mercredi 24 juillet 2013

Jamais mieux servi(e) que par soi-même



Une inspiration subite. Un feeling.

Il y a quelques jours, à la fin du repas, j'ai posé un petit pichet devant Louiselle (14 mois) en lui expliquant qu'elle pouvait se servir elle-même si elle avait soif. En fait "d'expliquer", il n'y avait rien à dire. La Damoiselle a immédiatement empoigné l'anse de la main droite et a basculé le pichet  avec une rotation de poignet parfaite. Elle avait bien observé la chose.

Alors, oui, la première fois, Louiselle n'a pas soulevé le pichet. Ce qui fait que le fond d'eau s'est immédiatement déversé sur la table. Croyez-le ou non, dès la seconde tentative, la Damoiselle a réussi à coordonner le mouvement de bascule et celui de translation. Mais elle a eu tendance - elle l'a encore un peu - à appuyer le bec verseur sur le verre, si bien que celui-ci se renversait lorsqu'elle reposait celui-là. 

Ce fut un exercice très difficile pour moi. Les premières fois j'ai même maintenu le petit verre en place, au lieu de laisser ma petite scientifique expérimenter sa chute et en tirer les conclusions qui s'imposaient.

Je m'exerce. Je dispose une petite éponge sur la table, ainsi qu'une bouteille d'eau fraiche à mon usage : je mets très peu d'eau à chaque fois au fond du pichet, l'équivalent d'un tiers de petit verre environ. Et seulement quand Louiselle a bu l'eau contenu dans son verre ; car il s'agit de se servir à boire, pas de jouer. De même, le geste de reverser l'eau du verre dans le pichet, tout comme celui de boire à même le pichet, entraîne le retrait immédiat des ustensiles (et je propose alors un jeu de transvasement, un vrai).

Quant à Louiselle, elle affine son geste avec un plaisir évident. Plus question de la servir, elle rugit à présent "TEUTÔ" ( = "de l'eau") en tendant les mains vers verre et pichet dès que je l'installe dans sa chaise haute. Et parfois, il n'y a même pas une goutte à côté. Petit à petit, le bec verseur se décolle du verre : la main et le bras se musclent.


J'ai toujours eu le sentiment, même quand ils étaient de tout petits nouveaux-nés, que mes bébés étaient tout sauf impuissants. Seulement, oui, il faut des jours, des semaines et des mois pour qu'ils apprennent à contrôler leurs mouvements, atteindre, saisir, marcher... Moins spectaculaire peut-être se développe aussi, pierre par pierre, le sentiment qu'ils ont de leur propre compétence.

Louiselle sait qu'elle est capable de faire. C'est à moi d'apprendre à lui faire confiance, et à ne pas trop en faire. D'apprendre à respecter sa sphère corporelle quand elle apprend un nouveau geste - ne pas la toucher, ne pas lui parler, ne pas retenir ce verre qui va basculer... Car faire à sa place, c'est finalement lui dire : "Tu n'es pas capable".

À bien y réfléchir, quelques mois, quelques années, c'est bien peu pour atteindre un tel résultat, qu'il s'agisse des apprentissages des enfants ou de ceux des parents. Au moment de la naissance de Louiselle, il y a avait une belle histoire, assez médiatisée, d'un homme qui se retrouvait paraplégique à la suite d'un accident à l'exact moment où il devenait Papa d'une petite fille. Il avait décidé de calquer ses progrès sur ceux de son enfant, et il y trouvait une motivation sans fond... Je ne sais lequel des deux sait faire le plus de choses aujourd'hui... Je ne peux que souhaiter à cet homme de tenir le rythme !

17 commentaires:

  1. Pour ma part je suis assez frustrée car mon petit garçon de 16 mois n'arrête pas de jeter fourchette, verre... à table et du coup je n'ose lui proposer certaines choses. Je ne sais comment faire, avez vous une idée? Egalement pour le sommeil, l'endormissement est très compliqué et il faut être avec lui. merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme !

      Oups, pour le sommeil, je ne me sens pas habilitée à vous donner des conseils... :-(

      Peut-être qu'en (re)lisant les commentaires des lectrices à cet article-là, vous trouverez des éléments de réponses ?

      http://mercimontessori.blogspot.fr/2013/06/lits-mixtes.html

      Concernant le fait que votre fils jette les couverts lorsqu'il est à table :

      - 16 mois, c'est tout petit, et c'est une attitude totalement normale ! ;-)
      Jamais je n'aurai pu proposer de pichet à Antonin lorsqu'il avait 16 mois ! Les enfants (comme les adultes) ont chacun un rapport très différents au monde des objets, c'est quelque chose qu'il faut accepter.

      - Je n'ai pas observé votre enfant, mais avez-vous l'impression qu'il expérimente ? Qu'il regarde où est tombé l'objet, qu'il écoute le bruit qu'il fait en tombant ? Si oui, c'est un petit scientifique qui travaille dur ! :-D
      Si c'est le cas, vous pouvez jouer avec lui (en dehors des repas, quand vous êtes disponibles) à "tu jettes et je ramasse", lui dans sa chaise haute, par exemple, et vous à côté. Les jeux de balles sont aussi excellents pour expérimenter tout cela.

      - Pour les repas, limitez le nombre d'objets que vous lui proposez... Je ne sais pas vous, mais moi, je déteste le bruits des couverts qui tombent !! Si vous "n'osez" pas lui proposer certaines choses, c'est certainement que vous ne le sentez pas... Vous connaissez votre enfant ! Mais si vous avez quand même envie d'essayer, pourquoi ne pas lui proposer un pichet sur une couverture par terre, sur l'herbe, ou une table basse lors d'un goûter pique-nique ? S'il commence à tambouriner le sol avec, vous saurez qu'il vaut mieux attendre un peu...

      J'espère avoir aidé ?? Ce n'est pas facile sans connaître l'enfant ! ;-)

      Supprimer
    2. merci je me sens déjà plus légère et moins stressée d'avoir été écoutée

      Supprimer
  2. Bravo à Louiselle et à sa maman !

    Je ne sais pas laquelle des 2 le mérite le plus tant il difficile de se retenir d'intervenir...

    Ici je trouve que ma petite numero 2 à besoin de moins d'explications que son aîné tant elle l'a vu faire et refaire. Je pense que c'est pareil chez toi... Je crois qu'à force de me voir montrer à son grand frère, elle a aussi appris à être attentive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Cibou, je suis persuadée que Louiselle apprend énormément de choses en observant son frère ! C'est un bon prof, qui exécute ses gestes lentement, et se "trompe" beaucoup et ré-essaye aussi beaucoup ! Perfecto !!

      Supprimer
  3. Je suis admirative.
    Bravo à Louiselle et à vous aussi car c'est vrai qu'il est difficile de ne pas intervenir. Il est d'ailleurs certainement beaucoup plus difficile pour nous de ne pas intervenir que pour eux de remplir un verre,...
    Chez nous aussi, les enfants progressent tranquillement mais la comparaison incessante de ma belle famille avec leurs autres neveux est pesante (le petit neveu en question parlerait beaucoup plus que notre choupette). J'aimerais tellement qu'ils comprennent que chacun évolue à son rythme, qu'il n'y a pas de règles et que nous ne devons pas mettre la "pression" a de si jeunes enfants. Ils auront bien le temps de l'avoir une fois adulte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhâlala, les comparaison de la belle famille, c'est quelque chose d'assez insupportable, en effet... Pas de chance que les neveux et nièces soient dans la même tranche d'âge, cela favorise ce type de comportements...

      Avez-vous essayé d'exprimer votre ressenti, de leur dire que lorsque vous entendez cela, vous vous sentez mal et que vous craignez que cela ne mette la pression à votre fille ?
      Peut-être craignez-vous aussi qu'on l'aime moins...

      Ce sont des situations très difficiles, mais parfois en s'exprimant par quelques phrases bien préparées, on change beaucoup de choses...

      :-(

      Supprimer
    2. Non,je n'ai rien dit pour le moment car je ne pense pas qu'ils le prendront bien.
      Une fois j'avais déjà dit qu'il fallait qu'ils arrêtent d'apporter des cadeaux aux enfants à chaque fois qu'ils viennent, ils m'ont répondu qu'ils comprenaient mais j'ai bien vu qu'en réalité cela avait été mal perçu.
      C'est toujours plus facile avec sa famille, les gens nous connaissent mieux.

      Supprimer
    3. Si un jour vous vous "lancez", choisissez un moment où tout le monde est calme et de bonne humeur, et préparez bien les mots que vous allez employer en amont ! Un tuyau consiste à commencer ses phrases par "je" (exprimer son ressenti, et non décrire une action de l'autre), et de rester très gentil !! ;-)

      Généralement, ça marche, les gens sont touchés de voir que l'on souffre alors qu'ils ne le savaient pas...

      Supprimer
    4. Pour le moment, je vais me contenter de prendre sur moi.
      Pour les excuser, on va dire que comme ils n'ont pas encore d'enfant, ils ne peuvent pas se mettre à ma place.

      Supprimer
  4. très joli post...

    Un immense Merci pour votre blog !

    Maman de 3 enfants et éducatrice Montessori, j'ai beaucoup de plaisir à vous lire et je me retrouve souvent dans les choses que vous mettez en place avec vos petits.

    Merci pour vos jolis idées, recettes, observations. Je m'en inspire souvent !

    Mon petit dernier a 15 mois et je n'ai pas encore songé à lui proposer de se servir à boire tout seul, j'essaierai...

    Il a la même chaise que Louiselle et à force de le voir grimper sur celles de ses frères , j'ai fini par lui enlever l'espèce de barrière. Il faut être près de lui car un accident est vite arrivé...Mais le résultat est très positif et il faut voir son sourire et sa fierté lorsqu'il parvient à s'asseoir tout seul, comme ses frères...

    A très bientôt et bonnes vacances !

    sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, merci Sophie pour votre chaleureux retour, il a ensoleillé ma journée ! :-D

      Oh lala, bravo à votre fiston qui s'assoit seul sur sa Tripp-Trapp !!
      Marche-t-il ?
      Ici, Louiselle ne sait pas encore s'asseoir sur une petite chaise à sa taille au ras du sol, alors j'attends encore... D'autant que ça ne l'intéresse pas trop... Elle s'exerce dur à tenir debout en équilibre, ça l'absorbe totalement !

      Merci pour l'idée, j'essaierai d'être attentive aux signes avant-coureurs pour enlever l'arceau de la chaise... Il est vrai que nos petits sont souvent prêts bien plus tôt qu'on ne le croit !!

      Excellentes vacances chez vous aussi !

      Supprimer
    2. Coucou Elsa,

      oui...Jean a fait ses premiers pas il y a un mois mais c'est encore un peu instable et les chutes sont fréquentes !
      Pour la chaise en effet, j'ai été très surprise car mes ainés ont gardé l'arceau beaucoup plus longtemps..
      Mais chacun avance à son propre rythme... à nous de les aider à faire seuls ;-)
      Je suis certaine que vous le sentirez quand Louiselle sera prête !

      à très bientôt !

      Supprimer
  5. Ah ça ! Que c'est difficile de se retenir d'intervenir... J'aime beaucoup ta phrase "C'est à moi d'apprendre à lui faire confiance", je vais essayer de me la remémorer la prochaine fois que je voudrais "l'aider" :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Elodie !

      Oui, moi aussi, ça m'aide d'avoir quelques "mantras" de ce genre en tête ! ;-)

      Supprimer
  6. Coucou :)

    J'ai essayé,... elle boit dans le pichet ! C'est sûrement dû au fait qu'elle l'a souvent pour jouer avec sa bassine et l'eau et elle boit dedans, je crois qu'elle n'a simplement pas remarqué le bec verseur ...

    On attend alors, crois-tu que ça a du sens de lui laisser le pichet en lui remontrant de temps en temps que ça peut "verser" ou le retirer pour le ressortir quand elle sera un peu plus "prête" ?

    Sinon elle a bien compris quand je dis "pose le verre sur la table et je te mets de l'eau".

    Qu'est-ce qu'ils comprennent ces petits bouts, j'en reviens pas !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Fanny !

      Alors d'abord, il est très important que le pichet dont tu te sers à table ne soit pas le même que celui qui sert à faire des tansvasements. Sinon Violette n'y comprendra plus rien.

      Ensuite, oui, bien sûr : le mieux est d'avoir un pichet avec un fond d'eau en permanence sur la table, et de lui servir à boire devant elle en attendant qu'elle soit prête à le faire elle-même. Ce n'est pas un geste qui s'invente, il faut l'avoir beaucoup observé...

      En tous cas, elle boit au verre, donc elle tient le bon bout, puisque c'est évidemment un pré-requis ! ;-)

      Oh oui : c'est fou de constater qu'ils comprennent TOUT ces tout-petits ! ;-)

      Supprimer