mardi 10 juillet 2012

Tu scratches et je dé-scratche

Lors du dernier changement de saison, alors qu’Antonin allait avoir 18 mois, j’ai décidé de lui acheter des sandales à scratchs. D’abord parce que c’est plus facile et rapide à enfiler, pour nous, adultes, lorsque l’on a un enfant qui se tortille sur nos genoux dans sa hâte d’aller crapahuter. Ensuite parce que les 60 petits pieds de mes élèves de maternelle à chausser/déchausser trois fois par jour m’ont dégoutée à vie des bottes étroites, des baskets à lacets et autres tue-l’autonomie. Enfin et surtout parce que je me doutais bien que ça allait plaire au Damoiseau qui, déjà, adore ôter seul son gilet.


Cela n’a pas loupé : Antonin s’est très vite intéressé à ce nouveau système. Dé-scratcher s’est révélé être très facile, re-scratcher est un peu plus complexe et demande une certaine concentration. Tout pour plaire au Damoiseau.

Je tiens à préciser qu’Antonin ne retire pas, pour le moment, ses chaussures à tort et à travers, ce que je serais prête à accepter, d’autant plus que c’est l’été. Mais il se contente de dé-scratcher, et parfois de re-scratcher. Et encore cette activité ne lui vient à l’esprit que quand il est dans sa poussette, sans doute parce que ses pieds sont alors sous ses yeux et qu’il n’y a parfois pas grand chose d’intéressant à observer alentour.

Le week-end dernier, Antonin est resté au frais, à la porte de la pharmacie, avec sa Mamayou, pendant que j’effectuais quelques emplettes à la hâte. En fait, je suis restée longtemps à l’intérieur de la pharmacie, car j’avais tout un tas de petites choses à me faire expliquer. Quand je suis ressortie, j’étais un peu embêtée d’avoir été si longue :
« Vous ne vous êtes pas ennuyés ?
- Penses-tu, me répond ma mère, nous avons joué à « Tu scratches et je dé-scratche » ! »

Pendant 20 minutes !!???? Ouah !!!

Alors, qui, de la grand-mère ou du petit-fils, a le plus de persévérance ?

1 commentaire:

  1. Ici, pas encore de chaussures, mais on joue quand même avec les scratch :

    Ma petite a trouvé une attache "range câble" qui traînait (tombé de la boîte qu'elle avait auparavant trouvé et vidé et non ramassé par mes soins en rangeant les câbles et autres dans la dite boîte). Elle jouait avec en le mâchonnant, intriguée par la texture soyeuse d'un côté, rugueuse de l'autre :)

    J'ai pris l'attache et lui ai fait un petit bracelet. Elle a tenté de l'enlever en le passant autour du poing (comme avec un élastique), mais j'avais trop serré. Comme elle s'énervait, j'ai retiré le scratch et lui ai rendu l'objet.

    Elle me l'a tendu. Je l'ai pris. Elle m'a tendu son petit poignet. J'ai fixé le bracelet. Elle a tenté de détacher le scratch elle-même avant de tendre le poignet pour que je le retire. Et on a recommencé la scène une bonne dizaine de fois en riant.

    Depuis, elle a un nouveau "jouet" dans son panier :)

    RépondreSupprimer