lundi 24 septembre 2012

C'est Gobbi le plus joli !


Le mobile de Gobbi est, chez nous, le préféré du moment de toute la famille.

La raison principale en est sa solidité. Ayant interprété la maltraitance d’Antonin à l’égard de mon mobile des octaèdres comme un signe qu’il voulait, lui aussi, jouer et s’allonger dans l’espace de jeu de sa soeur (on peut le comprendre, moi aussi, ça me faisait envie !!), j’ai décidé d’ouvrir le parc. C’est très facile avec notre modèle, qui a la forme d’un octogone dont chacun des côtés s’emboîte dans ceux d’à côté. Il a suffit donc d’ôter un côté et voilà une jolie porte, qui permet à mes enfants de se retrouver côté à côté sur la peau de mouton si Antonin le désire ! D’après les manuels de puériculture, c’est à 4 mois qu’ il faut commencer à mettre le tout-petit dans un  parc si on veut qu’il s’y habitue… Et bien pour Louiselle, c’est l’âge où je commence sérieusement à me dire que l’on ferait bien de le remiser à la cave ! Je le garde pour l’instant car il maintient le miroir contre le mur, et aussi parce qu’il délimite bien l’espace consacré (quoique plus trop à présent…) à la Damoiselle.


Bref, le mobile de Gobbi est le seul de ma collection que je puisse proposer à Antonin en toute confiance ; et il adore le faire vaciller pour les beaux yeux ébahis de sa soeur !!

Sa solidité est également un atout majeur dans la mesure où il se trouve désormais aux mains (et aux pieds !) de Louiselle. Ce mobile est connu pour être celui que l’on propose à l’enfant au moment où naissent en lui deux nouvelles compétences majeures : la capacité à distinguer les nuances, et celle de coordonner ses mouvements, et donc d’attraper, de donner des coups de pieds ou de poings. Et c’est vrai qu’il se prête joliment aux petits chocs que lui imprime la Damoiselle ! De la douce oscillation au fort balancement, ses mouvemenst fascine Louiselle qui commence à construire qu’elle est la cause de ces merveilles… Elle s’evertue à présent (et réussit parfaitement bien) à créer des contacts volontaires. Ses mouvements sont encore très lents, on sent qu’ils lui demande une intense concentration, ainsi qu’un controle de plus en plus précis des muscles de ses doigts, de ses mains, de ses bras.


Et vous, quel est votre mobile favori et pourquoi ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire