mardi 23 juillet 2013

Premier jeu cognitif

(Je fais "remonter" cet article dûment complété... Désolée pour le délai auprès de tous ceux qui attendaient la suite !)

"Chausson"

Voici une petite activité de type Montessori pour les tout-petits (à partir de 6 mois !). Elle permet au bébé d'apprendre à comprendre et à répondre à des consignes simples, tout en développant la concentration et la capacité à résoudre un problème ; elle renforce la compréhension du lien cause-effet et fait travailler la coordination main-oeil.

Premier round :

Trouvez un objet du quotidien que votre bébé connait. Pour moi, j'ai choisi un chausson, un de ces chaussons trop petits que Louiselle (13 mois) ne met plus guère : c'est un objet qu'elle connait si bien qu'elle sait le nommer ; elle sait aussi qu'il y en a toujours deux et quand elle en voit un, elle cherche l'autre ! Quand elle les a tous les deux en main, elle s'exerce longuement (en vain, hélas...) à les glisser sur ses petits pieds ! :-D

J'ai attaché un morceau de ficelle au chausson et ai posé le tout dans un petit bol en bois. Devant Louiselle, j'ai sorti le chausson du bol et l'ai placé devant elle. Je me suis assise à ses côtés et j'ai très lentement attrapé l'extrémité de la ficelle et tiré le chausson vers moi. Puis j'ai attrapé le chausson, l'ai examiné sous toutes les coutures, en mimant une curiosité intense et joyeuse. Après avoir reposé le chausson devant nous, j'ai orienté la ficelle vers Louiselle et lui ai demandé, lentement et de manière bien articulée : « Tu veux tirer sur la ficelle pour prendre le chausson ? ».

Je m'attendais à ce que les premières fois, Louiselle se rue sur le chausson sans se soucier de la ficelle. Mais pas du tout. Peut-être parce qu'elle est déjà un "grand" bébé, elle n'a pas manqué de s'intéresser à mon petit manège et de m'imiter dès le début. Lorsque je l'invite à faire l'activité, elle regarde le chausson d'un air avide, puis la ficelle, longuement. Elle change alors légèrement de position, s'installe bien stable sur ses genoux et, très lentement, tend les doigts vers la ficelle, la saisit et la tire. Et lorsque le chausson arrive contre son genou, elle le brandit en l'air en même temps que ses deux poings en clamant "CHAUSSON !!" !!

Deuxième round :

J'ai ensuite recommencé en éloignant le chausson de façon à ce que la ficelle ne soit plus à sa portée : il lui faut cette fois se déplacer pour l'attraper et, par contre, les choses ont été un peu plus difficiles... La Damoiselle avait tendance cette fois à oublier la ficelle et à attraper le chausson tout de suite... Nous en sommes restées donc là un bon moment. Mais pendant ce temps, on s'amusait bien, et la Damoiselle commencait à réclamer "Chausson !" en louchant vers le haut de notre étagère... ;-)

Nous avons fait ce petit jeu tous les jours pendant une grosse semaine. Et plusieurs fois par jour. Bien sûr, cela ne durait que quelques minutes, et je stoppais tout dès que Louiselle se lassait (soit environ au bout de 5 à 6 fois). Je rangeais alors sous ses yeux le petit chausson dans son bol que je remisais jusqu'à la fois suivante.

Troisième round :

Lorsque l'activité est bien intégrée, je décide de la complexifier un peu. J'ai remplacé également la ficelle par un joli ruban vert, plus attractif et plus facile à saisir.

"Chausson", "ballon"

Il s'agit cette fois d'augmenter le nombre d'objets : sur un plateau, je dispose deux objets (notre chausson, donc, et un ballon), tous deux prolongés d'un ruban identique. Il est important que la couleur ou la longueur du ruban ne diffère pas d'un objet à l'autre, dans la mesure où il n'est qu'un moyen pour s'emparer de l'objet, et que le bébé doit porter son attention sur les caractériqtiques de l'objet demandé sans être distrait par cet "outil".

La procédure est la même : je sors du plateau les deux objets, je les dispose devant nous. J'attrape tout doucement le ruban du chausson, le tire à moi, le cueille, l'examine avec gourmandise, puis le désigne à ma fille en disant : "Chausson". Je repose l'objet à sa place et fais de même avec le suivant : "Ballon". Puis je lui demande de tirer sur la ficelle pour attraper le chausson. Puis de faire de même pour attraper le ballon. Puis je change l'ordre : le ballon, puis le chausson.

Si Louiselle se trompe et tire sur le ruban du ballon alors que je lui demande le chausson, je me garde de dire "Non" et lui répète simplement le nom de l'objet qu'elle a dans les mains ("Ballon !"). Lorsqu'elle l'a bien manipulé, je le repose devant elle, et lui demande à nouveau l'objet qu'elle vient de prendre et que je viens de nommer (en l'occurrence, le ballon). J'ai remarqué que lorsque j'introduisais un nouvel objet, il s'ensuivait une phase d'engouement, durant laquelle la Damoiselle ne voulait prendre que lui ! ;-)

On range tout aux premiers signes de lassitude ou d'excitation.

Quatrième round :

"Flacon", "chaussure", "chausson", "ballon"

Ce jeu se décline à l'infini : si le bébé accroche, on peut augmenter le nombre d'objets jusqu'à quatre. Puis proposer des objets qui lui sont moins familiers, de façon à accroitre son vocabulaire et sa connaissance du monde. Selon l'âge de l'enfant, on peut décider de lui proposer de jouer avec des objets analogues mais de couleurs différentes, ou encore, choisir des objets dont les noms ont des sonorités très proches...

C'est un jeu qui parait bien simple, quand on en lit le déroulé ! Mais si votre bébé accroche, vous verrez comme c'est jouissif de constater qu'il traite l'information que vous lui donnez pour suivre les instructions !

N.B. J'ai photographié les objets sur notre table pour de bêtes raisons d'éclairage. En réalité, ils sont disposés sur le tapis devant Louiselle. ;-)

12 commentaires:

  1. Super ! Je teste demain, mais je ne sais pas encore avec quoi car ses chaussures sont à sa portée (d'ailleurs elle vient me les apporter quand elle veut aller se promener, pas bête ^^).

    Petite anecdote, tout à l'heure au magasin de chaussures je dis (et signe) à Violette "tu as vu toutes les chaussures ?" et là elle regarde ses chaussures d'un air circonspect l'air de dire "bin oui j'ai mes chaussures, de quoi elle parle ?" C'était trop drôle ^^.

    Bref je vais chercher un truc pour le faire demain !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est trop mignon ! ;-)

      Elle n'est pas en retard, dis donc ! :-D

      Est-ce Violette signe toujours ? Ici, c'est la stagnation totale, Louiselle préfère s'évertuer à essayer de prononcer un mot ("lumière", qui donne "nounou", par exemple) plutôt que de faire le signe (qu'elle comprend pourtant)... C'est drôle, hein. On ne peut pas dire qu'elle soit partisane du moindre effort !! ;-)

      Bon, dis-moi si ce petit jeu plait à ta fille, je publie la suite dès que nous en sommes là (mais tu auras peut-être deviné en quoi elle consiste...) ;-)

      Supprimer
  2. Aaaahh, pas encore pris le temps d'aller acheter de la ficelle, par contre j'ai trouvé, je vais prendre un marqueur, elle en est super fan pour le moment. Par contre je n'arrive pas encore à imaginer la scène avec autant de calme que ce que je me fais comme film chez toi, la demoiselle est du genre impatiente.

    Ici au niveau des signes c'est nous qui stagnons... Elle maîtrise et utilise "lumière", "chat", "chien", "encore", un mélange de "ouvrir, fermer, livre" parce que les signes se ressemblent, le "petit bonhomme" (son papa fait un petit bonhomme qui se promène sur la table avec ses doigts), "au revoir", "bisou envoyé pour dire au revoir", "musique". Nous on parvient à utiliser en plus "maman", "changer la couche", "manger" et on n'arrive pas à se mettre à en apprendre d'autres pour le moment ... Par contre elle comprend plein de trucs c'est juste... impressionnant ! L'autre jour c'était très drôle je parlais avec mon conjoint d'un personnage de Games of Throne "le Limier", il ne comprend pas, je répète "le Limier" et je vois Violette qui signe "lumière" ;)

    Pour le moment je pense à toi tous les après-midi et à ton "entre 13h et 15h, il le sait c'est la sieste il n'est pas obligé de dormir et peut rester tranquillement dans sa chambre..." Surtout quand je vois Violette fatiguée qui ne me lâche pas d'une semelle pendant 2h avant de s'endormir pour la sieste, tu as commencé à lui apprendre à quel âge, comment ça à marché ? (endormissement fort difficile pour le moment, mais on vient de me parler d'une piste concernant un aspect fort énervé pour l'endormissement au moment des nouvelles acquisitions motrices...) Si tu veux réponds-moi par mail quand tu as le temps ;) (bairiotfanny@gmail.com)

    Et non je n'ai pas deviné en quoi consiste la suite, je t'admire beaucoup pour la structure que tu parviens à donner à ces activités, j'ai l'impression d'être brouillon (et peur que Violette commence à s'ennuyer...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Fanny !
      Et ben dis-donc, pour des parents qui stagnent, vous en maitrisez beaucoup, des signes !! ;-)

      Je suis désolée que l'endormissement soit difficile pour Violette... Je n'ai hélàs pas de bons conseils à te donner...

      Elle s'est toujours endormie seule. Dès la maternité. Je me souviens qu'en rentrant à la maison après l'accouchement, je la couchais dans son couffin à 21h30 et elle s'endormait illico. Je devais lutter pour ne pas rester à son chevet pour regarder dormir mon beau bébé, mais j'avais eu tellement de déboires avec Antonin... je ne voulais pas qu'elle devienne accro à moi ! ;-)

      Aujourd'hui, en toute honneteté, il lui arrive de râler avant de dormir... Hier on a dû aller lui refaire un câlin parce qu'elle pleurait. Mais dans l'ensemble, c'est plutôt royal...

      Quant au fait de donner une structure à mes activités, je me dis souvent que c'est une impression que donne le fait que je couche tout cela par écrit...
      Et non, Violette ne me fait pas l'effet d'un bébé qui s'ennuie... ;-)

      Elle apprend plein plein de choses, et puis, connais-tu la position de Maria Montessori sur l'ennui ? Elle dit que c'est excellent ! ;-)

      Supprimer
  3. Pas grand succès ici, le pot tombe quand on tire la ficelle, ça vient un peu "casser" l'activité. Je réessayerai plus lentement dans quelques jours...

    Par contre premier ballon d'Hélium, avec une ficelle, ça m'y a fait penser :)

    RépondreSupprimer
  4. fanny, quel pot ??

    Si je comprends bien :

    Tu sors le marqueur du bol/pot/plateau ou ce que tu veux, lentement, devant ta fille et tu le poses devant elle pour qu'elle le saisisse ! Aucun pot ne doit tomber ici, c'est juste pour ranger et donc circonscrire l'activité...

    Je n'ai pas été assez claire dans cet article !! :-D

    RépondreSupprimer
  5. Ahhhh j'ai compris ! Bin oui moi j'ai cru que le but était que l'objet sorte du pot en étant tiré par la ficelle. Mais tu as été claire, c'est moi qui ai lu trop vite, tu as bien dit "je sors le chausson du pot" mais moi j'ai cru que tu le faisais en tirant sur la ficelle...

    Bref, je réessaye dans quelques jours, correctement cette fois ;)

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Elsa,
    j'ai tenté l'expérience ce matin, avec Gabrielle, bientôt 10 mois (dans 6 jours ;-)).
    Comme Louiselle, elle a immédiatement compris qu'il fallait attraper la ficelle.
    Comme elle est très à l'aise dans ses déplacements, elle n'a pas eu de souci pour aller se replacer de façon à avoir accès au bout de la ficelle, quand je l'ai éloignée. Elle a même remis le tube (c'est un tube de dentifrice vide qu'elle adore pour se faire les dents) dans le panier par la ficelle. Est-ce qu'on est au bout de ce qu'on doit tirer de l'expérience ?
    Comment aller plus loin ?
    Merci et bon week-end !
    Pascaline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial, Pascaline, Gabrielle a vraiment accroché ! ;-) Je suis très contente de ce petit retour et PROMIS PROMIS PROMIS, mon prochain article lundi concerne la suite de ce petit jeu !

      Désolée pour le délai, il m'est impossible de me poser devant l'ordi avant cela !! ;-)

      Mes amitiés à ta petite famille !!

      Supprimer
  7. Pas de souci Elsa, je trouve à la lecture d'anciens posts des mines d'idées pour occuper notre quotidien. Te lire me rassure beaucoup, car ces jours-ci j'avais une petite crainte, je trouvais que Gabrielle n'arrivait pas à se concentrer bien longtemps sur une activité calme, au profit de crapahutages en tous genres. Je me rends compte que c'est de son âge... :-) Ton blog est une vraie mine d'or. Je me réjouis de te lire lundi. Passe un excellent dimanche avec ton homme, et des deux adorables chatons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pascaline !

      Oh, oui, la motricité, c'est de son âge !

      (Et aussi tout vider, crier fort, lancer, machouiller tout ce qui traine...)

      Les activités plus structurées attendront ! :-D

      Supprimer
  8. Bonjour !
    Je vais proposer dès cet après midi ce petit jeu, en espérant que A. va accrocher ! (les activités structurées n'ont pas vraiment la cote, mais il adore que je lui demande de m'apporter un objet, d'aller dans une des pièces de la maison... bref, l'aspect "consigne" pourrait bien lui plaire :) ).

    J'aime beaucoup ton commentaire juste au dessus du 23 juillet 2013 : "tout vider, crier fort, lancer, machouiller tout ce qui traine" : cela correspond beaucoup à A. à 14 mois, je rajouterai juste "courir" (enfin,marcher très très vite avec élan). Et l'hiver est un peu difficile car alors même qu'il a ENVIE de sortir et de courir dehors (il prend ses chaussures et se met devant la porte), il DETESTE le froid et dès que son bout du nez pointe il veut rentrer... :p

    RépondreSupprimer