lundi 20 janvier 2014

Soupe miso à ma façon


Cuisiner japonais ne relève pas de la gastronomie, mais de l'art.

Saviez-vous que les Japonais disposent de plusieurs dizaines de verbes pour dire "découper" ? Selon que les morceaux obtenus sont petits ou gros, biseautés, cubiques ou en lanières, le verbe change... Et les cuillères ! Ils en ont des tas et des tas, de toutes les formes et de toutes les tailles. Pas question de prendre n'importe laquelle, à chaque denrée (et à chaque tâche) correspond un instrument spécifique. Sans compter les incroyables outils à préparer le poisson (de l'écailleur à la pince pour ôter les arêtes...), les pierres à affûter, les pelles à omelette et les collections de petits moules pour façonner les boulettes de riz...

Chez moi, la cuisine, c'est plutôt "à la louche". Avec un minimum de matériel, peu de temps, et deux enfants dans les jambes. J'essaie de favoriser les recettes qui "se font toutes seules". Et si j'adore intégrer les ingrédients japonais dans mes préparations, je le fais en secret de mes amis nippons. C'est vrai, quoi, j'en ai assez qu'ils s'étranglent de rire (ou d'indignation !) en me voyant tartiner mon miso sur du pain complet ou fourrer le natto dans des végéburgers.

La soupe miso accompagne tous les repas japonais, même le petit déjeuner. La vraie de vraie est à base de bouillon de poisson. Et puis de quelques pincées d'herbes mystérieuses et exotiques qui font que notre soupe à nous n'aura jamais tout à fait le même gôut. Tant pis, j'assume l'occidentalité de ma recette. D'autant qu'elle plait à tout le monde, ici, même à mon homme qui ne raffole pourtant pas des soupes...

Et elle se prépare en quinze minutes, montre en main ! Qui dit mieux ?


Soupe miso aux légumes

Ingrédients :

- 1 litre d'eau
- Un morceau d'algue kombu
- 1 bouillon cube aux légumes émietté
- 1 CS de miso
- 2 CS d'algues wakamé séchées
- Des légumes de saison en toute petite quantité et émincés le plus finement possible : ici, j'ai utilisé un tronçon de blanc de poireau, une feuille de chou et deux petits champignons de Paris, mais on peut penser également à l'oignon, à la carotte, au céleri-rave râpé, au céleri-branche, aux courges, à l'échalote, au rutabaga, aux feuilles d'endives, au topinambour, au navet, au salsifi ou au panais. Ayez la main très légère sur les quantités, et ne choisissez pas plus de trois légumes !
- 100g de tofu nature
- Herbes (persil, ciboulette...) : facultatif

Préparation :

La veille, faites tremper le tronçon d'algue kombu dans un litre d'eau.

Le lendemain, faites chauffer l'eau additionné du bouillon de légumes réduit en poudre sans faire bouillir la préparation, et ôtez l'algue.

Ajoutez les algues wakamé séchées et les légumes, éventuellement les herbes. Laissez cuire dix minutes à feu très doux (le liquide ne doit jamais bouillir), pendant lesquelles vous émincerez le tofu en tout petits dés, puis l'ajouterez à la préparation.

Ajouter le miso, délayez bien dans le bouillon chaud.

Servez fumant.

Bon appétit ! ;-)

4 commentaires:

  1. j'adore la soupe miso et je la prépare comme toi mais sans l'algue kombu, je ne mets que le wakamé séchées et ça plait à tout le monde!

    RépondreSupprimer
  2. Comment ça on ne peut pas tartiner son miso sur du pain (complet)???
    Bon je note ta soupe pour une prochaine semaine :-)

    RépondreSupprimer
  3. Mmmm, cela fait longtemps que je n'en ai pas préparé. Par contre j'oublie toujours de faire tremper l'algue kombu, donc généralement cela finit sans, et mon stock de kombu occupe toujours mon placard. Pour le bouillon, j'achète un mélange en épicerie japonaise (poisson/légumes) qui effectivement reste mystérieux, c'est toujours le vendeur qui me guide.. J'adore aussi le riz japonais, très goûteux et très cher d'ailleurs.. Les deux basiques de tous les repas japonais, avec des plats autour selon la règle du triangle (http://www.cuisine-japonaise.com/page/pgcoutumes/coutume03/coutume0311.html).

    Comme toi, depuis l'arrivée de petit coeur, j'apprécie les recettes qui se font toutes seules et j'ai bien amorti cet appareil magique qui prépare des veloutés et soupes tout seul, c'est devenu MON indispensable de l'hiver (il fait aussi les compotes) : http://www.philips.fr/c/Preparation-culinaire/viva-collection-1.2-l-soupe-prete-en-20-min-5-programmes-avec-bec-verseur-hr2201_80/prd/?origin=|mckv|sKzkqZXq5_dc&pcrid=30785419854|plid|

    Moins de 5 minutes pour couper à peu près tous les légumes qui tombent sous la main, très peu de vaisselle après, je ne peux plus m'en passer.....

    Nos classiques :
    - Velouté de courge butternut / potimarron / courge hokkaido
    - Velouté de lentilles corail / lait de coco
    - Velouté de patate douce / lait de coco
    - Soupe carotte / gingembre
    - Soupe de légumes verts (courgette, brocolis, petits pois)

    Belle journée

    RépondreSupprimer
  4. Ah, voilà, j'ai retrouvé le nom du bouillon pour la soupe japonaise : le dashi (un mélange de bonite séchée/algue kombu).

    RépondreSupprimer