jeudi 14 février 2013

Donner du beau à voir


À présent que Louiselle se dresse sur ses jambes, le dessus de ses étagères-cubes est pleinement exploité : elle aime y découvrir les objets que j'y dispose à son intention. Cela m'a donné l'idée d'y placer aussi un sous-verre d'assez grande taille (30 x 40 cm) dans lequel je glisse une reproduction d'oeuvre d'art, que je fais varier toutes les semaines, afin de soutenir son intérêt.


J'avais récupéré, il y a bien longtemps, une pochette Hachette contenant plusieurs dizaines de reproductions de qualité. C'est le genre de matériel idéal pour permettre de varier les images que l'on propose à l'enfant, même si je n'aurais pas forcément choisi certaines d'entre elles.


Pour cette première semaine, mon choix s'est porté sur La Madone du grand duc, attribuée à Raphaël (1505) : quoi de mieux que la représentation d'une mère et de son enfant pour parler au coeur de ma fille ? Le bébé de l'oeuvre doit avoir l'âge de Louiselle, je reconnais cette manière qu'il a de s'accrocher au buste de sa mère et, ainsi rassuré, de tourner vers le monde un regard de défi. Les couleurs profondes des vêtements de la Vierge tranchent avec le constrate des peaux claires et du fond noirci par le temps. Tout pour plaire aux jeunes regards ! ;-)

La réaction de Louiselle fut immédiate : un immense sourire a éclairé son visage, elle a touché l'enfant (son corps, puis son visage, longuement), puis la mère (sa tunique rouge puis son visage, longuement, en s'attardant sur les yeux et la bouche). Elle a ensuite fait glisser ses doigts contre le verre, très étonnée du son produit.


Antonin n'est pas en reste, et aime beaucoup observer cette oeuvre, en faisant de longs commentaires : observer une oeuvre et la décrire est un excellent support pour les situations langagières !

4 commentaires:

  1. Encore une jolie idée !
    Ici, la demoiselle a dans son champs de vision le calendrier géo 365 oeuvres d'art.
    Mais je ne l'ai jamais vu le contempler ...

    Vais m'essayer au cadre,ayant moi aussi "récupéré" quelques reproductions.
    Il reste l'option impression sur papier photo en format agrandissement si l'on veut choisir ses oeuvres. Les site de développement en ligne proposent souvent des réductions.

    RépondreSupprimer
  2. Mon père est fan de gravures et chez son grand-père elle a toujours droit au tour de la maison expliquant les différentes oeuvres.. A la maison je n'ai pas tout à fait le matériel adapté pour la laisser explorer à sa guise mais c'est à creuser ! Merci pour cette belle idée.

    RépondreSupprimer
  3. Contente que cela vous plaise ! ;-)
    Et n'hésitez pas à venir me raconter vos futures installations !

    RépondreSupprimer