à l'autre. De plus, on observe des différences de cheminements assez incroyables : certains enfants s'intéressent aux lettres et aux chiffres dès 2 ans, par exemple, alors que d'autres ne sembleront remarquer leur existence qu'à 4 ans. Dites-vous toujours que l'année des trois ans verra la majorité de ces écarts de rythme s'estomper. Peu importe si votre enfant parle couramment à deux ans, ou s'il ne s'y met qu'à trois. Deux enfants élevés dans un contexte familal où la parole circule, où les livres sont à l'honneur, etc., ont sensiblement le même niveau de langage à quatre ans sans qu'on sache dire lequel des deux a parlé le premier... :-)

Quant à la manière d'introduire ces activités avec les tout-petits, j'en ai déjà parlé ICI ou . Je continue de recevoir beaucoup de questions sur ce sujet, alors je profite de l'article du jour pour repréciser certaines choses :

- Il se peut que vous ayez l'impression que votre enfant fait n'importe quoi. Détendez-vous, c'est normal ! N'oubliez jamais que la pédagogie Montessori a été pensée pour des enfants d'au moins trois ans ! On me demande souvent : "Ah, je découvre cette pédagogie seulement maintenant, mais mon enfant a déjà 18 mois, est-ce trop tard ?". Non. Même si votre enfant a douze ans, ce n'est pas trop tard ! :-D

Seulement la forme "rester assis face à un plateau" ne correspond pas forcément à tous les enfants de cet âge. Euh, pour le dire plus clairement, elle correspondra à peu d'enfants de cet âge. À vous de faire preuve de patience et de les introduire tranquillement. Vous verrez dans la suite de cet article que la plupart des exercices montessoriens pour tout-petits respectent leur besoin de mouvement. Un petit tiers seulement des activités ci-dessous nécessitent de "se poser " (si possible, devant un petit tapis, pour délimiter l'espace de travail), et peut-être votre enfant ne l'acceptera-t-il qu'à trois ans. Ce n'est pas grave : en attendant, à chaque essai vous plantez une petite graine. Si, si ! ;-)

- Cinq minutes d'activités, c'est beaucoup ! Ne vous attendez pas à ce que votre bébé reste trois quart d'heure à faire des versés !! Cela arrivera peut-être, mais chez une infime minorité d'enfants - et encore, pas à chaque fois... En règle générale, même un enfant de 10 ans préfère enchainer des activités courtes, quitte à reprendre les mêmes plusieurs fois dans le quart d'heure, plutôt que de s'immerger dans un sujet pendant des heures... Multipliez toujours par 5 le temps de travail de votre bambin pour avoir l'équivalent en temporalité adulte. Cinq minutes de concentration chez un deux-zans équivaut donc à vingt-cinq minutes chez nous. Pas mal, non ? :-)

Et maintenant, place aux activités :

VIE PRATIQUE

Prendre soin de sa personne :

- Se laver les mains.

- Se brosser les dents et les cheveux.

- S'habiller : on peut reprendre le principe du panier d'habillage, et laisser les vêtements de rechange du jour à disposition de l'enfant dans sa chambre. Enfiler ses chaussettes, ses chaussons puis ses chaussures, une jupe, une couche "culotte" ou un pantalon à taille élastiquée sont acquis par certains enfants très jeunes. Mais les T-shirts, gilets, pull etc. sont rarement maitrisés par cette tranche d'âge.


- Si l'enfant est attiré par l'habillage, on peut lui proposer ses premiers cadres : scratchs, boutons pression, fermeture éclair de jupe (fermée dans le bas) et gros boutons.

Prendre soin de l'environnement :

- Le cycle du linge à laver fascine les petits de cet âge ; associez-les à toutes les étapes (mettre le linge au sale, le trier, le mettre dans la machine, l'en sortir, l'étendre ou le mettre au sèche-linge, le plier, le ranger), cela les aidera à prendre conscience du processus d'élimination de leur propre corps, et d'avancer à leur rythme sur le chemin de la continence.


- Faire des bouquets.

- Placer le couvert et débarrasser la table : pour cette dernière opération, si votre enfant a tendance à jeter un peu violemment la vaisselle dans l'évier (c'est normal, c'est beaucoup trop haut pour lui...), placez un plateau au centre de la table, sur lequel la vaisselle sale sera regroupée, puis transportée par vous jusqu'à l'évier.

- Faire la vaisselle.

- Laver les vitres et les tables, dépoussièrer les meubles, passer l'aspirateur, ramasser la poussière avec une pelle et une balayette...

MOTRICITÉ FINE

Découper :

- "Couper" des fruits et légumes en bois.

- Utiliser des ciseaux (Cf. ICI, ICI et ).

- Tartiner.

Verser :

- Si la perspective de proposer des plateaux avec de l'eau vous rend nerveux, réfléchissez sérieusement aux situations permettant à votre enfant d'acquérir ces compétences dans la vie de tous les jours. Confiez-lui le soin de servir à boire à tous les membres de la famille, d'arroser les plantes, de remplir et vider la cuvette d'eau dans laquelle il se lave les mains, de se doucher seul et de rincer la baignoire après usage... Encore une fois, c'est important pour muscler les mains, mais aussi pour avancer sur le chemin de la continence.

Transférer :


- Transférer des gros haricots, puis des perles de verre d'un bol à l'autre à l'aide d'une cuillère ou d'une petite pelle.

- Transférer à la pince de petits objets légers de forme variées (pompons, jetons métalliques, grosses pâtes ou petits coquillages...)

Laçer :

- Enfiler des (grosses) perles.

 
- Lacer (avec ce type de support, ou celui-là).

- Et pour les plus habiles, tisser.

SENSORIEL :

- Expérimenter tout un tas de bacs sensoriels (Cf. ICI, ICI, ou ) !
La session spécial "Printemps des lectrices" sera publiée d'ici peu, s'il y a des retardataires... Dépêchez-vous ! ;-)

- Ah, un truc que j'adore sans l'avoir jamais testé : le bac de gelée dans lequel on farfouille pour retrouver des objets cachés... Très anglo-saxon, isn't it ? D'ailleurs, trouve-t-on ce genre de "Jelly-Jello" en France ???
À défaut, vous pouvez ressortir cette proposition-là - c'est sans doute moins fun, mais plus rafraichissant...



- Jouer au sac à mystère.

- Pour les plus auditifs d'entre nos bambins, découvrir les boites à sons.
La condition sine qua non pour qu'un enfant de cette tranche d'âge découvre ce type de matériel : être trèèèèèès familiarisé avec les mises en paire (voir plus bas).

MATHÉMATIQUES

Mettre en paire :

- Mettre des chaussettes en paire.

- Mettre en paire des images et objets réels (figurines d'animaux, petites voitures, monuments miniatures...).

- Mettre des couleurs en paire (Utilisez des pinces à linge !).

Trier :

- Tris divers : objets du quotidien selon leur forme (cubes, cylindres, sphères) ou leur couleur, couverts (cuillères, couteaux, fourchettes), aliments (différentes sortes de pâtes, de céréales...)...

- Organiser des élements en prenant en compte plusieurs critères (tailles, couleurs, formes), comme le permettent ce type de puzzles :


Découvrir les chiffres :


- Dès que votre enfant repère l'écriture chiffrée de quelques nombres et commence à connaitre la comptine numérique, proposez-lui des petits jeux de mise en paire (cf. ICI).

- Découvrir les chiffres rugueux : dans l'idéal, l'enfant devrait apprendre à reconnaitre les chiffres (à les lire !) en se les mettant "dans les doigts" en parallèle. Dans la pratique, c'est souvent un peu difficile pour les moins de trois ans de rester concentré sur ce type de matériel, mais encore une fois, cela dépend des enfants.

- Pour les petits passionnés, découvrir un jeu type "boite des fuseaux" (peut être adaptée sur de petites quantités, de 1 à 3 par exemple).

LANGAGE

Découvrir les lettres :

- Il arrive que certains enfants s'intéressent aux lettres avant leurs trois ans. Si c'est le cas chez vous, pensez à leur apprendre, non le nom conventionnel de la lettre ("C'est un DÉ."), mais bien le son produit : "Ça, c'est Dddd'. " C'est autant de temps de gagné pour l'apprentissage de la lecture, plus tard. Proposez des petits jeux de phonologie, des petites choses vraiment ludiques : par exemple, fabriquez des cartons avec les quelques lettres que votre enfant reconnait et placez-les dans un panier. On tire un carton au hasard, et on exécute une action commençant par le son pioché (SSSSauter, RRRRire, etc). Faites prononcer le phonème à l'enfant ("Oh, qu'est-ce que c'est ? Oui, Kkkk' " !"), et fournissez-lui le verbe ensuite ("On peut CCCCourir"), car c'est très difficile pour un tout petit. Succès garanti... Et auprès des plus grands ça marche aussi ! :-D

- Si votre enfant commence à reconnaitre certaines lettres visuellement, veillez à ce que cet apprentissage ne se déconnecte pas des autres sens - en particulier du travail de la main, primordial dans la pédagogie Montessori, dans laquelle on apprend à lire... en écrivant ! Je vous renvoie à cette idée ; à mon sens, tracer avec un stylo n'est pas profitable à cet âge. Mieux vaut remplir les lettres ou les chiffres avec de la pâte à modeler ou des jetons.

- Vous pouvez également proposer à votre enfant d'apparier des lettres par paire (de même graphie, celle qu'il reconnait le mieux : majuscules, minuscules, cursive ou script, peu importe du moment que tout le monde s'y tient dans un premier temps !)

Développer sa pensée logique :


- Écouter des récits : lisez autant que possible, et aménager un espace "bibliothèque" dans la chambre de votre enfant. Prenez aussi l'habitude de raconter, sans support, quelques contes traditionnels : Boucle d'Or, la Petite poule rousse... Très efficace pour patienter en voiture ou au retsaurant ! Et n'hésitez pas, à la maison, à mettre en scène les histoires préférées de votre enfant à l'aide de figurines, d'images ou de marionnettes.

- Réaliser des puzzles logiques (du type "Mamans et leurs petits", "Quelle couleurs ?", "Qui mange quoi ? ,", "Qui habite où ?", etc.), et pour les très bons parleurs capables de restituer une structure narrative, découvrir quelques images séquentielles


- Manipuler les blocs de cylindres... lorsque l'enfant est prêt ! Un bon indice : il doit être grand et assez fort pour déplacer le bloc en plaçant une main de chaque côté.

Enjoy ! ;-)

37 commentaires:

  1. Merci Elsa pour ce post qui me concerne aussi car ma fille vient d'avoir 2 ans !

    Malgré tout, presque rien de cité n'est possible pour ma fille (rien sauf couper les fruits!!!). Donc bon je vais patienter... En ce moment, j'ai l'impression qu'elle est sur la motricité "globale", type : elle grimpe énormément, à une certaine facilité pour les jeux d'extérieurs... et aussi en ce moment, elle aligne (les personnages, les bouteilles....) ou juste les mets debout et aussi étend à plat les tissus en tout genre.
    Mais rien côté langage (j'espère quand même qu'elle "apprend' avec les nombreuses heures de lecture !) et autres...
    Bref tellement de chemin à faire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais la motricité globale (et découper des légumes), c'est très bien ! :-)

      Garde cette liste sous le coude, Kiwii, mon petit doigt me dit que tu reviendras plus vite que tu ne le penses... ;-)

      (J'ai de beaux souvenirs d'Antonin qui alignait ses jouets comme tu le décris...
      Louiselle ne le fait pas du tout !!??)

      Supprimer
    2. Merci de ta réponse Elsa, et je vais suivre ton conseil...

      Ca me rassure qu'Antonin aligne aussi car j'avoue que j'avais un peu peur que ce soit un "problème" !

      Supprimer
    3. "Un problème" ???
      Kiwii, c'est une super activité mathématique, tu veux dire !! :-O

      Et si tu es attentive, tu verras sans doute surgir de petits algorithmes...

      (Genre : un personnage/une bouteille/un personnage/une bouteille, etc.)

      Supprimer
  2. Pluiedétoiles18 juin 2014 à 16:06

    Bonjour !
    J'ai découvert votre blog il y a une petite dizaine de jours, j'ai essayé de lire le maximum d'articles, quelle richesse !
    Je suis maman d'une petite Jade qui aura deux ans et demi demain, et qui ira à l'école en septembre (ce sera difficile pour moi, je suis un peu trop fusionnelle, je crois)
    Elle parle plutôt bien (elle grandit chez une nounou avec 5 autres enfants, dont un adolescent ... ce qui explique peut être qu'elle prononce parfois de bien vilains mots ...)
    Je suis également enseignante (en collège), et je suis toujours étonnée de voir comme les tout-petits apprennent vite, et avec plaisir ! Je trouve la pédagogie Montessori vraiment pertinente (si seulement j'avais pu l'inscrire dans un école Montessori ...) , j'essaye donc de trouver quelques idées pour qu'elle grandisse en se sentant épanouie. J'ai adapté un peu la salle de bains, je la fais participer aux tâches quotidiennes. La relation qu'elle peut avoir avec son chien et son chat est également très enrichissante !
    J'ai hâte d'être en vacances pour pouvoir lui accorder plus de temps !

    Merci pour votre blog :)

    Merci encore à vous

    RépondreSupprimer
  3. Merci madame!
    Ton petit article pour "favoriser un re-centrage" tombe à pique chez moi! La gommette aura 30 mois la semaine prochaine (et je penserai bien à Antonin!!!) et je me dis de plus en plus que je dois faire le point sur ce qui l'interesse ou non!
    Ma rotation est difficile à faire en ce moment...j'ai l'impression de manquer de matériel mais aussi d'en avoir trop!
    La gommette est une grande parleuse, elle parle, parle, parle (presque parfaitement certain jours.)...
    Elle a une grande passion pour les rimes (couette, c'est comme gommette, chouette, salopette....) et en fait toute la journée.Elle se passionne pour l'alphabet (qu'elle chante en entier, l'ayant entendu une ou deux fois chez ses grands-parents) et a-do-re les petites pâtes en forme de lettre (et oui, elle aussi!!!). Elle les mange une par une (sisi!) et me demande ("c'est comme quoi?" "c'est un M, Mmmm comme maman" "et comme moutarde?" "oui") mais elle se "trompe" bien plus souvent dans ce sens que pour les rimes.
    Je vais tenter ton petit jeu!
    Les chiffres ne l'interessent toujours pas et je ne lui propose rien en ce sens....quand elle "compte" elle dit toujours (3,6,9!).

    Côté vie pratique, pas grand chose de nouveau...elle se débrouille comme un chef pour le brossage de dent (mais pas du tout pour les cheveux!!!) et elle vide son "lavabo" seule dans la baignoire. L'habillage du "bas" roule bien aussi mais pas celui du haut.
    A ce propos, je joue souvent "les cadres d'habillage humain"! Je m'explique: j'enfile un gilet à gros boutons et la gommette s'installe à califourchon sur mes genoux face à face....et elle boutonne mes boutons! Elle adore!
    Elle se sert à boire mais je me rends compte que je sers souvent les assiettes...à revoir!

    Bref, je relirai cet article deux ou trois fois (comme souvent!!!) et je pense que ça me sera très bénéfique!
    Un grand merci à toi!

    J'imagine que tu prépare l'arrivée de l'été, la fête de la musique et la demie année de plus d'Antonin, alors bons préparatifs à votre petite famille!!!!
    A bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pratique pour cuire les œufs correctement cette méthode de comptage ;-)
      La Pintade Aixoise

      Supprimer
  4. Bonjour et merci de cette liste !

    En tant que musicienne bien decidée à éveiller notre enfant à l'univers musical, je ne peux que remarquer, dans les activités proposées ainsi que dans les activités hebdo d'Antonin et Louiselle, l'absence presque totale de stimulation de ce côté-là (à part les boites à son...).

    C'est bien dommage car les tout-petits adorent faire du bruit, des sons, chanter, les jeux de rythmes : même s'ils n'ont pas la musculature pour manier un "vrai" instrument, ils peuvent déjà produire des sons avec tout un tas d'instruments à percussion faciles à fabriquer, souffler dans des tubes, faire vibrer des cordes etc, apprendre à reproduire : une petite chanson, une formule rythmique simple, à distinguer (un son aigu d'un son grave, un fort d'un faible, le chant des oiseaux, un instrument d'un autre), à écouter (le son du vent, de l'eau, du sable ou du gravier qui coule), à imaginer, s'exprimer et produire (la patouille de peinture a aussi son equivalent dans le monde sonore), on peut leur raconter ou leur faire écouter des histoires en musique (pour changer de Pierre et le Loup il y a des années d'histoires racontées par Elodie Fondacci sur Radio Classique et disponibles sur leur site) ou écouter de la musique.
    Comme "vrais" instruments on peut leur fournir pour pas trop cher un xylophone en metal, un ukulele, un petit tambour, des claves, un guiro, un baton de pluie, des clochettes, une flute à bec (si la soprano est trop grande, on peut prendre une sopranino)... et bien sur si on a un piano leur y donner libre acces (avec la regle "on se lave les mains avant")

    On sent l'importance de la peinture même si on n'est pas peintre, de l'activite motrice même si on n'est pas sportif, pourquoi faut-il etre musicien pour sentir l'importance de l'education sensorielle auditive ? Maria Montessori elle-même semble un peu à court d'idées de ce côté (à part les boites à son et les clochettes), je suppose qu'il faut aller pêcher des idées ailleurs. Après tout, son travail de valorisation du silence ne sert pas que la concentration, mais aussi... l'écoute !

    Parallèlement à ce travail de l'oreille, je refléchis à des exercices pour préparer l'enfant à la pratique musicale comme il y en a pour le préparer à l'écriture ou la lecture, comme souffler une bougie de loin, incliner la flamme sans l'éteindre (ou un petit plumeau), déplacer une balle de ping pong ou des confettis en soufflant dans une paille (oui je suis flutiste, ca se voit tant que ca ?), faire des jeux de doigts pour apprendre à les bouger indépendamment et précisément, etc

    J'espere choper plein d'autres idées à un atelier d'éveil musical parents-enfants qui s'adresse aux 0-3 ans : rendez-vous en septembre !

    Qu'en penses-tu ? Cette omission, est-ce une démarche consciente ou non, "ce n'est pas important", "je ne veux pas l'encourager à faire du 'bruit' ", "je n'y avais pas pensé" ou "j'y connais rien, je ne vois pas quoi faire" ?

    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eleonore, je me permets de réagir (rapidement) pour te dire que tu te trompes sur "l'absence presque totale de stimulation de ce côté-là [éveil musical] (à part les boites à son...)."
      Je crois qu'Antonin et Louiselle bénéficient au contraire d'un environnement musical très riche puisque leur Papa est musicien (amateur je pense), Elsa l'a souvent écrit et mis en évidence dans plusieurs de ses articles. Ils ont eu très tôt accès à beaucoup d'instruments traditionnels et d'autres plus "exotiques".
      Elsa a également écrit plusieurs articles au sujet des comptines, jeux de doigts et chansons, qui -je crois sont au programme tous les jours ou presque chez eux ! Et enfin, elle parle régulièrement des CD écoutés, elle en fait même des "récap" désormais, au même titre que les livres.
      Je me souviens aussi que Louiselle dansait beaucoup quand elle était plus petite ; j'imagine qu'elle aime toujours ça !
      Bref, tout ça pour dire que je lis le blog depuis longtemps maintenant et je peux t'assurer qu'Elsa n'a absolument pas "omis" la musique ;-) !
      PS : je t'invite à lire son billet "les cloches musicales...sans cloches".

      Supprimer
    2. Tiens, ce joli billet écrit le jour de la Sainte Cécile ;-) : http://mercimontessori.blogspot.fr/2013/11/un-espace-musique-permanent.html.
      Ou encore celui sur les clochettes donc : http://mercimontessori.blogspot.fr/2014/02/les-clochettes-musicales-sans-clochettes.html.
      Alors, certes Elsa n'écrit pas toutes les semaines un article exclusivement sur la musique, mais ces deux articles te prouveront déjà (j'espère !) qu'elle ne l'oublie pas ;-) !

      Supprimer
    3. Merci Boubou pour ce rappel, je voulais réagir aussi suite au commentaire d’Éléonore, tu l'as parfaitement bien fait.

      Supprimer
    4. Merci Boubou mais je ne suis pas archiviste : je réagissais à CET article, et éventuellement aux derniers "notre semaine".
      Pour te répondre néanmoins : il y a sans doute sur ce blog quelques articles sur la musique, je ne dis pas le contraire, et les sélections de CD ne m'ont pas échappé. J'exprime juste mon impression que s'il l'on faisait une proportion articles sur la musique/articles sur la peinture, on retrouverait le sentiment diffus que j'exprime : peut-être qu'Elsa fait plein de musique avec ses enfants, mais elle en parle relativement peu.

      Et dans l'article présent, la SEULE activité auditive proposée est bien les boites à sons. Le visuel est surreprésenté dans les autres activités : pourquoi faire un tri d'objets sur leur forme, leur couleur ou leur fonction, et pas sur leurs qualités sonores, hein ? (coussin en tissu : fait pas de bruit, clés : fait du bruit, sons graves (casseroles) et aigus (cuillers) etc)

      Le papa n'ayant pas l'occasion de s'exprimer, il ne peut pas (et c'est bien dommage) nous faire partager toutes les activités musicales qu'il fait avec ses enfants : pourquoi ne pas lui donner la parole ?

      Supprimer
    5. Eleonore, tu réagissais à CET article en parlant "d'absence presque totale de stimulation" du côté musical et "d'omission" dans ta dernière phrase ; je me permettais donc de réagir parce que c'est faux !
      Ta grande sensibilité à la musique renforce sans doute ton impression, mais c'est vrai qu'Elsa ne parle sûrement pas de tout ce qu'elle fait sur le plan musical avec ses enfants. Je voulais simplement atténuer le caractère généralisant de ton commentaire.
      Quant au Papa des enfants, ce n'est peut-être pas l'occasion de s'exprimer qui lui manque, mais simplement le souhait de le faire !

      PS : Elsa, désolée de "polluer" un peu les commentaires en jouant la modératrice ;-) ! Je m'arrête là :-D !

      Supprimer
    6. Boubou, je suis désolée mais je pense que tu as reagi au mot "absence" en occultant le "presque", qui était important. Je n'ai pas l'impression que mon commentaire ait un "caractère généralisant", mais ta reponse surement, en occultant ce mot. Résultat tu reponds un peu à côté et notre dialogue n'en est pas un car nous sommes sur deux plans proches MAIS strictement parallèles.

      Desolée de faire des maths (et plus précisément de la logique), mais ce qui est faux c'est que la musique soit absente, et c'est ce que ta reaction exprime, en me citant qqsexemples. Sauf que je n'ai jamais rien dit de tel...

      Ce qui n'est pas faux, c'est que la musique soit PRESQUE absente.
      Une seule activité sur le total, c'est "presque absent", c'est le déséquilibre que je pointe.

      Et ta réaction ne contredit pas du tout mon propos, je dirais qu'elle le renforce puisque tu es obligée d'aller chercher de vieux articles pour trouver quelques activités musicales, alors que sur les activités visuelles (peinture ou... table lumineuse ;o) il y en a pléthore. Or je parlais en proportions, et là-dessus tu as plutôt apporté de l'eau à mon moulin que tu n'en as retiré.

      Pour illustrer ce que je veux dire, on peux partir sur d'autres plans : regretter le déséquilibre hommes-femmes dans le marché du travail, ou la représentation Blancs-Noirs dans les medias. Une réponse qui tombe complètement à côté, mais hyper-fréquente, c'est "mais non, regardez, il y a Machin ou Machine". On cite l'exception, comme si ca repondait à la question : oui ok, on est à 10-90, la belle affaire quand on parle de 50-50.

      Donc je veux bien continuer à discuter avec toi pendant qu'Elsa est occupée à jouer aux ombres chinoises ;o)), mais pourrais-tu s'il te plait répondre à ce que j'ai écrit et non à ce que tu en as perçu : je ne dis pas qu'Elsa ne fait pas de musique avec ses enfants, je dis que dans les articles qu'elle poste et dans les activités qu'elle propose la musique, l'éducation de l'oreille, le champ lexical de l'auditif me semblent sous-représentés par rapport au visuel. Et je me permets bien modestement de faire des suggestions, pour compléter l'article (parce que c'est aussi à ca que servent les commentaires)

      Quant au papa, si je me suis permis de faire une suggestion pour répondre à ta remarque, ce n'est à mon sens ni à toi ni à moi de tenter de deviner pourquoi il ne s'exprime pas. Mais si c'est lui qui fait toute la musique et que (pour une raison qui n'appartient qu'à lui et que je respecte totalement) il ne bloggue pas, cela pourrait expliquer le déséquilibre que j'observe.
      Après, soit il se met à blogguer, soit Elsa pense à le faire à sa place, soit on garde ce déséquilibre, c'est dommage mais c'est le blog d'Elsa, pas le mien : elle fait ses choix.
      Mais venir dire "mais non y'a pas de déséquilibre, regarde elle en parle une fois par mois" quand elle fait presque un article tous les deux jours, c'est ne pas se rendre compte qu'on se contredit soit-même...

      Pour conclure : je suis sensible à la musique, mais AUSSI à la peinture : je suis donc ravie de voir tout ce qu'elle propose dans le champ visuel, et d'autant plus affamée d'entendre parler de ce qu'elle peut faire côté "sons" car comme nous toutes lectrices de son site, je "pique" des idées d'activités pour combler mes manques d'inspiration.
      Mon commentaire était un appel du pied, et je suis ravie de voir que nous sommes finalement d'accord : "c'est vrai qu'Elsa ne parle sûrement pas de tout ce qu'elle fait sur le plan musical avec ses enfants." :o))) Tu as entendu, Elsa ? ;o)))

      A nous aussi de compléter en proposant des activités dans les commentaires...

      Bon WE !

      Supprimer
    7. Bonjour Éléonore !

      Merci pour ton commentaire.
      Ta remarque est très intéressante, mais elle n'a pas sa palce ICI : relis le titre de cet article. Il ne s'agit pas d'y parler de ce que j'aime, ni même de ce que je pratique (d'ailleurs, je n'ai pas encore proposé les boites à sons chez nous), mais bien d'essayer de produire une liste, la plus courte possible, d'activités Montessori de référence. :-)

      Les stimulations musicales sont pluri-quotidiennes ici, par le cotoiement d'une trentaines d'instruments authentiques et variés. C'est clair qu'il faudrait que je prenne plus de photos lors de ces activités. Musculature ou non, mes enfants se debrouillent très bien pour manier de vrais instruments (en ce moment le mélodica a la préférence, et il faut souffler + appuyer, ils adoooorent !!). Je ne fabrique pas de percussions (ormis les petits hochets de verre, mais ils n'ont plus trop la cote), bien que ce soit une excellente idée, parce qu'on a plein de percussions authentiques (udu, bongos, métallophone, xylophone, maracas, baton de pluie, cloches, claves, djembé, guiro, bols zen,... et j'en oublie... et bientôt un balafon !). Je ne vois pas trop pourquoi je m'échinerai à fabriquer de faux instruments alors qu'on a tout ce qu'il faut... Par contre détourner des objets du quotidien pour faire de la musique me parle bien !

      Quel âge a ton enfant ?

      Ici reproduire une mélodie ou reconnaitre un son grave d'un son aigu est encore hors de portée. De même reconnaitre quel instrument on entend, pour le moment, ça ne les interesse pas trop. De même les histoire sur CD : ils n'accrochent pas encore.
      Quant aux chants d'oiseaux, ma mère est ornithologue, elle meurt d'impatience de leur apprendre les chants d'oiseaux, mais une fois de plus... trop tôt ! :-D

      Cela viendra ! :-)

      Je commence tout doucement à introduire les jeux d'écoute, j'en reparlerai. Ça marche bien si c'est très court.

      Merci pour tes idées, en tout cas, je les garde sous le coude !

      Supprimer
  5. Merci Elsa pour cet article ! Merci d'y avoir consacré du temps. C'est formidable ! ça va beaucoup m'aider et merci pour la petite dédicace c'est super sympa :-)
    Je vais lire et relire cet article , je crois bien que je vais l'imprimer !

    RépondreSupprimer
  6. merci :)

    je vais le lire maintenant :)

    marine :) je l'ai imprimer je vais le lire ce soir ;)

    RépondreSupprimer
  7. Tu vas faire des heureuses avec ce type de récap'. C'est ultra demandé sur les groupes de discussions !!!
    Il y a quelques mois, j'ai ajouté ton blog sur des listes de favoris facebook, il y a un beau succès.

    Je mets de côté pour moi aussi, on oublie vite entre deux enfants.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour l'article et la dédicace :-D ! Plein de belles idées à mettre en oeuvre.
    Ici actuellement (21 mois) , c'est aussi la motricité globale qui l'emporte, ainsi que les jeux d'extérieur !

    RépondreSupprimer
  9. Merci Elsa pour le temps que tu nous accordes...chaque article est une merveille, d'une grande richesse pédagogique et créative. J'adore suivre les aventures de ta petite famille et cela me booste au quotidien pour mettre sur pied des activités avec ma fille Romane 2 ans... Céline

    RépondreSupprimer
  10. je suis toujours épatée de la qualité de tes articles et du détail que tu y mets!
    pour avoir aussi un blog et du mal a m'en occuper, je suis franchement admirative! :o)

    merci pour ce récapitulatif, ma petite ayant 26 mois je suis en plein dedans...

    RépondreSupprimer
  11. Je ne sais pas ou mettre mon commentaire mais je viens de tomber sur une grosse vente de matériel Montessori (je ne sais pas si les prix sont corrects ou pas par contre) mais peut-être que ça peut intéresser quelqu'un : http://www.leboncoin.fr/decoration/674362607.htm?ca=6_s

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour, je n'écris pas souvent par manque de temps mais je vous lis presque tous les jours!! Comme bcp l'ont dit quel article riche d'idées!! Si bien que je ne sais plus par ou commencer.. Je vais également imprimer cet article pour m'y référer régulièrement. Mon enfant a 2 ans et demi, ça tombe à pic!! Il a assisté à un atelier Montessori lundi et a fait son adaptation à l'école maternelle ce matin.. J'ai pu noter la différence je l'avoue.. Il ira à l'école en septembre mais uniquement le matin..j'espère réussir à compléter par des activités Montessori le reste du temps. Mais je suis un peu perdue quand même.. Merci en tout cas pour vos articles ! ! !

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour ce récapitulatif, qui comme chacun de vos articles et comme le dit chaque personne dans les commentaires: est riche et vraiment bien détaillé... Un jour il faudrait partager votre méthode d'écriture :)
    Pouvez vous me dire où vous avez acheté ce petit bloc de géométrie? Je trouve qu'il est plus adapté pour un enfant de cet âge que les autres plus gros.
    Au plaisir de vous lire encore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Stéphanie B !

      Merci pour le retour ! ;-)

      Vous trouverez ce puzzle ici :
      http://www.lefoudubois.com/755-puzzle-forme-en-bois-9-pieces.html

      Supprimer
  14. Chère Elsa... Tu lis encore dans mes pensées ! Du coup, cet article m'a motivée. Pendant la sieste de H je lui ai installé un plateau pour enfiler des grosses perles de bois. L'activité a été un (demi) échec mais bon, il a 25 mois, je patiente, je ronge mon frein en fabriquant des centaines de cartes de nomenclatures ;-).
    Pour la Jelly, j'adore cette idée. Si tu as du colorant tu peux réaliser la même chose chez toi avec de l'agar agar et des feuilles de gélatine (tu peux éventuellement aromatiser la chose mais bon, même neutre ça les intriguera gustativement je pense).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super !
      Je vais tenter avec de l'agar-agar, merci ! :-)

      (As-tu une idée des proportions ??)
      :-)

      Supprimer
  15. Juste un petit mot car je n'ai pas encore eu le temps de lire ton article, mais : MERCI de l'avoir fait, si bien et si vite, comme d'habitude !! Merci infiniment d'aider les mamans (et papas ?) !!

    RépondreSupprimer
  16. Lucas sait reconnaître et nommer (pas vraiment Montessori donc) la lettre M, "comme maman" Parfois, quand il fait le puzzle des lettres avec son père et que je ne suis pas là, il montre le M "comme maman" et se met à pleurer... Pas vraiment Montessori (je pense qu'une mamie a dû lui dire "M comme Maman") mais tellement mignon <3

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour,
    Dans la même veine que le sujet de cet article et quelques commentaires, une activité pédagogique et ludique : les imagiers sonores.
    Nous jouons souvent avec celui-là (ma fille a 2 ans) http://www.nathan.fr/materieleducatif/catalogue/produit.asp?ean13=3133093422194#descriptif_produit
    Il y a plusieurs séries (animaux, instruments de musique, objets du quotidien…). Au-delà du jeu et du travail sur le langage, c’est intéressant pour « travailler » l’ouïe.
    Pour la série sur les instruments de musique, elle repère bien certains instruments mais c’est plus difficile pour des sons un peu similaires ou autre exemple : la différence entre le bruit de la machine à laver et celui du robot ménager… Bref.
    On peut décliner ce jeu à l’infini et le faire facilement soi-même (télécharger les sons via internet… ?). Dans mon cas, il s’agit d’un cadeau donc le travail n’était pas à faire ;-)
    D’autres jeux possibles autour du langage : j’ai outrageusement volé des idées sur ce site internet (notamment le jeu des contraires) http://www.agoralude.com/catalogue/jeux-d-atelier/1/association---discrimination-4.html . Céline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Céline !

      En lisant votre commentaire, je me suis rappelé d'une "compilation" de bruits que j'avais faite pour mes petites sections, et je l'ai ressortie : Antonin adoore ! :-)

      Je vais aussi exhumer notre loto sonore, du coup... :-)

      Supprimer
  18. Salut Elsa
    Me revoilà après des semaines d'absence..J'ai eu beaucoup de chamboulement durant mon congé et ce n'est pas fini..
    J'ai continué à te lire mais sans commenter :-) je reviens là !
    Durant mon congé, la nounou de mon bébé nous a quitté, et donc il a fallu trouver une solution vite pour sa garde.
    Je viens partager avec toi et les lectrices et vos retours me seront surement bénéfiques.
    J'ai inscris mon bébé dans une crèche (il a 26 mois maintenant) et il va commencer en septembre. J'ai passé avec lui deux demi journées à la crèche en juillet pour voir comment il se comporte: il a été bien ! il a un peu pleuré comme même mais il arrivait à "gérer" mon absence. J'étais cachée à l'observer et je sortais quand je le sentais arrivé à ses limites. Maintenant, je trouve comme même des points positifs à la crèche: un rythme bien respectée tous les jours, un espace jardin pour jouer chaque matin durant 1h30 avec des toboggans, des activités calées sur les saisons pour désigner leurs particularités, et des éducatrices à la hauteur. Finalement, mon bébé aura accès à un environnement intellectuel plus riche. Seulement voilà, il y a aussi un grand inconvénient à la crèche: non respect de l'individualité de l'enfant. Mon bébé a l'habitude de faire SES CHOIX lui même, et avec moi on arrive à gérer la plupart de temps nos désaccord sans souci, il sait aussi accepter mon point de vue parfois. A la crèche, on va essayer de le mettre dans un moule et j'ai peur que tout l'effort que j'ai fais pour construire son autonomie part en l'air...
    Quel est votre avis ? avez vous une expérience similaire ?
    Donc comme je disais, à partir de septembre, il ira en crèche. En juillet et août, il est gardé à la maison et j'ai fais appel à ma famille: au début ma soeur l'a gardé une semaine, et puis mes parents prennent la relève jusqu'à septembre. Je savais que le changement de personnes n'est pas conseillé pour un bébé, mais je n'avais pas le choix, et mon bébé m'a surpris positivement: il a une grande capacité d'adaptation et passe des journées très calmes ! je m'attendais à un bouleversement, mais il n'en ai rien. Et il a construit de solides relations avec mon père et l'aime tellement. Je suis contente de ce sort !
    Alors que pensez vous ? quel l'impact de ces grands changements sur un bébé durant une période si courte ? comment gérer au mieux surtout l'entrée à la crèche ?
    Merci à vous toutes :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, excuses j'ai oublié de demander votre avis sur un autre point important: En effet, en septembre ou en octobre, mon Entreprise va ouvrir une crèche pour les enfants du personnel ayant entre 0 et 3 ans. donc, je pourrais l'inscrire à côté de moi. seulement cette crèche a un inconvénient: pas d'activités spécifiques pour les "grands enfants" comme le miens, seulement la garde, un personnel encadrant avec des compétences limitées et des activités extérieures limitées ou inexistantes. Donc, seulement la garde : change, repas, sommeil. Mais le grand avantage, c'est que je serai à côté et je peux même lui donner à manger et le voir quand je veux. Alors que pensez vous : il vaut mieux l'inscrire dans la crèche de mon Entreprise malgré son encadrement limité ? ou dans une crèche extérieure où il sera mieux encadré mais je ne le verrai qu'en fin de journée ?
      Mon coeur me dit de choisir la crèche d'Entreprise et mon cerveau choisit la crèche extérieure ! Aidez moi à me décider chères amies :-)
      Merci d'avance pour vos précieux retours

      Supprimer
    2. Bonjour Hakima !

      Je suis bien contente de te relire, et j'espère que les vacances ont été bonnes malgré tous les chamboulements dont tu parles.

      Tu n'as pas à t'en faire pour ton fils : qu'il soit habitué à faire ses choix est une très bonne chose, il n'en sera que plus "armé" pour découvrir la vie collective. Deux ans, c'est un très bon âge pour cela, surtout quand on a été très "cocooné" les deux premières années par une Maman attentive : c'est le cas chez toi !

      Tu t'es vraiment organisée pour offrir à ton fils un bon départ dans la vie. Maintenant, à deux ans, je te l'affirme, il est prêt ! Ce n'est déjà plus un bébé !

      Mais il te l'a prouvé, non ? ;-)

      Pour organiser ce grand bouleversement concrètement, tu trouveras plein de tuyaux sur le Net, par exemple, ici :
      http://www.bien-etre-bebe.com/Eveil-de-bebe/bebe-et-la-creche-8-astuces-pour-rassurer-bebe-pour-son-entree-en-creche.html

      Mais le plus important, tu l'a déjà fait : c'est ce que tu as fait depuis sa naissance !!

      Concernant le choix de la crèche : moi je vote pour la crèche extérieure, à 300% !
      ;-)

      Des journée riches, voilà ce dont ton fils a besoin aujourd'hui.

      Et réapparaitre pour re-disparaitre dans son champ de vision alors qu'il vit sa journée sans toi est à mon avis une solution désastreuse.
      Quitte-le le matin, retrouve-le le soir. Verbalise cette séparation. C'est clair, net, précis, il comprendra très bien.

      Ce sera plus difficile pour toi que pour lui, c'est sûr ! :-)

      Tiens-nous au courant ! :-)

      Supprimer
    3. salut ma chère :-)
      Ta réponse m'a beaucoup réconforté ! j'étais vraiment dans le doute...je te remercie énormément pour tout !
      Et oui, je pense que tout est plus difficile pour moi que pour lui !
      Je vous tiendrai au courant, c'est sûr :-)
      A te lire ...

      Supprimer