vendredi 10 janvier 2014

EANI (Engin Agricole Non Identifié)


Je suis en train de préparer une petite séquence sur la ferme dont je sais qu'elle va beaucoup plaire ici ! J'espère qu'elle vous plaira aussi...

Mais il vous faudra un peu patienter, car pour le moment je suis bêtement bloquée. Imposible de trouver le nom de la petite remorque agricole dont vous pouvez voir la photo au début de cet article. Je vous assure, pourtant, que j'ai fait une recherche aussi sérieuse que systématique, et j'ai passé en revue toutes les charues, herses, semoirs possibles et imaginables, mais je n'ai pas trouvé. Pourtant, je sais que c'est un outil courant, ils en vendent dans un magasin de tracteurs à quelques centaines de mètres de chez moi !! Il faudrait peut-être que je brave ma timidité et aille demander au gentil vendeur comment s'appelle cet engin... Allez, si nul d'entre vous n'est capable de me renseigner, j'y vais ! Le ridicule ne tue pas, comme on dit...

(Edit de quelques minutes plus tard : C'est un ANDAINEUR ! Un grand merci à Linda, à Delphine et à Oummy !!!)


Mais si vous êtes à peu près aussi mal calé que moi en machinisme agricole, vous ne serez pas venus ici pour rien aujourd'hui : je vais vous vendre un peu la mèche concernant cette séquence ferme. Et si j'en ai le courage, je reviendrai ici mettre les liens vers les séances au fur et à mesure que je les présenterai sur ce blog. 

Ma séquence "ferme" comprendra :

- La découverte de nouvelles cartes de nomenclature, présentant le matériel de base et les batiments de la ferme. C'est pour les achever que j'ai besoin du nom du bidule ci-dessus...

- Un jeu d'imitation avec des "petits mondes" animaliers, très inspirés du principe des bacs sensoriels.


- Des exercices de langage et de logique, notamment par rapport au vocabulaire spatial, aux noms qu'on donne aux cris des animaux, aux noms des mâles et des femelles... Et pour Louiselle, un petit jeu de classification par familles.

- Des visites à la ferme. Bien sûr ! Nous avons l'intention d'y amener les enfants une fois par saison cette année, de façon à ce qu'ils suivent l'évolution des travaux et la croissance des plantes et des animaux.

- Des achats de produits fermiers et la confection de quelques recettes.

- La rédaction d'albums langage pour relater chacune de nos visites.

Voilà de quoi occuper 2014 ! ;-)

42 commentaires:

  1. gros sujet que la ferme, les enfants adorent ce monde en général
    ton engin non identifié est une PIROUETTE AGRICOLE si je ne m'abuse, un engin utilisé pour tourner le foin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à moins que ce ne soit une FANEUSE, les deux se ressemblent assez en fait et sont utilisés pour les foins...

      Supprimer
    2. MERCI LINDA !!

      Tu m'as apporté la piste qui me manquait ! De "pirouettes" en "faneuses" (ou "faneurs", appremment, on peut dire les deux, je suis tombée sur les "andaineurs". Alors, c'est drôle, mais j'avais déjà fait une recherche sur ce nom, sans tilter. Mon outil est un andaineur (parfois appelé pirouette, ou faneur/euse).
      YES !

      MERCI !!!

      (Et en plus, grâce à toi, à présent, je sais à quoi ça sert ! N'est-ce pas le plus important ?
      Ouf, j'ai eu peur un moment que ce ne soit un truc utilisé pour vaporiser des produits chimiques !! Retourner le foin, c'est tout de même plus sympathique...)

      :-D

      Supprimer
    3. tu as trouvé celui qu'il te faut, super! Tu vas pouvoir finir tes cartes de nomenclature ;)
      tout le plaisir est pour moi :D

      Supprimer
  2. tout cela donne l'eau ... aux idées!!!

    RépondreSupprimer
  3. Aucune idée du nom de l'engin mais hâte en tout cas de te lire prochainement sur la séquence Ferme.
    Anaïs

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Tout d'abord, meilleurs vœux et un grand merci pour ce blog très passionnant !
    Il me semble que cet engin est un andaineur (https://tice.agroparistech.fr/coursenligne/courses/SIAFEEAGRONOMIE9cea/document/machinisme/outils/oa-rec-andain.htm)
    Delphine

    RépondreSupprimer
  5. Merci Delphine !

    Je suis arrivée à la même conclusion au même moment !

    Merci d'avoir pris la peine de répondre et surtout, très bonne année à toi !! :-D

    RépondreSupprimer
  6. coucou

    très fidèle lectrice (mais jamais intervenante) j apporte ma modeste contribution à l évolution du projet "ferme"...
    il s agit effectivement d un andaineur ou d une andaineuse...permettant l andainage,c est à dire la mise en andain du foin ou de la paille (la mise en ligne du fourrage) pour en permettre le ramassage par une presse à fourrage

    au plaisir

    RépondreSupprimer
  7. ah ben l énigme a été résolue pendant que je postais apparemment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Oummy !!

      Tu dis n'être jamais intervenante... mais je t'ai déjà lue par ici, non ? :-D

      Supprimer
    2. Et j'ajoute que ta contribution est très précise concernant l'usage de cet instrument... Je parlerai de "l'andain" à Antonin... Et nous chercherons des images de presse à fourage ! Merci !

      Supprimer
    3. bonjour Elsa

      pour repondre à la question...non,je n avais jamais osé poster ici...je t ai juste envoyé un mail de remerciements et d encouragements pour la richesse de ce blog,pour ta générosité à partager tes expériences, tes outils et tes conseils, pour l inspiration que ça me procure au quotidien...et au final pour le bénéfice qu en tire mon petit d'homme dans son apprentissage,son accomplissement et son épanouissement

      vraiment pas de quoi pour ma bien maigre contribution et tant mieux si celà peut te servir à completer ta sequence

      bon courage et bonne continuation à toi et à tes petits trésors
      et surtout...MERCI POUR TOUT

      Supprimer
  8. bonjour :)

    J'arrive après la bataille ;)


    Je te conseille ce livre que tu connais sûrement :)

    http://www.delebecque-livres.net/spip.php?article20

    Ma fille de bientôt 30 mois adore :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Cerina !

      Effectivement, ce livre (et celui du même auteur sur les animaux sauvages) fait partie de notre bibliothèque familiale depuis bien longtemps. Comme toi, je le recommande vivement !

      Supprimer
  9. Haaa effectivement, mon 18 mois étant un fan inconditionnel des animaux de la ferme, ta séquence sur la ferme sera très appréciée!!
    Point de vue bouquins sur le sujet, je recommande chaudement celui-ci, absolument génial et rempli de petits rabats et autres manipulations fines http://www.amazon.fr/La-Ferme-Sophie-Amen/dp/2360280007 (trouvé à 3 euro en brocante, une super aubaine, un peu fragile pour 18 mois et donc papier-collanté dans tous les sens)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette référence, ce livre a l'air extra ! ;-)

      Supprimer
  10. je reviens avec une question, pour les véhicules de la ferme que tu sembles avoir, tu as une marque spécifique ou tu prends un peu de tout?
    merci

    Linda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Linda,

      Alors, non pas encore de marque spécifique (d'ailleurs si tu en as une à me recommander ?).

      À vrai dire, nous n'en sommes pas encore à collectionner les engins agricoles. Ceux que nous avons sont issus d'une ferme Norev qui a été offerte pour les 2 ans d'Antonin par ses grands-parents. Comme ce n'était pas adapté à un enfant aussi petit, nous ne l'avons montée que récemment. Ceci, je ne la recommande pas spécialement, c'est du 100% plastique, un peu petit et surtout très fragile... :-(

      Mais puisqu'elle est là, nous allons jouer avec ! :-D

      Supprimer
  11. Encore un beau projet, qui va nous promettre de bons moment de lecture...

    RépondreSupprimer
  12. Un très beau livre photo sur le sujet : l'agriculture racontée aux enfants
    On attend impatiemment d'en savoir plus sur le projet ferme !

    RépondreSupprimer
  13. Un thème que nous avons commencé a abordé avec Mlle L. et dont nous n'avons pas encore fait le tour ;) j'ai une ressource "chouchoute" sur le sujet "J'écoute les sons de la ferme" pour s'amuser a connaitre les differents cris des animaux...un véritable succès ici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette référence, mMman Chouette ! ;-)

      Supprimer
  14. Alors, un peu tard j'arrive!
    Dans le bocage, on appelle cet engin, une faneuse (pour faner quoi!), certaines retournent juste le foin pour le séchage, et d'autres le mettent déjà en rang pour le bottelage, voilu...
    Une belle activité "synonymes" en perspective! :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lucie,

      Moui, c'est bête, je viens d'imprimer mes cartes de nomenclature; et en fait je me demande si je n'aurai pas dû appeler cet outils "faneuse" et non "andaineuse"... C'est plus parlant, je trouve ?? Je donnerai les deux mots à Antonin, il choisira ! :-D

      Supprimer
    2. alors la "faneuse qui sèche" est une faneuse,"la faneuse qui met en tas" est un andaineur et celle qui fait les deux est une faneuse/andaineur

      ;)

      Supprimer
  15. coucou elsa

    j'ai voulu t'envoyer des choses sur ton mail.
    mais impossible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhâ, ben zut...

      Je ne vois pas, pour ma part, d'où peut venir le problème...

      J'ai bien reçu tes cartes de nomenclature, tout de même ! ;-)

      Supprimer
    2. Super si tu as reçu :)
      J'ai d'autres choses sur la ferme je vais tant renvoyer :)

      Supprimer
  16. Bonsoir,
    Je lis assidûment votre blog depuis plusieurs mois, je vous avais envoyé un mail a propos du sommeil de mon fils et je vous remercie de votre reponse.

    Quand vous parlez de sequence, comment vous vous organiser ? Vous des activités uniquement sur ce theme pendant un certain temps? Combien de temps faite vous vos sequences?

    Mon fils a 16 mois et il s'intéresse beaucoup aux animaux de la ferme. Je lui ai acheté le premier numero des animaux de la ferme des editions altaya. Habituellement je n'aime pas trop les jouets en plastique mais j'ai trouvé ceux la sympa. Par contre je pense que la collection complète doit reveir tres cher. Je suis donc a la recherche d'une ferme assez complete qui pourrai convenir a un enfant de son age.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ptityaya ! :-)

      Une "séquence", j'avoue, c'est un truc de prof ! :-)

      Il s'agit d'une unité d'apprentissage, que l'adulte organise en "séances" (en étapes progressives).

      Non, nous n'allons pas faire QUE ça pendant un temps donné, cela risquerait de lasser tout le monde !

      Par exemple, pour reprendre le début de cette séquence : je propose les cartes de nomenclature, nous les découvrons, nous cherchons les figurines d'animaux ou de matériel agricole que nous avons et qui correspondent aux images, et nous faisons des mises en paire. C'est une première séance.

      Un autre jour, les nefants vont découvrir un petit univers organisé avec tout cela pour jouer et réinvestir le vocabulaire de la séance 1. C'est la deuxième séance.

      Après avoir fait, concrètement, pataugé le cochon dans la boue, on peut proposer de peindre une silhouette de cochon avec de la boue. C'est une séance 3. Etc.

      Pas tout le même jour, et en faisant d'autres choses entre chaque séances. ;-)

      Une séquence, ça peut être trèèèès long (cf. ma séquence "couleurs" qui est loin d'être achevée et a été entamée il y a plus d'un an) ou très court, selon les objectifs visés.

      Faites-moi signe si vous trouvez une ferme complète à un prix abordable, cela m'intéresse aussi ! :-)

      J'espère que votre petit dort mieux ?

      À bientôt !

      Supprimer
  17. Ici pour la ferme je l'ai prise sur le boncoin une schleich avec des animaux. Je complète les animaux tout doucement .

    RépondreSupprimer
  18. Histoire de changer de thème de temps, j'ai inscrit toute la famille (et celle d'une copine) à ses voyages virtuels :
    http://samuserensemble.canalblog.com/archives/2013/08/24/27886963.html
    Épatant, comme idée !

    Il vient de ce blog-là :
    http://samuserensemble.canalblog.com/

    Je fais le tri et je "montessorise" ce qui me parait accessibles à mes filles (19 mois et 3 ans). Grand succès !
    (je précise qu'elles sont dans un environnement bilingue anglophone à la maison, mais que ce n'est pas un pré-requis)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Flûte, mon précédent message est partie trop vite !
      J'avais une petite question "végétarienne" : comment présenter le milieu de la ferme (donc de l'exploitation animale) à des enfants qui ne mangent pas de viande à la maison ?

      Mon aînée (3 ans aussi) me pose beaucoup de questions à ce sujet (à tous les sujets, en fait, la période du pourquoi est arrivée... quand elle a réussi à prononcer le mot...), dont "pourquoi y a des fermes ?" ou "Pourquoi y a des vaches, dans une ferme ?" et la suite logique "Pourquoi y a pas de cerf, dans une ferme ?"...
      "Hum, alors, parce c'est plus facile d'exploiter une vache qu'un cerf, ma fille..."
      "Les vaches jouent pas dans la forêt avec les cerfs, alors ?"
      "Non, les cerfs vivent dans la forêt, les vaches dans les prés ; même si elles étaient en liberté ces animaux ne joueraient probablement pas ensemble"

      2 jours plus tard :
      "C'est quoi, esploiter ?"
      "??!!! Exploiter ? Heu, hum... (je patauge).
      C'est utiliser quelque chose ou quelqu'un pour fournir un travail. J'exploite mon ordinateur pour faire du graphisme ; tu vois, là je suis en train de travailler pour le magasin de papa : je fais une étiquette et avec l'ordinateur ça va très vite pour en faire plein d'autres identiques".

      Silence concentré, j'attends la suite avec angoisse... bingo :

      "La vache, comment elle esploite la viande ? Avec le pis ?"
      "Non, le pis donne seulement du lait.
      Heu, hum... (je patauge, je patauge)
      La viande vient de ses muscles. Le fermier exploite la vache pour avoir son lait, et quand il n'y en a plus, pour sa viande."
      "Mais moi aussi, j'ai des muscles ! Le fermier va exploiter ma viande aussi ?!! Je veux pas aller dans une ferme !!!"
      "Ah mais non !!! On n'exploite pas la viande des humains, ma chérie ! Ça s'appelle du cannibalisme, c'est strictement interdit dans tous les pays (enfin, j'espère ?!!), ça ne t'arrivera jamais !!!"

      Bon, bon, bon...
      Comme on passe devant l'abattoir du village pour aller à l'école, vous sentez venir la question suivante, vous aussi ?!! Sachant qu'elle mange (et apprécie) la viande et le fromage en dehors de la maison, et que notre changement de régime est récent...
      Je patauge, je patauge, je patauge...

      Je crois que le thème de la ferme, on fera plus tard... ou pas...

      Supprimer
    2. Bonjour Oops !

      Question passionnante, effectivement, mais je doute de pouvoir t'aider : le seul "pourquoi" qu'Antonin ait proféré, c'était il y a un gros mois : "Pourquoi il neige ?" :-)
      J'ai cru que "c'était parti", mais non : depuis, plus rien ! ;-)

      En fait, je crois qu'il y a différents degrés de difficulté dans le problème que tu évoque :

      1. Dire à nos enfants que les hommes mangent des animaux. Bon, ce n'est pas le plus difficile. Il y a plein d'animaux qui mangent des animaux, cela n'est pas, en soi, choquant.

      2. Oui, mais pour manger ces animaux, il faut qu'ils soient morts. Nous ne croquons pas, comme les autres grands prédateurs, nos proie encore palpitantes. Aïe. La mort. La vie, la mort, les animaux meurrent, et nous aussi, donc, et toi aussi, mon petit, donc. Ça se corse.

      3. En fait, ces animaux, nous les tuons (détailler comment me parait complètement contre-indiqué). C'est le thème du meurtre, cette fois que l'on aborde. Quelqu'un peut ôter la vie à un autre être, de sang froid, sans avoir faim là maintenant. Et même élever un animal (le faire naitre) en vue de le tuer.

      Un enchainement d'idées cauchemardesque, j'aimerai bien avoir des témoignages de parents qui ont réussi à expliquer tout ceci à leurs enfants sans les traumatiser à vie ??

      (Je me doute que ma réponse est loin de t'avoir remonté le moral... Désolée !!)

      :-D

      Supprimer
    3. Pas de témoignage ? Bon, dommage...
      Si je peux me permettre d'ajouter un point à ton analyse très pertinente, de la part de ma grande miss :

      4. "Le Loup, il va me manger ?" > les animaux aussi peuvent éventuellement manger des humains, version "proie palpitante"...
      On n'est pas sorti des cauchemars, n'est-ce pas ?!!

      Réponse mi-figue mi-raisin de ma part (je ne l'ai clairement pas convaincue) :
      "Non, le loup ne te mangera pas, parce qu'on n'ira pas sur son territoire !
      Ni sur celui des ours, ni des lions, ni des requins, ni des crocodiles, etc.
      En revanche, on est sur le territoire des moustiques : tu te souviens, l'été dernier ? Ils se sont régalés sur tes mollets !" (oui, c'est une basse tentative de déviation, à défaut de changement total de sujet...)
      Je n'étais pas très inspirée, flûte...

      Du coup, je lui ai montré tes cartes sur l'ordinateur, pour voir... Grand moment d'observation, interrompue par sa sœur... La suite au prochain épisode !

      Réflexion faite, c'est avec le point 3 que je suis le plus à l'aise, parce que je ne consomme pas de viande ni de produits laitiers, justement pour ne pas participer à cet holocauste. En revanche, mes filles en consomment, elles feront leurs propres choix. Comme dit ma grande : "Oui mais moi, je aime la viande et le yarout. Alors je peux en manger chez la nounou, hein maman ?" - "Tu fais comme tu veux, ma chérie !".
      On verra bien où sa réflexion la mènera...

      J'ai quand même commandé ça :
      http://www.amazon.fr/Marlaguette-Marie-Colmont/dp/2081601087
      Si quelqu'un à d'autres idées de support, je prends !

      Supprimer
    4. Bonjour,

      Quand je trouve un sujet délicat à aborder avec les enfants, je m'en tiens aux faits et évite tout jugement ou affect. C'est une façon de ne pas transmettre mon point de vue et de respecter leur libre pensée. Au final, je suis souvent surprise par le point de vue qu'ils adoptent, souvent très loin de ce que j'avais imaginé et qui me faisait souci.

      Dans ce cas précis, pourquoi ne pas présenter les faits simplement en disant que certains animaux sont herbivores, d'autres carnivores, omnivores etc...faire des chaînes alimentaires, le cycle de l'azote ou du carbone (en hyper simplifié), et progressivement demander à l'enfant de placer l'homme dans tout ça.

      Personnellement je trouve ça magnifique que tous les êtres de la création soient liés. Qu'un peu de la vache passe dans le lait, et qu'en buvant le lait notre corps va utiliser ces nutriments et qu'un peu de la vache va se retrouver dans ma main ou au bout de mon nez.

      Eviter les affects, c'est dire "le loup mange le lapin car le loup est carnivore et les lapins font partie de son alimentation" et éviter "le loup est méchant, il mange des lapins". Le loup n'est pas méchant, il mange juste des lapins, c'est comme ça.

      Pour le point 4, pourquoi ne pas dire la vérité ? Les loups peuvent manger des enfants. Autrefois, ils en mangeaient car il y avait beaucoup de loups dans les forêts et les enfants devaient parfois aller seuls en forêt sans adulte pour les protéger. Aujourd'hui, il n'y a plus de loups et tu ne vas pas seule en forêt, alors il n'y a aucun risque que tu te fasses manger par un loup.

      Supprimer
    5. Je suis totalement dans le même état d'esprit, même si dans les faits, ce n'est pas toujours simple, et que je patauge (mais pourquoi les "pourquoi" arrivent systématiquement quand je suis occupée/fatiguée/stressée par autre chose... ?!!)
      J'ai commencé à expliquer la chaîne alimentaire il y a quelques temps (en novembre, je crois) avant de remiser à plus tard : un peu comme la pieuvre d'Antonin qui se retrouve dans l'herbe et le dauphin qui nage dans les nuages, il y a un grand mélange entre les contes / histoires et la réalité, qui met un flou total dans mes présentations... Ce qui, au final, génère plus d'angoisses qu'autre chose. Et elle n'accroche pas tellement.
      Bon, à 3 ans, elle a le temps avant de passer un DEUG de biologie ! :)

      Idem pour le point 4 : je lui avais dit qu'il y a trèèèèès longtemps (bien avant ses grands-parents), il y avait des loups dans les forêts et que les voyageurs évitaient de les traverser de nuit... résultat, quelques cauchemars ! En effet, elle a du mal à se représenter une époque où elle-même n'existait pas, où je ne connaissais pas son père, etc... Bref, il y a très longtemps, c'était "quand j'avais 2 ans ?"
      Je trouve cette période vraiment compliquée : entre un vrai début de réflexion mâture, et le plongeon total dans le monde de l'imaginaire. Tout est imbriqué dans son esprit, la frontière entre le réel et l'irréel est complètement poreuse.
      De même, notre dernière baignade en mer date de l'automne, et pourtant ce sont les requins qui l'ont réveillée les nuits dernières... Viennent-ils sur terre ou va-t-elle en mer dans ses rêves ? Aucune idée !

      Il y a peut-être aussi une difficulté accrue pour les enfants qui parlent tôt : les mots étant le support de la pensée, ils ont des raisonnements qui vont au-delà de ce que leur maturité émotionnelle peut gérer.

      C'est pour ça que je vais tenter par le biais d'une histoire, pour voir...
      Mais les livres aussi contiennent des pièges (que je n'évite pas avec Marlaguette, d'ailleurs...) : combien d'illustrations montrant des hommes à tête de lapin / des lapins "humanisés" ? Non mais des lapins qui parlent, franchement, quelle idée ?!! C'est "mignon", certes... mais complètement perturbant !
      Je n'achète jamais ce type de livre, mais mes filles en reçoivent par ailleurs.

      Supprimer
    6. Toutes ces réflexions sont très intéressantes. Peut-être que face à ces peurs venues du monde imaginaire des moyens de se protéger peuvent également se trouver dans l'imaginaire ? (par exemple : "si cette nuit les requins viennent te faire peur, tu peux te transformer en sirène et jouer avec eux et s'ils ne veulent pas jouer, tu peux les laisser et aller jouer avec les dauphins").

      Effectivement à 3 ans, elle a le temps pour le DEUG de bio :)
      Et c'est magnifique un enfant réceptif au merveilleux.

      Supprimer
    7. Bonne idée, le coup de la sirène ! Je lui avais dit de faire appel à la pieuvre et à son jet d'encre, mais elle n'a pas rebondi ; trop concret, peut-être. A la prochaine occasion, je la transforme en sirène ! :)
      J'entre très facilement dans l'imaginaire par le jeu, mais je n'y pense pas assez à d'autres moments.

      Ceci dit, pour le loup, nous... éternuons pour le faire fuir ! :)
      Je ne vous raconte pas comment on est arrivé à cette solution, je suis même pas sûre de pouvoir retranscrire notre échange. Ou nous sortons les casseroles pour un concerto de batterie de cuisine. Très efficace également !

      Malgré quelques échanges un peu laborieux de mon côté, je me régale de suivre les chemins de sa réflexion. Avec la cadette (19 mois) qui n'en perd pas une miette, et qui commence à "discuter" avec nous, ça promet...

      Supprimer
  19. Questionnement de oops très intéressant!
    J'avoue être rapidement dépourvu de réponse simple à ce genre d'interrogations. N'étant pas dans l'enseignement, les techniques pour rebondir me font défauts.
    @ Elsa : bravo pour ces partages riches d'inspirations! Je suis accro

    RépondreSupprimer