mercredi 22 janvier 2014

Lisse et rugueux


Peut-être avez-vous suivi la passionnante discussion qui a eu lieu par commentaires interposés hier ? Si oui, vous ne serez certainement pas surpris de savoir que j'ai jailli de mon lit à 6h30 avec une seule idée en tête : vite, vite, planifier cette fichue séance "lisse et rugueux" dont le matériel dort depuis trop longtemps dans mon placard ! 

(Je précise que cela ne m'arrive JAMAIS de m'extirper si vite de mon lit bien chaud pour aller travailler avant le réveil des enfants, mais ce matin, ça me faisait vraiment plaisir !!!)

Je ne sais pas vous, mais j'ai décidé depuis peu d'avoir un petit cahier dédié aux présentations. Plusieurs avantages à cela : il me soutient lors de la préparation (je suis quelqu'un qui a toujours besoin de passer par l'écrit, je dis souvent que ce sont mes mains qui pensent pour moi !), il me sert éventuellement d'anti-sèche lors de la présentation (mais pas question de présenter le nez collé à sa fiche, nous sommes d'accord ?) et il me permet de garder une trace de mon travail, ce qui me sera très utile quand je reprendrai une classe.

C'est un sytème dont je suis très contente, et que je ne puis que vous conseiller !


Je réalise deux brouillons très brouillons avant de recopier définitivement au propre, c'est ce qui explique que cela soit si beau, et c'est vraiment nécessaire pour mettre les choses au clair dans ma tête ! Je reporte en rouge les paroles que j'énonce, ce qui me permet de travailler mon point faible (je suis bavarde, le croyez-vous ?) : je me cantonne à ce qui est écrit, et à ce que j'ai répété (un peu) en amont !

Aujourd'hui, Antonin a donc découvert les planches lisses et rugueuses.

(Alors, pour suivre ce qui vient, il faut que vous ayez un peu en tête ce dont il s'agit. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez lire CECI ou CELA).


Premier point très positif : lorsque je lui ai annoncé que j'avais une nouvelle activité à lui montrer, Antonin était très excité. "Qu'est-ce que tu as installé dans ma chambre ?", ne cessait-il de répéter en montant les escaliers. Cet enthousisame est vraiment le signe pour moi qu'Antonin adhère aux activités sensorielles, et j'en suis très heureuse !


Ensuite, le plateau qui permet de rincer et d'essuyer les trois doigts "de la pince" représente un point d'intérêt non négligeable. Il parait que cela éveille la sensibilité tactile... Pour moi, je n'en sais rien ! Je me suis aperçue en testant cette activité que j'avais l'épiderme quelque peu endurci ! Sûr que les mises en paire à venir de plaquettes plus ou moins rugueuses vont me poser problème... Heureusement, mon Damoiseau est plus sensible de moi avec sa peau toute tendre ! En tous cas, il a intensément observé cette eau que l'on verse et dans laquelle on fait trempette, et je suis sûre que c'est une entrée en matière qu'il sera content de retrouver demain !


Le plateau remisé (... j'aurais dû situer la tablette pour le poser à ma droite, car dans cette situation, j'ai été obligée de me pencher devant Antonin, installé à ma gauche... À corriger !), Antonin a voulu se jeter sur les planchettes, et j'ai dû calmer ses ardeurs, comme bien souvent lors des présentations. Il a suivi sans broncher la présentation de la première planche, a imité le geste avec curiosité, mais visiblement dans l'attente de la suite. La démonstration de la seconde planche a été plus difficile, puisqu'il a essayé de toucher les bandes en même temps que moi... J'ai dû le rappeler à l'ordre en lui rappelant que son tour viendrait vite, mais du coup, sa belle concentration était perdue : au moment d'exécuter l'exercice, il n'a effleuré que les bandes rugueuses et a totalement zappé les parties lisses.


Compte tenu de cela, j'ai décidé, pour ne pas le mettre en difficulté, de ne pas refaire les deux exercices en fermant les yeux. Je pense que cette contrainte aurait pourtant attisé son intérêt - mais je ne suis pas sûre qu'il aurait accepté de le faire. J'ai remarqué qu'Antonin avait souvent des difficultés à renoncer à son sens de la vue, notamment lors de nos séances de sac à mystère durant lesquels il triche toujours un peu ! :-D

(Si on pouvait résumer la problématique d'Antonin en ce moment, ce serait d'ailleurs : LÂCHER PRISE ? JAMAIS ! Antonin ne lâche rien... ni son parler bébé, ni ses multiples motifs de frustration, ni son caca (dans le pot...), ni son sens de la vue. Ce n'est pas facile d'avoir trois ans... Mais cela passera !)

J'ai donc enchainé sur la leçon en trois temps "lisse"/"rugueux" et si le Damoiseau est resté concentré jusqu'au bout, j'ai bien senti qu'il était un peu déçu que la séance débouche sur un exercice de vocabulaire, dont il ne raffole pas spécialement. Il a pu, au terme de la leçon, restituer l'adjectif "lisse", mais pas "rugueux". C'est difficile pour moi de savoir si c'est parce qu'il n'a pas réussir à retenir le mot (malgré d'évidents efforts, il répétait à mi-voix après moi lors du deuxième temps de la leçon !) ou s'il ne pouvait pas le produire pour des raisons plus souterraines (les situations de langage trop scolaires le rendent vite complètement mutique).

Bilan : à reprendre demain, donc, où je réaliserai l'exercice les yeux fermés (ce qui permettra à Antonin d'assiter à une deuxième présentation de chaque planchette, mine de rien...) et reprendrai la leçon de vocabulaire en prenant l'air le plus gourmand possible (je sais, c'est une rouerie...).

Et pour conclure, je tiens à dire que je suis très contente de lui avoir présenté ce matériel, dont je pressentais l'intérêt. Il ne l'a pas du tout avalé en trois secondes, et il m'a semblé que cette présentation correspondait bien ses capacités du moment. Par exemple, la présentation hachurée (je fais - c'est très court - puis tu fais, puis je fais, et vite, c'est à toi...) est tout à fait adaptée à mon petit impatient !!

J'espère simplement que le matériel aura gardé tout son attrait demain... Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai eu le sentiment tout à l'heure qu'Antonin était content d'en finir, peut-être aussi vaguement déçu, et en tout cas heureux de passer à ses chers blocs de cylindres ! Nous verrons... :-/

29 commentaires:

  1. Et bien voilà, c'est fait ! En tous cas, beau boulot, quelle réactivité ! La faculté que tu as de t'adapter et de proposer une nouvelle activité si "vite" est épatante !
    Quant à Antonin, il te fera peut-être la surprise demain de "sauter" sur ses planches lisses et rugueuses, parce que finalement il aura trouvé ça chouette, qui sait ?!

    RépondreSupprimer
  2. Oh, I hope so !!!

    Mais sinon, on n'en fera pas un drame non plus, pas vrai ?? ! ;-)

    Je te tiens au courant !

    RépondreSupprimer
  3. oh oui alors quelle réactivité! un post à peine "clos",une nouvelle activité mise en place...quel rythme!!!


    perso,je n en suis qu aux prémices de la découverte de la pédagogie montessorienne (c est pour dire mon niveau ;) )surtout que mon petit n en ai pas à la présentation du lisse/rugueux (il a l age à Louiselle)...cependant il me semble naturellement attiré par la découverte des matières et des activités sensorielles;il affectionne particulièrement un livre que j ai dégoté dans une braderie ("les chatons" dans la collection les tout-doux Usborne) qui propose diverses matières à toucher et à découvrir,dont du lisse et du rugueux (comme il le prend spontanément,je ne le freine pas en lui proposant de tremper ses petits doigts dans l eau...lol)

    ceci dit,je note cette présentation pour m en servir comme une étape pédagogique dans un avenir un peu lointain,quoique ,quand on a des petits l avenir lointain arrive vite!
    j ai cependant une question...j ai cliqué bien évidemment sur "ceci" et "cela"...dis moi,concernant le matériel que tu as présenté à Antonin:s agit il d une confection maison que tu as réalisée?comment? si non,est il possible de le faire soi même et est il indispensable que la partie lisse soit de bois verni ou est il possible de se servir d un autre support? ah ben,en fait,ça fait plusieurs questions....sorry

    en attendant,de lire le compte rendu de la nouvelle présentation à Antonin dont je suis certaine que tu ne manquera pas de nous donner des nouvelles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moui, alors concernant ma réactivité, je dois avouer que je projetais de faire cette présentation dans un avenir proche, disons que je me suis juste motivée ! ;-)

      Hé non, j'ai bêtement acheté les planches pourtant si faciles à fabriquer, par manque de temps total (trop de bricolages en cours en ce moment). De toute façon, je suis contente d'acquérir du matériel de pro quand je le peux (en bois avec une belle boite !) car cela me sera très utile dans ma classe.

      Pour cette séance, tu peux simplifier le matériel : tu n'auras besoin de confectionner que deux carrés un peu rigides (environ 15 X 15 cm), sur lesquels tu fixes deux médiums de ton choix, l'un rugueux et l'autre lisse. Et voilà ! ;-)

      Supprimer
    2. je n ai pas encore acquis de matériel "pro" montessori...(dans l immédiat,je propose plus du matériel de "récup",des objets de notre quotidien...serais-je plus une Reggio?)
      je songe à investir un peu dans du matériel, en privilégiant ce que je ne pourrais pas faire moi-même,par manque de temps ou de technique
      merci pour le "tuto" ,ainsi qu à Clotilde...ayant le matériel dans un coin de la grange,ces planchettes seront réalisées par maman

      Supprimer
  4. Moi aussi j'avais été un peu mitigée après cette présentation... (même si elle avait su redonner le vocabulaire)
    Mais le lendemain, je l'avais entendu dire à sa sœur "c'est LISSE ! c'est RUGEUX" !
    ;-)

    @oummy : moi j'ai fait avec du bois non verni... euh même une chute d'agglo fin qui traînait et on sent bien la différence lisse/rugeux (bon, c'est moins joli que le bois mais...)

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Pas de suite aujourd'hui, Clo !

      J'ai préparé le matériel sensoriel dans la chambre d'Antonin, mais quand je suis redescendue le chercher, il était plongé dans sa ferme. Nous avons donc fait une séance langage à la place (une super séance, il s'est donné à fond), avec, entre autres, toutes les activités dont je parlais ici :

      http://mercimontessori.blogspot.fr/2014/01/cartes-de-nomenclature-la-ferme.html

      Ça, c'est fait, je vais pouvoir passer à ma séance 2 sur ce sujet ! ;-)

      Bon, j'aurais aimé qu'il reprenne les planches dès aujourd'hui pour "battre le fer", mais nos temps de travail en tête à tête sont courts et j'aime bien m'appuyer sur son envie du moment s'il en a une... Je retente lundi, car ce ne sera pas possible avant... J'espère que ça ne sera pas trop loin ! :-)

      Supprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Hello ! Ici aussi à la première présentation elle avait l'air de dire : "Oui, lisse-rugueux, pas de quoi en faire un fromage ..." et puis quelques heures plus tard elle est revenue à ses planchettes et s'est appliquée seule à alterner les "liiiiisse, rugueeeeeux".

    Sinon pour mes fiches de présentations, j'imprime celles d'albummontessori.blogspot.fr et je surligne les "phrases à dire".
    Puis je les classe dans un classeur avec intercalaires selon les domaines et dans l'ordre des présentations.

    Personnellement, ce qui m'a le plus "pris le chou" quand je me suis lancée dans les activités Montessori, c'est de trouver les progressions par domaine ... Vieux réflexe d'instit' ?
    Et en fait, il me fallait regarder les fiches de présentation pour relever les pré-requis d'un matériel pour en extraire une progression !

    RépondreSupprimer
  8. C'est une bonne idée ce cahier... Tu comptes donc faire du Montessori dans ta classe, j'adore !

    Pour le sentiment mitigé d'Antonin à la fin de la séance, c'est peut-être lié à la sensation de saturation des terminaisons nerveuses que l'on ressent (pour ma part, je l'ai trouvé assez désagréable quand je me suis exercée sur ce matériel, mais il faut dire que je l'ai fait plusieurs fois de suite !!).

    RépondreSupprimer
  9. Quand t'écris "au propre", t'as vraiment une écriture de maîtresse :D
    Y'a des cours pour ça ?

    Ève

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas trop, non, enfin, moi je n'en ai pas reçus, mais j'ai été abonnée aux CE1/CE2, alors, tu t'y mets vite !! :-)

      Ceci dit, je n'ai pas une très belle écriture de maitresse (visible sur la deuxième photo, car sur la première, c'est un mix entre mon écriture et mon écriture de maitresse !)

      Mais j'ai des collègues qui écrivent BIENNNN ! Ouah !

      Supprimer
  10. Coucou,et bien la première présentation de la planchette a été un véritable flop la demoiselle s'est levee et est allée voir ailleurs :) pour marquer son désintérêt cela fait maintenant un moment il faudra que je renouvelle l'expérience...par lors de notre formation on nous conseille d'introduire le vocabulaire dans une seconde étape une fois que l'enfant a bien manipule les planches...je.fais également des fiches a partir de ce que j'apprends en formation et les regroupe dans petit classeur pour pouvoir regrouper ensemble vie sensorielle, vie pratique.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Maman chouette, il y a toujours des variantes d'une formation à l'autre, c'est pour cela que j'ai besoin de plusieurs brouillons pour faire la synthèse des versions que je connais et choisir le déroulé précis qui convient le mieux à Antonin. Ceci dit, quand le tour de Louiselle viendra, je ferai peut-être légèrement autrement ! (Et mes belles fiches seront à refaire...) :-)

      Supprimer
  11. J'adoore ton blog, j'aimerai pouvoir faire pour mon fils ce que tu fais pour tes enfants mais malheureusement avec un travail à temps plain c'est pas facile donc nos activités Montessori se font le week-end uniquement. J'ai proposer à mon fils de l'âge d'Antonin les plaquettes rugueuses il y a 15 jours et pour le coup il avait super bien accroché. depuis il touche tout ce qui est à sa porté dans la maison et nous décrit si c'est lisse ou rugueux.
    Quant papa est pas bien rasé il n'oubli pas de dire aujourd'hui papa est rugueux.
    Et pour une fois il m'a vraiment épaté car en une scénace il a intégré le vocabulaire en allemand et en français. (Je lui parle exclusivement en allemand et papa en français).
    En tout les cas je suis sûre que si c'est pas pour maintenant Antonin finira par s'intéresser à ces sensations. Et félicitation pour ton blog et ta réactivité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anfofi, et je dois dire que tu avais raison.

      Aujourd'hui dimanche, j'ai reproposé l'activité à Antonin et il l'a réalisé à deux moments distincts de la journée : dès la première fois, j'ai pu constater que le vocabulaire était acquis, mais il touchait les bandes n'importe comment. La seconde fois, c'était déjà beaucoup mieux, mais avec quand même une tendance à faire des allers et retours sans lever les doigts.

      Savoir faire le geste correctement est un pré-requis important pour aborder les lettres rugueuses : je savais bien que cette séance allait me donner des indicateurs !!

      Longue vie à ton blog tout neuf !! ;-)

      Supprimer
    2. Merci pour tes encouragements!!

      Finalement c'était sûrement la bonne activité mais il a eu besoins de digérer. Je te rassure ici le geste n'ai pas non plus acquis. Ca prendra le temps qu'il faudra mais ça viendra j'en suis sûre!!!

      Supprimer
    3. "il touchait les bandes n'importe comment. La seconde fois, c'était déjà beaucoup mieux, mais avec quand même une tendance à faire des allers et retours sans lever les doigts.

      Savoir faire le geste correctement est un pré-requis important pour aborder les lettres rugueuses "

      Quel serait le bon geste, je ne comprends pas ? Il faut rester sur le rugueux et lever le doigt pour passer au lisse ?
      Pour developper cela, et aussi éviter la reaction "Ouais bon, lisse et rugueux et alors WTF ?" ne pourrait-on pas imaginer un parcours (genre labyrinthe mais très simple) qu'ils faut suivre, soit que sur du rugueux dans un monde lisse, soit que lisse dans un monde rugueux ? (mais tout de la même couleur sinon c'est pas de jeu) (ou alors de couleur différente mais les yeux fermés, et quand on les ouvre on voit si on a bon : autocorrection) (ou alors le point d'arrivé est en creux)

      Pourquoi utilise-t-on des plaques et non par exemple des objets de la même forme, lisses ou rugueux (comme le papa pas rasé et le papa rasé ;o) ? A cause de ce geste qu'on veut développer ? Cela voudrait dire qu'on ne veut pas seulement enseigner le lisse et le rugueux mais AUSSI une certaine maniere de les appréhender A PLAT qui mène aux lettres et autres ?
      Ne pourrait-on pas différencier les deux apprentissages ?
      Merci !!!

      Supprimer
    4. Bonjour Eleonore !

      Pour toucher les bandes lisses et rugueuses, on isole les doigts scripteurs (pouce, index et majeur bien droits et collés, les autres doigts sont repliés). Un maximum d'exercices montessoriens en profitent pour isoler ces doigts, je n'ai pas besoin de vous expliquer pourquoi ! ;-)
      Le bon geste : de haut en bas, je caresse la bande, très lentement, avec les trois doigts concernés (enfin, dans les fait, ce sont surtout l'index et le majeur qui touchent, surtout chez l'adulte, car l'écart entre le pouce et l'index est très grand et le pouce dépasse des bandes !!!). Puis je lève la main, et je passe à la bande suivante.

      L'idée du parcours est excellente, ce serait un bon exercice d'application, pour changer du tri d'objets... Beaucoup de livres "à toucher" utilise d'ailleurs ce principe (circuit de course de voitures, orbite des planète autour du solei, etc.) et Antonin aime bien.

      Si on utilise des plaques dans un premier temps, c'est surtout pour que ce matériel soit disponible à n'importe quel moment souhaité par l'enfant (Je vous laisse imaginer le bazar, dans une classe, s'il fallait un Papa rasé et le même non rasé à chaque fois qu'un enfant voulait faire cet exercice de raffinement du sens tactile ! ) :-D

      Mais bien sûr, rien n'empêche de faire des exercices après, comme Antonin chez nous :
      http://mercimontessori.blogspot.fr/2014/01/lisse-et-rugueux-tri-dobjets.html

      J'espère avoir répondu à votre question ?

      Supprimer
  12. Bonjour, je viens souvent te lire et toujours avec grand grand plaisir! Je commente pour cet article car cela m'interpelle beaucoup! Lors de la première présentation au hibou (qui a eu 3 ans en janvier) il était aussi surexcité puis très déçu de voir qu'il n'y avais pas grand chose à faire (enfin c’est comme ça que j'ai ressenti sa réaction). Puis en fait il l'a repris plusieurs fois au fil des mois, plusieurs fois par semaine. Cela fait maintenant 4 mois que nous avons ce matériel (+ les tablettes rugueuses) et il les ressort encore et toujours. C'est souvent très rapide (1 à 3 minutes), mais il a vraiment besoin de refaire la planchette régulièrement.
    D'ailleurs il fait ça pour quasiment tout les nouveaux matériels: surexcitation et émerveillement, lassitude rapide puis progression discrète au fil des mois. Du coup j'ai appris à lacher prise. Je fais ma présentation et ensuite je le laisse gérer son apprentissage. Mais bon je n'ai aucune formation Montessori ou d'éducatrice donc je me trompe peut-être!
    Et je profite de mon commentaire pour rebondir sur les progressions. Dans les commentaires sur l'article avec les chiffres tu dis qu'il est dommage qu'un enfant manipule le matériel trop tôt. Mais comment fais-tu si le plus petit a accès au matériel? Mon plus jeune a (à 1 jour près!!) le même âge que Louiselle. Il est avec nous tous les matins dans nos séances "d'école" depuis ses 15 mois (c'est pas vraiment une volonté de ma part, j'aurai préféré qu'il s'intéresse moins à ce que nous faisons!) et du coup il fait la tour rose, les blocs cylindriques 1 et 2 ainsi que la planchette rugueuse. Il manipule correctement le matériel (et je dois dire qu'il fait un sacré effort pour la manutention des blocs cylindriques!), utilise bien ses trois doigts pour attraper les cylindres, etc... Le matériel est en libre-service tout le temps, je ne range rien, tout est à disposition sur des étagères. Du coup tu crois que je peux continuer comme ça? Crois-tu que la manipulation précoce lui sera préjudiciable? Je précise quand même que je ne le laisse pas utiliser le matériel qui n'est pas à sa portée (comme le cube du binome ou la boite des couleurs n°2). Mais bon voilà je m'interroge...
    En tout les cas encore merci pour tout ces partages si enrichissants et désolé pour le roman!
    Nadège

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant, ce matin Zélie (22 mois) a pris els blocs cylindriques et les a fait sans aucun souci, en prenant chaque petit bloc avec la pince, en prenant son temps et tout était juste. Idem avec la tour rose, elle vaut la faire ... pour le moment, je ne lui donne que 4 cubes pour gérer la frustration car je pense aussi qu'elle est trop petite. Bref, tout ça pour dire que c'est difficile , même très difficile de gérer le fait de voir le matériel sous leur yeux et de leur refuser sous prétexte qu'ils sont trop petits...J'en avais parlé un peu avec une personne formée en pédagogie Montessori qui m'avait dit de lui proposer et si on voyait que le plateau était détourné ou que ça devenait un peu "n'importe quoi", il fallait lui enlevé et lui dire que ce n'était pas encore le moment et lui reproposer plus tard. Du coup, je tente et j'observe ... ce matin Zélie a passé 20 mn sur le poiçon, chose exceptionnelle pour elle de rester aussi longtemps sur une activité et pourtant ça fait quelques jours que je lui disais "non, tu es encore un peu petite, c'est pour ta soeur!" Maman Chouette m'a dit dans un commentaire: apprenons à leur faire confiance!!!
      Par contre, j'ai beaucoup à apprendre d'Elsa sur le fait de laisser les enfants sur leur rythme. Ma grande délaisse souvent les activités en ce moment et j'ai du mal à lâcher prise ... et pourtant quand je lui propose (en l'invitant très fortement) ça ne donne rien en général!
      J'aimerai bien avoir ton avis aussi Elsa sur ta gestion du matériel avec les 2.
      Merci pour tous ces commentaires qui nous font avancer!

      Supprimer
    2. Bonjour les filles !

      Ici Louiselle n'a pas accès au matériel sensoriel, que j'installe dans la chambre d'Antonin à chaque séance.
      Nadège, pour ton fiston, s'il fait tout correctement et que tu le "sens"... pourquoi pas ?

      Supprimer
  13. rien à voir mais où as-tu acheter les blocs de cylindres ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu les miens dans cette boutique aussi. Très bons rapport qualité/prix pour ce matériel, je ne peux pas juger pour le reste.

      Supprimer
  14. merci je vais mettre ça sur la liste de kdo pour les enfants ;)

    RépondreSupprimer