vendredi 12 avril 2013

Placer le couvert


Voilà bien longtemps qu'Antonin m'aide à placer le couvert, mais dans notre nouvelle maison, je me suis débrouillée pour que les couverts, les assiettes et les verres soient à sa portée - ce qui n'était pas le cas dans notre appartement. Autant dire que cette activité est devenue un rituel tout aussi incontournable que de laver la vaisselle. ;-)

J'ai imprimé un petit set de table, déniché sur le blog Grandir au nid (ICI) : je le trouve vraiment très bien fait. J'aime en particulier que les verres soient représentés par de vrais gobelets, et non un simple rond. Un cercle représenterait le verre vu d'en haut, comme on pourrait le faire sur un plan, mais mon Damoiseau n'a pas encore la capacité de faire un lien solide entre le verre réel et ce type de représentation symbolique.

Ce petit jeu est venu enrichir nos étagères de Vie pratique : je dispose deux sets dans un petit plateau (c'est à mon sens largement suffisant, mais Grandir au nid en propose quatre si vous en voulez plus) et je pose dessus un petit bol contenant tout ce qu'il faut de dînette : deux assiettes, deux verres et deux jeux de couverts.

L'objectif de cette activité est de repérer la place et l'orientation des différents éléments dans l'espace. Il s'agit en fait d'une mise en paire élaborée. Antonin aime beaucoup ! Je le laisse mettre les élément en place sans parler, comme toujours lorsque nous faisons ce type d'activités, mais lorsqu'il a fini, je décris son travail de façon à lui faire entendre des adverbes de lieu : Le verre au-dessus de l'assiette, le couteau ici, à droite, etc.

Je suis en train de réfléchir à la fabrication de sets analogues, mais grandeur nature, dont nous pourrions nous servir pour placer le couvert pour de vrai. Pour l'instant, nous faisons sans, et bien évidemment, il est très difficile pour mon deux-ans de réinvestir sans aide ce qu'il construit grâce à sa dînette. Généralement, nos couverts se retrouvent soigneusement disposés... parallèlement au bord de la table !! ;-)

Ce n'est pas très grave, pour moi, les objectifs de ce petit rituel - placer le couvert avant le repas, donc - sont tout autre :

  • D'abord, c'est excellent pour structurer le temps. On prépare le repas, puis on place le couvert, ensuite, on mange, etc. Dans un certain ordre. Immuablement.
  • Ensuite, si je suis très fière du fait qu'Antonin "m'aide" à préparer le repas, je ne vais pas mentir : sa présence est parfois un peu... gênante. Quand je sens que là, nous allons y passer 3/4 d'heure alors que j'en aurais, moi toute seule, pour deux secondes et demi, je lance : "On place le couvert ?". Succès garanti : le Damoiseau lâche les casseroles pour se précipiter sur le placard à vaisselle. (Oui, c'est fourbe)
  • De plus, c'est une excellente activité mathématique, qui s'apparente, pour le moment, à une mise en correspondance terme à terme, mais qu'il sera facile de faire évoluer par la suite vers une situation de dénombrement. Quand nous placons le couvert, je passe commande à Antonin : "Bon, pour commencer, il faut mettre 4 assiettes. Une pour Papa, une pour Louiselle, une pour toi et une pour moi". La procédure préférée d'Antonin est de prendre un certain nombre d'assiettes, sans se préoccuper de savoir s'il y en aura assez ou trop, et de les placer devant nos chaises respectives. Mais parfois aussi il les sort une à une en énumérant : "Pour Papa... Pour Maman...".
  • Enfin, c'est l'occasion rêvée de faire un petit bain de langage mathématique : "Oh, tu as vu, il y en a trop !  Il faut deux fourchettes, il y en a trois, une en trop." Croyez-moi si vous voulez, mais si Antonin ne sait pas encore vraiment compter, il sait très bien quelle quantité représente le mot "deux" : comme deux chaussons par exemple. Appliqué à la vie de tous les jours, ça donne : "DEUX TRACTEURS !!!" quand nous avons l'incroyable chance de croiser deux tracteurs à la suite lors d'une promenade (je sais, notre vie est merveilleuse).

Bon week-end à tous (sous le soleil, si, si, on y croit) !!

5 commentaires:

  1. J'ai trouvé un set de table grandeur nature chez Aucahn mais le verre est un rond qui a tenté de servir M à mon petit Tigrou comme assiette ultra plate (je cherchais juste un set mais je suis tombée sur celui-ci). pour mes belettes, j'ai retourné les set ikea en liège et j'ai redessiné dessus au feutre noir puis j'ai plastifié avec du papier couvre livre autocollant. Bon week end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Stephblogue : je retiens l'idée des set en liège !! J'en cherchais, mais je ne savais pas qu'il y en avait chez Ikéa !! A suivre ! ;-)

      Supprimer
  2. Juste pour dire que j'ai installé ce matin devant Alexeï (le plus jeune à notre mariage, je ne sais pas si tu te souviens), qui a juste 2 ans, un plateau avec un petit pichet en verre et un gobelet : il s'est éclaté, super concentré et passionné par cette activité !! Merci pour l'inspiration ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Tahyse ! ;-)

      Bien sûr : je me souviens d'Alexeï !! Je suis ravie qu'il ait aimé cette activité, tu ne peux pas savoir !! Ça me fait drôle !! :-D

      Supprimer
  3. Proposé et approuvé par F., 26 mois et demi !

    Un peu en mode dégradé car :

    - Je n'ai toujours pas encore acheté de vaisselle de dînette (à rajouter à ma liste pour prochaine promenade en vide grenier...dimanche j'espère !). Alors j'ai sélectionné choisi une petite assiette creuse de bébé, les couverts et verres qu'il utilise quotidiennement pour manger. Verres "à liqueur" qui sont super pour les petites mains dès 12 mois d'ailleurs, mais deviennent un peu petits pour rassasier la soif d'un deux-ans !

    - le fait de proposer l'activité 30 minutes avant l'heure habituelle du souper, avec les couverts habituels, a mis mon petit gourmand en appétit !! Après avoir placé une fois le couvert sur le set, il a réclamé à manger :-D. J'ai réussi à la faire patienter et il s'est attelé à la tâche en la répétant une quinzaine de fois d'affilée et en nommant spontanément les objets qu'il posait ou retirait (fourchette, couteau, cuillère, verre, assiette).

    Et depuis, à la table où nous mangeons, il s'amuse à replacer lui même ses couverts (sans set de table).

    Bref ! Un succès !

    RépondreSupprimer