dimanche 22 juin 2014

Célébrer l'été - mode "slow life"


À vrai dire, le fait que le solstice d'été tombe ce samedi 21 juin ne m'arrangeait pas vraiment... D'abord parce la journée de la veille était réservée de longue date pour courir les médecins et que je savais que nous aurions bien eu besoin d'une journée "off" pour nous en remettre. Ensuite parce que le samedi matin, c'est ma matinée de congé, et il n'était pas question de rester à la maison sous prétexte que j'avais une fête à préparer... Enfin, parce qu'en respectant à la lettre le calendrier, il aurait fallu fêter aussi la musique en ce jour...

Bon, en fait de fête saisonnière, notre rituel est assez simple - je ne me suis d'ailleurs même pas donné la peine de l'inventer, mais l'ai chippé à une amie (Michloé, si tu me lis !) : il s'agit de faire un repas spécial (le pique-nique s'impose à la belle saison), de décorer un arbre et d'offrir aux enfants un petit cadeau. Rien de bien compliqué. Non, mais il se trouve aussi que nous avions invité quelques petits copains (et leurs quelques parents) à passer l'après-midi dans notre jardin. L'été, c'est plus fun à plusieurs, n'est-ce pas ? S'ajoutait donc à mes préparatifs la confection d'un goûter conséquent... Et quelques heures avant le jour fatidique, je commence à me demander comment je vais m'organiser...

Règle numéro un : quand on a la très nette impression que "ça ne va pas le faire", lever le pied. Y'a que ça qui marche.  S'asseoir et se servir un petit thé. :-)
Et commencer par décider de reculer (et d'allonger) la fête de la musique, qui, chez nous, débutera donc demain pour se terminer vendredi 27. Chaque chose en son temps, et prenons du temps pour chaque chose ! ;-)

Samedi matin, je suis donc partie à mon cours de méditation comme d'habitude, en laissant à mon mari le soin de canaliser deux enfants très fatiguants (je le savais, qu'on aurait bien eu besoin d'une journée off...). Mais à mon retour à 11h, je suis d'attaque ! Hop : je confectionne un premier gâteau pour le gouter (celui-ci, attention, c'est une tuerie !), et apprète un rapide pique-nique. Bon, simplissime le pique-nique, hein ?


Et forcément, plus c'est simple, plus ça plait ; ce fut un repas très réussi et j'ai pu rayer mentalement ce premier point de ma to do liste spécial été. Et pendant que les enfants s'égayaient ensuite au jardin, les adultes prirent le temps de ne rien faire (je vous le dis : ra-len-tir !) en papotant :

Moi, baillant
Cette semaine, je n'ai même pas eu le temps de chercher un jeu de pêche à la ligne comme je voulais... Tu sais, celui qui a tant fasciné les enfants à la kermesse de l'école... Avec les copains qui viennent tout à l'heure, ça aurait été sympa...

Mon homme, baillant
Moui... Oh, mais c'est rien, ça, je vais t'en fabriquer un en dix minutes...

:-)

Les enfants couchés, je prépare un café bien serré et un second gâteau (une seconde tuerie, recette à venir), et à peine est-il au four que mon mari m'appelle : "J'ai fini !!".

Superbe !! :-)

Avant l'heure officielle de lever des enfants, nous avons même le temps de finir de restaurer une palissade... Puis Antonin - qui bien sûr, n'a pas dormi, expérimente notre nouveau jeu avant l'arrivée de nos hôtes...


Ensuite, c'est le tourbillon - et le moment où les photos ne deviennent plus publiables pour cause de petites bouilles dans tous les coins. Notre jardin est envahi, les gâteaux et le jeu de pêche remportent un énorme succès - ainsi que notre petite cuisine et ses deux gros barils de dînette, sortis sur l'herbe pour l'occasion. Ce sont encore les meilleurs ingrédients pour occuper une poignée d'enfants : de la terre, de l'herbe, de l'eau et de la dînette. Et les adultes, installés à l'ombre, ne sont sollicités que pour goûter soupes de fleurs de tréfles et autres gâteaux de boue - le bonheur. :-)


Lorsque tout le monde repart, c'est déjà l'heure du dîner. Tant pis, l'arbre et les cadeaux, ce sera pour demain ! :-)

Le lendemain - c'est-à-dire aujourd'hui, je m'aperçois que je n'ai pas prévu de décoration spécifique cette fois-ci. Bon, je ressors les papillons en papier du printemps dernier... Et je fais bien : les enfants sont ravis ! :-D

"Papillon, vole, vole..."

D'abord parce qu'en ce moment, les papillons ont la cote à la maison, et qu'il s'immiscent jusque dans les comptines préférées des enfants, qu'ils chantent en boucle et que nous avons tous dans la tête du matin au soir. Ensuite et surtout, parce que ça leur rappelle aussitôt de bon souvenirs. Damoiseau et Damoiselle sont très actifs pour décorer l'arbre du jour (un bête troêne...) et Antonin a une réminiscence bien agréable : "Ils sont où, les cadeaux ???". :-D


Ah ben, les cadeaux vont attendre que les enfants les oublient un peu pour surgir, comme par magie, sous l'arbre décoré. C'est que ça a besoin de calme, les cadeaux, pour apparaitre...


Les paquets contenaient un ensemble de poupées russes pour remplacer notre jeu qui a fini par rendre l'âme (peut-on vivre sans poupées russes, je vous le demande ?) et une boite de magnets-lettres dont vous entendrez parler à nouveau, étant donné l'engouement qu'ils suscitent...

Voilà. C'est l'été. La saison de la lumière, de la chaleur, et de l'exubérance au jardin. Et les enfants continuent de pousser...


Très bon été à tous, qu'il soit riche en explorations et en découvertes !
Je vous souhaite une saison simple et tranquille, rythmée tout en lenteur, pleine d'abondance et de petits bonheurs. Qu'elle soit remplie de jeux d'eau, de chateaux de sable, de sorbets maison et de dodelinement de hamac, de lucioles et de chants d'oiseaux, de ballades et de siestes à l'ombre, d'excursions à la piscine et de pique-niques entre amis, de récolte et de recettes famiales, de bulles de savon et de crème glacée...

Ici et maintenant ne reviendront jamais, profitez bien de vos bambins ! ;-)

36 commentaires:

  1. Le gâteau qui passe le mieux ici, c'est le "cinq-quarts à la banane" :) Donc une recette de 4/4 classique mais tu mets un peu moins de sucre et tu ajoutes une banane écrasée.. très facile à retenir et ça fonctionne à tous les coups! A+, Fab
    ps : j'ai essayé le collage de papillons, il connait bien son envers de son endroit c'est sûr, mais il aimait surtout étaler la colle :) je vais donc reprendre les ateliers peinture (que j'avais abandonné tellement il en mettait partout partout, là il fait beau on va faire ça dehors!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fab, je teste ton 5 quarts à la banane demain... pour les trois ans et demi d'Antonin !
      Je pense que ça devrait lui plaire, merci ! :-)

      Supprimer
  2. ps : en tuerie de gâteau au chocolat, je te conseille celui-ci : http://rollerkitchen.unblog.fr/2008/02/19/ Bises, Fab

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. re-ps : en pêche à la ligne à faire soi-même, j'ai trouvé ceci, une toute mimi pêche à la grenouille : http://www.pinterest.com/pin/299067231478181611/ faite avec des balles de ping-pong et du néoprène...

      Supprimer
  3. Profite bien toi aussi ! J'ai hâte de lire les activités autour de la fête de la musique ;) Et je vais aussi prendre le temps de t'envoyer qq photos de nos activités de printemps j'adore les partager avec toi !

    RépondreSupprimer
  4. Je me serais bien incrustée à votre pique-nique, moi :-D ! Ici aussi nous profitons de la chaleur accablante pour passer beaucoup de temps dehors. Mais à mon grand regret, chez nous pas d'ombre pour siester ou juste se rafraîchir un peu...
    Merci pour ce joli billet !

    RépondreSupprimer
  5. Ohh ce jeu de pêche à la ligne maison est magnifique ... je vais le soumettre à mon homme ;-)
    Pour le bricolage, j'avais aussi prévu de faire des petits oiseaux en papier mais je na'i pas eu le temps et un "sun catcher". Il nous reste encore tout l'été finalement! Ce matin, nous avons simplement fait une activité collage de papillons (merci pour ton idée et ton lien _ mes filles sont fans) et nous avons sortie la troisième boite des couleurs pour y faire le soleil avec les couleurs! Bel été , profite bien!

    RépondreSupprimer
  6. Profitez toutes d'un belle été :)
    Les poissons j'adore :)
    Ici bientôt le départ début juillet on part en Auvergne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance !!
      Bonnes vacances par avance, Cerina !
      Repose-toi, j'imagine que toi aussi tu en as bien besoin ! ;-)

      Supprimer
  7. Génial le jeu de pêche à la ligne... je m'en vais fouiller dans mes chutes de bois et ressortir ma scie ! merci !

    RépondreSupprimer
  8. Belle fête de l'été ! Et je trouve que tu as un super mari : entre le rétroprojecteur et maintenant ce magnifique jeu de pêche à la ligne, en bois (en plus), c'est super. Je suis aussi entrain de bricoler un jeu de pêche à la ligne mais en plastique et qui n'avance pas.... Merci pour le lien mais le vôtre est vraiment magnifique !!

    RépondreSupprimer
  9. Très jolie pêche à la ligne !

    Chez nous aussi les week end sont trop chargés pour donner toute sa place à cette fête, on l'a fait aussi dimanche et avec une organisation qui laisse un peu à désirer. On a par contre modifié un peu notre rituel (l'arbre surtout), je t'en reparle très bientôt !
    En attendant je vous souhaite un très bel été !!

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour tous ces bons voeux pour l'été... c'est exactement comme ça que je le rêve ! Je te souhaite aussi d'en profiter pleinement et de vous créer de magnifiques souvenirs en famille.

    RépondreSupprimer
  11. Bel été à vous 4! Et à toutes celles qui passent par ici!
    Chez nous il y a eu des instruments de musique un peu partout dans la maison, des CD que nous n'avions pas écouté depuis longtemps, un repas à la bougie le soir avec belle vaisselle et gâteaux du soleil (au citron) et un beau dessin d'été en jaune!

    RépondreSupprimer
  12. De bien belles photos...

    Très bel été à toi aussi !

    RépondreSupprimer
  13. Chouette fête d'été et avec des invités en plus, quel courage! Pour nous ça a été juste nous quatre et niveau organisation ça m'a bien suffit ;)
    Il est superbe ce jeu de pêche à la ligne et réalisé en une seule sieste.... je crois que je vais t'envoyer mon mari en stage quelques jours ;)
    Merci pour toutes ces belles photos!

    RépondreSupprimer
  14. Quel joli jeu de pêche, et quels jolis papillons ! (je repense à votre post sur le collage de papillons et l'enthousiasme de vos enfants, il était si communicatif ! )

    RépondreSupprimer
  15. Ici aussi j'ai décrété depuis l'année derniè re qu'autour du 21 juin il y aurait le premier pique-nique à la plage de la saison et bien souvent le premier bain de mer en combinaison. Parce que le premier pique-nique tout court à lieu autour du 21 mars dans le jardin !
    Bon été :)

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir,
    Toujours très intéressant et très riche !
    J'ai une question qui n'a rien à voir avec l'article mais je n'arrive pas à retrouver l'article qui concerne ma question.
    Un jour, vous disiez qu'à l'école on travaille par thème. Qu'en pensez-vous ? C'est bien ou c'est à éviter ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme !

      Je crois que l'article que vous cherchez est celui-là :
      http://mercimontessori.blogspot.fr/2013/10/premier-materiel-de-numeration.html

      Oups, je vous préviens, j'étais assez remontée le jour où je l'ai écrit !! :-D

      Je n'ai rien contre le fait qu'on travaille par thèmes à l'école maternelle. C'est une pratique très ancrée (rien que pour cela je me méfie un peu, car entre "ancrée" et "ininterrogée", il n'y a qu'un pas, selon moi...).
      Pourquoi pas, mais il faut que cela soit bien fait.

      D'abord, il faut que cela passionne vraiment les enfants. Non pas l'instit' (on va travailler sur les graines, l'eau...), mais les enfants : on va donc plutôt travailler sur les tractopelles et les princesses. C'est sûr, ça fera moins bien devant l'inspecteur, mais si on veut faire "manger" d'un thème unique à toutes les sauces pendant une période entière, il faut être conséquent...

      C'est cela le problème : allez, jusqu'à Pâques, je travaille sur les graines avec mes élèves. Alors, on va compter des graines, lire des histoires de graines, chanter des chansons de graines, danser comme des graines qui poussent, planter des graines, bien sûr.... L'overdose.

      D'autant qu'on a la forte tentation alors, je faire une petite recherche sur Internet ("Bon, y a quoi, comme fiches sur les graines ??") et de perdre un peu de vue sa progression pour surtout surtout ne pas parler d'autre chose que des graines.

      Je caricature un peu, mais j'ai vu cela...

      Je préfère partir à l'inverse : "Où en sont mes élèves ? Que devront-ils savoir faire en fin de période ?" Partant de là, je liste les activités, puis je regarde si je ne peux pas les greffer à des choses qu'ils aiment - ou à des évènements d'actualité (Si j'introduis une histoire séquentielle à Pâques, elle peut reprendre une chasse aux oeufs : c'est pertinent, ça parle au vécu de l'enfant. Mais mon objectif de travail n'est pas "Pâques"!!).

      J'espère avoir répondu à votre question ?

      Vous êtes enseignante en maternelle ?

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Merci pour votre réponse.
      Je ne suis pas enseignante en maternelle.
      Je me posais cette question car mon fils adore les vaches.
      Son rêve : devenir agriculteur mais nous n'avons pas de terre... Bref !
      Bien sûr nous allons régulièrement voir les vaches qui sont près de chez nous, nous allons également à la ferme pédagogique la plus proche assez souvent,...
      En fait, j'aimerais le faire travailler un peu pendant les vacances car j'ai l'impression qu'il ne se passe pas grand chose à l'école et je me disais qu'il accepterait peut-être plus facilement si ça se rapporte à un thème qu'il aime. Je ne dis pas qu'il va travailler 6h par jour comme s'il était à l'école.
      Qu'en pensez-vous ?

      Supprimer
    3. Quel âge a votre fils ? :-)

      Supprimer
    4. Il a 5 ans et rentrera en GS à la rentrée.
      Je voudrais surtout lui apprendre à écrire en cursive et travailler la phonologie.
      Et puis, un peu de maths.
      On fait beaucoup d'activités manuelles et on passe des heures dans le jardin à jouer, à jardiner,...

      Supprimer
    5. Oui, alors, c'est tout à fait possible.

      Bien sûr, réservez à ces activités des temps trèèès courts, et seulement si votre enfant en a envie.

      (En fait, je suis CONTRE les "devoirs de vacances", mais je ne suis absolument pas crédible, étant donné qu'on peut considérer que je fais "bosser" mes enfants, n'est-ce pas ? :-D

      Oui, mais toujours à leur demande, et dans la joie et la bonne humeur.

      Conversation typique chez nous : "Maman, on va faire du petit tapis ??? - Oh, les enfants, non, vous n'avez pas dormi cet après-midi, je préfère que vous alliez vous défoulez au jardin plutôt... - Mais, Maman, on va faire du petit tapis ??? - etc."

      :-D

      Parenthèse refermée)

      Donc, je disais : oui, exploiter les vaches à fond, si votre fils les aime, pas de soucis !!

      Mais gardez bien vos objectifs en tête (comme une vraie pro !) :

      - Apprendre à écrire en cursive : Fournissez à votre enfant des outils variés et adaptés pour qu'il ait des "modèles" (lettres rugueuses, répertoire personnel de boucles variées - issue de ses dessins -, photos de lettres et boucles tracées par lui dans le sable et affichés au-dessus de son bas de sable ou de semoule...)... Bon, personnellement, je serai bien embêtée de greffer les vaches à cet apprentissage (qu'est-ce que je vous disais...) mais vous aurez peut-être une idée lumineuse !

      Et oui : il faut que je fasse un article sur notre espace "graphisme", mais ce sera pour le courant de l'été, mon fils à moi est plus petit, et les choses se mettent en place doucement...

      Si vous lui faites écrire des mots, ce doit être des mots simples, dont la graphie est intégrée à 100% ("Vache" pose problème à cause du "ch"...). Dans l'idéal, 'est votre enfant qui compose sponténément les mots (en est-il là ?), vous vous contentez de faire un travail sur les phonèmes...

      Tout ça pour dire : la correspondance lettres-sons doit être PARFAITEMENT maitrisée si vous vous faire écrire votre enfant. Est-ce le cas ?

      - Travailler la phonologie, dites-vous... Oui, il faut commencer par là ! :-)
      Où en est-il ?

      Sur ce sujet, je vous renvoie à cet article et aux ouvrages qu'il cite :
      http://classeurdecole.fr/wordpress/phonologie-gs-mon-classeur/

      - Un peu de maths : c'est-à-dire ? Numération, calcul, géométrie, gestion de données, grandeurs/mesures ?

      N'hésitez à à me précisez, je peux vous donnez des pistes.

      Mais soyez consciente d'une chose : le métier d'enseignant ne s'improvise pas !! Soyez prudente, et si vous n'êtes pas sûre de ne pas BIEN faire... ne faites pas ! :-D

      A bientôt !

      Supprimer
    6. En fait, en PS, il n'a pas fait de graphisme. En tout cas pas sur des feuilles et comme la maîtresse ne met pas de photos des activités je ne peux pas en savoir plus.
      L'été dernier, on avait donc fait un peu de graphisme tranquillement et je m'étais promise de lui apprendre à écrire en capitales et puis finalement le temps est passé vite, trop vite et on l'a fait un peu rapidement. Je dis rapidement car le bon geste n'est pas ancrée. A l'école, ils font sans surveillance alors quand je vois comment il forme son B, par exemple, je suis malade.
      Alors cet été, je mets un point d'honneur à lui apprendre la cursive.
      On a le livre de Baltazar et il a déjà passé plusieurs fois ses doigts sur les lettres qui constituent son prénom.
      Pour l'envie d'écrire, je voudrais trouver un truc auquel il accroche.
      Exemple : Il y a quelques temps, c'était l'anniversaire d'une petite copine qu'il connaît depuis la naissance (quasiment). Il a voulu lui faire un dessin, écrire un petit mot. J'ai bien cru que je ne pourrais jamais l'arrêter.
      Je pense que le dessin est un bon support pour le graphisme. Non ?
      Cette année (MS), il a fait un peu de graphisme à l'école (traits verticaux, traits horizontaux, pics,...) mais pas de vagues, pas de ponts, pas de boucles,...
      Pour la phonologie on a un petit jeu de chez Djeco. Je change un peu les règles pour simplifier car toutes les lettres et tous les dessins c'est un peu trop (à mon avis).
      Et puis, je me souviens de votre (vos) article(s) sur le petit panier de phonologie, les mises en paires de mots qui commencent par la même syllabe,...
      D'ailleurs il le fait parfois de lui même. A partir d'un mot, il en chercher d'autres qui commencent par la même syllabe.

      Pour les mathématiques, je pense plutôt à la numération et au dénombrement.
      Pour le moment, il compte jusqu'à 24.
      Pour le dénombrement c'est un peu plus compliqué car il n'est pas toujours suffisamment attentif et parfois il se trompe car il compte plusieurs fois le même objet,...
      Qu'entendez-vous par gestion de données ?

      Merci pour vos réponses.

      Bonne fin de journée.

      Supprimer
    7. Re-bonjour, Anonyme !

      C'est une TRÈS bonne chose que votre fils n'ai pas fait de "fiche graphisme" en PS, je vous assure ! Je sais que c'est frustrant pour les parents de ne pas avoir accès au travail accompli, mais le travail du geste ne peut pas se faire dans un cadre aussi restreint que celui d'une feuille A4 à cet âge, donc : soyez rassurée sur ce point !

      Je ne connais pas votre enfant, et je ne sais pas le travail que vous avez fait avec lui, mais : le travail "graphique" ne peut en aucun cas être déconnecté des autres apprentissages (et en particulier de la phonologie), ce serait très dommageable. Je ne sais pas comment vous travaillez le graphisme avec lui, et ce qui est fait est fait. Mais je vous conseillerais de vous focaliser à l'avenir sur la phono, et sur la correspondance "graphie-son". Le fait que vous me disiez que "toutes les lettres" du jeu Djeco, c'est "trop" me met la puce à l'oreille. Si votre enfant connait parfaitement ses correspondances sons-graphie, 26 associations ne seront pas trop pour lui (enfin, 25, je vous fait grâce du "H", c'est un piège. Celui-là, il vaut mieux le supprimer pour le moment).

      Former son "B" dans le bon sens est très important, oui. Touchez-en un mot à son enseignant dès la rentrée prochaine (enfin, pas LE JOUR de la réntrée, mais...). Ceci dit, les lettres rugueuses sont un excellent matériel (sur Balthazar ou autre) : je vous engage à continuer de les utiliser, cela va aider ! :-D

      Mais il est surtout capital que votre enfant donne du sens à ce "B" : connait-il toutes les correspondances lettres/sons pour les lettres majuscules ? Si oui, introduisez tranquillement, de manière très ludique, la correspondance majuscule/minuscule.

      Je ne comprends pas bien : pourquoi faire "un point d'hnneur" à lui apprendre la cursive ? "Apprendre la cursive" n'est pas un objectif en soi. Que voulez-vous qu'il sache, au juste ? Tout cela se construit lentement. En gros, un enfant sait écrire quand il sait lire (à moins que ce ne soit l'inverse...). Souhaitez-vous apprendre à lire à votre fils dans l'été ?

      C'est très interessant ce que vous dites de la motivation de votre enfant à écrire un mot pour une amie. Oui, ce sont des petites situations comme celles-là qu'il faut trouver ! C'est très motivant pour lui !!

      Sinon, voici une super mine d'idées pour le graphisme :
      http://circo89-avallon.ac-dijon.fr/IMG/pdf/progression_graphisme_ms.pdf
      C'est une mine d'idées, et TOUT est là ! :-)
      (Car effectivement, oui, il faut faire des boucles, des ponts, des vagues... )

      Supprimer
    8. Pour les maths, oubliez la "gestion de données" ! ;-)
      (J'entendais par là la résolution de problème)

      Si votre fils connait la comptine numérique jusqu'à 24, ce n'est pas si mal... à condition que cela soit stable. Où en est-il de la reconnaissance des écritures chiffrées ?

      Voici les objectifs que vous devez avoir en tête pour les maths (vous trouverez des petits jeux pour travailler ces compétences) :

      - Il faudrait savoir si votre enfant sait que compter revient à ajouter "un" au nombre précédent. Les perles montessoriennes sont un bon support pour le matérialiser (on peut réaliser ces "chaines" avec des perles en bois, des boulons...).

      - Une chose qui est très importante, c'est de savoir décomposer : dans la vie de tous les jours, trouvez des occasion pour amener que 5 (fruits ?), c'est trois (pommes ?) et 2 (poires ?). Travaillez ça dans tous les sens, mais restez sur des quantités inférieures ou égales à 5 si c'est difficile.

      - Incitez votre enfant à comparer des collections : c'est "moins" ? C'est "plus" ? C'est "autant que" ?

      - Faire travailler la correspondance nombre/quantité d'objets (de 0 à 10). Vous trouverez des exemples d'activités sur ce blog.

      - Bosser le dénombrement. N'hésitez pas à lui proposer beaucoup d'éléments (mais alors : beaucoup !), mais si votre enfat vous parait en difficulté sur ce point. L'objectif est de l'amener à élaborer des stratégies ("Bon, je vais faire des paquets...")

      Je sais, tout cela est complexe.

      Je le répète : c'est un métier...

      Tenez-moi au courant ! :-)

      Supprimer
    9. Je veux lui apprendre à écrire en cursive avant la maitresse en fait pour éviter qu'il prenne de mauvaises habitudes.
      La discussion n'est pas trop possible si vous voyez ce que je veux dire.
      Vous disiez l'autre jour que vous étiez contente d'être différente de la maîtresse d'Antonin mais là je pense qu'il y a carrément un gouffre...
      Par exemple, il regarde la télé (Dora,...) à l'école alors je ne suis pas sûre que le fait qu'il n'y ait pas de fiches graphisme puisse me rassurer car je pense qu'il n'y a rien eu du tout.
      Il dénombre très bien des petites quantités.
      Il est tout à fait capable d'apporter 5 pommes,... comme vous l'avez cité.
      Je pense qu'il a bien compris aussi qu'on ajoute un pour passer au nombre suivant étant donné les réflexions qu'il nous fait.
      Quant à la correspondance phonème graphème. Je pense que c'est bon pour la majorité mais je dois vérifier.
      Le graphisme de l'an dernier se limitait à des traits, des vagues,... (il n'en a pas fait à l'école mais on en a fait à la maison).
      Il avait déjà commencé à faire des lettres à l'école sans forcément savoir comment il devait s'y prendre.
      En fait, il avait un modèle et il devait repasser par-dessus et j'ai eu l'impression que ce n'était pas très bon car il était obsédé par le fait de passer sur les traits et il n'hésitait à faire marche arrière pour bien repasser sur le trait donc il n'y avait pas de continuité dans son geste.
      C'est quand je vois tout ceci, cela me fait peur pour l'écriture en cursive car j'ai peur qu'il prenne de mauvaises habitudes et que totu ceci devienne compliqué pour lui.
      Vous voyez ce que je veux dire ?
      Je ne veux pas en faire un génie. Je veux juste lui permettre d'être à l'aise car quand ils font mal, la maîtresse écrit "médiocre" et parfois ils vont au mur...

      Supprimer
    10. Mon commentaire vient de s'éffacer. Rrr...
      Globalement, mon fiston connaît les correspondances phonèmes graphèmes simples.
      Il dénombre très bien des petites quantités et est tout à fait capable d'apporter 5 pommes,... comme vous le citiez.
      La comptine numérique jusqu'à 24 est stable.
      Le fait qu'il n'y ait pas eu de fiches graphisme ne me rassure pas dans le sens où je pense qu'il n'y a rien eu du tout : nin sur fiche, ni ailleurs...
      Il arrive fréquemment, beaucoup trop à mon goût, qu'il regarde la télévision à l'école (Dora,...)
      Je tiens à lui apprendre la cursive avant la maitresse car je ne veux pas qu'il s'imprègne de mauvais gestes comme avec les lettres capitales qu'il avait appris à l'école avant la maison.
      Je ne veux pas en faire un génie. Je veux juste qu'il soit à l'aise car quand il se trompe la maître sse écrit "médiocre" et parfois ils votn au mur. Et oui, ça existe encore !
      Le dialogue n'est pas possible.
      Vous comprenez ma décision et mon attachement à la cursive ?

      Supprimer
    11. L'année prochaine il changera de maîtresse. Elle n'aura peut être pas la même façon de travailler.
      Avez vous envisager le changement d'école? Si celle la ne vous convient pas.

      Supprimer
    12. Il ne changera pas de maitresse. Elle les a pendant 3 ans...
      Nous avions fait une demande de dérogation mais elle a été refusée car trop de parents en demande et si elles étaient acceptées, l'école fermerait.
      De plus, je ne suis pas allée dans l'école de mon village et après j'ai vu qu'il est plus difficile de créer des liens avec les enfants du village quand on arrive au collège donc maintenant que mon fils a des copains, ça m'embêterait de le séparer d'eux.
      Il n'y a pas de graphisme, pas de peinture, pas de pâte à modeler, pas de découpage,... Il y a en revanche beaucoup de coloriages. Je ne suis pas sûre que ce soit top comme activité...
      Bref...

      Supprimer
    13. Bonjour Anonyme !

      Bon, avant tout, soufflez : votre enfant n'a pas l'air d'être "en retard" du tout, tout ce que vous me dites de ses compéténces correspond tout à fait à ce qu'on peut attendre d'un enfant à la fin de la MS.

      Avec les formes à dessin et les lettres rugueuses, vous devriez lui fournir des outils qui vont lui permettre d'intégrer les bons gestes. Agissez sans précipitation, toujours de manière très ludique, et sur des temps très courts. Si possible, continuer après l'été (le week-end par exemple) car ce type d'apprentissage se fait sur le très long terme (l'enfant apprend à écrire en trois ans minimum), et il faudra accompagner votre fils jusqu'au bout, même si vous n'agissez que sur des toutes petites tranches de temps. Mieux vaut un tout petit peu, mais régulièrement, plutôt que beaucoup d'un coup puis plus rien !!

      Bon courage, et tenez-nous au courant si vous le pouvez ! :-)

      Supprimer
    14. Pas d'ecole privee ?

      Supprimer
  17. Cela fait plusieurs soirées que je parcours votre blog: les articles sont non seulement passionnants mais également didactiques, bien écrits...Merci vraiment pour toutes ces informations, ces réflexions qui m'aident beaucoup à mettre en place quelques activités Montessori (même si j'ai appris grâce à vous qu'il y avait d'autres pédagogies alternatives intéressantes!) et surtout à les mettre en place dans l'état d'esprit approprié (ce n'est pas le résultat qui compte, mais le cheminement de l'enfant).
    J'ai une configuration assez proche de la vôtre: un aîné de 3 ans pile, une petite demoiselle de 18 mois. Un bonhomme calme et introverti, pas très causant, une petite pipelette extravertie...

    Les premières activités type tirelire faite maison, transvasements, pinces à linge ont rencontré beaucoup de succès avec mon fils. Il est en demande. La mise en paire de chaussettes est mon prochain jeu.

    Vous réalisez un travail magnifique et nous le faire partager, car cela prend du temps, est extrêmement généreux.

    RépondreSupprimer
  18. C'est une excellente idée cette fête des saisons (j'ai lu également les liens que tu avais mis vers des articles plus anciens que j'avais loupé...)! Cela me plait bcp à la fois dans son principe et dans sa réalisation...!
    et la pêche aux poissons...! What else hein???!!! en voila une bonne idée qui va occupée ma puce demain..! (mais pourquoi n'y ai je pas pensé plus tôt hein...???)
    La notion des saisons semble encore un peu abstraite à ma puce même si je ne manque pas d'évoquer avec elle les changements que l'on peut observer dans la nature (tiens je repense à ton expérience du glaçon avec des fleurs dedans...! il faudrait que j'essaye aussi!) (j'ai allumé l'ordi pour chercher des idées d'activités pour ma puce demain...! je fais le plein rien qu'avec ton blog!)
    Si les saison ne parlent pas encore à Charline, sa phrase fétiche est "qu'est qu'on fait demain?" avec une réelle compréhension de ce qu'est demain (à peine réveillée, elle m'énumère les activités de la journée!) donc je réfléchis à un "calendrier" pour formaliser la semaine... ce qui pourra être utile à la rentrée également...
    en parlant de rentrée, j'ai relu également tes articles sur la rentrée... on s'y prépare... avec bcp d'enthousiasme et d'excitation je dois dire...!
    Mais pour le moment place à l'été... sortie de mes soucis professionnels et pour la première fois depuis des années, je vais vraiment profiter de cet été... hummmmmmmmmmmmm... que ça fait du bien...!

    RépondreSupprimer