mardi 27 août 2013

Apprendre à découper #1

(Antonin a 32 mois)

Voilà un petit moment qu'Antonin manifeste de l'intérêt pour les ciseaux : la manière dont ils s'ouvrent et se ferment, le miracle incompréhensible par lequel ils coupent le papier... et le soin jaloux des adultes à les maintenir hors de sa portée ! Cela fait déjà plusieurs mois que je me dis qu'il est temps de lui apprendre à s'en servir...

Le choix de l'outil :

... Mais nous avons très vite rencontré un problème inextricable : les doigts du Damoiseau n'étaient pas assez musclés pour pouvoir ouvrir des ciseaux enfant classiques. J'ai donc commencé par proposer à Antonin une batterie de petits jeux visant à muscler les doigts... Il les a  tous refusé. C'est logique : les exercices pour muscler les doigts ne sont pas rigolos quand on n'a pas les doigts musclés. Et pour se muscler les doigts, et bien, il faut pratiquer des petits jeux spécifiques qui ne sont rigolos que quand on a les doigts musclés. Bon.

J'ai proposé plusieurs types de ciseaux à Antonin : des comme ceci et des comme cela. Les premiers étaient trop "durs", les seconds ne s'adressaient qu'à des enfants sachant déjà découper (et ressemblaient plus à des jouets qu'à du matériel de bureau, mais passons). Malgré mon envie de proposer à Antonin de VRAIS outils dès le début, j'ai commencé à loucher du côté des ciseaux présentant une aide au niveau de la pression à exercer, et je suis tombée sur ce bijou :

Source de l'image

Bon, il n'en ont peut-être pas le look, mais ce sont de VRAIS ciseaux. Qui coupent. Qui font Schlak Schlak à chaque fois qu'on les referme (j'adore ce bruit !). Les oeillets sont parfaits pour apprendre à positionner ses doigts et à actionner les ferrements sans bobo. Qualité irréprochable, c'est du matos de pro. Et franchement, on en oublie complètement cette petite membrane qui relie les deux poignées et assiste l'enfant dans la pression à exercer. Non ? :-D

J'ai proposé l'objet à Antonin. Il a tout de suite su l'actionner. Et, cerise sur le gâteau, les doits étaient bien placés.

La mise en corps :

Ce tâtonnement a eu au moins l'avantage de me faire prendre conscience que la difficulté principale résidait bel et bien dans le geste d'ouvrir les lames et de les fermer. Avant de commencer la séquence pour de bon, je suis donc partie en quête d'une petite comptine pour apprendre à découper. Je n'en ai pas trouvé (si vous avez ça dans vos trésors, je suis preneuse !). J'en ai donc bidouillée une et la voici :

Ouvre et ferme, ouvre et ferme
(Sur "ouvre", les mains sont écartées, paumes ouvertes, de chaque côté de la tête
Sur "ferme", on joint les paumes devant son visage)
Comme un petit bec, bec, bec !
(Les deux mains, paumes contre paumes, imitent un bec qui s'ouvre et se ferme)

Ouvre et ferme, ouvre et ferme
(Sur "ouvre", les mains sont écartée, paumes ouvertes, de chaque côté de la tête
Sur "ferme", on joint les paumes devant son visage)
Comme un crocodile !
 (Les deux mains, paumes contre paumes, mais les doigts légèrement crochus, imitent une machoire qui s'ouvre et se ferme ;
et on prend une GROSSE voix !)

Nous avons chanté cette comptine en boucle pendant une semaine ! Antonin a vraiment accroché ! Et un jour, j'ai ressorti la paire de ciseaux, et j'ai mimé la comptine avec les lames qui s'ouvraient et se fermaient en suivant les paroles. Idéal pour capter l'attention d'un bambin sur le mouvement à obtenir.

Le temps était venu d'un premier plateau, simplissime :



Il s'agit pour l'enfant d'explorer le geste, de le répéter. L'adulte vérifie que les doigts sont bien positionnés, et que le mouvement est assez vigoureux pour trancher quelque chose. C'est normalement le temps de quelques minutes, mais elles sont importantes, ne zappez pas cette étape !

C'est parti ! ;-)

Cette fois, on peut y aller : couper de souples boudins de pâte à modeler en morceaux est un début motivant, qui permet d'expérimenter le mécanisme sans se heurter à la difficulté de la résistance de la matière.


En amont, préparez un large plateau, que vous placerez sur une table basse. Posez dessus la paire de ciseaux (à droite si votre enfant est droitier, à gauche s'il est gaucher) et quelques boudins de pâte à modeler en regard (que vous pouvez mettre sur un plateau plus petit, mais ça n'a rien d'obligatoire).


Invitez l'enfant à s'asseoir à votre gauche s'il est droitier (et à votre droite s'il est gaucher) : prenez les ciseaux de votre main dominante en positionnant lentement vos doigts ; marquez un temps d'arrêt. Prenez ensuite un serpent de pâte de l'autre main, et coupez-le en petits tronçons. Puis invitez l'enfant à faire de même.


Cette séance se repète sur plusieurs jours (disons, une semaine), et très vite, l'enfant peut participer à la confection des serpents : laissez-le couper (avec ses ciseaux !) une boule en petits morceaux qu'il roulera ensuite sous sa paume.


À suivre !

27 commentaires:

  1. ils sont très chouettes ces ciseaux je retiens pour PetitF si besoin! Quant à ta pate à modeler j'adore ce joli jaune :-)
    Tiens tu sais que PetitF arrive à faire des petits rouleaux? J'en reviens pas!
    Bref, en tout cas bravo pour la persévérance de la maman qui n'a pas cédé à la facilité et bravo à Antonin pour ces jolis morceaux de boudins!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Clo ! ;-)

      Bravo à PetitF !! Je ne suis pas du tout étonnée, il modèle avec beaucoup d'habileté et de sérieux !

      Ici, Louiselle est à fond aussi ! Elle fait le geste de rouler la pâte entre ses paumes, mais ne parvient pas modeler de beaux rouleaux... Mais c'est tout de même incroyable ce qu'elle accroche, je n'en reviens pas !!

      As-tu réessayer de faire de la pâte à modeler ? Je ne suis qu'à moitié contente de ma deuxième tentative, je crois que je n'ai pas mis assez de crème de tartre, alors je vais essayer d'en refaire très vite, finalement !

      Bisous chez toi !

      Supprimer
  2. Bonjour :)

    Ou as tu trouve ce ciseaux stp :) merci

    Une jolie comptine ;)

    Et encore un super post :)

    Cerina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Cerina !

      Je réponds à ta question un peu plus bas... ;-)

      Désolée pour ma non-réactivité totale, je viens seulement d'ouvrir ma boite mail !

      Je suis contente si ce post t'inspire ! ;-)

      Supprimer
  3. Coucou,
    J'avais déjà vu des ciseaux de ce type et ton billet me conforte dans le choix de cet objet pour commencer...!
    Par contre, je n'avais pas du tout conscience du travail préliminaire à faire...! un grand merci!

    Un nouveau monde de découverte vient de s'ouvrir pour Antonin... quel plaisir cela doit être pour lui...!

    (Tiens au fait c'est ta pâte à modeler maison...?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Stéphanie, c'est ma pâte à modeler à modeler maison dont je suis si fière ! ;-)

      Oui, la mise en corps est primordiale pour moi : c'est par le corps (les mains, mais pas seulement) que le petit enfant apprend, c'est pour moi une évidence. Dès qu'on demande à l'enfant une nouvelle "performance", il faut essayer de le préparer en lui faisant faire les gestes en très grand, puis en plus petit. Par exemple, avant d'apprendre à tracer un "l" (je prends un exemple au hasard), on place une corde par terre en forme de "l" et on marche dessus ("grande" mise en corps). Puis on passe à la lettre rugueuse ("petite" mise en corps). Ce n'est qu'ensuite qu'on s'exerce avec un crayon.

      ;-)

      Supprimer
    2. Un petit détour/retour par ici...!
      Charline a commencé la découverte du ciseau, j'ai essayé de suivre ta progression mais nous n'avons pas été aussi performantes l'une et l'autre ! (un gros manque de préparation et de "professionnalisme" de ma part je pense...!)
      Mais bon toujours est-il qu'elle utilise de plus en plus les ciseaux (elle est présentement en train de découper pdt que je t'écris) et affine et corrige petit à petit son geste...
      J'ai aussi ENFIN trouvé un ciseau qui me convienne...!
      J'avais investi dans celui que tu proposes mais il n'avait pas reporté un franc succès ici, certainement parce que je l'ai proposé un peu trop tôt et puis Charline n'a pas finalement éprouvé de difficulté "physique" particulière pour ouvrir et fermer le ciseau (et à vrai le blocage du ciseau la plus contrariée qu'autre chose!)
      Du coup, j'ai cherché un ciseau adapté et il en existe vraiment beaucoup...! mais j'avais remarqué que le mécanisme "d'ouverture" était plus ou moins souple...! et je me doutais qu'un mécanisme un peu "dur" poserait pb...
      j'en ai donc finalement trouvé un qui s'ouvre et se ferme (plus!) "facilement" c'est celui-ci : http://www.amazon.fr/Apli-CISEAUX-SCOLAIRES-ROUGE-13CM/dp/B00C6ZIV9O/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=undefined&sr=8-2&keywords=ciseau+apli
      Elle l'utilise vraiment facilement et le fait qu'elle ait pu couper même si la position de ses doigts et de sa main n'étaient pas "idéales" au départ, cela lui a permis de ne pas se décourager et avec la pratique la position et le mouvement se corrigent petit à petit... :-D
      Bon par contre il coupe vraiment bien... et pas que le papier...! un bout de sa chemise en a fait les frais... oooops!!!! (acte volontaire...!)

      Supprimer
    3. :-/
      Oups, la chemise...

      Merci pour le tuyau, je saurais me souvenir de cette marque quand il faudra racheter des ciseaux par ici ! :-)

      Supprimer
  4. Trop mimi la comptine inventée !!! Je vais la tester à la rentrée dans ma classe ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, Sophie, ça me fait bien plaisir !! Tu me diras s'ils ont aimé ?
      :-D

      Supprimer
    2. Alors toute la semaine dernière, j'ai testé ta petite comptine en classe et mes PS en ont RAFOLÉ !!!!!!
      Petit bémol, pour la dernière phrase ("comme un crocodile"), j'ai changé la gestuelle. Ce sont le pouce et l'index uniquement qui s'ouvrent et se ferment. Je trouve que ce mouvement les aide plus pour ouvrir et fermer les ciseaux (avec une seule main !). Car figure toi que certains élèves se servaient de leur 2 mains pour ouvrir et fermer les ciseaux. Comme quoi, ils absorbent vraiment nos gestes !!!!
      Mon loulou personnel (de deuzans) n'a pas eu besoin de comptine pour savoir découper : il absorbe les faits et gestes de ses ainés à la maison et a appris visiblement tout seul à découper en les observant longuement (et en chapardant leurs ciseaux pour s'entrainer ...)

      Supprimer
  5. J'ai exactement les mêmes pour Arthur ! Mais il ne les prend pas du tout correctement... Comme il voulait coupé du papier comme moi, je lui ai préparé des bandes fines et nous l'avons fait tous les deux : je tenais la bande et l'aidait à couper. Bien difficile ! J'ai récupéré des ciseaux pour pâte à modeler pour lui faire découper des boudins mais pour l'instant, la prochaine étape sera l'apprentissage de ta comptine ! Merci
    Alice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Alice M !
      Quelle est la position des doigts de ton fils, exactement ?

      Tiens-moi au courant si tu as le temps, peut-être qu'effectivement la mise en corps par la comptine peut l'aider à avoir une vue plus large du geste à obtenir et peut-être lui faire rectifier sa position.

      Supprimer
  6. J'ai vu ceci sur pinterest et j'ai pensé à Antonin et ses petits doigts : peut-être des activités avec des pinces à linge?
    http://pinterest.com/pin/42010208997439357/
    J'en ai cherché d'autres, cette activité de matching de couleurs a l'air chouette http://pinterest.com/pin/12314598950928953/
    Ou celle-ci avec des minis vêtements : http://pinterest.com/pin/573646071257224046/ aussi avec matching de couleurs...
    Fab

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Fab !

      L'activité "pince à linge" est un incontournable de nos étagères de travail depuis longtemps :

      http://mercimontessori.blogspot.fr/2013/02/pinces-linge.html

      (Oui, il faudrait que je prenne le temps un jour de vous parler de nos étagères de travail et de ses "incontournables" !!)

      C'est si important pour moi que je m'efforce de varier ces exercices pour ne pas qu'Antonin se lasse, mais les pinces à linge, avec Antonin, ça donne plutôt ça :

      (Je transcris :)

      "Ah, des pinces. Ah, Maman, tu veux que je mette la pince de la bonne couleur sur le carton correspondant. Super. J'adore. Tiens, je te passe les pinces une à une et TU les fixes sur le carton..."

      :-D

      Je ne désespère pas ! Et je te remercie très sincèrement de partager ces très jolis articles !
      Le premier est encore hors de portée d'Antonin, mais je crois que je vais tenter les deux seconds...
      Le deuxième, je l'avais proposé, mais pas en aussi "grand" ni en aussi joli... Ça peut marcher... Et j'ai justement des nuanciers à la pelle...

      Merci ! :-)

      Supprimer
  7. Sympa la comptine ! Ici les ciseaux doivent "ouvrir grand la bouche pour manger le papier". Effectivement, c'est plus dur d'ouvrir que de fermer. Maintenant elle me découpe tout ;-)

    (je dois être un peu fatiguée, je ne comprends pas le système de "l'ouverture assistée... c'est un ressort ? il faudrait que je les voie en vrai !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Clothilde !

      Alors, je vais ESSAYER d'expliquer grosso modo le fonctionnement (la techno et moi, ça fait deux...).

      Comme tu le dis si bien, c'est plus difficile d'ouvrir les ciseaux que de les fermer. En fait, ces ciseaux, quand ils sont "au repos" sont ouverts. La petite membrane souple qui relie les deux oeillets maintiennent les deux branches enrouvertes (mais sans gêner la fermeture pour autant). Donc, il s'agit d'une aide à l'ouverture : quand l'enfant a pressé pour serrer les machoires, elles se rouvrent souplement dès que l'enfant relâche la pression.

      Il y a aussi une aide à la fermeture : les oeillet sont très larges et permettent à l'enfant d'insérer, dans l'un le pouce (normal), dans l'autre LES 4 DOIGTS. Plus de doigts = Plus de force.

      Cependant les deux oeillets sont symétriques, car les ciseaux peuvent être utilisés aussi par des gauchers.

      (J'espère m'en être sortie de mes explications...)
      :-D

      Supprimer
  8. Ou trouver les ciseaux ?
    J'ai cherche mais rien trouve :(

    Merci

    Cerina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://www.amazon.fr/Fiskars-Fabrication-FSK93907097-premiers-ciseaux/dp/B0002TMXAY/ref=sr_1_6?ie=UTF8&qid=1378119460&sr=8-6&keywords=premiers+ciseaux

      ;-)

      Supprimer
  9. Pour te remercier de tout ce que tu partages, j'ai décidé de t'envoyer en photos tout ce que tes posts ont apporté chez moi ...
    Pour le découpage, ça a commencé avec des ciseaux Kidicut et des boudins de pâte à modeler.
    Me voyant souvent découper, ma fille voulait des ciseaux "de grands".
    Ce post est arrivé la même semaine !
    Je me suis procuré des ciseaux avec système de ressors (maped ici). Présentation d'un plateau à la demoiselle avec bandes de canson et petit bol, un petit réajustement "Les ciseaux se mettent devant ton ventre." (et non pas parallèles à elle-même) et voici le résultat :
    http://youtu.be/THXtPV50gvQ
    Depuis, elle m'a découpé des bols et des bols de petits morceaux qu'on a appris à coller !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai oublié de préciser que lorsque je couds, elle me demande très souvent du fil à découper...
      Je n'aurais pas pensé à l'ajouter à une progression découpage, mais elle y a pensé toute seule !

      Supprimer
  10. j'ai découvert votre blog (et la pédagogie reggio par la même occasion, mais rien à voir avec ce message) il y a quelques jours.

    mon plus jeune fils (2ans 1/2) adorent les ciseaux. jusqu'à maintenant il à rarement eu l'occasion de s'en servir car c'était toujours trop compliqué pour lui. j'ai donc tenté de lui faire couper de la pâte à modeler ce midi et il adore ! comme votre fils, il a besoin des deux mains pour ouvrir les ciseaux mais mis à part ce detail il se débrouille très bien, je l'ai rarement vu aussi impliqué, ramassant chaque petit morceau de pâte à modelé débordant du plateau. même le grand (4ans1/2) bien plus agile avec des ciseaux c'est pris au jeu.

    j'ai vu das un autre article que vous aviez des jeux pour muscler les doigts. pourriez vous m'en dire un peu plus s'il vous plait

    merci pour ces idées, je file voir le reste du blog je sens que je vais y trouver de nombreuses idées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouïe, je m'aperçois que ce commentaire du 19 décembre était complètement passé à la trappe... :-(

      Ailes de Coton, je ne sais pas si vous lirez un jour ma réponse, mais oui, il existe un TAS de jeux pour muscler les petits doigts ! :-)

      Les tangles, les fruits de dînette à découper, les labyrinthes (à aimants par exemple), les jeux de laçage, les poupées qui proposent un tas de système d'attaches différentes, les spring a ling, les perles, les jeux à visser/dévisser, les jeux avec des pinces... et même, tout simplement, la pâte à modeler ! :-)

      Plein d'idées faciles à mettre à place ici :
      http://www.ac-grenoble.fr/ien.g1/IMG/pdf/Ateliers_type_Montessori.pdf

      Supprimer
  11. Bonjour,

    Je découvre ta progression sur le découpage qui est comme tout le reste super !
    J'ai une question sur la position des doigts pour tenir convenablement les ciseaux : comment et où l'index doit-il être placé ? Nous ne sommes pas tombés d'accord avec mon conjoint sur le sujet ! Nous ne tenons pas les ciseaux de la même façon... :-o
    J'ai survolé les commentaires rapidement mais je n'ai pas vu de réponses je crois à cette interrogation. ;-)
    Merci et A+,
    Flangelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a deux positions, il se peut donc fort que vous ayez tous les deux raison ! :-)

      http://ergo.scolaire.free.fr/ciseau_menu.htm

      Supprimer
    2. Merci beaucoup !
      Flangelle

      Supprimer
  12. Merci pour cet article qui m'a beaucoup intéressée, j'en ai profité pour le mettre en lien sur mon blog : http://baleinesouscaillou.eklablog.com/minutie-decoupage-a114906646
    bonne continuation !

    RépondreSupprimer