jeudi 15 mai 2014

Séquence escargots

Dialogue...

Je vous l'ai déjà dit, depuis quelques jours, nous accueillons des escargots. Nos premiers protégés (au nombre de six, la récolte avait été bonne !) ont regagné nos lauriers, et ont été remplacé par deux autres de leurs congénères (deux escargots "des haies" jaunes, sans bandes) qui sont, je dois l'admettre, particulièrement peu farouches et attachants. Car, oui, même les escargots ont leur petits traits de caractère, et ces deux-là, j'ai presque envie de les garder "pour toujours" ! Allons, allons, je me raisonne, et je suis sûre que nos prochains pensionnaires seront très sympathiques aussi... Et qui sait ? peut-être retomberons-nous parfois sur les mêmes (sans le savoir, bien entendu...) : le monde (des jardins) est si petit...

Et nos petits protégés-de-quelques-jours sont l'occasion pour nous de tout un tas d'activités passionnantes...

D'abord, nous les observons beaucoup. À l'oeil nu, mais aussi à la loupe.

Oups, non, ça, c'est une limace...

Le petit rituel de la libération plait bien aux enfants : nous ouvrons en grand la boite dans le jardin, au pied de la haie que les escargots affectionnent et dans laquelle nous les "cueillons"... Quelques heures plus tard, la boite est vide - quelques petites limaces s'y logent cependant volontiers, mais nous les relâchons toujours... C'est drôle comme j'éprouve moins de sympathie à l'égard de ces gastéropodes-là... mais je me soigne !

Il s'agit ensuite de vider la boite, de la nettoyer, et de la remplir à nouveau : avec un peu de terre, qui la leste et conserve l'humidité, et des végétaux, choisis parmi ceux que préfèrent nos petits pensionnaires. Et ensuite, le plus drôle - et le plus alléatoire : la chasse proprement dite, dont l'efficacité dépendra de l'heure, du temps... et certainement de tout un tas d'autres indices d'importance pour les espèces colimaçonnes, mais plutôt intangibles pour nous autres, pauvres humains...

Passionnant, n'est-il pas ?
(Oui, oui, c'est bien une crotte...)


Ce matin, nous avons sorti nos petits amis, qui avaient l'air d'humeur folâtre, de leur cage, pour les poser sur une feuille de papier Canson.


... L'objectif étant de faire remarquer aux enfants (et particulièrement à Antonin) la traînée de bave laissée par le pied de l'animal.


Une fois nos escargots remis dans leur boite (c'est que ça s'échapperait, ces bêtes-là !!), nous avons observé les traces laissées sur le papier de couleur, et j'ai repassé les "chemins", afin de les rendre plus visibles... J'ai expliqué au Damoiseau que c'était grâce à cette substance un peu gluante que l'escargot pouvait adhérer aux parois du vivarium, et même à son couvercle... Et nous ferons cheminer nos escargots sur des débrits de verre dès que l'occasion s'en présentera !

Antonin a insisté de toute force pour que nous accrochions cette feuille luisante de tracés sinueux (dont tous s'accordaient à sortir de cette fichue feuille rouge !)... sur notre frigo !! :-)


Et un peu plus tard, dans l'atelier, il n'a pas manqué de m'interpeller pendant qu'il peignait sur chevalet : "Regarde, maman, je fais des chemins comme les escargots !". Et c'était tout à fait cela, je dois admettre ! :-)

Nous avons étiquetté notre terrarium miniature...


... et avons recherché quelques mots finissant par le son "O"... Le Damoiseau a trouvé "dodo", "pot" et "yoyo" ! Si quelqu'un a une idée pour bâtir un poème sur les escargots à partir de ça  ! :-D

Notre cahier de comptines s'est enrichi d'un nouveau classique...


... et j'ai ressorti un puzzle d'esprit Montessori, acheté bien trop tôt l'année dernière... Mais tout à fait adapté aujourd'hui aux intérêts et aux compétences de mon Damoiseau !


Ce matériel permettant d'introduire tout un tas de vocabulaire sur l'anatomie de l'animal, j'y ai vu l'occasion rêvée d'introduire nos premières cartes de nomenclature classifiées sur les parties du corps de l'escargot. J'ai repris ces cartes-là, je les ai re-légendées en français, les ai agrandies et ai troqué "l'orifice respiratoire", encore trop abstrait pour Antonin, contre "le bourrelet du manteau" que nous avons eu le loisir d'observer. Ces cartes sont téléchargeables ICI si elles vous intéressent.



(Petites considérations lexicales : les "tentacules" peuvent être nommées "cornes", plus simplement, et le "bourrelet" du manteau, "bord" du manteau. Pour moi, j'introduis tous ces mots en parallèle, et mes enfants se saisissent de ceux qu'ils souhaitent. Le puzzle - qu'Antonin ne lâche plus, et qu'il a installé dans sa chambre - nous permet aussi de nommer et de situer le cou de l'animal, mais cela me paraissait plus difficile sur la photo ci-dessus...)

Nos escargots se laissent, d'autre part, gentiment manipulés. Je vous l'ai dit, ils sont plutôt accomodants. Louiselle insistant beaucoup pour les déplacer, je lui ai montré comment faire, en saisissant la coquille fermement - mais doucement - entre le pouce et l'index. Il faut une certaine force pour les décoller de la table (à cause de ce mucus qui adhère), mais aussi, bien sûr, beaucoup de délicatesse. La Damoiselle se débrouille comme un chef. Et les ré-expédie, d'un geste du poignet souple et précis, dans leur boite, dans laquelle ils atterrissent mollement sans même prendre la peine de rentrer leurs cornes - et sans paraitre traumatisés par ce traitement. Ouf... :-/


Et pour nous qui n'avons pas d'animaux domestiques (encore qu'aujourd'hui, je me demande si nous pouvons toujours l'affirmer, du coup ?), ce mini-élevage permet aux enfants d'appréhender le fait que nous partageons cette planète avec d'autres êtres vivants. Que nous sommes tous interconnectés, que les plantes et les animaux ont besoin d'être traités avec respect. L'espace de quelques jours, nos petits escargots peuvent compter sur nous pour les nourrir, les abreuver et les protéger. Un premier petit pas vers les valeurs qui régissent le soin que les hommes, en tant qu'espèce invasive détraquant la chaîne alimentaire, doivent porter au vivant...

J'ai également montré aux enfants comment ramper - ce qui a bien fait rire Louiselle, qui ne m'a cependant pas imitée. Quant à Antonin, il a décrété d'un air blasé : "Oh, non, ça, je ne le fais pas à l'école.". Comprenez : à l'école aussi, la maitresse lui propose de ramper comme un escargot. Et le Damoiseau refuse. Si, si. Elle m'a confié d'ailleurs qu'il faisait partie de cette brochette d'enfants qui restent invariablement vissés à leur banc pendant les séances de motricité. Mmm. Pas grave. Un jour, il rampera ! :-)

Et pour finir, voici une selection (trèèès sélective !) de livres sur le sujet pour les tout-petits...

En littérature jeunesse, d'abord :


- Le voyage de l'escargot, Satsuki Noma, Lirabelle, 2009.


- Escargot rêve, Béatrice Fontanel, Céline Caneparo, Sarbacane, 2013.


- Go, escargot, go !, Elena et jan Kroell, Rouergue, 2014.

Côté documentaires ensuite (incontournables pour soulever et répondre aux questions existentielles telle que : que mange-il ? Que voit-il, que sent-il ? Fait-il caca ? etc.) :


- L'escargot, paisible dormeur, Paul Starosta, Milan, Docàpattes, 2002.


- L'escargot, Pierre de Hugo, Gallimard Jeunesse, Mes premières découvertes, 2009.


- L'escargot, Dreaming Green, Jin-Mi Jeong, Mango Jeunesse, Nature en vue, 2012.

Enjoy ! ;-)

29 commentaires:

  1. ça me rappelle des souvenirs avec mes petites sections il y a deux ans ... surtout le nettoyage du "terrarium" tous les deux jours ;-)) Zélie en a ramassé quelques uns aussi la semaine dernière, mais j'avoue que je l'ai très très vite relâché!!! Merci aussi pour ce petit cours d'anatomie de l'escargot _ je ne connaissais absolument pas le bourrelet.

    RépondreSupprimer
  2. Une belle sequence :)

    RépondreSupprimer
  3. Ils ont l'air bien sympa ces escargots ;-) !

    RépondreSupprimer
  4. La photo de l'escargot sur fond rose est magnifique !
    As-tu reçu mon mail ? :) Il y a deux/trois jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUI !

      Cette fois, je l'ai reçu !

      Je te réponds dès que possible, mais que les réponses à tes questions sont : Oui et Oui.
      :-)

      Supprimer
  5. Lors d'un de mes nombreux baby-sitting, je suis tombée par hasard sur ce livre que j'avais A-DO-Ré! http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/37963-la-maison-la-plus-grande-du-monde
    C'est loin de la réalité anatomique de l'escargot mais que la fable est belle!

    RépondreSupprimer
  6. un escargot qui jouait au yoyo est parti faire dodo dans le pot.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Elsa, j'ai acheté exactement le même aquarium pour observer les escargots avec les enfants ! Par contre ils se cachent très souvent sous le couvercle et les enfants ne les voient plus, le petit s'amuse donc à secouer l'aquarium !!! sinon au niveau des livres, j'adore celui-ci :
    http://www.amazon.fr/Raymond-r%C3%AAve-Anne-Crausaz/dp/2352890071 , mes 2 enfants de 2 et 6 ans adore ce livre et toute la série d'Anne Crausaz en fait, ils sont poétiques et je trouve les illustrations très belles...
    A bientôt. AurelieLC

    RépondreSupprimer
  8. Je bave (hahaha) devant tes dessins d'escargots du cahier de comptines... Ah comme j'aimerai savoir dessiner comme toi!
    En lisant ton billet j'avais en tête la belle histoire Oh Hisse Petit escargot qui est un livre CD vraiment top (les garçons l'avaient eu en cadeau à la naissance de PetitF à 2ans et demi donc du coup il sera bien adapté à Antonin et sans doute à Louiselle aussi!)
    Pour voir si vous piochez toujours les mêmes "cargots" tu n'essayerais pas e leur mettre une petite tache de peinture sur le haut de la coquille?? Ca serait rigolo :-)

    RépondreSupprimer
  9. Tu me combles...je note, je note, je note!
    Nous aussi nous passons beaucoup de temps avec nos petites bêtes. Et nous aussi,aujourd'hui, nous avons rampé dans un petit parcours de motricité improvisé. La gommette aodre ça à la crèche et je me suis rendue compte que je ne lui proposais pas grand chose de ce côté! J'emprunte le doc mes premières découvertes à la bibliothèque demain, ils les ont tous!
    Merci!

    RépondreSupprimer
  10. Tiens rien à voir avec vos petites bêtes mais aurais-tu des idées (cartes de nomenclatures, puzzle) pour aborder la digestion humaine avec mon 3ans et demi qui se pose bcp de question en ce moment. On a "emprunté" un manequin pour montrer le système digestif au collège mais j'aimerais compléter avec des cartes, expériences... pour fixer le vocabulaire entre autre. Merci d'avance de tes possibles réponses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Johanina76 j'en ai des cartes de nomenclatures tu as un blog ou mail

      Supprimer
    2. merci cérina ça m'interesse effectivement, malheureusement je n'ai aps de blog et mettre mon adresse mail là ça me dérange :( as-tu un blog toi grâce auquel je pourrais te contacter ?

      Supprimer
    3. Je peux peut-être faire la transmission, j'ai le mail de l'une et de l'autre. Le souhaitez-vous ? :-)

      Cerina : merci, tu devines pourquoi ? :-D
      Je t'écris très vite !

      Supprimer
    4. Elsa je veux bien que tu passes mon mail a johanina.

      Elsa ;)

      Supprimer
    5. ça me va aussi Elsa

      Supprimer
    6. Je t'ai envoyé 2 mails as tu reçu car j'ai eut un retour pour boîtes pleines.

      Supprimer
    7. Ahh ?

      En tous cas, j'en ai reçu un... et te dois donc une réponse.

      Patience, je suis over-mailée (!!)

      (On a manipulé tes jetons aujourd"hui, grand succès, je t'écris très vite !!)

      :-D

      Supprimer
    8. Johanina, si tu lis l'anglais :

      http://www.altdotlife.com/homeschool-preschool-digestive-system/

      J'adore ! :-)

      Supprimer
    9. elsa c'etait la boite de johanina qui etait pleine on a reussi :)

      Pour ma question quand tu auras le temps je pense que cela peut interresser d'autres personnes peut etre un billet.

      Ici aussi les jetons ont du succes elle adore la table lumineuse :)

      Je pense qu'on va faire autres choses avec le calque et crayon car ca rend bien

      Supprimer
    10. Ah, et puisqu'on est à la recherche de séquence de sciences pour les tout-petits, la grande quetsion d'Antonin en ce moment, c'est : "Pourquoi y a-t-il des orages ?".
      Si quelqu'un sait comment je peux lui expliquer ce fait simplement et concrètement... :-/

      Supprimer
    11. J'ai trouvé une explication ici : http://www.utile.fr/comment-expliquer-ce-quest-un-orage-un-enfant_4302. Ce qu'il y a c'est que pour comprendre les grandes lignes d'un orage il faut d'abord travailler sur ce que c'est l'électricité. Moi je jouerai avec lui à faire de l'électricité statique avec une règle, je lui montrerait les effets de cette électricité avec un ballon de baudruche, puis je lui expliquerai que l’électricité existe aussi dans les prises et que c’est elle qui permet d’allumer les ampoules, on peut aussi observer une ampoule et l’effet d’incandescence (enfin avec les ampoules basse consommation on ne voit plus trop le phénomène). Une fois que l’on a un peu compris ce qu’est l’électricité, on a les bases pour comprendre pourquoi il y a de l’orage.

      Ici la question du moment c’est : il va où le pipi dans les toilettes ? Bon ça va c’est mon métier alors les explications ce n’était pas un problème mais j’ai été impressionné pas la volonté de mon fils de connaître les terme technique et le fait qu’il corrige son père quand il utilise pas le bon mot.

      Supprimer
    12. Rhââ! Merci Anfofi ! :-)

      Oui, je me disais bien que je ne pouvais pas couper à lui expliquer ce qu'était l'électricité, mais ça m'effrayait un peu... J'y vois plus clair maintenant ! Merci ! :-))

      Supprimer
    13. Je cherchais sur le net je vois que tu as eut une reponse :)

      Plus complique


      http://www.meteofrance.fr/prevoir-le-temps/phenomenes-meteo/les-orages#


      Supprimer
    14. Merci Elsa, je vais m'y coller (je lis mais c rouillé :)) ou alors je vais refiler le "bébé" au papa qui va me faire un petit résumé (il est tjrs sur des sites us pour suivre son sport favori le baseball) lol

      Supprimer
  11. Bonjour Elsa,

    Un ajout à ta biblio (ptê sont-ils trop petits ?! Mais enfant j'adorais et j'ai hâte de la lire aux miens)... La chanson des escargots qui vont à l'enterrement d'une feuille morte. C'est de Prévert, génial pour évoquer la lenteur et le retour des saisons

    RépondreSupprimer
  12. merci bcp pour ce partage j'ai pu téléchargé les cartes escargot c'est magnifique

    RépondreSupprimer