vendredi 15 novembre 2013

La nature au jardin


Ceux qui me suivent savent que nous sommes les heureux propriétaires, depuis le printemps dernier d'un jardin magnifique... Enfin, magnifique, disons plutôt "plein de promesses". Mais il ne tient qu'à nous qu'il le devienne, magnifique ! ;-)

Depuis plusieurs mois, donc, nous décortiquons les livres et les sites de jardinage, en essayant d'intégrer la multitude d'informations et d'apprendre les bons gestes. Pas facile pour les ex-citadins que nous sommes... Mais nous sommes assez motivés, et tout à fait conscients qu'au début nous ferons des "bêtises", qui seront en réalité, autant de "leçons"... Il n'y a pas que les enfants qui apprennent tous les jours, n'est-ce pas ?

Mais j'ai vite rencontré un problème au cours de mes lectures. Les "calendriers de travaux" que l'on trouve sur Internet ou dans les livres sont destinés  à obtenir des jardins au cordeau, aseptisés, propres sur eux, propres, propres... si propres qu'ils n'ont à mon sens, plus grand chose de vivant. Les gestes de première nécessité (taille des arbres fruitiers ou récoltes) sont souvent mélangés à d'autres dont le caractère impératif me semble douteux... Déterrer les bulbes pour les abriter en hiver et les replanter au printemps ? Les bulbes de mon jardin ont passé plusieurs hivers en place et n'ont pas l'air d'en avoir souffert, malgré le climat rigoureux. Couper les stolons des fraisiers ? Mais si je veux qu'ils se reproduisent, moi ? Tondre la pelouse toutes les semaines en été ? Ramasser systématiquement toutes les feuilles mortes en automne ? Couper les fleurs au fur et à mesure qu'elles fanent ?

Mon jardin idéal, sans être une jungle impénétrable, est un jardin sauvage. Une sauvagerie organisée, dans laquelle se côtoient tous les maillons de la chaine alimentaire. Mais j'étais bien embêtée pour savoir par où commencer pour "organiser" mon petit paradis chaotique.

La spécialiste hors catégorie en écologie qu'est ma Maman m'a fait découvrir ce livre : "La nature au jardin, Guide écologique", Éditions Artémis. C'est un beau et gros livre de  220 pages et quelques, qui vaut quand même ses 25 euros. Ouch. Mais si vous ne saviez pas quoi demander pour vous pour Noël...


Alors, maintenant, je sais. Je sais comment nous allons, au fil des saisons, aménager notre jardin pour qu'il soit un refuge pour les animaux du coin, et un exemple de biodiversité. Je sais construire un abri pour les insectes, un nichoir pour les passereaux, une rocaille-refuge pour les lézards ou aménager un parterre fleuri de plantes locales pour les papillons. Je visualise mieux les gestes essentiels pour entretenir les haies ou la pelouse. Je connais les meilleures plantes pour attirer, abriter et nourir tout ce qui court, vole ou rampe. Y'a plus qu'à !

Je ne précise pas ce que le jardin de mes rêves peut faire pour l'éducation de mes enfants... C'est limpide, n'est-ce pas ? :-D

13 commentaires:

  1. tu pourrais nous faire des photos de ton jardin :)
    Ici aussi jardin qui vie comme il veut :) on tond juste la pelouse :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Cerina...

      Euh, pour le moment, mon jardin n'est pas très beau, mais les photos viendront un jour, j'espère !! :-D

      Supprimer
  2. Bon nous avec 50 m² de jardin terrasse comprise on n'a pas autant de latitude que vous, mais ce tout petit carré d'herbe est pourtant essentiel! Allez! TOus au jardin! et merci pour la référence du livre un jour qui sait ça pourra m'être utile! (et une bonne idée de Kdo de Noel moi qui ne sais jamais quoi demander!)

    RépondreSupprimer
  3. Juste au passage!
    Laisser les stolons épuisera ton fraisier, et donc, tes fraises seront moins nombreuses, plus petites (en gros le stolon pompe l'énergie...), tout dépend si tu veux faire beaucoup de confiture, ou si tu veux juste glaner avec les enfants... tu peux l'expérimenter ;-),
    Pour les bulbes, on peut laisser en terre les bulbes à floraison printanière , les bulbes à floraison estivales (bégonias, canna, arum, dahlias, arum ...) sont plus délicats, leur résistance dépendra de l'hiver (un petit paillage peut les aider! et c'est rigolo à faire avec les enfants!),
    La pelouse, et les feuilles mortes (qui peuvent pailler tes bulbes!), c'est un choix personnel, mais pas d'obligation pour ceux qui aiment le champêtre! Juste attention, au bout d'un moment, les feuilles étoufferont l'herbe!
    Les fleurs fanées, c'est un peu comme les stolons, ça prend de l'énergie, si tu les coupes, ta plante refleurira davantage... (récupères les graines et sème, donne, plante avec tes élèves!...)

    Voilà, c'était juste histoire de te dire, si tu as besoin de conseils jardinage tranquille, ch'ui là!!
    Des bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lucie !

      Bon, il y aussi le facteur "temps" et celui de mon ignorance (si tu savais le temps que j'ai mis à comprendre ce qu'était un stolon... et je ne suis pas sûre d'avoir bien saisi !).

      Donc, le mieux, c'est que tu me fasses un pitit cours pratique à l'occasion !!... When ever you want, tu le sais ! :-D

      Mais je n'hésiterai pas à te demander, c'est vrai, je n'y avais pas songé ! Merci !

      (Ah, ben pour commencer : tu sais tailler les fruitiers, toi ? Les poiriers, les pommiers et les figuiers par exemple ? Et quels serait ta liste de travaux INDISENSABLES au jardin en novembre, voilà une bonne question, aussi !!) :-D

      Supprimer
  4. Je te conseille un petit mot clef pour tes recherches : permaculture.
    Il me semble que ça ressemble beaucoup à ce que tu souhaites pour ton jardin ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Clairette, effectivement, c'est fort intéressant, la permaculture...

      Supprimer
  5. Oui, la permaculture, j'pense aussi que c'est pour toi!

    Pour les arbres fruitiers, dans le bocage normand (référence pour les pommiers et les poiriers! ;-)), on est plutôt cool avec eux (on enlève les branches mortes ou malades, on aère un peu le centre, on peut enlever les fruits qui sont restés à pourrir dans l'arbre).
    De mes souvenirs, plus on les taille, plus ils font du bois, donc mollo!!

    Voici un lien qui pourrait te plaire, c'est un peu long, mais c'est clair: http://prise2terre.wordpress.com/2012/02/01/de-lair-pour-nos-vieux-fruitiers/#more-456

    On en reparlera!
    Sinon, en Novembre, tu peux :
    -tailler certaines fleurs fanées (selon l'espèce)
    -te faire un petit compost de feuilles de saison,
    -si tu veux faire un potager au printemps, tu peux préparer le terrain (le ramollir un peu) et y mettre un petit lit de matière organique ( si tu as déjà un compost de commencé, un vieux tas de feuilles fera l'affaire!...)
    - et, "A la Ste Catherine, tout bois prend racine."

    RépondreSupprimer
  6. Ah merci pour ces conseils jardinage!! Je vais faire construire l'année prochaine et je n'ai jamais eu de jardin donc tous ces conseils tombent à pic!!! Si c'est possible pourras tu nous donner l'évolution de ton jardin de temps en temps?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y compte, Clairmat... À partir du printemps, peut-être ? :-D

      Supprimer
  7. Je confirme le 25 novembre c'est le bon moment pour planter les arbres et aussi pour tailler un noyer lorsque les feuilles sont tombées.

    RépondreSupprimer
  8. Est-ce que ce livre est adapté aussi pour un "jardin de ville" (pas très grand quoi ;-) ... 170m² dit mon mari) ?
    Je cherche qqch pour nous guider....
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait Clotilde !

      Il y a même un chapitre sur la simple terrasse... ;-)

      Supprimer