mardi 12 mars 2013

Cartes de nomenclature : Les jouets


Honnêtement, je ne pensais pas, en me lançant dans la fabrication des cartes de nomenclature, que cela serait suivi de tant d'effets.

L'idée pour moi était simplement de commencer leur confection de bonne heure afin de disposer de suffisamment de cartes lorsque qu'Antonin serait prêt à les utiliser pour de petits exercices langagiers, logiques, puis phonologiques. Je les propose au Damoiseau au fur et à mesure que je les fabrique, nous les feuilletons, nous nommons les objets, parfois nous faisons un petit jeu plus spécifique, mais cela n'est même pas systématique.

Et pourtant, depuis une quinzaine de jours que j'ai commencé ce travail, le lexique d'Antonin s'est considérablement accru, et sa prononciation s'est très largement affinée ! Je vous assure que c'est vraiment impressionnant !

Puisque chez nous, les cartes de nommenclature sont reliées comme de petits albums, je le surprends plongé dans ses lectures, et il s'applique à prononcer à voix haute chaque mot très distinctement, en articulant parfaitement (comme je le fais, moi, quand je les lui lis). Il fait même profiter de cette belle compétence à sa soeur, qui en bave d'admiration, et il est très fier de savoir lire ces livres tout seul ! Il tourne les pages lentement devant elle, lui montre les objets et lui indique leur nom : "Py-ja-ma ! Pan-ta-lon !". C'est trop mignon ! :-D

J'essaie de ne présenter que des photos d'objets qu'il sait nommer, mais parfois je me trompe... un peu. C'est-à-dire que l'acquisition d'un nouveau vocable ne se fait pas toujours de façon linéaire. Par exemple, j'ai introduit le week-end dernier la carte des "cubes". Je suis bien certaine d'avoir entendu mon Damoiseau appeler ce jeu par son nom plusieurs fois. Mais face à sa photo, ce fut le trou total. C'est ce que Vygotsky appelle "la zone proximale de développement", qui désigne le fait qu'un certain nombre de savoirs sont en puissance chez l'apprenant avant d'être en acte. Pour pouvoir être assurées, ces notions nécessitent un étayage. Et mes albums-nomenclature sont exactement l'étayage dont Antonin avait besoin en ce moment, il faut croire ! Car à présent, il sait nommer ses cubes à coup sûr !!

Allez, j'arrête là mes considérations pédagogiques... ;-)
Et pour télécharger la nomenclature des jouets, c'est ici pour la version modifiable, et ici pour le Pdf !

15 commentaires:

  1. Merci.

    Je suis toujours dans celles des véhicules, associées au livre "vroum vroum": le but: associer les cartes que j'ai faites avec les images du livre (avec la leçon en 3 temps) Un succès !
    Je constate aussi de nets progrès dans la prononciation.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces belles cartes encore une fois! Dommage que je ne parviens pas à les enregistrer chez moi. Elle s'ouvre, mais pour les télécharger, il me demande de mettre ça dans un programme que je n'aie pas semble-t-il... Je vais devoir approfondir ce problème avec mon conjoint. ;)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Même problème ici, je n'arrive pas ouvrir...
    Dommage, ça a l'air trop chouette!
    En tout cas merci pour le partage!
    Anna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zut, ça doit venir de moi, alors... Je vois ça avec mon homme ce soir, promis ! Et je vous tiens au courant...

      Supprimer
    2. Ouahh ! Vous êtes Anna de "Montessori en ce nid" ???!!!

      Votre travail est tout simplement admirable.

      Quand j'aurai repris ma pratique de classe, je sens que j'aurai plein de questions à vous poser...

      Bravo !

      Supprimer
    3. Merci!
      Chic, j'aurai plaisir à échanger avec vous!
      Chaleureusement
      Anna

      Supprimer
  4. Je lis "améliore sa prononciation" je vais peut être me pencher sur le sujet alors!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour tes grands p'tits gars, pourquoi ne pas leur proposer des cartes de nomenclatures classifiées ?

      Si ils connaissent le mot "arbre", par exemple, elles leur permettront d'aller plus loin en apprenant le nom de ses différentes parties (racines, tronc, branches, feuilles). Je te renvoie à ce lien (en anglais) si ça t'interesse :
      http://thelittlelist.wordpress.com/2011/05/07/free-montessori-nomenclature-three-part-cards/
      Il suffit de colorier en rouge, par exemple, la partie de l'objet dont on apprend le nom à l'enfant. Les légendes peuvent être supprimées, ou traduites.

      Et ça marche aussi pour améliorer la prononciation !! ;-)

      Supprimer
    2. Merci! Je regarde ça! Et je te tiendrai au courant

      Supprimer
  5. Pour les jouets, je tombe sur celui des véhicules... ;)

    Merci pour la conversion en pdf! Pour les modifier, je demande à ma soeur au besoin ; d'autant que les mots diffèrent parfois entre la France et le Québec ;) (elle s'y connaît beaucoup plus que moi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUPS ! C'est corrigé...
      J'espère que les autres liens fonctionnent, j'ai été un peu vite ce matin... Je vérifierai tout cela ce soir... ;-)

      Supprimer
  6. Pas de problème! Merci encore! ;)

    RépondreSupprimer
  7. bonsoir,

    super cette idée de nomenclature façon album !

    ou est ce que je pourrai trouver ce genre d'album svp?

    et aussi est -ce possible de m'envoyer par mail les nomenclatures svp?

    votre blog est super !

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Anonyme !

    Je suis contente que le blog vous plaise, merci ! ;-)

    Pour ce qui est de cette présentation sous forme d'album, je la fabrique, voici comment :

    - J'imprime les cartes tel que vous pouvez le faire ici (avez-vous des difficultés pour les télécharger ? J'aimerais autant ne pas avoir à vous les envoyer, mais tenez-moi au courant), je les découpe et les colle sur des carrés de Canson de 16 x 16 cm.

    - Je les plastifie (plastifieuse Fellowes, bon investissement...).

    - Je les perfore. J'utilise une perforeuse 4 trous (environ 10 euros) mais on peut utiliser les petites perforeuses en plastique très bon marché. Veillez juste à bien mesurer l'écart entre les trous pour pouvoir les reproduire d'une carte sur l'autre.

    - Je relie le tout avec des anneaux à charnières que j'achète en magasin de loisirs créatifs (je crois qu'ils en ont aussi dans les grosses papeterie, demandez à la dame !!) : ils coutent environ 2 euros les 10 (de quoi faire 5 imagiers, donc) et l'avantage, c'est qu'ils peuvent s'ouvrir et qu'ainsi l'enfant peut étaler les cartes devant lui pour une vraie leçon montessorienne.

    J'espère vous avoir éclairé ??
    N'hésitez pas si vous avez d'autres questions.
    Il y a un peu de matériel à acquérir , mais rien d'inabordable, et vu le nombre de cartes que j'ai fabriquées à ce jour, c'est déjà largement rentabilisé !!

    A bientôt ! ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Grand merci pour le travail et l'esprit de partage !

    RépondreSupprimer