jeudi 27 février 2014

Carnet de comptines


Mes enfants m'ont appris une chose essentielle concernant l'apprentissage des comptines et petites poèsies : ils m'ont appris que les enfants peuvent en mémoriser beaucoup, surtout s'ils les rencontrent souvent par le biais de livres. Quand je revois ma maigre programmation de ma dernière classe de maternelle en enfantines et jeux de doigts, je souris. Et quand je vois la manière dont la plupart des collègues illustrent à la va-vite les formulettes choisies, je me hérisse...

Nous empruntons le plus souvent possible des albums-comptines à la bibliothèque. Je suis d'ailleurs en train de potasser une sélection d'entre eux digne de ma bibliothèque idéale. Et hier, je me suis dit que ce serait une excellente chose de garder une trace de notre répertoire personnel (à commencer par ces chansons-ci et celles-là). Une trace spéciale.


Et c'est ainsi qu'un joli carnet qui attendait son heure a trouvé sa vocation. Il est d'un format pratique, qui se glisse facilement dans le sac à main. Quant à la présentation des comptines, elle suit l'inspiration du moment, à la manière de l'art journaling. Ce ne sera pas la même veine selon que je les griffonnerai dans mon lit ou dans la salle d'attente du médecin. Et j'essaie d'avoir toujours en tête ce qui peut plaire à mes enfants (quelques dessins, des lettres en capitales d'imprimerie et des chiffres bien identifiables, des étoiles, des touches de rouge...).

Les enfants ont déjà adopté notre mini-recueil familial, qui n'a pourtant que quelques heures de vie ! :-D

24 commentaires:

  1. C'est très joli !
    J'admire ta créativité et la façon dont tu personnalises chaque petite chose que tu fais.

    RépondreSupprimer
  2. Une très bonne idée :) une fois de plus ;)

    RépondreSupprimer
  3. Fiuu, ou trouves-tu le temps de faire tout ça !

    Fais-tu une sélection particulière, au niveau des comptines ? Personnellement, je refuse de chanter "une souris verte" et "promenons-nous dans les bois". Ces comptines à l'air joyeux véhiculent des messages négatifs, en tout cas, pour moi. Une souris verte : mélange de racisme (bah oui, pourquoi une souris verte ?) et ignorance totale de la souffrance animale (plonger la souris dans l'huile, puis dans l'eau, en faire un escargot tout chaud :s). Quand à "promenons-nous dans les bois", le loup est utilisé pour faire peur, on en donne une image négative, qui ne reflète pas la réalité de ce fantastique animal. Je sais qu'il y a d'autres comptines du même acabit, j'en ai écouter une un jour, dont je me rappelle plus le titre, mais qui était un peu dans le même registre que "promenons-nous dans les bois"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kohana, pour notre part nous avions emprunté l'album "Promenons-nous avec Balthazar : Yéti y es-tu ?" et depuis nous chantons la chanson promnons -nous dans les bois avec un Yéti au lieu du loup. Mon fils adore et cela me paraissait plus pertinent de faire parler un Yéti plutôt qu'un loup. Après je te rejoins assez sur le fait la comptine originale véhicule une image assez négative du loup. Pour notre part, nous chantons très peu en français mais essentiellement en allemand pour deux raisons. La première : je parle allemand à mon fils donc c'est dans la logique et la seconde : je trouve qu'il y a beaucoup plus de comptines rigolotes et modernes en allemand. Je trouve dommage qu'en France les comptines évoluent très peu et font souvent référence à des objets du quotidien qui existaient autrefois mais qui n'existent plus ou ne sont plus utilisés. A mon sens les comptines doivent aussi permettrent de parler du quotidien et de ce que l'on vit.

      Supprimer
    2. Bonjour Kohana !

      Ah, non, je ne fais aucune sélection particulière au niveau des comptines ! J'estime que la tradition l'a fait pour moi !! :-)

      En règle générale, j'évite de projeter mes goûts propres sur les choix destinés à mes enfants ; c'est bien sûr très difficile, voire impossible, quand il s'agit de choisir des albums ! Au moins, pour les comptines, je ne me pose pas de questions !!

      C'est drôle, moi non plus je n'aime pas "Une souris verte", mais pour une autre raison : je la trouve... inconvenante, scabreuse, voire carrément vulgaire. Je ne saurais pas l'expliquer, j'ai toujours un sentiment de malaise en l'écoutant. Mais mes enfants l'adorent et elle fait partie du patrimoine !!

      C'est comme le loup : il faut y voir un motif culturel, rien de plus. Nos ancêtres craignaient les loups, cela fait partie de notre histoire très profonde. Aujourd'hui, on peut (et on doit) en rire, en jouer et prendre du recul, puisque nous ne sommes plus dans cette situation. Mais le grand méchant loup est devenu un schème culturel. Que tes enfants vont rencontrer à toutes les sauces tout au long de leur scolarité. Ce qui leur permettra, plus tard, d'être morts de rire en découvrant les versions de "loup victime" piégé par les trois petits cochons et autres distorsions des contes classiques !!

      Il s'agit d'élaborer une première culture, pas de "monter" nos enfants contre les VRAIS loups.
      C'est un peu comme les histoires de diables, ou de Père Noël ou que-sais-je. Sous prétexte qu'on est croyant, ou qu'on ne l'est pas, ou pour plein de raisons personnelles, on peut boycoter ces personnages. Ou bien chosir de les présenter comme des motis culturels ! ;-)

      C'est ce que je fais personellement : je pratique pas le boycot culturel !! :-)

      Supprimer
    3. Bah tu vois, c'est en chantant pour la première fois une souris verte à ma fille que j'ai senti le malaise, alors que je connais cette chanson depuis toujours. Je me suis posée la question de ce qui pouvait causer ce malaise et la réponse m'est venue naturellement.

      Disons que c'est en lien avec les valeurs que je veux transmettre. (Et puis, ils ont quelques livres où le héros est un loup, je me vois mal instauré une contradiction dans leur esprit). J'accorde une image très particulière aux autres espèces animales (bah, oui, l'être humain est une espèce animale, même si beaucoup l'ignore ^^). C'est bête, mais l'utilisation d'animaux pour des raisons culturelles, je n'y arrive pas. J'ai l'impression de leur manquer de respect quand je fais ça >///<

      Supprimer
  4. Ah mais c'est génial!! Je cours de ce pas acheter non pas un mais 3 cahiers histoire que chaque enfant puisse avoir le sien! J'adore cette idée! C'est vrai que quand je vois la tete des classeurs de chants que les grands me ramènent à chaque période je pleure (et pourtant cette année leur instit a l'air d'aimer ça) Une de mes tantes instit à la retraire m'a légué ses cahiers de comptines je m'en sers régulièrement avec mes enfants mais l'idée de quitter les polycopiés pour des choses plus personnelles me plait bcp! Bon par contre je n'ai aucun talent en dessin, il va falloir que je sois créative :-)

    RépondreSupprimer
  5. L'année dernière, avec mes PS et MS, j'ai créé un "fichier" où chaque comptine apprise était illustrée par eux avec différentes techniques (peinture avec différents outils, peinture avec différents matières ...). Il était relié par une baguette.
    Voici quelques idées : http://www.pinterest.com/yahlala/a-l-ecole-on-chante/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sophie, je garde tes idées bien au chaud !! ;-)

      Supprimer
  6. J'ai également commencé un cahier similaire pour Mlle L. avec ses comptines et chansons coup de cœur .La première, de notre carnet est "Mon bateau de papier" de Jean Humenry.....c'est la chanson de notre été 2013, c'est le grand frère qui l'a ramené de l’école ;) ...Mlle L. y a mis un point d'honneur à l'apprendre elle aussi par cœur et c'est pour cela que j'ai voulu lui en garder une trace....

    RépondreSupprimer
  7. Vous me faites rêver! moi je ne suis pas du tout auditive, ça ne m'attire pas, mais quand je vous lis, ça a l'air chouette... J'ai acheté "pomme de reinette et pomme d'api" sur les conseils d'Elsa mais j'avoue, je l'ai feuilleté et puis mis dans la bibliothèque... Quelles sont vos comptines préférées?? Et pour un 19 mois qui ne dit que 3 mots, vous chanteriez quoi? Il commence à être intéressé par les signes et point de vue moteur il est +++ mais pour l'oral ça viendra après (famille bilingue, pas facile). Je suis un peu perdue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Fab !

      Et ton fils, aime-t-il le recueil d'Antonin Louchard ?

      Peu importe si ton tout-petit ne parle pas : ce qui compte, dans les comptine, c'est le rythme, la musicalité. D'ailleurs, la plupart d'entre elles n'ont ni queue ni tête ! On ne les appelle pas "comptines" pour rien : elle permettent en fait d'apprendre... à compter !

      Le côté affectif (transmission) est très important dans ces petits chants. Alors, si toi tu n'es pas attirée, c'est sûr, cela risque d'être difficile... N'y en avait-il pas une quand même que tu aimais étant petite ? Si oui, pas de doute : il faut commencer par celle-là !! :-)

      Supprimer
  8. Super! Quand Anjali est née, je me suis dis que j'avais oublié presque toutes les comptines de ma jeunesse...
    Et puis là, elles sont revenues, avec aussi des nouvelles...
    J'trouve que ton petit carnet est un bon moyen de ne pas les laisser retomber dans les oubliettes...
    et quand plus tard, les enfants chercheront les chansons de leur jeunesse...
    Je pik l'idée!
    Merci et bisouchévou!

    RépondreSupprimer
  9. Super ici aussi !!!
    j'avais commencé à faire un petit fichier sur informatique de tous les titres de chansons et comptines qu'ils aiment et que nous chantons (quand on voyage, par exemple), donc moi aussi je vais dégoter un joli carnet et commencer ce nouveau projet (je vais m'amuser, j'adore tout ce qui est découpage/collage :-)))

    RépondreSupprimer
  10. Je chante des comptines depuis toujours, je ne les ai jamais oublié et je ne me lasse pas de les fredonner! Il y a toujours un mot ou une situation qui me fait penser à une chansonnette! Mon mari en rit et je peux vous assurer que ça ne s'est pas amélioré depuis la naissance de la gommette!
    Nous avons les petits livres de chansons (version abrégé!) de fleurus solides et colorés. Nous avons des vynils et des livres cd ainsi que quelques perles de chansons enfantines:
    "mon petit doigt m'a dit" d'Agnies Chaumié chez enfance et musique.
    un cd de poème de Maurice Carême chanté par Domitille.
    et "tartine reverdy" avec des testes intéressants et des influences du monde entier qui font voyager...

    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je suis pareil! Je suis tout le temps en train de fredonner un petit refrain en lien avec la phrase sortie juste avant, ou l'activité du moment

      Supprimer
    2. Merci pour ces pistes, Angélique ! :-)

      Supprimer
  11. C'est drôle j'avais commencé à faire un livret de nos comptines mais en moins original, je le fais par informatique, j'illustre chaque comptine par quelques images (réels ou dessins) et par des dessins des signes présents dans les chansons.
    Je ne sais pas encore sous quelle forme je vais l'imprimer (pochettes plastique, cahier, etc...).

    RépondreSupprimer
  12. Quelle belle idée ! Je n'ai pas toujours le réflexe comptine mais je chante beaucoup pour mon fils de 9 mois. J'invente même de petites chansons (un peu idiotes) quand je le change ou pour le bain. Je pense que je vais aussi me mettre au carnet, histoire aussi de garder une trace de ces chansons inventées. Il faut juste que je trouve un beau carnet !

    RépondreSupprimer
  13. C'est les vacances, merci pour cette merveilleuse idée, je commence notre cahier ce mois-ci.
    http://lesbienaimes.blogspot.fr/2014/07/chanter.html

    RépondreSupprimer
  14. Lorsque j'avais lu cet article lors de sa publication, je m'étais dit que cette idée était géniale mais que peut-être je n'aurais pas le temps de lui en apprendre... Ouch, grave erreur, H a maintenant deux ans et demi et c'est lui qui m'en fait redécouvrir. Comme toi, je suis impressionnée par sa mémoire. Il doit en connaître une trentaine. Et il est plein de chansons, il chante les refrains toute la journée... Malbrough, Petit navire, Vive le vent, Frère Jacques, Gentil coquelicot... Comme c'est ma mère qui a commencé à lui apprendre, au début, Il me les réclamait et je ne comprenais rien... "Mabonde, maman, chante mabonde s'il te plait"... Des jours et des jours et puis un jour Euréka... "Auprès de Ma blonde", j'avais enfin compris. Depuis j'ai fait comme toi, j'emprunte, je me rencarde ! Et j'envisage de plus en plus sérieusement de faire comme toi un beau carnet de poésie et comptines ! Le vôtre m'a l'air tout à fait magnifique. D'ailleurs, si tu voulais bien nous montrer son avancée, je suis sûre que plus d'un(e)s seraient fascinés ici ! Merci encore pour tes chouettes idées !

    RépondreSupprimer
  15. WAouh !
    Chez nous, point de carnet, mais des "cartes de comptines" (comme les cartes de nomenclature) à piocher (une image d'un côté, le texte de l'autre). Initialement, je prévoyais de percer les cartes pour pouvoir les relier avec des anneaux, mais s'est posé le problème d'avoir l'image d'une comptine en face de du texte de l'autre.

    RépondreSupprimer