jeudi 14 février 2013

Premières présentations Montessori

Source de l'image

Lorsque j'ai proposé son premier plateau à Antonin, il avait 18 mois, et j'ai instinctivement procédé en m'inspirant du déroulé d'une présentation montessorienne. Je me souviendrais toujours de sa réaction, de l'attention portée à mes gestes, de sa patience à suivre la procédure jusqu'au bout, et de son application à m'imiter ensuite. "Simple et efficace", me suis-je dit. Cette impression a été confirmée par le succès rencontré, les mois suivants, lors des présentations de tris de formes et de couleurs.

Et puis... Et puis, Antonin a eu deux ans, et les choses se sont gâtées !  :-D

Avant d'aller plus loin, si vous avez besoin d'une petite révision sur la manière dont on procède en pédagogie Montessori pour faire une démonstration à un enfant, je vois renvoie à ce petit article là de chez Family and Co. On ne procède pas différemment avec un enfant très jeune. Les activités proposées ne sont pas les mêmes, bien évidemment, mais la démarche est identique. J'insisterai simplement sur les points suivants :

- Il est vraiment important de très peu (voire de ne pas) parler pendant la présentation, afin de ne pas briser la concentration de l'enfant. Vos gestes doivent parler d'eux-mêmes. Si vous estimez que vous devez formuler quelque chose, essayez de voir si vous ne pouvez pas le faire à un autre moment. Par exemple, lors de l'activité de tri "grand/petit" que je propose à Antonin, j'estime qu'il est intéressant d'en profiter pour énoncer le nom des objets que l'on trie. Nous le faisons après l'activité en elle-même, au moment où Antonin reprend les objets dans les paniers pour les redisposer sur la table en paire. Mais l'action de trier se elle-même se fait silencieusement. Enfin, si Antonin veut marmoner alors, pour lui même : "Grand... petit... petit...", c'est son choix, bien entendu !

- Réflechissez bien à la présentation en amont et si besoin, entraînez-vous. Vos gestes doivent être exactement ceux que vous attendez de votre enfant, chaque détail compte.

- Ayez conscience que l'entrée dans l'activité et sa clôture ont autant d'importance que l'action en elle-même : comment prendre le plateau, comment ranger le matériel. Cela fait partie intégrante de la démonstration.

- Pendant que votre enfant travaille, ne le touchez pas, ne le corrigez pas, n'intervenez pas. Si vous ne pouvez résister au plaisir de le féliciter, faites-le quand tout est terminé, et non pendant qu'il est concentré sur son action. Et rappelez-vous qu'on peut aussi encourager et congratuler du regard !! ;-)

Ceci étant posé, revenons à nos difficultés. Les activités emblématiques du mois de janvier chez nous ont été les tris, les versés et les mises en paire. Mais Antonin a commencé à montrer de l'impatience, à m'arracher le matériel des mains pendant que je lui montrais comment s'en servir. Lucie, dans son commentaire à cet article, vit des difficultés analogue avec sa fille de deux ans et les exprime très bien : "Quand je lui présente quelque chose de nouveau, écrit-elle, ou lui montre une action, elle refuse que je manipule l'objet à sa place, elle se met en colère aussitôt et se met à pleurer quand je commence à expliquer, car elle VEUT L'OBJET. Alors oui, quelque part, on est en plein dans le "Aide-moi à FAIRE SEUL...", mais là, c'est plutôt "Laisse-moi tout faire seule...". Et oui, exactement.

Pourquoi est-ce si difficile ?

Cela est à mon sens directement lié à l'âge de l'enfant. Les "deux ans" ont compris qu'ils avaient une existence distincte de celle de Maman/Papa, et cette découverte est pour eux  une source d'enthousiasme autant que d'inquiétude. Ils deviennent de petits individus indépendants avec leurs goûts propres. Leurs credo ? "Moi tout seul", et "Non, non, non !". Et aussi : "Ce que désire est à moi". ;-) Tous les challenges qu'ils relèvent quotidiennement sur le chemin du deuil de l'osmose avec leur entourage tant-aimé font qu'ils sont souvent indécis et indociles pendant cette période. Un enfant de cet âge peut refuser une activité le lundi, et l'accueillir avec passion le mardi. Je pense qu'il faut y voir un défi à relever pour les adultes que nous sommes, dont nous sortirons plus tolérants, plus patients, et en ayant vécu l'intense bonheur de les initier aux plaisir de l'exploration et de la découverte.

Est-ce à dire que les présentations montessoriennes ne sont pas adaptées aux enfants de cet âge ?

Honnêtement, je pense que si Maria Montessori pouvait observer certains jours mes déboires avec mon fils, elle sourirait et me rappelerait avec cette bonhommie qui, me semble-t-il, la caractérisait, qu'il est encore très jeune et que les activités montessoriennes ont été pensées pour être proposées à des enfants d'âge scolaire (soit environ 3 ans). Soit. Il est important de toujours avoir ce fait en tête, effectivement. Néanmoins, les enfants de deux ans ont aussi, fort heureusement, d'autres particularités que celle de l'opposition systématique :

- Leur appétit d'apprendre relève de l'instinct de survie et ils sont capables d'une grande concentration.

- Ils aiment les activités ritualisées, qui les rassurent.

- Ils sont des êtres de principes, et s'ils comprennent parfaitement le "C'est à moi !" (c'est même eux qui l'ont inventé...), ils sont en pleine construction de son corrolaire : "Ce n'est pas à moi...".

- Ils éprouvent un attrait irrésistible pour certains matériels dont ils sont capables d'absorber les caractéristiques.

- La démarche les intéresse bien plus que le résultat, et ils aiment répéter inlassablement les mêmes actions.

Tout cela ne vous rappelle rien ? Et oui, les leçons montessoriennes s'appuient justement sur ces particularités enfantines...

En pratique, que faire ?

Proposez, inlassablement. Ne vous mettez pas martel en tête si ça n'a pas marché ce jour-là. Instaurez des phases de découverte libre, le matériel que l'on propose à cet âge le permet tout à fait. Dans une certaine limite cependant : le matériel ne doit pas être "détourné", ni mélangé à un autre. Le premier jour, laissez l'enfant le découvrir en le manipulant sans consigne, et ne commencez vos tentatives de démonstration que le lendemain. Dès que l'enfant vous arrache le matériel des mains, ne dites rien, mais retirez-vous quelques mètres plus loin. Retirez-vous de l'activité et observez. Lorsque son intéret retombe, proposez-lui de ranger avec lui (s'il le faut, rangez seul...) et recommencez tout à zéro le lendemain. Le jour viendra, lorsque votre petit sera prêt à recevoir ce que vous avez à lui donner, où il sera très attentif.

Cette attention survient parfois quand on s'y attend le moins. Je vous parlerai dans mon prochain article de l'activité "pinces à linge" que je propose à Antonin depuis une quinzaine de jours. J'ai peut-être tenté 10 fois de lui montrer sans y parvenir. Une fin d'après-midi à l'ambiance survoltée (Antonin avait refusé de faire la sieste), je ne sais pourquoi, j'ai engagé Antonin à aller chercher son petit tapis, sans y croire du tout. Et pourtant ! Voilà, c'était ce moment-là, il faut croire ! Il a observé avec une attention totale, et depuis il exécute cette activité parfaitement.

Car c'est cela qui est magique : si votre démonstration est bien faite, vous n'aurez, en théorie, pas besoin de la présenter plusieurs fois. En une observation, l'enfant a absorbé et mémorisé tous vos gestes. Cela ne signifie pas qu'il fera bien dès la première fois, mais vous le verrez s'améliorer de lui-même, prouvant par là qu'il a retenu le moindre détail de la présentation. Dans l'activité "pinces à linge", par exemple, Antonin m'a vraiment surprise, pas plus tard qu'hier, à s'appliquer à les accrocher de façon régulière autour de leur support, plus à les ranger toutes dans le même sens. Ces caractéristiques de l'activité avaient été respectées lors de ma présentation, mais je pensais qu'il n'y avait pas prêté attention, puisqu'il ne semblait de pas s'en soucier jusqu'à présent !! 

Et si vraiment, ça ne marche pas... remisez l'activité pour quelques semaines ! Votre enfant n'est certainement pas attiré par ce que vous lui proposez à ce moment-là, mais ça viendra !! ;-) 

21 commentaires:

  1. Bonjour Sophie !

    Un grand merci pour votre message qui me fait chaud au coeur !

    Je vous propose que vous m'envoyiez un mail (mon adresse est disponible dans "mon profil complet") afin que nous réfléchissions ensemble à des pistes de lectures adaptées à votre situation ? Si OK, pouvez-vous me préciser : oeuvrez-vous dans un cadre privé ou professionnel ? Si professionnel, quel niveau de classe ? Si privé, quel est l'âge de vos enfants ? Qu'est-ce qu'ils aiment ? Qu'est-ce qu'ils n'aiment pas ? Précisez-moi aussi si vous avez lu des ouvrages de Maria Monrtessori (si oui, lesquels ?) et si vous lisez l'anglais. ;-)

    Je vous parlerais aussi de mon parcours si cela vous intéresse...

    PS : Et on peux se dire "tu", pas de problème pour moi ! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. J'accuse réception, Sophie ! (Et Fazilette aussi, si tu passes par là).

      Réponse suit dans la semaine si tout va bien ! ;-)

      Supprimer
  3. Bonjour Sophie

    un livre que je trouve très chouette, beau, agréable à lire et plein d'idées faciles à mettre en oeuvre c'est
    Eveiller, épanouir, encourager son enfant La pédagogie Montessori à la maison
    de Tim Seldin Je trouve que c'est une belle entrée en matière. Qu'en penses tu Elsa?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Clo !

      Du coup, j'ai ressorti mon Tim Seldin (le premier livre que j'ai acheté sur le sujet... il me semble que cela fait une éternité !). C'est un excellent livre pour débutants, mais pour cette raison je n'oserais prendre la responsabilité de le conseiller à Sophie (qui n'est plus une débutante, ce que tu ne pouvais savoir !! ;-) )

      En tous cas, rien que pour les photos, il vaut le détour !!

      Supprimer
  4. Je suis d'accord avec "Unknown" sur la richesse de ton blog...
    Quant cet article, il va me servir! J'avais en effet déjà lu les recommandations chez Family and co, et je crois simplement qu'il faut que je les imprime dans ma tête! Je ne suis pas assez rigoureuse sur certains points (dont celui de ne pas insister et de remettre à plus tard...).
    et puis c'est vrai, elle n'a que 2 ans...

    Patience patience...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lucie !
      Oh, oui, deux ans, c'est tout petit !!

      Le but premier de toutes les activités de Vie pratique que l'on propose entre 2 et 3 ans est de développer la concentration de l'enfant, ainsi que sa capacité à suivre une démonstration jusqu'au bout. C'est un pré-requis indispensable pour aborder les premières activités sensorielles (tour rose, blocs de cylindres, boites de colelurs etc.). On ne peut présenter correctement ces activités à un enfant qui décide de s'accaparer le matériel au milieu de la présentation !! ;-)

      Que proposes-tu à Anjali en ce moment ? N'hésite pas à raconter... ;-)

      Supprimer
    2. Hello Elsa!

      Pour te dire, les activités du moment sont très ciblées sur la vie pratique (Anjali sait porter une chaise, passer un coup d'éponge, de chiffon, se laver les mains, scratcher et déscratcher les shoes, elle aime "passer l'aspi", même s'il est presque aussi gros qu'elle ;-), ...). Je crois qu'elle aime vraiment "faire comme nous" ;-)

      Comme les présentations d'activités sont difficiles, je lui propose ce que je sais qu'elle accepte à coeur joie, pâte à modeler, peinture, tri des couleurs... et maintenant "collage de gommettes sur trait"!
      Pour la mise en paire, comme elle connaît ses cartes par coeur, on est passé aux oiseaux, et aux fleurs (le fait d'être dans une famille permet de travailler l'observation plus en détail, je crois).

      J'ai décidé de patienter pour les activités qui posent quelques conflits...

      Sinon, si on parle de périodes sensibles, et de choses qu'Anjali demande et redemande sans cesse, ce sont:
      -les livres (les lire, les regarder, les déplacer, les étaler, les ranger...), en ce moment, c'est vraiment son occupation principale...
      -marcher en suivant un chemin (marcher sur un muret, une ligne,une barre en bois...en nous tenant la main bien sûr, elle a 2 ans!) C'est son truc du moment dès qu'on sort se balader.

      Et oui, on profite du soleil, donc beaucoup de temps dans le jardin, au parc, et son aire de jeux... et ça fait du bien à tout le monde!!!

      Je t'écris un mail vite vite!
      Bises!

      Supprimer
    3. Que du bonheur ! ;-D

      Je compte préparer d'autres jeux de mises en paire pour Antonin, moi aussi, tu me donnes des idées...
      Tu partagerais tes fichiers ??

      Supprimer
    4. Heu oui! je les ai pioché sur le blog "A la douce" (again!) dans la rubrique "téléchargement"... Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple!!;-)

      Supprimer
  5. Enfin, Sophie... je n'avais pas vu! sorry!

    RépondreSupprimer
  6. Clo, on écrit en même temps, donc je réponds... Oui, on a acheté ce livre quand on a commencé à s'intéresser à la pédagogie Montessori, et oui, je le trouve clair, rempli de bonnes idées faciles. Je l'ai trouvé accessible quand on est novice... Et oui, Elsa, qu'en penses-tu?

    RépondreSupprimer
  7. J'ai lu ce livre également, il est très clair, bien illustré avec de belles idées... Mais je n'y retrouve pas les détails que tu fournis dans tes articles Elsa. Je rejoins les autres bloggeuses pour te féliciter pour tes articles qui m'inspirent de belles idées ! Je vais tenter le CRPE en septembre car j'ai envie de travailler avec des enfants (changement de CAP !), souhaitez moi bonne chance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, quelle grande nouvelle, Céline D. !!
      Je te souhaite une belle réussite dans cette entreprise, et un grand courage : tu verras, ce n'est pas toujours facile.. (Je suis encourageante, moi, comme fille...). En tous cas, ne reste pas isolée en cas de difficultés, de quelque nature qu'elles soient. Tu sais que tu peux toujours m'écrire ! ;-)

      Et tu verras : malgré la réalité du système éducatif (que nous allons changer tous ensemble, oui !), cela reste le plus beau métier du monde... :-D

      Supprimer
  8. Bonjour Elsa,
    j'ai découvert votre blog hier et j'ai vraiment été conquise! Désormais vous faites partie de mes "must" et je vous ajouterai également sur mon blog.
    Merci pour ce fabuleux partage et à très vite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille mercis, Marie !

      Venant de vous, ce retour a ensoleillé ma journée !

      (Pour les autres, courez vite lire le blog "En terre d'enfance" : superbement écrit, plein de réflexions très profondes et spirituelles, et bourré d'idées d'activités !)

      Encore merci Marie !

      Supprimer
  9. Bonjour Elsa,
    En crèche mes propositions ne s'adresse pas qu'à un seul enfant bien entendu et malgré des âges similaires ou presque leurs centres d'intérêts ne sont pas les mêmes.
    J'ai mis en service depuis un mois deux cadres d'habillage avec des gros boutons et une fermeture éclair qui s'ouvre complètement et vendredi j'ai eu l'agréable surprise de voir un petit garçon qui jusque-là n'y avait pas touché aller chercher celui avec les gros boutons et me montrer qu'il arrivait à les déboutonner ! Le moment était arrivé pour lui de s'y intéresser et le fait de pouvoir le prendre tout seul quand il le voulait a rendu cette expérience possible. Merci Montessori.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, oui, merci Montessori ! ;-)

      Ces moments où on assiste à l'intérêt naissant d'un enfant pour une activité intelligente et simple qui développe son autonomie et sa dextérité sont tout simplement magiques !!

      Merci pour ce retour !!

      Supprimer
  10. Bonjour Elsa,
    le lien vers l'article de chez Family and Co pour une petite révision sur la manière dont on procède en pédagogie Montessori pour faire une démonstration à un enfant, ne fonctionne plus
    aurais tu une autre source?
    si tu également qqs livres accesibles concernant la pédagogie montessori
    merci
    je lis ton blog toujours avec bcp de plaisir, de très bonnes idées
    Chloé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello, Chloé !

      J'ai réactualisé le lien, merci de m'avoir signalé qu'il ne fonctionnait plus ! :-)

      Pour tes lectures, étant donné ton niveau de connaissance, je te conseillerais simplement de poursuivre et d'approfondir tes lecture de M. Montessori elle-même. Tu risque de trouver le reste un peu trop "démago", sinon !

      ;-)

      Très bonne continuation, et à bientôt !

      Supprimer
  11. Bonjour,
    Merci pour tes articles très fournis. Je trouve la démarche très intéressante pour l'école....encore que selon moi les socio-constructivistes ont beaucoup apporté par la suite, ce que Maria Montessori n'a pas pu prendre en compte. Par contre en ce qui concerne la maison, cela me paraît bien rigide car bien que tu laisses des molents de manipulation libre, tu parles de ne pas mélanger ou détourner le matériel. C'est souvent en agissant ainsi que les enfants exercent leur créativité. Du coup, si ce n'est pas fait à l'école et qu'on ne le leur laisse pas faire à la maison, cela me semble bien dommage. Qu'en penses-tu? Instaure tu des moments pour ça. Je suis aussi PE adepte de Montessorimais pasque et si mes enfants ont testé beaucoup de choses plus tard destinées à ma classe, je n'ai jamais eu l'idée de mettre en place des protocoles aussi cadrés à la maison. J'admire ta patience! Sans indiscrétion, quel niveau as-tu? Encore merci et bonne continuation. Caroline

    RépondreSupprimer