mercredi 27 février 2013

Un raisin sec

(Louiselle a 9 mois et demi)


Cela semble une banalité de dire que les enfants et nous n'avons pas affaire à la même dimension du monde. Nous, les adultes, nous aimons ce qui est grand : les grandes voitures, les grandes robes, les grandes maisons. La nature nous émerveille particulièrement dans ce qu'elle a d'un peu écrasant : la haute montagne ou l'étendue infinie de la mer.

Pour l'enfant, le monde est petit. La contemplation d'une coccinelle prévaut sur celle d'un coucher de soleil. Il suffit d'observer Antonin passer l'aspirateur. Alors que j'ai, moi, pour ce faire, une vision englobante de la pièce ("Bon, là, ça va à peu près, mais il va falloir insister sous le bureau..."), lui se penche nez contre terre et traque un premier débris. Il le repère, le montre du doigt, l'aspire. Puis, il élargit très légèrement son champ de vision, guettant la poussière suivante. Et ainsi de suite. C'est un processus long, et assez aléatoire : le chemin d'Antonin suit les petits débris du sol, comme le petit Poucet ses cailloux blancs. Et bien souvent, les énormes moutons sous le bureau passent complètement inaperçus.

Louiselle aussi adore l'aspirateur, pour escalader son grand corps d'éléphant poussif et actionner ce faisant, plus ou moins par hasard, le bouton qui permet de l'éteindre (Ô joie). Mais Louiselle adore aussi les débris. Comme son frère, le nez au ras du sol, elle traque la miette. À cette différence près que Louiselle a décidé d'être son propre aspirateur. Entre le pouce et l'index, elle saisit très habilement le fragment minuscule et... l'engloutit. Nous retrouvons toujours tout un tas de choses très intéressantes dans la bouche de la Damoiselle : cheveux, lambeaux de mouchoirs ou de prospectus... Miam.

Depuis quelques jours, je lui propose donc de petits raisins secs, qui, disposés un à un sur la table devant elle, lui permettent d'exercer cette précieuse habilité et de se régaler sans danger. Elle adore ! Bon, les fruits sont parfois recrachés, tellement ensalivés qu'ils sont quasiment réhydratés... De toute façon, l'objectif n'est pas non plus de lui dispenser ainsi un repas complet !

Et voici ma Damoiselle qui s'exerce à faire la pince... :

 

... et à passer le raisin d'une main à l'autre :
 


Ça marche aussi avec un petit pois ! ;-D

N.B. Les fruits secs appartenants à la catégorie d'aliments recevant le plus de traitements chimiques (fumigation, irradiation...), je ne peux que vous conseiller de les proposer en bio à votre enfant... En plus, ça n'est même pas plus cher... à condition de les acheter par plus grande quantité. De quoi faire la pince des milliers de fois, donc !! :-D

14 commentaires:

  1. Ici c'est les ... cheveux ! Y en a partout, même après l'aspirateur ou le balai. Et ses jeux préférés sont de les manger (elle adore ça, elle se jette dessus comme si c'était déliceux ^^) et, plus "intéressant" à observer, les tenir entre les deux mains et tester leur solidité.

    Bonne idée les raisins secs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Fanny !
      Ah, le monde est bien fait quand même ! Les Mamans perdent leur cheveux après leur accouchement et leur bébé les mangent... Rien ne se perd !! ;-)

      Supprimer
  2. J'avais oublié... mais il y a quelques temps encore c'était comme ça chez nous toutes les petites choses saisies entre les touts petits doigts !
    Les petits doigts ont un peu grandi et ceux de Nolan (5 ans) s' applique à écrire "attaché" et ceux de Soline (3ans) ont decouvert et beacoup pratiqué le coloriage pendant les vacances...
    Mais avec toute la neige que nous avons croisé, ils ont aussi appris à vivre avec des moufles de ski aux mains et là tout change ! J'ai l'impression que d'avoir les mains emprisonnées une partie de la journée les a fait apprécier le travail de précision le reste du temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Cibou !

      Chaque âge a ses plaisirs sensori-moteurs... Bravo à Nolan et à Soline ! ;-) Je ne vais pas dire que j'ai hâte d'en être là, car je savoure chaque moment avec les bébés, mais ce sont tout de même de grands moments que l'avenir me réserve : ah, les premiers coloriage ! Et l'écriture, ouaou !!

      Pour les moufles chez nous, c'est compliqué : Antonin ne sait pas encore enfiler le pouce là où il doit aller, le pauvre est complètement privé de ses mains quand nous lui en mettons (pour faire du vélo, par exemple). Du coup, nous avons décidé de le laisser triturer la neige à mains nues : il a adoré, et ne semblait pas avoit plus froid que ça !! ;-)
      Mais pas trop longtemps quand même, les doigts sont vite devenus tout rouges...

      Supprimer
  3. Le notre a 10 mois et demi et la meme passion pour l'aspi ! Il imite le bruit aussi.

    Ah ce sens du detail ! Il faut que j'essaie avec les raisins secs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ! Déjà que Louiselle "aspire" les débris, si elle se mettait à imiter le bruit de l'aspirateur, nous aurions là un deuxième petit aspi à la maison !! :-D

      Bonjour à ton fiston !

      Supprimer
  4. Ah ce n'était donc pas que le mien... Même modèle pour l'aspi et la passion des miettes au même âge!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, Béré !
      Ravie de te relire...
      Si tu repasses par là, dis-moi : ne peut-on laisser de commentaires sur ton blog ? (Ou bien c'est moi qui ne suis pas douée...). Il y a vraiment de très belles choses, qui m'inspire bien... ;-)

      Supprimer
    2. Merci Elsa,
      Je suis bien contente si j'ai pu t'inspirer... En fait, tu peux déposer des commentaires sur les images qui se trouvent dans les articles ou les galeries. Puis je dois te l'éditer, car comme moi , tu dois être envahie par les spams..
      Au plaisir de te lire sur mon site ou le tien
      à bietôt

      Supprimer
  5. Dans un cour de relaxation, l'animatrice nous avait amené un raisin sec. Chaque participant avait son raisin sec et nous avions appris (ou réappris) à apprécier les petites choses. Nous l'avions d'abord regardé, senti, puis touché les yeux fermés. Puis nous l'avions mis dans la bouche sur la langue pour le sentir fondre doucement, pour finalement le mastiquer lentement et l'avaler. Cela avait duré bien 15 minutes.
    Les enfants ont cette faculté innée de prendre le temps d’apprécier les choses dans les moindres détails.
    Merci grâce à toi je me suis souvenue de ce moment agréable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent ! Je connaissais cet exercice avec une pomme, mais avec un raisin sec, c'est encore plus "parlant", je trouve...
      C'est un véritable cours de méditation que tu as reçu là !

      Supprimer
  6. Quand j'avais lu ce poste il y a quelques mois je m'étais dit que c'était une super idée (comme d'habitude). Ma fille à 9 mois maintenant et passe ses journées à saisir de tout petits objets, souvent tout ce qu'il ne faut pas manger ! :-) Louiselle ne s'est jamais étouffée avec ? C'est un peu gros pour passer directement sans encombre non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors Chloé, c'est vraiment à toi de voir ! Chaque enfant est très différent à ce niveau !

      Non, Louiselle ne s'est amais étouffée avec quoi que ce soit, à 8 mois la transition purée-morceau s'est passée comme sur des roulettes, et à 10 mois elle mangeait comme nous.

      Mais je n'aurais certainement pas pu proposer de raisins secs à Antonin à 9 mois... Remarque, je ne pense pas qu'il se serait étouffé (c'est quand même petit et très mou), mais il aurait recraché avec une grosse grimace !! :-D

      Je te rassure, aujourd'hui, il adore !

      Tiens-nous au courant ! ;-)

      Supprimer
  7. Merci pour ta réponse. Des morceaux à 8 mois c'est impressionnant, moi j'étais très motivée par la DME (leurs donner des bâtonnets de légumes cuits) mais après quelques essais (vers 7-8 mois) on a vite arrêté, j'étais trop stressée par ses fausses routes récurrentes même si elle s'en sortait très bien à chaque fois seule, je sais qu'ils ont un réflexe pour recracher si ça ne passe pas, mais je ne le sentais pas. C'est dommage parce qu'elle aimait bien, peut être qu'avec un deuxième je serais moins stressée. :-)

    Maintenant ça va mieux je la sent assez grande :-), j'ai donc testé les raisins sec et effectivement elle aime bien ça. Il faut dire c'est très sucré, du coup je ne lui en donne pas beaucoup. Et puis on est passé aux morceaux de légumes aussi mais c'est plus dur à attraper que les raisins, du coup elle en a vite marre ! ;-)

    En tout cas merci pour l'idée.

    RépondreSupprimer