lundi 28 octobre 2013

Apprendre à découper #2

(Le premier opus était ICI)


En s'exerçant à couper de la pâte à modeler, votre enfant a compris comment ouvrir et fermer les ciseaux. Après cette première phase de manipulation, son geste est sans doute encore imparfait ; peut-être même a-t-il encore besoin de s'aider de ses deux mains pour ouvrir les lames, mais le principe est appréhendé. Afin de relancer son intérêt et de l'aider à affiner son geste, vous pouvez à présent lui proposer de couper du fil.

Choisissez soigneusement votre matériel. Vérifiez bien en amont que la paire de ciseaux choisie coupe efficacement le fil de coton, de laine, la petite ficelle ou le fil dentaire que vous réservez à cet exercice !

Il suffit ensuite de préparer un petit plateau très simple : une pelote, une paire de ciseaux et un petit récipient destiné à recueillir les chutes de fil coupées. Expliquez à votre enfant que ces petits morceaux seront utilisés dans un collage, cela donnera plus de sens à l'activité.

Pour cet exercice, l'enfant a besoin de votre aide ; asseyez-vous bien face à lui, sur une petite chaise ou sur le sol, et tirez un segment de ficelle, que vous tendez bien devant lui, ni trop haut, ni trop bas. Il ne lui reste plus qu'à couper le fil en son milieu, à récupérer le fragment entre le pouce et l'index et à la ranger dans le bol. À moins qu'il ne manifeste le désir de couper et re-couper ce morceau en tout petits bouts d'abord ! ;-)

Plus tard, pour que l'enfant s'exerce seul, on peut scotcher de longs segments de ficelle sur un mur, ou nouer des boucles autour de dossiers de chaises.

Couper du fil permet à l'enfant d'acquérir petit à petit la nécessité de tenir les lames perpendiculairement au plan à couper, et lui apprendra à placer correctement le matériau  dans l'articulation des machoires.

À suivre ! ;-)

5 commentaires:

  1. Bonjour,
    J'ai testé la semaine dernière avec une petite fille de 3 ans le découpage du raffia, c'est un peu plus rigide que de la laine donc elle a pu le faire seul, et effectivement elle a découpé et redécoupé pour obtenir des tout petits bouts dans sa coupelle ! J'en profite pour vous féliciter pour votre blog, il est une source d'inspiration quotidienne ou presque (la fréquence de vos publications étant impressionnante, mais toujours de qualité). En bref, merci à vous !
    Flore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhô, du rafia ! La bonne idée ! ;-)

      Merci Nounouflore !

      Supprimer
  2. Ma puce a adoré (et adore encore) couper des fils. À présent, ce qu'elle adore encore plus, c'est de couper des bandes de 'ruban adhésif' (je ne sais pas comment vous appelez ça en France ;) de couleur avec les ciseaux (décolle un bout - coupe ; décolle un bout - coupe, etc, etc. Ça peut durer bien longtemps! Elle aime bien se servir de ses bandes découpées pour les enrouler ensuite autour d'un bâton. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ma fille raffole également du masking tape. Elle en colle un morceau sur le bord de la table du salon, tire, coupe et colle en toute autonomie. Enrouler les bandes obtenues autour d'un bâton est une bonne idée. Ma fille les colle sur une carte forte. En effet, cela peu durer longtemps ...
      Le raphia, la ficelle et la laine bien épaisse ont également ses faveurs.

      Supprimer
  3. Mon petit aventurier de tout juste 2 ans se passionne pour le découpage (il faut dire qu'il a les doigts très musclés, ça aide !). Il a appris en deux scéances à ouvrir et fermer les ciseaux (je verbalise chaque action) et peut maintenant lorsque je lui tends de fines bandes de papier les découper en petit bouts ; j'ai prévu de lui faire découper de la ficelle en fabriquant un petit support en carton , sur lequel l'enfant place tout seul un morceau de ficelle, puis le coupe d'un coup de ciseaux. J'ai prévu du rafia et de la ficelle de cuisine.

    RépondreSupprimer