jeudi 20 février 2014

Le troisième professeur


Si vous vous intéressez quelque peu à la pédagogie Reggio, peut-être avez-vous rencontré cette idée majeure : l'acquisition du savoir émane d'une relation triangulaire entre l'enfant,  les éducateurs (parents et enseignants), et l'environnement matériel. Chacune de ces trois entités a un rôle prédominant dans le processus d'apprentissage, et c'est en ce sens qu'on lit souvent qu'en pédagogie Reggio, "l'environnement est le troisième professeur". C'est une idée bien plus forte qu'elle n'en a l'air au premier abord, et je ne peux que vous inciter à y réfléchir ! ;-)

J'ai engagé il y a déjà plusieurs mois une réflexion de fond à ce sujet. Je vois de mieux en mieux où je vais, et certains de mes projets d'aménagements commencent même à se dessiner (!). Si vous êtes, comme moi, dans une recherche d'aménagement de l'espace - qu'il s'agisse d'une chambre d'enfant, d'un coin de votre pièce de vie, d'une classe ou d'un "atelier" - qui parle aux sens, attise la curiosité, permet la découverte autonome, et se prête à des relations humaines profondes et respectueuses, peut-être ces quelques pistes à explorer auront-elles quelque chose à vous apporter ?


1. D'abord, trouvons l'inspiration !

Le Net abonde d'articles magnifiquement illustrés qui sont pour moi une source d'inspiration perpétuelle. Le magnifique blog "Let the children play" a le chic pour recenser des merveilles, par exemple ICI, ICI ou ICI.

Au niveau des livres richement illustrés, j'ai repéré Inspiring Spaces for young children, de Jessica de Viney, et Making the most of light and mirors, de Linda Thorntorn, mais je n'ai encore acheté ni lu ni l'un ni l'autre. Par contre, j'ai dégoté ICI un e-book à moindre prix auquel je me réfère souvent. Il s'agit d'une collection de photos, sans texte (ou quasi) ; je l'aime parce qu'il sent le vécu. Les photos sont clairement des photos d'amateurs, mais il s'agit de prises de vue d'un authentique espace Reggio, dont les propositions varient au fil du temps. Le chapitrage est bien fichu, bref, je vous le recommande chaudement ! ;-)


2. É-PU-RONS

Alors, c'est sûr, quand on commence à collecter les matériaux reggiens, on a plus vite fait de faire de notre environnement un véritable capharnaüm qu'un espace pédagogique bien pensé. Croyez-moi, moi qui lutte tous les jours contre les avalanches de matériaux dans notre atelier (oui, JE DOIS trouver des solutions au plus vite pour ne pas périr étouffée sous les fourbis de tous poils, mais j'y travaille !). 

Un truc qui marche : je prends en photos mes piles de cartons de récup' menaçant de s'écrouler, les caisses dépareillées posées en équilibre sur des tas de... trucs, les meubles et les jouets "en sommeil" (rotation oblige...) entassés sans ordre dans un coin... Bref, des anti-photos bloggesques ! :-D

Je les visionne ensuite sur mon écran d'ordinateur en essayant de réfléchir à ce qui ne va pas... Et quand je pense avoir réglé le problème, je les efface. OUF ! Pour le moment, le chaos a tendance à réapparaitre aussi sec dans un autre endroit, mais je vous le répéte : j'y travaille ! :-)


3. Réfléchissons (= pensons activement)... à ce que nous voulons réfléchir (= renvoyer par réflexion)

Un espace Reggio, c'est un espace qui prône certaines valeurs. Mais lesquelles ? C'est à vous de le dire ! Prenez vraiment le temps de réfléchir à ce qui compte pour vous, à ce que vous voulez transmettre à votre enfant (à vos élèves ?), à ce que vous voulez insuffler dans votre espace. Et prenez des notes ! Vous obtiendrez une liste d'idées abstraites qu'il vous faudra ensuite incarner en aménagements concrets (et vos sources d'inspiration favorites, cf. point 1, vous y aideront).

Que doit être cet espace pour un enfant ? S'il s'agit d'une classe au sein d'une école, elle doit être "une maison loin de la maison", qui assure un lien fort entre les enfants et leur famille (enseignants, mûrissez ceci !!). Ensuite, qu'il s'agisse d'un espace scolaire ou domestique, voici les valeurs orientées vers l'enfant que porte un environnement reggien :

- L'environnement permet à l'enfant d'être actif et en situation de réussite.
- L'environnement, éminemment confortable, invite à la serénité.
- Cette pièce où l'on travaille est une sorte d'antichambre de la Nature.
- L'environnement matériel renvoit à l'enfant une forte estime de lui-même.
- Il permet à l'enfant d'aborder un sujet sous différentes perspectives, et alimente sa curiosité.
- Il incite aux relations pacifiques et respectueuses.

Concernant les adultes (oh, oui, oui, ça compte aussi !), les valeurs généralement promues sont, dans un cadre strictement scolaire :

- L'environnement permet à l'adulte de se penser comme partie d'un tout, d'une équipe pédagogique oeuvrant dans une direction commune.
- Il lui offre l'opportunité de créer de solides relations avec les enfants et leurs familles et l'équipe éducative dans son ensemble.

Mais si vous étes "simplement" parent reggien, ce cadre matériel devrait vous permettre, comme aux enseignants appliquant ces principes :

- de trouver une valorisation, un sentiment de compétence, d'efficacité, de respectabilité, bref : une reconnaissance.
- de disposer d'assez de temps et du bon matériel pour atteindre vos objectifs.
- d'être stimulé et de vous investir. Ce contexte de travail vous prendra souvent au dépourvu, et vous emmènera bien plus loin que ce que vous aviez imaginé... en vous apprenant bien des choses au passage ! Que du bonheur ! ;-)


4. Fixons-nous des objectifs clairs...

... et bravons les obstacles, petit pas par petit pas ! :-)

Il se peut qu'à ce stade de lecture de cet article, vous vous disiez : "Rhôô, là, là, génial, ça y est, je vais TOUT changer et ajouter PLEIN PLEIN PLEIN de nouvelles choses !", ou au contraire : "Aïe, mais c'est impossible, et puis d'abord mes collègues (ou mon mari...) ne voudront (voudra) jamais, et gna et gna, trop compliqué, pas d'argent à dépenser, et puis je vois d'ici le fo*toir avec les enfants...".

Bon, ni l'un ni l'autre de ces états d'esprit ne sont très adéquats à la tâche qui vous attend, vous vous en doutez ! :-)

Gardez à l'esprit, une fois de plus, que "Moins, c'est mieux", et que vos enfants (ou vos élèves) seraient perturbés que vous changiez toute votre installation matérielle du jour au lendemain... On le serait à moins, et vous-même risqueriez de ne plus savoir sur quel pied danser.

Soyez créatifs (créateurs !) et non consommateurs. Que vous soyez dans la profession ou pas, ne lâchez pas vos sous à tout-va ! Prenez le temps, murissez. Si vous avez besoin de quelque chose, passez vos trésors en revue pour voir si vous n'avez pas déjà en votre possession un objet qui pourrait faire l'affaire. Et si vous vous décidez à acquérir, faites-le prudemment, en ne tergiversant pas sur la qualité... Laquelle ne coûte pas nécessairement TRÈS cher (bon, il vous faudra généralement renoncer au premier prix, mais vous acheterez de toute façon si peu...).


5. Lançons-nous !

Une fois ce cheminement accompli, plantez-vous devant votre espace à "reggianiser" et demandez-vous :

- Qu'est-ce que cet agencement matériel me transmet en tant que valeurs, et me stimule-t-il ?
- Comment est-ce que je finirais par me comporter si je passais mes journées entières dans cette pièce ?
- Est-ce que ce lieu m'incite à la concentration ? M'aide-t-il à gérer mon temps ?
- Que puis-je faire pour l'améliorer ?


Et bon courage !
On se tient au courant !? :-)

31 commentaires:

  1. Merci merci pour le billet :)

    RépondreSupprimer
  2. De jolies réflexions (pensées actives) ;-) !

    RépondreSupprimer
  3. Dépenser moins mais mieux c'est ma devise depuis un certain temps. J'ai encore de la marge de progression ;-)

    Je me demandais aussi dans quelle mesure les pédagogies alternatives type Montessori (reggio ne m'est pas encore assez familière pour me prononcer) sont compatibles avec une envie de simplification, vu tout le matériel nécessaire.
    L'idée serait peut être plutôt d'adapter avec ce qu'on a et comment on vit, ce qui stimule la créativité, c'est chouette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réalité, la pédagogie Montessori est la seule que je connaisse qui ait un tel coût...
      Ensuite viendrait Steiner/Waldorf, avec cette recherche du produit artisanal et bio qui se fait payer assez cher aujourd'hui...
      Et enfin les pédagogies Reggio puis Freinet, qui elles, ne coûtent rien, ou presque !!

      Il n'est pas logique de penser à son porte-monnaie quand on pense pédagogie...
      Nous, nous le faisons parce que nous sommes familiarisées avec la pédagogie Montessori et son budget farimineux, mais il s'agit vraiment d'une exception !!!

      :-)

      Supprimer
  4. Merci pour toutes ces pistes

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cet article. C'est LA grande question en ce moment chez nous. Pour l'instant on a transformé notre appart en parc géant, on préfère ça que d'enfermer un bébé dans un parc mais bon c'est quand même pas top... "É-PU-RONS" tu dis, et ben nous on a du boulot... Notre problème : on a trop de livres, de BD, de jeux ... Tout ça en partie sur des étagères basses et pour l'instant on a pas trouvé de solution qui convienne à tout le monde... pourtant une fois libérées ça ferait des belles étagères Montessori/reggio :-) mais en plein milieu du salon et en libre accès permanent... Bref un grand questionnement !

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour toutes ces sources d'inspiration et pour cette réflexion... je passe des heures sur Printerest ou Instagram à regarder les photos Reggio. Je trouve ça tellement formidable! Je vais peut être craquer sur l'ebook sans texte (moi et les langues, nous ne sommes pas très amies) Quel dommage qu'il n'existe rien en français!

    RépondreSupprimer
  7. Ah cet article tombe à pic. Je suis en plaine réflexion pour le réaménagement de notre maison. Pas facile car ce sont de petits espaces et nous n'avons pas les moyens de louer plus grand. Du coup, je suis sans cesse tiraillée entre l'envi d'épurée, le côté sentimental rattaché à certains objets et ce que je souhaites transmettre à mon fils. Je souhaiterais épurer un maximum mais d'un autre côté je souhaites également faire profiter à mon fils d'un maximum de situations pédagogiques mais surtout sensorielles et finalement je me rend parfois compte que cela nécessite pas mal de matériel : je ne parle pas forcément de choses achetées ou chères mais surtout du fait que cela peut vite devenir encombrant et du coup ce révéler en totale contradiction avec mon envi de posséder que le minima. Je pense que ces réflexions sont sans fin!!!

    RépondreSupprimer
  8. C'est aussi la question qui m'occupe ces jours-ci: la gommette joue à tous les étages desormais (RDC,1er et 2nd) et je vais accueillir un bébé...mercredi!
    Donc, j'ai du re-transformer notre chambre pour faire dormir ce petit, lui aménager un "coin jeux" dans la pièce à vivre dans le coin jeux de la gommette (et du CE2!) et je vais devoir faire de même au premier pour les temps que la gommette passera avec ces "jeux sur plateaux" en sa présence!
    Je ressort aussi le bac à couches (lavables!) salles alors que la gommette n'en porte plus depuis 15 jours environ...
    BREF: ça n'arrête pas de changer et je n'arrive pas à suivre!!!!!!!!
    Je n'ai jamais mis de photos de notre organisation sur le blog, je vais y remédier très vite!
    Merci à toi de partager ton cheminement...on se sent moins seule!

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Elsa, la phrase que tu as écrite plus haut me pose question en ce moment : " L'environnement permet à l'enfant d'être actif et en situation de réussite. "
    Est- ce que les activités proposées doivent être obligatoirement maîtrisées? Je te pose cette question car j'ai commencé à installer une petite étagère dans mon bureau avec quelques activités ( dont des nouvelle qu' Émy n' a jamais vu ) et elle ne s'y intéresse pas.
    Alors je me demandais si c'était le lieu qui n'allait pas ou est-ce que ce sont les activités que je lui propose?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Coralie !!

      Difficile de dire si c'est le lieu qui cloche sans l'avoir vu... C'est avant tout une question de feeling : s'il est aéré, fonctionnel et esthétique, ça devrait inciter l'enfant à y être...

      Après au niveau des activités : ta fille ne va pas trouver le mode d'emploi toute seule, il faut que tu t'assois par terre et lui fasses des démos. Amuse-toi, elle le sentira et recherchera par la suite à retrouver ces bons moments via l'activité.

      Attention, à cet âge : peu d'activités, hein !! Entre 2 et 4, c'est parfait. Et tout ce qui concerne le rangement a autant d'importance que l'activité elle-même...

      Tiens-nous au courant si tu peux !

      Supprimer
    2. Merci de ta réponse. En fait depuis mon message les choses changent doucement. Je pense que la pièce me servant essentiellement de bureau; pour Émy, elle devait être associer dans sa tête à ma personne donc elle n'osait pas trop y venir. Depuis, je lui ai remis des activités qu'elle maîtrise bien, qui lui sont connue pour lui donner confiance et je m'installe à côté d'elle, ça marche, petit à petit elle investit cet espace comme le sien et y vient de plus en plus facilement pour y faire ses petites affaires ;-)

      Supprimer
  10. Merci pour cet article mallory

    RépondreSupprimer
  11. Je réagis un peu tard, mais je me permets quand même : je serai curieuse de d'avoir des témoignages "d'atelier" dans des petits espaces "mixtes" (dans le salon / la cuisine / la chambre...). Car je suppose quand même que tout le monde n'a pas une pièce à consacrer cet espace ?!! Pinterest est une mine d'or... un peu déprimante quand les enfants partagent la même chambre faute de place, et que cuisine = salon = salle de jeu = coin bibliothèque = atelier = mon bureau = coin musique...
    Impossible de mettre en pratique les merveilleux espaces aérés destinés aux enfants quand la place manque... et qu'une location ne nous permet pas d'abattre / construire des murs !
    Chez nous la table de la cuisine est celle sur laquelle on travaille et on bricole : il n'y en a qu'une dans toute la maison !
    Comment mettre sur les mêmes étagères matériel montessori et jeux ? Faut-il limiter dans le temps l'accès aux plateaux ? Si oui, il faut donc enlever les jeux pour mettre les plateaux à heure fixe ? Et si non, faut-il accepter que les objets d'un plateau se retrouvent dans la dînette ?

    Et comment mettre à disposition des plus grands sans donner accès aux plus petits ? Le Bac en plastique est caché et sorti seulement pour Antonin en l'absence de sa sœur ? Chez nous c'est un problème aussi bien pour les jeux que pour les ateliers : la cadette détruit systématiquement ce que construit l'aînée. La seule solution trouvée a été de lui proposer d'occuper notre chambre, mais elle ne veut pas s'isoler, même pour faire ses constructions / puzzle tranquille ; elle a l'impression d'être punie. Or je ne peux pas pour autant enfermer la cadette seule à 20 mois !

    L'option de privilégier le WE, avec le père qui sort un des enfants pendant que je sors les plateaux pour l'autre ne fonctionne pas du tout chez nous : tout le monde se sent frustré de ne pas faire une promenade ensemble, vu le peu de temps où nous pouvons être réunis.

    Bref, j'adore les théories Montessori et Reggio, mais concrètement, il y a beaucoup d’écueils !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oufff, je suis pas toute seule mdr

      J'ai le même souci d'espace. Nous sommes 2 adultes et 2 enfants de 1 et 2 an à vivre dans un F3 de 40m², en duplex. Les enfants partagent la même chambre de 9m² carré à peine, avec deux lits bébé (on attend un peu pour passer la plus grande dans un lit de grand), une table à langer et une commode dont le dessus est occupée par une nacelle et un cosy inutilisés.

      Quand à la pièce à vivre, 20m², Elle sert à la fois de cuisine, salon, bureau, débarras. Outre l'electroménager (évier, gazinière, machine à laver, frigo), il faut inclure tous les meubles (nous n'avons absolument aucun rangement intégré) : meuble de cuisine, commode qui sert pour les papiers importants, canapé clic-clac, petite bibliothèque, meuble tv, table à manger avec ses chaises, la jumelle de cette table servant de bureau à mon homme, 2 petites tours de rangement pour ses affaires. Quand à l'espace sous l'escalier, c'est un peu une sorte de débarras où j'entrepose l'imprimante et les jouets des enfants en attente de rotation et qui rentrent heureusement tous dans une caisse., sans compter d'autres petites choses. J'ai deux poussettes, une simple et une double, que je peux mettre sur le balcon quand il fait beau, mais que je dois rentrer à l'intérieur quand il pleut. Et oui, pas de cave, ni de grenier :(

      J'ai cherché un peu partout sur le net, mais je n'ai rien trouvé. Cela fait des semaines que je retourne mon cerveau dans tous les sens pour aménager l'espace pour les enfants. Pas moyen d'organiser la salle de bain minuscule, ma fille utilise un marche-pied, mais à quand même du mal à atteindre confortablement le robinet. Pas de baignoire, juste une douche, donc pas possible d'installer un petit lavabo.

      Je pourrais continuer comme ça, mais je vais arrêter de raconter ma vie. Mais bon, les conséquences sont là : ma fille de 2 ans demande d'être portée à la salle de bain, plus agréable pour elle que le marche pied (même si je soupçonne aussi qu'elle veuille faire comme son petit frère). Tous les jouets que j'ai pris grand soin à mettre sur les étagères, elle les vident en intégralité et joue peu avec. Je passe mon temps à lui interdire l'accès à tel ou tel objet, parce que je n'ai pas la place de le mettre ailleurs.

      Si des personnes ont des idées, je suis preneuse mdr

      Supprimer
    2. Je n'ai évidement pas de solution ! Chez nous ce qui sauve les petites espaces c'est des mezzanines et des étagères partout (mais vraiment partout, dans notre ancien appartement plus petit le plafond était également une étagère) ! ;-) Et les escaliers de mezzanines sont des rangements. Avant on avait des hauts plafonds donc c'était facile, mais avec des hauteurs de seulement 2,5 m on peut quand même faire une mezzanine pour enfant. Bon courage !

      Supprimer
    3. Bonjour
      Je vis dans un 3 pièces de 67 m2 avec deux jeunes enfants.
      Ici je trie très souvent et vends tout ce qui ne sert pas en dépôt vente ou site internet ou donne (vêtements trop petit, jouets (en regardant mes placards je me rends compte que j'ai peu de jouets pour mes deux enfants mais "j'ai de tout" et du basique qui permet de jouer à l'infini ) je loue aussi (nous avons la chance d'avoir une ludothèque dans notre ville (coût du jouet à louer 0.78€ pour 2 semaines! quelque soit le jouet que ce soit une balle ou un porteur / vélo)). Je préfère de toute façon la qualité à la quantité d'une manière générale et à chaque fois qu'un objet doit rentrer dans notre maison il doit avoir une place!
      En ce moment je m'inspire sur Pinterest pour optimiser et je me dis que cette desserte Ikea va sûrement venir chez moi (pleins d'utilités à varier en fonction de l'intérêt des enfants - loisirs créatifs, porte plantes, desserte pour la cuisine, bibliothèque, etc...) Pour varier sans changer de mobilier!
      http://www.pinterest.com/pin/429671620670996178/

      Supprimer
    4. C'est clair qu'il faut preuve d'imagination parfois !!

      On a 7 étagères à la maison, 2 dans la chambre parentale et les autres ... à la salle de bain. A priori, les proprios, qui vivaient dans l'appartement avant nous, devaient trouver que c'était mieux !! Je dois les consolider, car elles penchent dangereusement, ce n'est pas bien fixé, elles supportent peu de poids.

      L'une des étagères de ma chambre accueille tous mes livres, des romans de 300 pages. Le dessous de mon lit sert de rangement (merci à celui qui a inventé les rangements sous vide mdr)

      Notre petite bibliothèque et le meuble télé ont été réquisitionnés pour les enfants. Pour la première, les Trois étagères du bas ont été vidé de leurs livres et servent pour mettre les jouets des enfants, la pâte à modeler de ma fille, ses craies et ses aimants sont sur la plus hautes des trois. le haut de la bibliothèque me permet d'entreposer la peinture, les crayons de couleurs, les feutres et le matériel en cours de fabrication. Quant au meuble télé, qui est simple et se compose en gros d'un gros rectangle creux, il a aussi été vidé et sert aussi pour exposer les jouets

      L'intérieur du clic-clac fait comme un coffre, on y a donc mis une partie des livres, des décos de noel, le sapin artificiel ... mais il apprécie moyen le poids des livres, le fond touche presque le sol.

      Je suis en train de réfléchir pour utiliser le dessus de la commode. Ma fille a des cartes de nomenclatures "vêtements" dont le petit classeur a naturellement trouvé sa place.

      Le problème n'est pas de ne pas avoir d'idées, mais c'est d'avoir des idées qui incluent aussi le manque de moyens financiers, un appartement construit bizarrement : le sol pas droit, passe encore, mais des murs qui semblent plier sous leur propre poids, sans compter que ces mêmes murs ne sont pas positionnés perpendiculairement les uns par rapport aux autres, ça aide pas pour aménager. J'ai que la salle de bain qui semblent avoir été tracé à l'équerre. Les autres pièces ressemblent vaguement à des trapèze ptdr

      Supprimer
    5. A Kohana : il y a du défi, effectivement ! Encore plus que pour moi !
      Mes pistes :
      - je n'ai pas de TV : non seulement ça prend une place folle, mais ça fige l'espace (obligé de la mettre pas en face de la fenêtre pour les reflets, à côté d'une prise). Je peux donc mettre mes meubles où je veux, et je change la configuration régulièrement (voir plusieurs fois dans la journée si nécessaire, pour faire un espace jeu, ou un espace travail adapté). LE truc à virer à la première occasion ! :)
      - pas de poussette : 3 étages sans ascenseur à l'arrivée de mon aînée m'ont convaincue de la supériorité du porte-bébé ! Même en voyage, on fait sans. Une dans le dos, l'autre dans les bras / une sur les épaules, l'autre qui marche / l'une sur la trottinette (que je tire), l'autre sur le tricycle (que je pousse)... mais toujours avec un porte-bébé autour de la taille ou un sling dans le sac !
      - j'ai un tabouret 2 marches pliants à la sdb (toujours déplié, sauf quand j'ai besoin de place), utilisé par mes filles même avant de savoir marcher (facile à grimper quand on crapahute à 4 pattes). Et j'ai vu ça, en plus, qui leur serait utile pour boire au robinet : http://www.eveiletjeux.com/p/produit/313776 (parfois, le verre est de trop, semble-t-il...)
      - pour les lits : version pas cher, évolutive, sécurisante... et montessorienne : le matelas taille adulte posé directement au sol ! Dès la naissance, donc le cododo se fait en alternance dans mon lit ou le leur... Comme la poussette, je classe les lits pour enfants dans la catégorie"achat inutile" (avec le transat, le yupala, et tant d'autres...).
      - Sinon, je ne vois plus que ça (et pas seulement pour la chambre des enfants) : http://www.cree-ma-maison.com/ma-maison-mon-projet/plus-d-espace/les-rangements/conception/10129-conception/5857-des-rangements-malins-pour-la-chambre-de-vos-enfants.html
      :)

      Supprimer
    6. Bonjour Oops !

      Oui, bien sûr, la plupart des gens n'ont pas une pièce entière à consacrer aux activités plastiques, c'est bien de soulever la question. Généralement, on pratique alors dans la cuisine (parce qu'il y a un point d'eau, une table et que le sol est lavable). L'idéal est de pouvoir consacrer un placard (ou à défaut, juste une étagère) au matériel d'art pla : quand le placard est fermé, l'espace est "cuisine" ; quand il est ouvert (c'est encore mieux s'il se trouve à hauteur d'enfant), l'espace est "atelier".

      L'avantage, quand on travaille dans la cuisine, c'est que les arts pla se trouvent vraiment intégrés à la vie de tous les jours, la famille dîne en contemplant les oeuvres en train de sécher, etc... Il faut toujours voir le positif dans chaque situation !! :-D

      De toute façon, on ne parvient jamais à l'aménagement parfait : les gens qui vivent dans les petits espace envient ceux qui disposent de grands espaces, ceux qui ont de la place bavent devant les structures collectives, ceux des structures collectives louchent sur les structures alternatives, ou étrangères, ou privées... etc. Jamais contents !! :-)

      Supprimer
    7. J'imagine bien ceux qui ont de l'espace envier les structures collectives et ainsi de suite ... c'est vrai qu'on est jamais content de ce qu'on a ^^

      oops, merci pour tes propositions. Pour la tv, elle n'est allumée que le soir, c'est un bon vieux tube cathodique, c'est sûr que ça tient de la place. Je sais pas trop si je pourrais l'enlever : je pourrais regarder les émissions sur le net, mais je ne pourrais rien fait d'autre sur mon ordinateur. Quand je suis dessus, j'aime bien pouvoir lever la tête à tout moment sur mon écran de télé, tout en continuant à écrire sur mon netbook. Pis bon, faut dire qu'il y a l'éducation qui joue, j'ai plus ou moins grandi avec la télé allumée dès le matin et éteinte seulement le soir, ça aide pas ^^

      J'ai une écharpe de portage. Mais trois problèmes se présentent à moi : mon petit de 1 an n'aime pas y être, il aime bien pouvoir tourner dans tous les sens. ensuite, ma fille adore faire l'aller-retour entre le sol et mes bras. Et troisièmement, j'ai facilement mal au dos, depuis que je suis jeune. Même si j'installe bien l'écharpe, j'ai le dos en bouilli le lendemain. Je pense quand même acheter un sling, parce qu'il faut tout essayer et que ça me faciliterait la vie avec mon aînée. Si ça convient aussi à mon dos, je me séparerais sans doute des poussettes.

      Pas mal l'idée du tabouret pliable, je ne savais pas que ça existait.

      Merci pour le site, je suis allée faire un tour rapide, il m'a l'air intéressant

      Pour le lit, de toute façon, on a pas les moyens d'acheter le matelas, le sommier et le cadre de lit d'un coup. J'avais déjà prévu d'installer le matelas au niveau du sol, parce que je trouve ça plus sécuritaire

      Supprimer
    8. Re-coucou, Oops, je relis ton commentaire et je m'aperçois que je n'ai pas réagi à tout :

      - Tu t'interroges sur le fait de mettre sur les mêmes étagères le matériel péda et les jeux ? C'est à proscrire, d'après moi. Il vaut mieux entreposer le matériel dans une boite que l'on sort pour les séances, c'est moins glamour mais au moins il n'y a pas de risque de confusion. Seule les persones disposant d'une salle de classe peuvent laisser le matériel en accès libre en permanence (et encore : la salle, elle, n'est pas ouverte tout le temps...).

      - Oui, il faut limiter le temps d'accès aux plateaux : c'est le temps de travail. Décide d'un temps pour chaque enfant (ou tous ensemble, selon leur âge) et tenez-vous y. Même si c'est court. Une tranche tous les mercredis, par exemple, le matin, peut être une bonne solution pour les mamans qui travaillent. Ce temps étant circonscrit, l'enfant va se donner bien plus à fond. Et si une activité lui manque dans la semaine, il sera si content de la retrouver !!

      - Non, on n'accepte pas que les objets d'un plateau se retrouvent dans la dinette. Et oui, on installe les plateau à heure fixe (enfin, on n'est pas au quart d'heure près, hein ??) :

      http://mercimontessori.blogspot.fr/2013/01/etageres-de-travail.html

      Comme c'est beaucoup de boulot, on limite les activités et on enrôle les enfants : "Oh, qui veut faire un petit travail ? Mais d'abord, il faut ranger le salon. Tous les jouets dans leurs bacs !!" Ensuite tu les remplaces, sur leurs étagères, par des plateaux... Pas trop, c'est inutile et ça prendrait trop de temps : tout ton matos est "prêt" , en vrac, dans une caisse, il ne te resste qu'à "monter" quelques plateaux, aller chercher un peu d'eau le cas échéant... Les enfants sont généralement patients pendant ce temps, ils comprennent très bien qu'une activité doivent être montée ! Pour ta cadette, encore très petite, essaie de profiter d'un temps de sieste pour organiser cela.

      - Oui, donner accès aux grands mais pas aux petits, c'est compliqué. Tu connais ma solution... Ça marche très bien ici. Et oui, bien sûr, la caisse n'est sortie qu'en l'absence de Louiselle, c'est inhérent au concept. Louiselle ne sait même pas que cette caisse existe !! :-)
      La caisse est entreposée au salon, mais en hauteur et sous un joli tissu (ben, oui : elle est moche... et transparente).

      Si tu as un vieux parc qui traine... (je sais : pour cela, il faut de la place...), il peut être très utile pour que l'ainée s'y place avec ses cubes et ses puzzles sans être envahie par la cadette... Les grands ADORENT se mettre dans un parc comme dans une cabane !! :-)

      Le mot de la fin : comme chez toi, ici les week-end ne sont pas de bons moments pour les activités... Et les enfants ne s'y trompent pas !! Par contre, on fait plein d'autres trucs, tout aussi importants sinon plus !! (Vie sociale, sorties en tous genre...) !!

      :-)

      Supprimer
    9. Merci Elsa. Tu réponds à une partie de mon précédent mail ;-) J'ai quelques changements aussi à apporter côté organisation jeu/activités montessoriennes.

      Supprimer
    10. Bonjour,
      Je me joins à cette conversation, mes préoccupations rejoignant largement celles de Kohana :) (avec une pièce en moins et un enfant en moins) ! Kohana, si tu repasses par ici : as tu effectué quelques changements d'aménagement ?

      Supprimer
  12. Ici ce sont à peu près les mêmes problématiques que Oops...
    Anaïs

    RépondreSupprimer
  13. Super article ! J'ai découvert la pédagogie reggio au travers des propositions artistiques que tu fais à tes enfants. Et pour Noël j'ai eu la chance d'avoir le premier livre dont tu parles. Je l'avais vu sur un blog australien et j'étais très attirée par la photo de couverture.
    Il est construit pour aider à aménager l'espace d'accueil d'enfants de 3 à 6 ans. Il m'a beaucoup aidé à aménager nos pièces tout en gardant l'esprit montessori de "aide moi à faire seul".
    J'en ai retenu des principes qui n'apparaissent pas dans la pédagogie montessori de la même façon. Et je trouvais que notre maison manquait de chaleur non pas parce qu'elle est épurée mais parce qu'on a beaucoup misé sur le fonctionnel (placards, accessibilité aux enfants, rangement) mais que ce n'était pas assez personnalisé.
    Ils recommandent par exemple d'afficher des photos des familles des enfants, dans l'espace d'accueil. Vite vite, j'ai imprimé des photos de notre famille pour les afficher :D, j'ai imprimé le prénom des filles pour mettre sur leurs armoires, j'ai imprimé de belles photos des filles en action pour les accrocher dans les pièces correspondantes (salle de bain, armoires des fringues, cuisine, entrée, espace de jeu...) et je les ai perdues avant de les accrocher :(
    L'autre truc c'est l'idée que même les espaces de jeux ou d'activité doivent refléter nos valeurs. Bon et bien exit les poupées roses de l'espace de jeu du salon et j'ai ressorti les jeux de constructions (kaplas, briques simples, premiers mécanos pour la grande) qui ont fait mon bonheur enfant et que j'aime encore tant adultes. tant pis pour la "norme". Résultats : je rejoue plus facilement avec les filles. En libre accès avec les animaux de la ferme les possibilités de jeux sont infinies. les animaux sont non seulement à la ferme avec des enclos de forme variées, avec des histoires de renard qu'il faut enfermer très loin, mais ils vont aussi à l'école avec des mamans qui viennent les chercher, à l'hopital, en avion etc... Et puis 3 peluches et mes torchons en libre accès dans la cuisine, permettent de jouer "à la maman et au bébé" emmailloté, porté en écharpe etc... La vaisselle de la cuisine sert de dinette, avec la pate à modeler. Et quelle fierté de voir ma grande prendre un carton qui traine et le décorer au marqueur pour faire une cuisinière "là c'est l'électricité maman" elle qui ne dessinait que des ronds pour l'instant !!!
    Reste le problème de quoi faire du reste ??? J'ai un grenier de 20 mètres dans lequel des jouets offerts sont planqués. J'ai des complexes à me débarrasser de jouets moches et inutiles offerts par de la famille proche et lointaine :( Mais on va y passer. Même certains bouquins sont nuls nuls nuls. Je ne peux quand même pas les amener au boulot, même aux enfants des autres ils ne serviront à rien...

    RépondreSupprimer
  14. L'autre truc que j'ai retenu c'est vraiment l'importance du processus et non du résultat pour l'enfant. Encore plus qu'en pédagogie montessori j'ai compris que c'est le moment où l'enfant construit sa tour en kapla, malaxe la pate à modeler, étend la peinture qui compte et pas celui où la tour s'écroule, la pate est rangée etc... maintenant je comprends beaucoup mieux pourquoi il ne faut pas corriger un enfant dans les activités montessori. Et ça tu le montres bien dans ton blog et mes filles aussi :)
    Et puis l'importance du plein air, de l'exercice moteur etc... D'ailleurs depuis j'ai commandé et lu "I love dirt" pour avoir des idées d'activité dehors, et lu que la société canadienne de médecine recommande 180 minutes de plein air par jour pour les enfants de moins de 6 ans ! avec l'école et la crèche on est loin du compte...
    Et enfin ce qu'ils appellent la "documentation". Prendre des photos de ce que l'enfant réalise, pendant qu'il joue/crée, pour se souvenir mais aussi pour lui permettre de repartir de là, reprendre ce qu'il a créé, avoir d'autres idées. Je fais des plans pour ma fille de ses constructions en kaplas, des parcours qu'elle crée dans le salon avec 3 coussins et la table basse, des photos etc... elle adore, elle réclame les plans et maintenant même elle s'y essaye :) Et puis qu'elle fierté pour la petite de se voir en action. c'est vrai qu'on prend souvent des photos des sorties ou des activités exceptionnelles et très peu du quotidien. Encore une piste d'amélioration !
    J'ai hâte de te lire encore ! Et je note que la longueur des commentaires est limitée :D Je devrais faire mon blog plutôt que de squatter celui des autres :D

    RépondreSupprimer
  15. Je ne connais pas du tout Reggio, enfin, si de nom, mais c'est tout.
    Ca me donne envie d'en savoir plus !
    Merci beaucoup

    RépondreSupprimer

  16. Bonjour Elsa,
    Pardon pour la question d'une novice, mais qu'est ce que tu appelles le matériel péda? Merci ++ (Je me rends compte que j'ai acheté un joli meuble à Enzo que j'ai mis dans le salon avec des étagères ouvertes, et que j'ai tout mis dessus jouets, instruments de musique (xylophone et hochets en tout genre), bouteilles colorées, poupées russes en bois qu'il adore, mais aussi cubes à empiler, tour avec anneaux à enfiler (il n'y arrive pas trop encore et s'amue juste à enlever la pièce du haut plus facile, crois tu que je doives le retirer ? c'est celui d'Ike. pour te donner un ordre d'idée), voiture, mais aussi un petit plateau avec des boites et couvercles à refermer qu'on fait de temps en temps et qui n'est pas en accès libre, une maison avec des formes sur le toit à rentrer dans les trous, etc.... Ensuite nous avons un meuble ouvert dans la cuisine où est rangé des pots de pates à modeler, des crayola (il adore vider la boite, et ça en met partout, par contre le coloriage il en fait 2 min 30...). Je m'interroge sur l'utilité de ce rangement aussi (je penses qu'il est trop petit encore).
    D'une manière générale, je trouves que ce n'est pas facile à 12 mois car ce sont encore des bébés, mais on a quand même envie de faire plein d'activités avec eux, et souvent on ne sait pas trop quoi leur proposer... Des idées ??
    Merci pour ton retour et tes idées toujours super Elsa :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Hanita !

      Oui, la frontière entre matériel péda (qui sert de support aux apprentissages) et jouets (qui permet l'amusement) est mince dans les maisons comme les nôtres, hein ? :-D

      Surtout quand les enfants sont bébés, car tous leurs jouets leur permettent d'apprendre...

      Pour la tour avec anneaux, cela dépend : est-ce que ton bébé joue avec (même s'il n'y joue pas "correctement") ? Si oui, laisse-la. S'il s'en désintéresse, range-la quelques semaines.

      Sinon, je te renvoie à cet article :
      http://mercimontessori.blogspot.fr/2014/04/faq-quelles-activites-pour-mon-bebe-de.html

      J'espère qu'il t'inspirera ! :-D

      Supprimer
  17. Merci Elsa ! Depuis l'écriture de mon petit mot, j'ai enlevé quelques jouets du meuble en particulier la tour à anneaux, et j'ai changé un peu les jouets. Il se passione pour des figurines animaux et en particulier la vache ! et nous finissions petit à petit grace à toi un cahier de nomenclature des animaux de la ferme (c'est du moment !).

    RépondreSupprimer