jeudi 20 juin 2013

Sauce à l'ortie

"N'élevons pas nos enfants pour le monde d'aujourd'hui. Ce monde n'existera plus lorsqu'ils seront grands. Et rien ne permet de savoir quel sera le leur : 
alors apprenons-leur à s'adapter."
Maria Montessori, L'esprit absorbant de l'enfant, 1939.


La citation de Maria Montessori qui ouvre cet article est certainement la plus connue, et de loin celle qui circule le plus sur le Net. À juste titre. D'abord parce qu'elle exprime une idée magnifique et intemporelle. Ensuite et surtout parce qu'elle correspond tout à fait à la certitude communément partagée aujourd'hui que notre monde de pseudo-abondance et de simulacre de paix ne durera pas. Et si, comme Socrate, tout ce que nous savons, c'est que nous ne savons rien, une chose est sûre : le monde dans lequel nos enfants vivront une fois adulte ne ressemblera pas à celui de leur enfance.

Cela fait longtemps que je me dis que le meilleur chemin d'éduquer mes enfants vers le bonheur passe par l'autonomie et la simplicité matérielle. La cueillette de légumes sauvages allient ces deux principes. Autonomie, car quiconque connait les "mauvaises" herbes et la manière de les accomoder ne sera jamais pris au dépourvu, que le cours de l'euro s'effondre ou que les intempéries rendent le potager improductif. Simplicité matérielle, car ces réserves de minéraux et de chrorophylle sont gratuites. S'ajoute à cela le plaisir sensoriel d'apprendre à poser son pied sur l'herbe  avec précaution, et l'émotion intellectuelle de voir émerger différentes espèces hier encore inconnues...

Alors, aujourd'hui, voici une petite recette de sauce aux orties, à mon sens la plus savoureuses de ces belles plantes, et la plus facile à identifier. Et les jours où l'idée de voir mes enfants se gaver de pâtes-à-rien, et donc de calories vides, me navre par avance, je vais couper aux ciseaux de jeunes têtes d'orties qui poussent dans mon jardin. Enfin... : "poussaient". À force de les récolter dans leur âge tendre, je ne leur ai pas permis de grainer, et je crois avoir éradiqué cette chère espèce de mon jardin... :-(

Toujours est-il que cette sauce, rapide, facile, a été faite et refaite, et a toujours rencontré un immense succès auprès d'Antonin et de Louiselle. De plus, contrairement aux soupes et autres quiches, elle peut se réaliser avec peu de feuilles.


Sauce aux orties pour pâtes ou céréales

Ingrédients :

- Des feuilles d'orties : selon que vous en récoltez une poignée ou trois seaux, la sauce sera bien sûre très différente. C'est ça qui est bon ! ;-)
- Une tablette aromatique ail et persil.
- Une cuillère à soupe d'huile d'olive.
- Une grosse cuillère à soupe de purée d'oléagineux : amandes, noix de cajou, noisettes... (en magasin bio). Évitez cependant le tahin (purée de sésame), trop amer pour cette recettte.

Rincer les tiges d'orties à l'eau claire : elles ne piquent plus ! Effeuillez-les, lavez et essorez soigneusement les feuilles comme on le ferait d'une salade. 

Faites chauffer l'huile dans la poêle. Ajoutez les orties et la tablette aromatique. Faites frire quelques instants, les feuilles réduisent et grillent. 

Versez le contenu de la poêle dans un petit mixer (type babycook, c'est parfait !). Ajoutez la purée d'oléagineux dans le bol du mixer et mixer 30 secondes, le temps d'obtenir une consistance crèmeuse assez épaisse.

Mélangez cette sauce à des pâtes bien chaudes et non salées (les tablettes aromatiques sont TRÈS salées et une seule d'entre elle assaisonne toute une casserole de pâtes sans problème !).

Régalez-vous ! ;-)

6 commentaires:

  1. Ton jardin est une mine de trésors !

    Je vais d'abord tester l'idée du sirop de menthe, plante que nous avons en profusion dans notre mètre carré de pelouse (oups, je voulais dire notre jardin !)

    RépondreSupprimer
  2. Interressant comme recette, je vais la tester !

    Pour accompagner les pates on peut aussi penser au pesto fait avec les herbes aromatiques du jardin ( basilic bien sûr mais aussi coriandre) ou plus original celui de fanes de radis ( et en plus on ne gaspille pas les fanes !! )

    merci

    RépondreSupprimer
  3. Testée! et c'est très bon. par contre je n'avais pas de purée d'oléagineux (je ne sais même pas ce que c'est :-)) donc j'ai mélangé les orties cuites à l'ail avec une simple béchamel, j'ai mixé le tout, et vraiment ça donne un bon petit goût aux pâtes.
    Le seul inconvénient pour moi a été de sentir les petits morceaux de plantes dans la sauce, pas très agréables en bouche (pourtant j'ai mixé au babycook)
    A refaire quand même!
    merci pour la recette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ça me fait bien plaisir que cette recette ait été testée par une lectrice !! Et encore plus si tu l'as mise "à ta sauce"... si j'ose dire... ;-)

      Miam, avec de la béchamel, quelle bonne idée...

      Tiens, c'est curieux, je n'ai pas du tout eu l'impression que tu décris de sentir les petits morceaux de plantes... Antonin non plus, il faut croire, car c'est le genre de sensation qu'il déteste...

      As-tu utilisé des plantes bien bien jeunes ? Moi je les cueille alors qu'elles sont toutes petites, toutes pastelles, c'est peut-être ce qui les rend plus tendres...

      Supprimer
  4. Voilà c'est ça, je n'ai pas utilisé de jeunes feuilles... Je note pour la prochaine fois;-)

    RépondreSupprimer
  5. j'ai déja testé cette sauce il y a longtemps dans un restaurant, je vais &ans doute la retenté avec une darne de saumon

    RépondreSupprimer