mercredi 6 novembre 2013

Le matériel, ça sert à quoi ?

Proposition du jour

Pour Maria Montessori, le développement de l'intelligence se fait par le geste. Il est naturel, dans cette optique, que le matériel concret tienne une place centrale dans sa pédagogie. Lorsque j'ai découvert la pensée de Maria Montessori, ce matériel fut vraiment une révélation pour moi : bien sûr, il est attrayant et hautement progressif et rigoureux. Mais surtout, il a - tout simplement - le mérite d'exister, et de permettre à l'enfant de manipuler longuement quelle que soit la notion travaillée.

Depuis peu, je me passionne aussi pour la pédagogie Reggio, et ne suis pas surprise d'y retrouver ce rôle nodal du matériel. Cette fois, pas de progression spécifique comme on peut en trouver chez Maria Montessori. Et d'ailleurs, la notion de "matériel" pourrait, dans le langage Reggio, être élargie à celle de "matériaux". Mais finalement, l'idée centrale (et géniale) est la même :  le matériel joue un rôle primordial dans le processus d'apprentissage. Esthétique, de haute qualité, c'est avant tout un stimulus qui incite l'enfant à la manipulation. Laquelle manipulation suscite et renforce la concentration et l'attention soutenue.

Pierres semi-précieuses, grand miroir et ramequins de verre

Depuis la naissance de mes enfants, j'ai eu des centaines d'occasions de les observer manipuler du "matériel" - j'entends par là une catégorie très large d'objets soigneusement choisis pour rendre l'enfant actif et développer la coordination cerveau/oeil/main/corps. La plupart des jouets, sous réserve qu'ils ne se limitent pas à un amas de plastique aux couleurs criardes bourré de piles, sont des "matériaux" ainsi entendus. Très souvent, même s'il s'agissait parfois de temps très courts, j'ai constaté chez mes bébés un état de concentration très particulier, qu'il aurait été impossible d'atteindre sans la médiation de l'objet manipulé ou observé. Je ne sais pas trop comment le décrire... Comme un équilibre très délicat entre le défi d'un objectif encore légèrement inaccessible et des compétences réelles, certes neuves, mais solides. Je pense que cet état, que j'appelle "concentration" à défaut d'un autre mot, est le grand objectif de l'éducation que je veux donner à mes enfants. Je sens que cette capacité est la base de tout le reste : le bonheur, la créativité, l'efficacité, l'endurance, l'imagination, l'estime de soi, la résistance au stress...

D'après une idée prise ICI

Contrairement à la pédagogie Montessori, la pédagogie Reggio ne préconise pas une suite de matériel spécifique. Elle se contente de dire que le rôle de l'éducateur est de choisir les matériaux qu'il va proposer aux enfants de manière à ce que ces objets stimulent les capacités cérébrales et suscite une attention concentrée. Par voie de conséquence, l'éducateur doit être sûr que les matériaux qu'il propose soient attractifs : c'est parce qu'il plait que le matériel met l'enfant au travail. Et c'est à travers ce travail que sa capacité d'attention se muscle.


Je l'ai déjà écrit ailleurs : le jeu idéal n'a pas de fin. Cela est vrai aussi du bon matériel pédagogique, qui fascine les bébés autant que les adultes. Et chacun a quelque chose à apprendre de lui. Si vous avez investi dans du matériel Montessori pour vos enfants ou vos élèves, vous vous êtes bien évidemment entraîné à le manipuler pour paufiner vos démonstrations. Je parie que vous n'avez pas trouvé faciles la "salade cylindrique" ou la manipulation des "tables à bandes" ? Un BON matériel a quelque chose à nous enseigner quel que soit notre âge...

Le matériel pédagogique idéal n'a pas de fin. Entendez par là qu'il permet de multiples approches, et donc "parle" à des enfants ayant des intérêts aussi divers que personnels. Un bon matériel engage sur le long terme et n'est pas accompli en moins de deux. "Le long terme" est un concept clef en pédagogie. Sans lui, pas de concentration véritable.


Bien sûr : je sais bien que des voix s'élèveront pour dire que le matériel dont je parle - et celui avec lequel j'illustre cet article - sont des "articles créatifs", rien de plus, et non des instruments d'apprentissage. Je n'en suis pas persuadée, mais mettons que vous ayez raison : allez jeter un oeil ICI. Il est désormais prouvé que la pratique artistique sous-tend les mêmes connexions cognitives que ceux mis en branle par le mécanisme de l'attention. Les connexions entre les différentes régions du cerveau les plus impliquées lorsqu'un sujet se concentre, sont aussi celles qui sont le plus influencées par la pratique artistique. Toute activité qui génère la concentration renforce la capacité d'apprendre au niveau cérébral.

Et cela - renforcer la capacité d'apprendre -, c'est LA raison pour laquelle il faut proposer des matériaux aux enfants.


Le matériel est le fondement de la science, des mathématiques, et de toute démarche nécessitant des connexions cérébrales, de la perception du rapport logique cause/effets, de la compréhension et la recherche d'objectifs clairs - pour le dire en un mot : de la pensée. D'ailleurs, le matériel est à entendre en sens large : il inclut les sytèmes symboliques et les cognitions intangibles, tels que les sons, les gestes, et les symboles qui les représentent : les notes de musiques, les icones des panneaux urbains, les lettres sont des matériaux. Ce sont des outils que nous utilisons pour penser. Le matériel pédagogique n'est pas fait d'un autre bois, et n'a pour objectif que de soutenir la construction d'une attention concentrée.

J'espère ne pas vous avoir ennuyés avec cette digression quelque peu technique. Elle correspondait chez moi à un besoin véritable ! 

Aux prochains jours pour des sujets plus légers et plein d'idées d'activités ! ;-)

21 commentaires:

  1. Ton billet est très intéressant :)

    RépondreSupprimer
  2. Quelles sont tes références pour la pédagogie Regio ?

    RépondreSupprimer
  3. En ce moment :

    Bringing Reggio Emilia Home, Louise Boyd Cadwell.

    The hundred langages of children, Carolyn Edwards

    Visible Learners, Melissa Rivard

    Infants and toddlers at work, Ann Lewin-Benham

    The Language of art, Ann Pelo

    ... de front, oui. Quand je découvre quelque chose de nouveau, j'ai besoin de le construire au son de plusieurs cloches ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci. Une liste actualisée de tes lectures sur la pédagogie Montessori serait aussi la bienvenue ;-)

      Comment trouves-tu le temps de lire tout cela ! tu arrives à les avoir en démat ces bouquins ?

      bis et merci encore

      Supprimer
    2. Euh, alors je dois avouer, lc : je n'avance à rien !! ;-D
      Je dispose d'un quart d'heure le soir pour lire avant de m'écrouler de sommeil, le temps de lire une page ou deux, pas plus. L'avantage, c'est que je rumine ma lecture de la veille tout au long de la journée du lendemain, ça me fait du profit... et ça fait du chemin dans ma tête.

      Pour Montessori, j'ai à peu près lu tout ce que je voulais lire à présent. Je me concentre maintenant sur d'autres courants pendant quelques mois. ;-)

      Je n'oublie pas que je te dois un mail !

      Bisous chez toi ! ;-)

      Supprimer
    3. Pour celles qui ont facebook, un groupe Regio : https://www.facebook.com/groups/352910808157575/

      Supprimer
    4. J''ajoute ce lien d'un blog en français ...Elsa, tu piques notre curiosité, j'ose demander un petit article explicatif sur la pédagogie Reggio ?

      http://www.lasemainemontessori.com/reggio-2/#.Uoe0DMQ2as0

      Supprimer
    5. Coucou Clairette ! ;-)

      Et bien , l'article de la Semaine Montessori me parait assez complet... Subsiste-t-il des zones d'ombres que tu voudrais que je traite ? Je suis incapable de concision et ne peux écrire un article sur "la pédagogie Reggio", c'est trop vaste !

      Ici, je parlais du matériel... Si un autre aspect particulier t'intéresse, dis-le moi, je verrai si cela m'inspire ! :-D

      Supprimer
  4. Mais on aime tes digressions techniques Elsa...

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup cet article... Quel bonheur de voir des enfants épanouis et concentrés ! et les effets de miroir aussi, je trouve cela vraiment beau.
    Je pense que les adultes aussi devraient s'y mettre (aux activités manuelles, toucher, créer, imaginer), car vraiment, je pense que la concentration sera l'enjeu du siècle prochain. Le monde du travail est maintenant organisé en fonction de la réponse immédiate (insoutenable à mon sens).

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ce bel article, très esthétique...
    La concentration dans une activité quelle qu'elle soit, c'est l'instant présent... ;-)
    Je pense comme toi que c'est bénéfique, et que c'est "la base de tout le reste: le bonheur, la créativité, l'efficacité, l'endurance, l'imagination, l'estime de soi, la résistance au stress...", et quand on s'éparpille dans sa tête, ça permet d'éviter bien des ruminations mentales... !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai remarqué chez moi qu'en me concentrant sur une activité où j'avais les mains occupées, ça m'aidait à mettre en ordre les idées dans mon cerveau et même à développer une certaine créativité
      C'est super interessant de s'en rendre compte car ça m'aide dans des situations où j'ai l'impression de ne plus avancer. Je sais qu'il faut que je passe à un autre mode de pensée et d'activité

      Supprimer
    2. hi!hi! pour moi, rien de tel que le jardinage, la musique et la création de mandala!! ;-)

      Supprimer
  7. Laisse-toi aller à tes besoins véritables :D
    C'est toujours un plaisir de te lire.

    Eve

    RépondreSupprimer
  8. Je partage aussi cette approche de l'éducation. Tu vas au bout de tes idées et de tes expériences, c'est formidable. Je te lis depuis quelques semaines, et c'est un régal ;) ! Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, je te suis depuis deux mois et j'avoue que je ne laisse pas passer une journée sans ouvrir ton blog qui est une mine d'idées pour les activités avec mon fils de 22 mois. Je m'intéresse a la pédagogie Montessori depuis un an et je vais regarder un peu ce qu'est la méthode reggio.. Je voulais également te demander si tu peux l'indiquer des sites pour l'achat de matériel, j'ai par exemple du mal a trouver des pichets pour le transvasement dans les magasins autour de chez moi. Merci par avance et un grand merci pour tout tes articles!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Clairmat !

      Et non, je ne donnerai pas de tuyau concernant des ites de vente, car ce serait une trop grande responsabilité ! :-D
      La plupart du temps, le matériel n'est pas parfait et assez cher, alors...

      Pour les pichets, j'ai fini par trouver des "crémiers" à 4 euros pièce dans un "Nouvelles Galerie"...

      Bonne chance ! ;-)

      Supprimer
  10. Complètement d'accord! Tes digressions me conviennent tout à fait à l'heure de ma "pause gommette"!
    Pour ce qui est du matériel, je cherche de plus en plus ce genre de petites choses qui plairont à tous (à la gommette, au CE2 et à nous adultes!) et j'en trouve, loin des enseignes de jouets!
    En ce moment, le "jouet" qui marche ce sont des petits bâtonnets de glace colorés (2 euros rayons loisir créatif d'un truc-bazard-stor)...
    Je ne connais pas la méthode reggio (et je suis loin de connaîre la méthode Montessori !) mais ça me semble fort intéressant et peut être plus proche de ma façon de faire.
    Je vais visiter le lien que tu donnes, merci!

    RépondreSupprimer
  11. Cet article est génial! Merci! Idem que pour Clairmat, pas un jour ne passe sans que je ne lise votre blog, c'est pour moi une vraie source d'inspiration, et les lectures y sont agréables qui plus es!!
    L'activité proposée est vraiment top, j'aimerai la proposer à mon fils de 19 mois, est-il possible de connaitre les sites ou vous avez acheté votre matériel? Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Amandine !

      Le "matériel" pour cette activité se compose de :
      1. Un grand miroir (celui de notre salle de bain...)
      2. Des ramequins en verre ayant contenus de bons petits entremets du commerce et soigneusement collectionnés (on n'achète pas ce genre de desserts couramment, il faut dire...)
      3. Un sachet de 75 pierres semi-précieuses acheté pour 4 euros dans un magasin spécialisé à Grenoble (un magasin de cailloux ! Antonin et Louiselle ne savaient plus où donner de la tếte !), mais je crois qu'il y a exactement les mêmes chez amazon :

      http://www.amazon.fr/gp/product/B002FP91MG/ref=oh_details_o02_s00_i00?ie=UTF8&psc=1

      Bonne soirée et MERCI pour le chaleureux retour ! ;-)

      Supprimer