lundi 12 mai 2014

Notre semaine (19/14)


Antonin a repris aujourd'hui le chemin de l'école (dernière ligne droite jusqu'aux grandes vacances !!), et je dois admettre que les semaines qui s'achèvent n'auront pas été marquées par une foultitude d'activités montessoriennes... Nous avons un peu bougé, nous avons beaucoup reçu, nous nous sommes laissés vivre... Les vacances, quoi ! :-)

Nous entrons dans le "haut printemps", et le souvenir de l'hiver s'estompe. La nature reprend ses droits, et le jardin a désormais cette allure de jungle domestique que j'affectionne. Les martinets noirs sont revenus d'Afrique, et leurs cris lancinants, presque mélancoliques, zèbrent à nouveau notre ciel. Ils m'avaient manqué, et j'aime beaucoup observer leur danse étourdissante ; mais ils sont un tantinet fatiguants, aussi. Saviez-vous que le martinet ne se pose jamais, ni pour se nourrir, ni même pour dormir ? Pour un peu, il se reproduirait et nicherait en volant... Un martinet posé au sol ne peut plus repartir et est condamné à mourir - à moins qu'une bonne âme ne le saisisse entre ses paumes et le lance en l'air de toutes ses forces...


Nous avons récolté nos premiers légumes - du moins, nos premières herbes, mais laitues, navets et carottes ne devraient pas tarder. Cresson et cerfeuil passent à la casserole dans de délicieuses soupes qui les mettent à l'honneur, et dont Antonin daigne ingurgiter quelques millilitres ! Mais la vraie bonne nouvelle est sa passion récente pour la soupe de carottes, dont nos paniers bio débordent toujours. Voilà qui permet de compléter un peu les "petites pâtes en formes de lettres" qui constituent son régime "monodiète" depuis quelques temps... :-(


Cette année, j'ai décidé de tester deux types de potager : celui "en carrés", qui avait d'emblée, je dois l'admettre, toute ma sympathie, et celui "en ligne", qui me rassure et me permet d'écouler les semences - parce qu'avec deux carrés dont un consacré aux simples, ça ne fait pas pléthore de place pour les dizaines et dizaines de graines de panais ou de gousses d'ail vendues par lot dans le commerce... Mais à ce stade de la saison, je sais que notre potager, l'année prochaine, sera exclusivement "en carré". Puisque je peux comparer, je compare : le jardin en carré se désherbe en un clin d'oeil, les légumes y poussent plus vite (sans doute l'ajout annuel de compost pour remettre la terre "à niveau" y est-il pour quelque chose) et sont bien moins attaqués par les parasites, qui se repèrent plus difficilement dans cette diversité. Que du bonheur !

Un autre argument en faveur du potager en carré est qu'il est à mesure d'enfant. Il est bien plus facile pour un tout-petit d'y travailler : aucun risque de marcher là où il ne faut pas. Les plantes sont identifiables - une espèce par carré, et Antonin participe également à leur étiquetage, sur des petites planchettes en bois coloré. L'initiale suffit bien souvent et il sait "lire" ainsi les cultures en cours : "J'arrose ici, Maman, parce qu'il y a des bébés graines dans la terre. Des Pppp... Des panais ! Des bébés panais !".

Fastoche. ;-)


Dans ce cadre, vous ne serez pas étonné de découvrir notre bac sensoriel du moment :


Et puis... Vous n'allez pas couper à une ÉNORME série de photos relative à notre table lumineuse !! :-)


Je dois admettre en être ravie. Sa présence a tout changé dans l'atelier. Plus l'aménagement de cette pièce suit son cours, plus se développent de petits "ilôts" proposant aux enfants des ambiances de travail variées et incitant à l'autonomie. Au jour d'aujourd'hui, nous avons le pôle "arts plastiques", le pôle "Reggio/Montessori", le pôle "Jeux libres" (constitué des jeux en attente de rotation, mais je vois de mieux en mieux ce que je vais faire de cet espace...), le pôle "table de la nature", et à présent : le pôle "table lumineuse" ! Et un 6e pôle - fort modeste cependant - est en gestation... :-)


Vous vous demandez peut-être pourquoi je vous serine avec ces "pôles"... Je crois bien ne pas dire de bêtises en vous avouant que malgré toute l'importance qu'on est ammené à y accorder dans mon métier - surtout en classe de maternelle -, c'est seulement maintenant, avec mes enfants et grâce à la lecture "Reggio-Montessori", que je commence véritablement à en percevoir la nécessité.

Les différents espaces permettent au jeune enfant de se lancer dans une recherche personnelle, de faire des expériences sensibles, le tout selon un cheminement qui lui est propre et une autonomie optimale (vrai, plus ça va, moins je m'occupe de mes enfants au cours de nos séances !!), et qui va constituer le socle de ses acquisitions fondamentales.
Certains jours, mes enfants vont rester très longtemps dans un espace, et d'autre fois, ils vont passer d'un pôle à l'autre très vite. Cependant, il leur faut encore, généralement, aménager la situation dans l'espace choisi.

Pour reprendre l'exemple de la table lumineuse, je fais parfois une proposition (selon une progression pensée), et l'installe avant d'ouvrir l'atelier, de façon de ce que les enfants la découvrent telle quelle. Parfois elle les interpelle, parfois ils la "déménagent" pour installer d'autres matériaux qui correspondent mieux à leurs intérêts du moment. D'autre fois encore, ils l'ignorent totalement.
Mais la plupart du temps, il n'y a aucune proposition, bien que la table soit allumée. Ce jour-là, j'ai choisi de m'occuper en amont d'un autre pôle - ou alors, je n'ai pas eu de temps du tout, et n'ai pas remis les pieds dans l'atelier depuis la dernière séance... Ce n'est pas grave. Damoiseau et Damoiselle investissent le lieu s'ils le souhaitent - de main de maître.


Si l'espace est organisé de façon riche, si la présence de chaque objet est pensée avec une visée éducative, nous - les pédagogues - accédons vraiment à une alternative à ces sacros-saints "ateliers" qui ont cours en maternelle. Les enfants ont besoin de déambuler - ils ont donc besoin d'un espace entre les espaces pour déambuler. Et puis, comme des parenthèses entre ces promenades, l'enfant va "se poser" pour opérer un acte trèèès sérieux : le jeu. Et ce, de façon libre et spontannée.


Bien sûr, si je vous dis que mes enfants jouent dans l'atelier, vous sourirez. Comme j'ai souris moi-même quand, après une matinée passée là-haut, alors que je disais à mon mari que les enfants avaient sans doute besoin, à l'approche de midi, de temps pour jouer, mon homme (qui étant en vacances, avait donc assisté à nos séances) s'est exclamé : "Jouer ? Mais... Ce matin, ils n'ont fait QUE jouer !!"


Et peut-être avait-il raison. Le jeu est l'activité normale de l'enfant - mais c'est aussi l'activité la plus sérieuse qui soit. Les frontières entre le domaine du loisir et celui du labeur sont floues pour l'enfant ; tout espace de "travail" destiné aux moins de 6 ans devrait le prendre en compte. Jouer, c'est accéder à une multiplicité d'expériences sensorielles, affectives et intellectuelles. Jouer, c'est explorer des milieux de vie, des actions dans le monde et sur le monde, c'est imiter les autres, c'est communiquer dans toutes les dimensions, c'est se replier sur soi-même pour observer et réflechir, c'est inventer de nouveaux gestes, et découvrir la richesse des univers imaginaires. C'est de cet inépuisable substrat-là, dont devrait toujours partir l'éducateur.


Mes enfants étant d'âges et de maturités très rapprochés, j'apprends aussi bien des choses sur cet espace en tant qu'il est partagé - Antonin et Louisselle construisent chaque jour le goût des activités collectives qui leur permettent d'échanger, de confronter leur point de vue avec celui de l'autre - parfois encore dans les hurlements, oui, mais que voulez-vous...


Et sinon...


Nous observons des escargots. Je n'ose pas parler d'élevage, parce nos petits spécimens sont relâchés au bout de quelques jours et remplacés par d'autres. Mais les enfants sont fascinés !!


J'ai bien étudié vos propositions d'élevages alternatifs (dans vos commentaires à cet article), mais les escargots me semblent tout de même l'idéal pour commencer. Parce qu'il sont peu timides, et sortent fréquemment leurs cornes. Parce que je les ai étudiés moi-même tout au long de mon enfance. Parce qu'ils peuplent en quantité les lauriers de notre jardin. Parce qu'ils ont une grosse bouche facilement observable qui croque la salade, et des selles non moins identifiables, même après quelques heures à peine de captivité...


Je vous renvoie à l'article d'Angélique et aux liens qu'elle recense si vous êtes plus ambitieux que moi en terme d'élevage...


Et puis... Et puis, tout de même ! Nous avons dignement fêter les deux ans de la Damoiselle ! Avec un gâteau "coccinelle" qui s'apparentait à quelque chose comme cela dans ma tête, mais eut finalement cette allure-là... :

On ne se moque pas !!

Bon, le bon côté, c'est que les adultes qui m'ont prêté main forte (juste après que je manque d'éclater en sanglot en m'exclamant : "Mais c'est raté !!... Et très moche !") ont bien rigolé. Et moi aussi, du coup.
Et puis, de toute façon, en découvrant cette merveille, les enfants n'avaient d'yeux que pour les deux petites bougies et les ballons de baudruche qui jonchaient la pièce, et le fait que notre oeuvre somptueuse représentait une coccinelle ne les a pas interpellé plus que cela.
Et finalement, ce gâteau s'est révélé immangeable - bien trop sucré - et a fini à la poubelle - après avoir été délesté de tous ses smarties... :-(

Je ferai mieux la prochaine fois ! 
(et potasse déjà le gâteau des trois ans et demi d'Antonin que nous fêterons fin juin...)


:-)

22 commentaires:

  1. Salut Elsa,

    J'ai découvert ton blog il y a exactement 3 jours, et depuis je passe au moins 4 heures par jour à lire tes articles qui sont passionnants !

    J'ai 2 filles qui ont - si j'ai bien calculé - le même écart d'âge que tes enfants ( 1 an et 28 mois).
    Je suis enseignante aussi (prof d'anglais en collège) et suis malheureusement triste d'avouer mon désamour pour l'école façon E.N.
    J'habite en ville, et il y a une école Montessori qui a ouvert près de chez moi, et je rêverai d'y scolariser mes filles, mais la question du budget se pose, ainsi que le nombre de places disponibles dans cette école.
    De plus, ma fille aînée étant née en Janvier, elle ne rentrera surement pas à l'école en septembre ( et je ne suis pas franchement convaincue par la TPS) mais comme elle est plutôt dégourdie, j'ai envie de lui faire bénéficier d'un peu de Montessori.
    Mais je ne sais pas trop par où m'y prendre, nous vivons en appartement et je crois que le manque de place va être le problème crucial.
    Le manque de temps également, car je n'ai pas pris de congé parental, seulement un temps partiel.
    Il faut que j'investisse dans du matériel, je suis pas terrible en arts plastiques, pas très créative...
    Le fait de débuter complètement dans cette pédagogie avec 2 enfants d'âge différents, ça me fait peur également.
    Du coup pour l'instant je reprend tes posts, notamment ceux qui correspondent aux âges que mes filles ont maintenant, et je te remercie car ton blog est une vraie mine d'or ! C'est vraiment génial ce que tu fais vivre à tes enfants !


    RépondreSupprimer
  2. Très jolie semaine ! Et très joli carré de potager ! Ici nous cueillons quelques fraises (gariguettes et maras) par jour...ce n'est pas grand chose, mais ça fait toujours plaisir !
    Et merci pour les photos des expériences sur la table lumineuse, ça donne envie, mais toujours ce problème de manque de place, et de temps pour la réaliser...à suivre !

    RépondreSupprimer
  3. Une belle semaine :)
    Je le trouvais mignon ton gâteau dommage qu'il était trop sucrée.ici la table à toujours autant de succès.
    Oui dernière ligne droite avant les vacances.vivement juillet.

    RépondreSupprimer
  4. Salut Elsa
    Quel "délicieux" article !!! j'avais le sourire tout au long de la lecture :-) tu m'as fais soupirer de bonheur :))
    MERCI !
    Je vais beaucoup m'inspirer de tes pôles. Je compte avoir une pièce "atelier" aussi très bientôt. J'y réfléchis. Tu peux me donner tes idées sur les futurs pôles qui sont en gestation ou ça reste secret ? :-)
    Et oui, je suis de l'avis de Cerina: Ton gâteau est très beau, et le plus important c'est l'amour et la passion dedans..
    A te lire, et merci pour ces beaux articles qui insufflent le bonheur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Hakima !

      Non, non, rien de secret avec mon pôle en gestation : il s'agit d'un pôle "graphisme" pour mon Damoiseau qui se met à tracer des lettres à tout-va (mais j'en reparlerai). Rien de bien sorcier : juste un tableau noir magnétique.

      Sinon, je potasse l'espace "exposition" (il est important d'afficher les oeuvres des enfants), et il faut vraiment que j'organise un coin "construction/imagination", mais ça, ça risque de prendre un peu plus de temps...

      :-)
      Merci pour le gâteau, ça me fait chaud au coeur, même si moi, je ne suis pas très contente de moi !! :-)

      Supprimer
  5. Pas le temps de lire l'article maintenant, je pensais avoir quelques minutes devant moi...et puis non, j'entends le confetti qui s'éveille!
    Nous avons faillit acheté le même aquarium que vous ce weekend pour nos escargots! Et puis, je me suis souvenue d'un bac transparent avec couvercle plus grand et bien pratique!
    Le petit pot de terre placé dans le "terrarium" change tout, nos petites bêtes y passe beaucoup de temps! Le lait en poudre a aussi fait merveille: ils se sont jeté dessus bouches grandes ouvertes (sans mentir!!!) et la gommette en a prit plein les yeux!
    Ils semblent bien plus actifs que dans notre petite boîte et il y a donc bien plus à observer! La gommette réussit enfin a se servir du petit pulvérisateur acheté pour les disques intercalaires des fenêtres et l'activité reggio...et ne s'en prive pas!
    J'en parlerai demain sur le blog si j'ai le temps...et je reviendrai lire cet article ce soir!
    Belle journée!

    Et bel anniversaire à Louiselle!!!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Happy 2 à la petite demoiselle!!

    RépondreSupprimer
  7. Jolie semaine encore une fois ! Je peux m'inviter chez toi pour m'imprégner de tes journées, des tes inspirations et tout le reste qui fait le charme de ton blog ?
    Je tenterais bien le "bac à escargots" mais je crois qu'il me faut du "courage"...
    Bon anniversaire à Louiselle !

    RépondreSupprimer
  8. Joyeux Anniversaire à ta petite Louiselle !!

    RépondreSupprimer
  9. Une belle semaine pour clore ces vacances. Avec un peu de retard un bon anniversaire à Louiselle!!! esthétiquement je ne le trouve pas si mal ton gâteau, dommage que vous l'ayez trouvé trop sucré. ici pour les deux ans du petit loup je lui avait fait un beau gâteau Oui-Oui et il avait pleuré à chaudes larmes lorsqu'il a fallut le découper alors pour les 3 ans j'ai fait plus classique un gâteau au yaourt avec glaçage au chocolat et décoré de vermicelles : il a eu beaucoup de succès. En tout les cas je suis certaine que le gâteau d'Antonin sera très réussit.

    RépondreSupprimer
  10. Aucune remarque/explication sur les progrès de ton petit bout au piano ? ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh, ben, en fait, les enfants n'ont accès à un piano que lorsqu'ils rendent visite à leurs grands-parents, c'est-à-dire une ou deux fois... par an.

      Snif.

      En tout cas, je suis bluffée à chaque fois :

      - par leur attrait pour cet instrument.
      - par la force de leurs doigts qui enfoncent bien les touches.
      - par la précision du geste, très articulé (un doigt sur chaque touche).
      - par leur curiosité et leurs expériences : explorer les graves puis les aigüs alternativement, et ce plusieurs fois de suite (on sent que quelque chose se passe dans leur tête), appuyer consciencieusement sur toutes les touches dans l'ordre, etc.

      Ça donnerait envie d'avoir un piano chez soi ! :-)

      Supprimer
  11. Merci c passionnant...j'aimerai aussi me lancer avec mon fils de 19 mois qui adore les "cago" ! Mais où avez-vous trouvé votre boîte à escargots ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Floti !

      Cette petite boite a été trouvée dans une jardinerie ! :-)

      Supprimer
  12. Floti tu en as sur amazon tape faunarium

    RépondreSupprimer
  13. ça donne envie autant pour l'élevage d'escargots (je garde sous le coude pour le printemps prochain quand ma miss aura grandie) que pour la table lumineuse : là j'ai hâte de mettre la notre en service, je l'ai déniché sur le bon coin pour 30€ (fait maison par un papa pour son ado passionnée de dessin qui ne l'utilise plus maintenant), il faut donc d'abord que je la dépoussière et lui trouve une place dans notre salle de TV :)

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Elsa,
    J'aime toujours autant passer du temps en votre compagnie! Je m'inspire très largement de tes activités pour mes enfants et je te remercie de ce partage!
    Pour les escargots j'en avais eu une année en mater, des enfants en avaient ramené un jour de pluie! Et nous leur avions donné à manger du papier coloré, oui cela peut paraitre "méchant" envers ces petites bêtes mais ils avaient aimé, et surtout, ils avaient fait caca en couleur! et ça, c'était super à observer parce que du coup les enfants étaient sure que les petits trainées noires étaient leurs excréments!
    Et tu viens de me redonner envie d'aller à la chasse aux escargots avec les petits des la prochaine pluie!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Laurence !

      Bonne idée, le papier coloré ! J'ai remarqué déjà que les escargots adoraient le papier : si les enfants affichent quelques dessins au jardin, nous les retrouvons le lendemain couverts de trous ! :-D

      Bonne chasse aux escargots, mais attends s'il te plait le mois d'août pour ta petite récolte : en ce moment, les escargots sont en pleine période de reproduction, il ne faut pas les déranger ! :-)

      Supprimer
  15. Bonjour,

    en me baladant sur des sites d'écoles montessori je m'aperçois qu'une des photos m'est familière:
    http://www.ecole-montessori-beaujolais.com/

    A bon entendeur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oulà oui.... Ça le fait pas ça ! La photo du potager est en première page....

      Supprimer
    2. Merci Malye, c'est vraiment sympa de le signaler, je leur ai envoyé un petit mot leur demandant d'indiquer la source de l'image ou de la remplacer.

      (Ce qui m'a fait sourire, c'est que cette photo est moche - quitte à piquer une photo, autant en prendre une belle, non ?)

      :-D

      Supprimer