mardi 20 novembre 2012

Les bébés au musée


Nous avons tous en tête cette célébrissime phrase de Maria Montessori qui explique qu’il ne faut pas élever nos enfants pour le monde d’aujourd’hui, mais en vue d’un monde de possibles, puisque nous ne savons pas de quoi demain sera fait. Cette remarque géniale me fait toujours penser à ce que la découverte de l’Art peut apporter à nos enfants ; l’Art donne le désir, le goût, de changer la vie, il s’oppose à la monotonie et à la mesquinerie, il transcende l’existence. N’est-ce pas le plus merveilleux des médiateurs pour s’adapter avec harmonie au nouveau monde qui attend nos enfants ?

Voici donc un petit post très largement inspiré de ma lecture de ce livre, dans lequel les parents et les enseignants d’enfants plus grands (entre 4 et 7 ans) trouveront quelques pistes d’exploitations concrètes.

Pourquoi emmener un bébé au musée ?

Il est bien évident qu’il ne s’agit pas d’un objectif didactique d’enseignement, mais plutôt d’imprégnation sensible. Pour les petits, la visite au musée doit être une chose aussi naturelle que d’accompagner ses parents au marché ou en voyage. Le handicap sera en fait pour vous ! Si vous rêvez de parcourir en intégralité cette exposition temporaire à 8 euros l’entrée, convoquez une baby-sitter… Car si vous emmenez vos enfants, il faudra accepter de se laisser guider par eux… surtout dans le cas d’enfants marcheurs, les plus petits se chargent souvent eux-même de stopper les stimulations visuelles en piquant un petit roupillon quand ils en ont assez (ou alors, ils s’époumonent, et il ne vous reste plus qu’à vous précipiter vers la sortie en faisant profil bas !).

D’expérience, je dirais qu’il faut compter 30 minutes pour un enfant de deux ans, et 45 minutes pour un enfant de trois ans. Cela vous parait court ? Pas tant que cela, si on les passe à suivre son bambin vers les oeuvres qui l’attirent, si on essaie de communiquer avec lui autour de ce qu’il voit (dans un registre descriptif toujours très concrèt) pour éviter qu’il se disperse trop et maintenir ainsi quelques instant son attention.

La fréquentation des oeuvres d’art est-elle à portée des bébés ?

Oui, sans l’ombre d’un doute. Mais quelques précautions doivent être prises en amont :
- La visite doit être adaptée aux petits : les oeuvres présentées doivent trouver un écho dans leur affectivité. Antonin, pour sa part, aime les oeuvres mettant en scène des personnages (et des bébés !), des animaux et des casseroles (…) ; Louiselle préfère les paysages et les oeuvres contemporaines.
- C’est encore mieux si la visite a des prolongements à la maison : pourquoi ne pas réaliser un imagier-maison des oeuvres préférées, qui servira de support à la mémoire et offrira l’occasion de belles discussions ? Et dès que votre enfant s’interesse à la peinture, au dessin ou au modelage, proposez-lui à votre retour des matériaux dans la logique de ce qu’il vient d’observer (crayon noir après la découverte des croquis de Léonard de Vinci, mais peintures colorées après l’observation des toiles de Monet ou Gauguin). Laissez-le réinvestir (ou pas…) librement. Vous serez parfois surpris du résultat !

Où aller avec nos tout-petits ?

Je vous entends déjà, les parents récalcitrants, là-bas au fond ! "Ben oui, mais nous, nous n’habitons pas à deux pas du Louvre, ni même dans une grande ville comme Grenoble et sa quinzaine de gros musées !" . Et bien réjouissez-vous : paradoxalement, la découverte est plus facile ailleurs que dans les grands lieux d’expositions et monuments historiques nationaux. Si vous habitez une petite ville, appliquez-vous à connaître tous les tableaux de son petit musée, et vous verrez qu’il y a déjà de quoi faire ! Sans compter que l’économie de fatigue liée à un grand musée compensera largement la moins grande notoriété des oeuvres observées. "Ma ville/mon village n’a pas de musée" , dites-vous ? Non, mais votre région en a un, elle. Et votre village détient certainement un monument sur sa place, des maisons anciennes, un monument aux morts, une école, une église ancienne ou moderne, un jardin public (éventuellement décoré de statues) : sauriez-vous les décrire, comme ça, pof ? Vous voyez ce qu’il vous reste à faire … ! Vous les connaissez par coeur, et vos enfants aussi ? Bravo ! Attelez-vous à présent aux monuments historiques de votre région et à son histoire !  :- D

Bien qu’il n’y ait qu’un Louvre et qu’un Versailles, écartez l’idée d’y amener vos bébés si vous n’habitez pas à côté. Lever vos bambins à 5 heures du matin pour revenir en Bretagne à minuit n’est pas bon pour leur santé. Se traîner, ensommeillé dans une expo saturée de monde au musée d’Orsay n’est pas un bon premier contact avec la peinture, même si on est entouré des premières oeuvres de Van Gogh. Pensez aussi que dans les lieux d’exposition gigantesques et bondés, la vue des oeuvres est souvent totalement bouchée à nos bambins (Essayez de vous mettre à genoux devant la Joconde, et vous comprendrez !). Et réflechissez aussi aux autres facteurs qui assurent le succès d’une visite : le moment de la journée, la bonne humeur, l’espace et le calme du lieu, le ventre bien rempli et le temps mesuré…

Et la preuve qu’en pratique, c’est possible : ici, ici ou encore

4 commentaires:

  1. Bonjour,
    Votre article m'intéresse beaucoup.
    Je souhaiterais emmener mon fils de 4 ans au musée (les moyens et les grands de sa classe y sont allés mais les petits n'ont pas eu le droit de participer à cette sortie).
    Dans la ville la plus proche de chez nous il y a 2 musées principaux.
    Pour cette première sortie, j'hésite entre les deux. Dans l'un d'entre eux, il y a des animaux empaillés (mon fils adore les animaux). Mais je me demande si c'est un bon choix : ce serait mieux de voir des animaux vivants (nous avons d'ailleurs prévu une sortie dans un zoo). Le deuxième musée est un musée d'art moderne. Je pense que cela pourrait l'intéresser mais ce qui m'ennuie un peu c'est que mes connaissances en art sont ultra limitées pour ne pas dire inexistantes. C'est d'ailleurs ce qui me motive : je voudrais que mes enfants aient quelques notions en art.
    Je me demande aussi si pour cette première sortie au musée, il vaut mieux que nous n'y allons que tous les deux ou si nous pouvons y emmener sa petite soeur (elle a 16 mois).
    Pouvez-vous me conseiller, svp ?
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme !

      Alors, entre ces deux musées, moi, je vous conseillerais... les deux ! ;-)

      Mais en réalité, le premier n'a rien d'un musée d'ART, il s'agit de sciences naturelles.

      Donc, dans le cadre de votre problématique ("je voudrais que mes enfants aient quelques notions en art"), la visite du second s'impose !!

      N'ayez pas peur si vous n'y connaissez rien ; il vous suffira d'observer les oeuvres en toute honnêteté et d'en discuter avec votre fils : "Oh, c'est grand, c'est rouge ! Ici, il y a un grand trait et là des plus petits... Est-ce que tu trouves ça beau ? Moi, je ne sais pas trop... Mais j'aime bien... Comment ce Monsieur (mais d'ailleurs, quel est son nom, c'est écrit là !) s'y est pris pour que la peinture dégouline comme ça, à ton avis ? Et ça, est-ce que c'est de la peinture ? Non, ce sont des papiers découpés et collés... etc."

      Vous n'avez pas besoin de vous y connaitre !! ;-)
      (Et QUI peut dire qu'il s'y connait, d'ailleurs ??)

      Quant à la petite soeur, tout dépend d'elle... C'est à vous de voir en fonction de ses besoins et de ses goûts du moment ! Si elle est en pleine phase "crise de frustration toutes les cinq minutes", oubliez... Mais franchement, 16 mois, c'est un très bon âge pour aller au musée !

      Tenez-nous au courant si vous pouvez ! ;-)

      Supprimer
  2. ça y est, nous sommes allés au musée d'art moderne ce matin.
    J'y ai emmené mes deux enfants (4 ans et 16 mois).
    La visite s'est très bien passée et a duré 50 minutes (nous n'avons visité que le rez-de-chaussée).
    Mon fils a beaucoup apprécié et en sortant il m'a dit "Maman, on reviendra. C'était trop beau."
    Il n'a pas manqué un seul tableau, il les a observé et a fait des commentaires sur chacun d'eux (nous nous contentions de les décrire). Il a également fait des remarques sur les techniques.
    Mon fils a même reçu les félicitations d'une personne qui travaille dans ce musée. Elle lui a dit "Tu as été bien calme et bien attentif. On aimerait voir des enfants comme ça plus souvent."
    Petit bémol, je ne pense que cette sortie a été très porteuse pour ma fille car elle était dans sa poussette et elle n'a donc pas pu apprécier correctement les oeuvres. Il aurait fallu un deuxième adulte pour que chaque enfant puisse être porté à hauteur des oeuvres.
    Nous y retournerons :-)

    RépondreSupprimer
  3. Un grand merci pour ce retour !

    Oui, la visite a l'air de s'être déroulée de façon assez idéale, bravo au petit passionné des arts... et à sa Maman ! ;-)

    Ça me donne envie d'un p'tit musée, moi... :-D

    RépondreSupprimer