mercredi 19 juin 2013

Les couleurs : séquence 2

 
Allez, avouez-le. Vous pensiez que j'avais oublié vous avoir promis une démarche d'apprentissage des couleurs d'inspiration montessorienne ? Souvenez-vous, c'était ICI. Et bien non. Je n'avais pas oublié. Mais un peu plus de trois mois ont été nécessaires à Antonin pour venir à bout de la deuxième séquence, et je ne voulais pas vous en parler avant qu'elle ne soit acquise.

Elle l'est : Antonin connait ses couleurs primaires dans l'ordre, le désordre, et les yeux fermés (ou presque !). Et de façon collatérale, il a aussi assimilé la plupart des noms des couleurs secondaires. Une preuve supplémentaire que si l'enseignant se doit d'isoler les difficultés et de les graduer, l'enfant, lui, apprend dans la complexité. Pour ma part, je ne vois là aucune contradiction, mais en débattre nous entrainerait bien loin de nos couleurs... ;-)

La première étape de l'apprentissage consistait en une approche sensorielle des couleurs. La seconde s'appuie sur cette approche et y greffe la mémorisation des noms des couleurs primaires.

Voici les ingrédients que nous avons utilisés pour atteindre cet objectif :

Un petit loto maison :


Il s'agit encore d'une situation de mise en paire, dans la lignée de la première séquence. Mais cette fois, les cartes ne représentent pas les seules couleurs, mais des objets colorés. C'est donc tout naturellement que l'on nomme avec l'enfant le "citron jaune", le "papillon bleu" ou la "fleur rouge". Antonin adore les jeux de loto, et celui-ci a beaucoup servi. De plus, c'est un jeu qui peut se jouer en toute autonomie du début à la fin (Antonin range le sien dans une grande enveloppe kraft).

Vous pouvez le télécharger ICI. Je ne saurais trop vous conseiller de coller les planches sur du carton-plume, et de recouvrir le tout de film plastique. Les cartes peuvent être simplement plastifiées. Pour moi, j'ai plastifié aussi les planches car nous étions alors en plein déménagement et j'avais d'autres chats à fouetter. Mais l'ensemble perd en qualité.

Des activités de peinture :

Admirez au passage notre "chevalet" maison ! ;-)

C'est vraiment l'activité sensorielle à ne pas zapper : je pense que c'est principalement en manipulant les couleurs qu'Antonin a mémorisé leurs noms. Mais à 2 ans (presque) et demi, il n'a encore jamais peint avec plusieurs couleurs en même temps. J'en suis très fière ! Et il est vrai que n'avoir qu'une teinte à gérer l'incite à tester différentes gestuelles, puisque je lui propose à chaque fois plusieurs outils. Généralement, nous reprenons d'un jour sur l'autre le même support : le lundi, le Damoiseau peint avec du bleu, par exemple. Le mardi, le bleu étant sec, je lui propose de travailler par dessus avec du rouge. Etc. Cela permet d'obtenir des oeuvres polychromes sans mélange de couleurs, dont je garde jalousement l'expérimentation pour une prochaine étape. Et puis j'aime bien induire doucement cette idée qu'une oeuvre doit être reprise, retravaillée, avant de pouvoir être dite "achevée".

Des lectures :

Évidemment, pour mettre en mots, rien de tels que des lectures... ;-)

Voici ma sélection de coups de coeur de livres sur les couleurs, sachant, encore une fois, qu'à cette étape j'évite soigneusement tous ceux qui abordent le principe de mélange de couleurs primaires pour obtenir des couleurs secondaires. Je veux qu'Antonin l'expérimente avec ses sens d'abord !

"Les couleurs de la nature", Play Bac

Gros gros coup de coeur... Il s'agit d'un emprunt à la bibliothèque, mais ce livre fait dorénavant partie de mon immense liste de must have...

"Océan, le noir et les couleurs", Émilie Vast, éd. MeMo

Illustrations magnifiques, texte un tantinet long et répétitif à première vue... mais c'est le genre de structure qui enchante les tout-petits, et Antonin se fait un plaisir de "lire" cet album tout seul à présent.

"De toutes les couleurs", Micheline Bertrand, Nadia Pazzaglia, coll. Percimage, Nathan

Il s'agit d'un cadeau d'une de mes amies, fan de seventies depuis toujours : un vrai bijou, mais bon courage pour le dégoter ! Solide comme on n'en fait plus, couleurs vibrantes et texte rimé... Superbe. Quelques erreurs de concordances texte-illustrations à déplorer, mais rien de grave. 

"Mon ours bleu de toutes les couleurs", Michel Backès, Seuil Jeunesse

Le thème de l'ours en peluche favori qui se déglingue en passant à la machine à laver, c'est trop affectif pour ne pas fonctionner à tous les coups. Un petit cartonné très très bien fait, plein d'humour et de poèsie, avec des illustrations de papiers collés.

La vérification des acquis :


Il n'est pas toujours facile de savoir si Antonin sait parfaitement quelque chose, car, voyez-vous, le Damoiseau est un farceur. "Le camion de pompier est VERT !" me lance-t-il très sérieusement. - "Ah ?", fais-je. Alors, ses yeux se plissent et il éclate de rire : "Mais non ! Il est BLEU !". Et de re-rigoler.

Mmm.

Mais la leçon montessorienne en trois temps est venue à mon secours et m'a permis de faire une petite évaluation : Antonin ne s'est pas senti autorisé à faire des boutades, sans doute du fait de la rigueur de la méthode, et n'a pas fait une seule erreur ! Si vous avez besoin d'un petit rattrapage, lisez ceci, c'est fort explicite !

À bientôt pour la séquence trois ! ;-)

17 commentaires:

  1. Félicitations à Antonin :)
    Quand avez-vous commencé la peinture avec lui ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme !

      J'ai transmis les félicitations à l'intéressé... ;-)

      J'ai commencé la peinture avec Antonin quand il a su marcher, mais je dois avouer qu'au début c'était beaucoup de préparation pour un temps d'activité très très très limité.
      Et ce que j'appelle le "déclic arts plastiques" a réellement eu lieu aux alentours de ses 2 ans...

      Fouillez dans la rubrique "Arts plastiques", vous saurez tout ! ;-)

      Supprimer
  2. Merci pour ces articles toujours très interessants et qui me donnent envie d'essayer avec mes enfants. Mais comment faites-vous pour plastifier les cartes du loto? Avez-vous une machine spéciale ou peut-on trouver du plastique autocollant? Ma fille de 2 ans déchirent toujours tout....
    merci encore pour toutes ces idées!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, alors, les 2 options existent.

      Il existe des machine appelée "plastifieuse" (la mienne est une Fellowes) : c'est un investissement, mais franchement, c'est génial. Après, il faut acheter les pochettes plastiques pour plastifier (environ 20 euros les 100, ça fait quand même beaucoup de profit !!)

      Mais il existe aussi du film plastique autocollant, pratique pour plastifier des choses trop épaisses (la plastifieuse n'accepte que les feuilles de papier dans leur pochettes plastique spéciales - pas question de plastifier quelque chose d'aussi épais que le carton plume !!)

      J'espère être claire ? N'hésitez pas si vous avez d'autres questions !!

      Supprimer
  3. Trop merci pour le fichier, je connais une petite fille qui va avoir un nouveau loto ;-)
    Qu'est-ce que je ferais sans ton blog !? C'est le seul que je consulte tous les jours et parfois, je reviens sur des posts plus anciens : une vraie mine d'or !

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Elsa,
    Encore une super progression et j'adhère évidemment à ton activité peinture! Je n'avais pas pensé à proposer à Caliste une seule couleur... Je sais qu'il les reconnait comme quand il joue au loto des couleurs, quant à les dire, ce n'est pas encore son affaire!!!
    Merci pour les idées
    Béré

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Béré !
      Je ne m'inquiète pas pour Caliste : vu ce qu'il manipule en Arts pla, il saura très vite nommer ses couleurs ! ;-)

      Supprimer
  5. Merci pour cet article explicite et riche en enseignements... C'est avec un peu de tristesse tout de même que je me rends compte que j'aimerais avoir plus de temps pour mes enfants pour pouvoir graduer et proposer de nouveaux éléments, prendre le temps de la découverte. J'aimerais faire découvrir Montessori à mon assistante maternelle mais je ne sais pas comment aborder le sujet sans la froisser.

    Je suis bien contente que la trève de mai soit terminée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas évident, effectivement, pour ton ass' mat'... Je ne crois pas que j'oserai, moi non plus... Si quelqu'un a des idées diplomatiques...

      Quant à avoir plus de temps avec ses enfants... Moi aussi j'aimerai bien !
      Je sais qu'on n'est jamais contente, mais voilà : entre les repas, les changes etc., des fois j'ai l'impression que les journées passent sans que j'ai pu en profiter ! :-(

      Supprimer
  6. Bonjour. Une préoccupation un peu hs par rapport aux couleurs. J'ai des enfants du même âge que les tiens, et je ne peux pratiquement plus faire aucune activité avec le "grand". Ma fille veut toucher à tout ce qu'on fait (ou plutôt à tout ce que manipule son frère) et c'est très frustrant. Et même quand il s'active seul, elle "attaque". Ce n'est pas le cas chez toi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Aya !

      Et bien, oui, c'est le cas. Ce n'est pas forcément systématique, mais ça arrive souvent. Et surtout : c'est réciproque. Si je propose une activité à Louiselle, Antonin se passionne pour ce matériel dans les 5 secondes.

      Bon, c'est un peu comme gérer une classe à double niveau (je ne sais pas si la comparaison t'aidera, mais bon) :

      Si je veux proposer quelque chose à Antonin sans que Louiselle gravite, je m'occupe d'abord d'elle, et l'installe dans sa chaise haute avec un objet qu'elle adore (en ce moment, la tirelire ou des flacons ou ses feutres). Je m'assure qu'elle soit "lancée" dans l'activité pour m'occuper d'Antonin. Et une fois que lui est lancé, je fais des allers-retours entre les deux, en fonction des besoins : il faut avoir les antennes bien dressées pour sentir quand un des enfants va se déconcentrer, et venir passer du temps avec lui, pour le relancer ou lui proposer autre chose.

      Evidemment, ces "séances" sont très limitées dans le temps, pas question de passer toute la journée à ce petit jeu ! ;-)

      Et ce n'est pas toujours facile. Certains jours, d'ailleurs "ça ne veut pas", et tant pis. Ça marchera mieux demain...

      J'espère avoir aidé ?

      Supprimer
    2. Oui, merci. Je te dirai si ça marche!

      Supprimer
  7. Aurais-tu un livre sur les couleurs à me conseiller dans le cadre d'une lecture avec des pitchounes (0-3ans) à la bibliothèque dans 2 semaines ? Pour la dernière séance de marmothèque de l'année c'est à nous de ramener des livres ou des chansons sur le thème des couleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon dernier craquage pour les petits :

      http://livre.fnac.com/a1448762/Malou-Ravella-Rouge-Thildou

      (Tu peux le feuilleter sur le lien que je te donne).

      Il parait qu'il en existe 4 (chacun autour d'une couleur), mais je n'ai eu entre les mains que celui-là...

      Tiens-moi au courant du livre que tu auras choisi ! :-)

      Supprimer
  8. Merci je vais voir ça

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reviens ici pour vous faire part de mon choix : j'ai pris ce livre : http://www.amazon.fr/Rouge-s-Yannick-Grannec/dp/2278054325. Je voulais absolument aborder une seule couleur et en fouillant dans la bibliothèque je suis tombé sur celui-ci bien adapté aux 0-3 ans. Merci d'avoir pris le temps de me conseiller malheureusement je n'ai pas trouvé ton coup de coeur en librairie et n'ai pas pu le feuilleter.

      Supprimer