dimanche 18 mai 2014

Notre semaine (20/14)

Une semaine très riche vient de s'écouler chez nous ! :-)

Côté apprentissage, c'est l'explosion chez Antonin, qui nous épate avec des tournures de phrases de grand, reflétant des préoccupations de grand et une compréhension du monde de grand... Et ceux d'entre vous qui n'ont pas été assez servis en activités montessoriennes ces dernières semaines vont en prendre plein la vue, vous voilà prévenus !! ;-)


Antonin a découvert le globe lisse et rugueux, qui lui a beaucoup plu. Nous lisons, en parrallèle, L'espace à toucher de Benjamin Bécu, emprunté à la bibliothèque, ainsi que de nombreux atlas. Enfin, j'ai fait découvrir au Damoiseau les 8 premières minutes de Gravity d'Alfonso Cuarón, que vous visionnons sans le son. Car à quoi bon, n'est-ce pas ? Comme le rappellent les premières phrases du film, dans l'espace, il n'y a rien pour transporter le bruit. Et contempler en silence notre joyau de planète émergeant de ses mousselines de nuages, c'est si reposant ! Et tellement réaliste, c'est incroyable. Je regrette simplement qu'on ne voit pas la Terre en entier lors de ces premières minutes... mais nous voyons un bel engin spatial, et des astronautes...

Cela peut paraitre vraiment abstrait pour un enfant de trois ans, n'est-ce pas ? Mais il me semble qu'Antonin a tout compris. Et depuis cette mini-séquence, il construit des "navettes spatiales" en 3D... plus vraies que nature ! :-D


L'autre domaine qui le passionne, c'est, vous le savez, la numération. Comme je vous l'annonçais il y a peu, j'ai décidé de nourrir son attrait pour le dénombrement, de peur qu'il ne s'étiole... Je lui ai proposé deux jeux cette semaine, qu'il réclame inlassablement.

Le premier est un porte-perles montessorien. Le but de l'exercice est simple : l'enfant compte les perles de chaque chaîne et les associe au nombre représentant la quantité dénombrée.

Source de l'image

Mais derrière sa simplicité, c'est un matériel qui permet d'exercer de multiples compétences


- D'abord, l'enfant dispose les nombres dans l'ordre de la suite numérique. Une réglette amovible posée sur le plateau l'aide dans un premier temps.

(Vous remarquerez que mon porte-perles est en réalité un modéle qui permet de travailler les nombres de 11 à 19, que j'ai modifié en ôtant la moitié des crochets et en ré-écrivant les nombres travaillés au dos des plaquettes... Il fera plus de profit, car je le reconvertirai le moment venu !) 


- Ensuite, l'enfant dénombre. Encore et encore. Son geste doit être précis, car les perles sont de petite taille. Ce faisant, il se familarise avec ce matériel montessorien archi-classique que sont les chaines de perles. Leur disposition "en triangle" permet de visualiser le fait qu'une unité sépare deux nombres qui se suivent dans la suite numérique. 


- Enfin, accrocher chaque chaine à son crochet muscle les doigts scripteurs. C'est un geste qui plait beaucoup à Antonin !

Et voici le deuxième jeu, bricolé à partir d'un awalé :


Vous reconnaissez le principe de la boite de fuseaux... Cette fois, il faut dénombrer les éléments en tant qu'unités séparées.


La différence majeure avec la boite de fuseaux, c'est que la notion de "groupe numérique" n'est pas travaillée ici, puisque l'enfant ne lie pas les éléments ensemble (comme il lie les fuseaux avec un élastique). Mais elle est travaillée à travers les chaines de perles, et les deux exercices sont ainsi complémentaires. D'autant que je doute fort que mon Damoiseau ait la patience et la dextérité requise pour manipuler un élastique... N'oublions pas que cet exercice des fuseaux a été pensé pour des enfants plus grands que lui d'un an !


Vous remarquez aussi que j'ai introduit le nombre "10", qu'Antonin commençait à déduire en situation. Il est très fier de savoir lire un nombre à deux chiffres ! Et n'a pas manqué de remarquer qu'il en existait plein autour de lui, en particulier au dos des plaquettes du porte-perles. Alors, l'air de rien, il a voulu les utiliser. "Ah, Antonin, lui ai-je dis, tu vas avoir des difficultés pour faire ce travail avec ces nombres-là. Tu ne sais pas encore les lire, ce sera pour un peu plus tard". Le Damoiseau n'a pas insisté. Mais quelques minutes plus tard, il est allé cherché ses chiffres "à écrire", les a étalés devant lui, les a bien observés, puis m'a demandé gravement : "Bon, Maman, ils sont OÙ les chiffres que je ne sais pas encore lire ?". :-D

La suite dans quelques semaines ! :-)

Ah, et j'espère toujours que cette progression en mathématiques ne soit pas déconnectée de celle en vie sensorielle... Je sais, ça n'en prend pas le chemin, mais j'ai quand même trouvé un stratagème pour intéresser (enfin !) le Damoiseau à sa tour rose !!

Du plus grand au plus petit...

J'ai simplement imprimé sur des feuilles A4 les carrés roses correspondant aux bases des cubes... Succès immédiat, et Antonin manipule sa tour tous les jours depuis cela ! 

... ou dans le désordre !

Mes objectifs sont atteints : Antonin est amené à discriminer les dimensions (par la vue et grâce au poids des cubes), il s'exerce à un geste précis, peut s'auto-évaluer, et expérimente le système décimal de manière sensorielle.

Prochaine étape : je découpe les carrés roses pour qu'il soit plus facile de les comparer les uns aux autres en les juxtaposant... À suivre ! :-)

Dernier point concernant les apprentissages récents du Damoiseau, ses premières tentatives spontanées de graphie !

"Regarde, Maman, j'ai écrit L comme Louiselle !"

Ses lettres favorites sont le L et le J, parfois le O et le U... L'autre jour qu'il cherchait comment tracer un P, je l'ai engagé à aller chercher son abécédaire à toucher, de chercher la lettre, et de la repasser avec ses doigts. Puis nous l'avons tracée ensemble (j'ai guidé sa main). Il était ravi de découvrir qu'il avait dans ce livre une aide précieuse qu'il pouvait utiliser tout seul...

"J"

Cela me fait rire qu'Antonin se mette à tracer des lettres alors qu'il n'y a encore aucun dessin de bonhomme à l'horizon ! :-D

Et je m'apprête à réaménager un plateau de sable, à ressortir nos formes à dessin, et  à organiser un espace "graphisme" dans notre atelier... Une fois de plus : à suivre ! ;-)

Pour le reste, nos petites activités suivent leur cours...


Beaucoup d'arts plastiques, en particulier travail à la gouache ou à l'aquarelle...

Énorme succès, l'aquarelle !!

Beaucoup de travaux au jardin, qui se métamorphose à vue d'oeil... Et quand on ne jardine pas à l'extérieur...

... on s'y entraine en intérieur !

Les séances de Louiselle ont repris avec la rentrée scolaire, et gravitent principalement autour de la première boite de couleurs. Mais vendredi dernier, je lui ai proposé un nouveau plateau :

Un plagiat Un respectueux hommage au premier plateau
de cet article culte-là

Objectif : apprendre à observer à l'aide d'une loupe.


La Damoiselle s'en est sortie comme une chef. Elle n'a même pas eu ce reflexe qu'on souvent les jeunes enfants de coller la loupe à son oeil, et elle a observé tous les éléments avec beaucoup d'attention en répétant : "C'est gros !".


Ce plateau est laissé à disposition depuis, dans notre cuisine, sur notre petite étagère de vie pratique.


Et je termine sur la vie pratique, justement...


Nous avons une une magnifique séance d'entraide dans l'atelier cette semaine...

Louiselle s'interesse fort à notre support à boulons, depuis longtemps, déjà. Mais contrairement à son frère, qui le maitrise parfaitement à présent, elle a beaucoup de difficulté à coordonner ses deux mains... Cette semaine, elle l'a repris, et a commencé à s'acharner comme elle sait si bien le faire...


... ce que voyant, Antonin a interrompu son activité pour lui venir en aide : "Louiselle, je vais te montrer... Il faut tenir comme ça..."


À quatre mains, ils en sont venus à bout ! :-)

Bonne semaine chez vous ! ;-)

31 commentaires:

  1. Quand je vois vos articles j'ai la sensation de voir mon quotidien rêvé. Je relativise en me disant que c'est effectivement un travail à plein temps. Heureusement l'année universitaire touche à sa fin, je vais pouvoir mettre en application toutes vos bonnes idées. Merci pour votre blog, il fait du bien.

    RépondreSupprimer
  2. plein de belles choses, de découvertes et d'avancés! Billet très intéressant qui montre combien les rythmes de l'enfant méritent d'être personnalisés.

    RépondreSupprimer
  3. Encore une très jolie semaine ! Que de progrès pour Antonin, c'est beau quand on voit approcher doucement les débuts de l'écriture ! Et ton idée d'imprimer les carrés roses qui servent de base à la tour est tout simplement super ! Comme toujours : simple et efficace ;-).
    Quant à Louiselle, c'est chouette de voir qu'elle peut compter sur son grand frère pour venir à bout d'une activité !

    RépondreSupprimer
  4. Hello, tu vois 'est amusant, je viens de lire ton article sur l' anniversaire de Louiselle puis celui-ci où tu décris les avancées d'Antonin. Et bien je reconnais beaucoup de mo Eloïse au même âge que Louiselle et à 3 ans, elle en est au même stade d'apprentissage qu'Antonin. Je vais donc jouer kaMme Irma et te prédire que tu écriras un même article pour les 3 abs de Louiselle !

    RépondreSupprimer
  5. Ce globe, il est homemade (;-)) ? superbe ! pour la Tour rose, les cartes avaient bien marché de notre côté aussi. Tu peux trouver la même chose pour l'escalier marron et les combinaisons entre les deux..voir même des cartes modèles pour différentes positions possibles de la Tour rose (si en mal d'inspiration). Ce qui marche très bien chez nous aussi, même si c'est peu Montessorien, c'est le mélange Playmob* et Tour Rose/Escalier marron. Les petits personnages gravissent l'escalier marron de marche en marche (;-)) et beaucoup d'histoires à inventer mêlant les 3.
    Tu commences à me faire envie avec ta table lumineuse...
    Pour les pipettes à eau, nous venons de découvrir comment faire des couleurs secondaires grâce à cela (étant peu inspiré par la peinture chez nous) ;-)
    Une très jolie semaine en tous cas ! Je suis très impressionnée par Antonin et sa capacité à dénombrer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôô, non, lc, la honte... Ce globe n'est pas home made...

      J'y ai pensé un moment (en m'appuyant sur cette fabrication-là : http://chanteclerc-chante-clair.blogspot.fr/2014/01/globe-lisse-et-rugueux.html ).

      J'ai reculé. Principalement à cause du manque de temps, mais aussi parce que j'avais envie d'un globe plus petit que les globes "classiques" (dont nous avons déjà quelques exemplaires à la maison, et dont je constate qu'il ne sont pas aisément manipulables par les petites mains).

      Bon, je l'ai acheté chez Montessori store (toujours fidèle...) mais les finitions sont à revoir : quelques rayures sur les océans, quelques bavures sur les continents... Disons que je n'ai peut-être pas eu de chance... J'ai hésité à le renvoyer, mais devant les prix pratiqués ailleurs... je l'ai gardé.

      Antonin l'adore !! :-)

      Oui, j'ai tout un tas de cartes pour la tour rose et l'escalier marron, moi aussi... sans doute sont-ce les mêmes que les tiennes... mais j'attends u peu pour les introduire... J'aime bien profiter de chaque matériel au maximum et prendre le temps !!
      Et puis, je vulais qu'Antonin manipule la tour rose SEULE dans un premier temps. Et dans une utilisation la plus proche possible de l'utilisation d'origine...

      A suivre ! :-)

      Supprimer
  6. Ton billet me fait penser à une anecdote : pas plus atrd que la semaine dernière J. dis gentiment à sa soeur "attends ma puce je vais te montrer comment faire" et melle d'essayer de refaire tout pareil que son frère (évidemment les traces de préécriture de chez Nathan c un peu difficille pour une 1 an mais le geste y était vraiment et la pince aussi d'ailleurs)

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,
    je profite de ce billet ou tu reparles d'aquarelle pour te poser deux questions :
    1) tu utilises des pinceaux à réserve d'eau, comment ca fonctionne, l'enfant appuie dessus pour avoir un peu d'eau ou ca humidifie en continu ?
    2) Je ne m'y connais pas trop en arts plastiques, quand tu parles d'aquarelle c'est la même chose que de la gouache en pastille ou c'est différent ?
    Merci pour tes réponses
    Aurélie B

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Aurélie !

      1. Oui, les pinceaux à réserve d'eau permettent les deux : ils humidifient en continu (un peu) et on peut diluer la couleur prélevée simplement en appuyant dessus (faiblement ou fort... selon l'effet recherché).

      Je dois dire que leur utilisation ici est un peu un prétexte à travailler "la pince"... Car on peut faire de l'aquarelle avec de simples pinceaux !! Mais comme nous avions une collection de ces pinceaux "à réservoir" dans nos trésors, je n'ai pas hésité...

      Ils sont aussi très utiles pour travailler les crayons de couleurs "aquarellables". Connais tu ce matériel ? Ce sont de "bêtes" crayons de couleurs... à première vue. On dessine, puis on se munit d'un pinceau gorgé d'eau et on repasse son trait : ça "s'aquarelise".

      Par exemple, sur la deuxième vidéo de cet article :

      http://www.tvhland.com/articles/colorisation-des-crayons-aquarelles-tuto-complet-/article-793.html

      tu vois un dessinateur de manga coloriser son dessin à l'aide de crayons de couleurs aquerellables, puis travailler les nuances et la profondeur à l'aide de son pinceau à réservoir.

      Je n'ai pas encore présenté les crayons aquarellables aux enfants... J'attends un peu ! :-)

      2. Abolument rien à voir... quant au rendu. :-D

      Mais en fait, gouache et aquarelle ne sont pas si éloignées que cela dans leur méthode de fabrication. Ce sont des pigments + eau distillée + gomme arabique. Seulement, elles se différencient par leur opacité. La gouache est très couvrante, l'aquarelle l'est fort peu.

      La gouache que l'on trouve en pastille est généralement de très mauvaise qualité (je sais, j'en ai !) : les pigments pâlissent à la lumière et ils sont micro-dosés (donc, le rendu est translucide... mais contrairement à l'aquarelle, le résultat est pauvre, pâlichon, décoloré !!).

      Ceci dit, la gouache "en pastille" permet aux enfants de s'installer en toute autonomie : facile d'ouvrir la boite, de doser l'eau etc. Et comme ça coûte très peu cher, les parents se détendent et laisse les enfanst expérimenter librement. Je suis d'avis qu'aucun matériau n'est à rejeter, la gouache en pastille peut servir à faire des fonds délavés sur lesquels l'enfant re-travaille le jour suivant aux pastels, aux feutres ou à la gouache en tube (tellement plus intense, il est vrai !!).

      J'espère avoir répondu à ta question... Je m'évade un peu, j'ai l'impression !! :-D

      N'hésite pas si tu as d'autres questions ! :-)

      Supprimer
    2. Merci beaucoup pour ta réponse si détaillée ! Tu m'as donné envie avec l'aquarelle, alors je pense que j'essayerai un de ces jours.Pareil pour le pinceau à réserve d'eau. J'aime avoir du matériel varié en arts plastiques, c'est si plaisant d'avoir le choix avant de commencer quoi que ce soit !

      Supprimer
  8. Ton bac sensoriel et ton potager me font penser aux activités qu'ils ont faits pendant la sortie scolaire de vendredi dernier dans les jardins d'une abbaye. Il faut que je te raconte et t'envoie des photos, tu va adorer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôô, oui, je veux bien !!

      (Je sens que j'adore déjà !)

      :-D

      Supprimer
    2. ça y ai mails envoyés ! En tt cas moi j'ai adoré cette journée.

      Supprimer
    3. Bien reçu, Johanina ! ;-)

      Une très belle sortie scolaire, effectivement ! :-O

      Supprimer
    4. et en plus le soleil était au rdv !

      Supprimer
    5. Alors le bac sensoriel potager remporte un franc succès aussi bien auprès de mon 3zanetdemi que de ma Melle de 14 mois. Et en prime fiston et papa ont trouvé une variante sympa : je l'ai ai retrouvé en train de planter des marrons (non pardon des bulbes) pour faire repousser d'aussi beaux légumes (je t'ai envoyé 3 photos par mail). Alors merci beaucoup.

      Supprimer
    6. Merci à toi ! :-)

      J'ai bien reçu les photos, je sus contente que cela ait plu à tes enfants ! :-)

      Supprimer
  9. Merci pour toutes ces idées!

    RépondreSupprimer
  10. Je reviens pour le support à perles. J'ai commandés les miens sur Montessoria finalement. Tout va bien sauf que je viens de tilter en déballant : pas de 0 et pas de 10 !!! Je vais devoir les trafiquer, comment introduire le système décimal sinon ?
    J'ai aussi commandé l'ensemble "introduction au système décimal" avec les perles 10, 100 et 1000 ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ça, pas de 10 ??

      Les barrettes de 10 sont les barrettes de perles dorées.
      Pas de 0, c'est normal, par contre ! Zéro, c'est quand il n'y en a pas ! ;-)

      Mais apparemment, elle sont vendue séparemment sur Montessoria et tu les as commandé ?

      Je vais devoir passer commande ici aussi, je ne sais pas encore chez qui... :-)

      Supprimer
    2. J'ai vu ta photo sur facebook clairette ;)

      Supprimer
  11. Bonjour! Premier commentaire pour moi même si je lis le blog depuis longtemps... Tout d'abord merci de nous faire grandir aussi dans nos métiers de parents, grâce à tout ce que vous partagez dans vos articles. Je commente sous cet article car je me demande d'où vient la loupe utilisée par Louiselle. J'en cherche une, mais j'ai peur d'être déçue par sa taille ou sa qualité. Si c'est possible d'avoir sa référence... Merci d'avance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lili !

      Merci pour votre retour ! :-)

      Il s'agit d'une loupe de la marque Wedo, celle-là :
      http://www.amazon.fr/Wedo-Loupe-ronde-acrylique-Grossissement/dp/B00BM7RQF2/ref=sr_1_2?s=officeproduct&ie=UTF8&qid=1426016889&sr=1-2&keywords=loupe

      Je l'ai eu à 10 euros dans une papeterie, mais je suis sûre qu'il existe plein d'autres modèles très bien ! :-)

      Supprimer
    2. Merci! Les loupes que je trouvais étaient plus petites, j'aime bien la large taille de celle-ci. C'est parti pour les observations! :) En ce moment ce sont les chatons de noisetiers et les vers de terre qui ont la côte ;)

      Supprimer
  12. Bonjour
    Comment s appelle le 1er jeu qu a votre enfant svp dans l'article (grosse boule pour constructions magnétiques)
    On en a des plus petits mais pour ma fille les gros seraient mieux(on avait pas acheté de marque donc je ne sais pas le nom ;-))
    Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce sont des smartmax

      Supprimer
    2. Oui, c'est cela ! Des Smatmax ! Un des jeux préféré des enfants - et l'acquisition de quelques géomag ne leur vole pas la vedette, bien au contraire...

      Merci, Johanina ! ;-)
      (J'ai bien reçu tes photos, j'essaie de te répondre avant l'année prochaine...)
      :-D

      Supprimer