jeudi 19 juillet 2012

Encastrements : progression

Les encastrements représentant des formes géométriques sont des classiques du premier matériel Montessori. Il existe (en théorie) toute une série de d’encastrements, rigoureusement progressifs, que l’on propose au tout-petit :
- D’abord les formes géométriques sont isolées sur des supports séparés. Il y a le cercle, le carré, puis le triangle, que l’on propose successivement. Les pièces sont très grosses.
- Puis on propose, sur un même support, plusieurs formes, un peu plus petites.
- Enfin, on propose la même forme, présentée plusieurs fois sur un même support, avec des tailles décroissantes.

Hélas, je n’ai jamais trouvé ces puzzles dans aucun magasin, ni aucun site français… C’est pourquoi j’ai été ravie de dénicher ce puzzle-ci dans une petite boutique juste en bas de chez moi, quelques jours avant l’anniversaire d’Antonin !!


Il est tout à fait dans l’esprit, non ? Mais je fut bien obligée de zapper la première et la troisième étape…
C’est donc curieux, ayant cette déception à l’esprit, que lorsque je constatai ce puzzle acquis, je proposai directement celui-ci, juste parce que j’avais trouvé les animaux assez réalistes :


Évidemment, Antonin n’a pas du tout accroché : c’est beaucoup trop difficile pour lui ! D’une part parce que les formes des pièces sont trop complexes, trop proches en taille et en découpe pour être clairement identifiées par le jeune enfant, d’autre part parce qu’elles sont trop nombreuses (six !) et trop petites. Et moi qui avais construit tant et tant de progressions pour mes élèves, je n’avais pas su proposer à mon fils un enchaînement pertinent ! (honte…) 

Cet échec m’a obligée à plancher sur le sujet, et voici le fruit de mes réflexions. J’illustre ici mes propos par des exemples de jouets proposés dans le commerce par des marques de qualité (j’ai eu la plupart de ces puzzles entre les mains), mais il en existe d’autres ! Et bien évidemment, je n’ai aucune part chez ces fabricants…
  • Après les formes géométriques, le mieux est de proposer des formes facilement identifiables, pas trop petites, bien découpées et pas trop nombreuses (quatre me semble être un maximum). La meilleure aide consiste en un code couleur : l’emplacement de la pièce est de la même couleur que la pièce à lui superposer.


  • On fait varier ensuite les paramètres un à un, comme dans toute progression bien pensée : ici, le nombre de pièces ne varie pas, ni leur taille, mais elles commencent à être moins identifiables au niveau de leur forme. En plus du code couleur, un code « symbole » qui reprend un motif du dessin original, incite l’enfant à prendre d’autres types d’indices.


  • Puis, on peut faire disparaître le code couleur : seuls demeurent les contours du dessin de la pièce à encastrer.



  • On peut ensuite proposer des pièces de plus en nombreuses, de plus en plus petites et complexes quant à leur forme.


  • Petit à petit, les aides disparaissent ; l’enfant n’a plus que le contour de la pièce pour se repérer.


  • Quand la dextérité de l’enfant le permet, on commence à proposer des encastrements sans petites poignées, pour préparer à la manipulation des puzzles.


  • Enfin, il existe de bons supports de transition, mêlant encastrements et puzzle au sens propre (pièce à emboiter les unes aux autres). L’idéal est de commencer par deux pièces à emboiter, puis trois…



Deux remarques concernant ces propositions :
  • Antonin sait généralement où se met une pièce mais il a des difficultés pour l’orienter correctement. M’inspirant de ce que l’on propose traditionnellement autour des blocs de cylindres, je l’incite à prendre appui sur un autre sens que sa vue, à savoir le toucher : je fais le tour de la pièce à placer avec mon doigt, puis le tour de l’emplacement. Il m’imite sans tarder !
  • Les objets représentés sur les puzzles que vous dénicherez ne seront peut-être pas toujours réalistes ; je ne pense pas, personnellement, que ce soit grave, dans la mesure où la compétence travaillée est la reconnaissance de forme et non l’acquisition de vocabulaire. Qu’importe que cette forme bizarroïde soit un chien ; l’objectif est de la reconnaître parmi d’autres, et basta !

15 commentaires:

  1. Coucou,
    Un petit commentaire ici aussi (d'ici la fin du mois je crois que j'aurai commenté tous tes billets ;-) )

    Je commence tout juste les puzzles avec Charline. J'ai donc investi dans un puzzle simple de 4 éléments comme celui des fruits.
    Ce que je constate avec ce puzzle (comme avec les encastrements "classiques" type boîte à formes) c'est qu'elle n'a finalement aucune difficulté à savoir où placer la forme. Par contre, comme Antonin, elle ne sait pas toujours comment introduire la pièce.
    De manière générale, elle s'impatiente assez vite donc quand elle ne réussit pas à faire quelque chose donc elle me demande mon aide. (J'ai essayé de faire le contour de la pièce avec mes doigts mais ça ne lui convient pas vraiment...!) du coup voila comment je réagis.
    Première réaction : je l'encourage à re-essayer (2 ou 3 fois selon sa patience/concentration)
    Deuxième réaction: je dispose la pièce devant elle dans le sens où elle doit être introduite
    Troisième réaction: je mets moi-même la pièce (comme elle me le demande en général depuis le début...)
    Pas sure de faire ce qu'il faut en terme de pédagogie Montessorienne mais ce cheminement semble lui convenir car elle continue l'activité et évacue facilement sa frustration passagère.

    Sinon, je voulais aussi partager quelques "découvertes" (pour moi!) de puzzles que j'ai déjà repéré mais qui s'adressent à des bambins déjà familiarisés avec les "premiers puzzles":
    - ceux à encastrement
    http://www.lilot-educatif.com/fr/puzzles/1044-puzzle-4-couleurs-en-bois.html (celui ci me parait intermédiaire avec ton dernier puzzle car les coloris et les formes me semblent très discriminants)
    http://www.lilot-educatif.com/fr/puzzles/588-puzzle-cheval-en-bois.html
    - les puzzles à encastrement de formes géométriques:
    http://www.lilot-educatif.com/fr/jeux-mathematiques/880-puzzle-de-geometrie.html
    - les puzzle gigognes:
    http://www.lilot-educatif.com/fr/puzzles/310-puzzle-gigogne-les-papillons.html
    http://www.lilot-educatif.com/fr/puzzles/946-puzzle-3-niveaux-poule.html
    - Les puzzles de "logique":
    http://www.lilot-educatif.com/fr/puzzles/877-puzzle-en-bois-qui-vit-ou.html
    http://www.lilot-educatif.com/fr/puzzles/869-puzzle-en-bois-qui-mange-quoi.html
    http://www.lilot-educatif.com/fr/puzzles/975-puzzle-dedans-dehors.html

    Et celui-ci mais pour les bcp, bcp plus grands mais je le trouve tellement beau! (et je me dis qu'il collerait presque avec les apprentissages du moment d'Antonin sur le mélange des couleurs...! même si le choix des couleurs n'est pas très montessorien en y regardant de plus près...)
    http://www.lilot-educatif.com/fr/-jeux-educatifs/1319-puzzle-cercles-de-fleurs.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Stéphanie, j'adore tes puzzles, et je vais m'en inspirer pour Louiselle ! ;-)

      Quant à ta "méthode", elle est excellente, je m'en inspire aussi depuis que je t'ai lu. Ce qui me parait bien (particulièrement), c'est la constance de la posture de l'adulte face à la difficulté de l'enfant, qui sait, du coup, comment se situer et à quoi s'attendre. Bravo !

      Et merci ! ;-)

      Supprimer
    2. ... Je vais m'en inspirer pour Louiselle... ET POUR ANTONIN !!

      Pardon pour la coquille, il se fait tard !

      :-O

      Supprimer
    3. Coucou Elsa,
      Et bien tu me vois RAVIE d'avoir pu t'inspirer!
      Je n'avais pas pensé à cet aspect là de "constance", cela m'a juste semblé être la " moins pire" des attitudes dans le cadre de la pédagogie (du peu que j'en connais) et puis SURTOUT cela convient à Charline...! ( et finalement c'est sûrement ce qui compte le plus!)
      Je file une petite souris est venue me rejoindre et réclame mon attention (ou la tablette j'hésite ;-) )
      À bientôt pour de nouveaux échanges que j'apprécie énormément !
      ( mais d'abord place aux vacances hein....! Y aura encore plus de chose à raconter au retour :-D )
      Stéphanie

      Supprimer
  2. Et comment fait-on lorsque les grands-parents ont déjà commencé le boulot par la fin, c. à d. avec plus d'une dizaine d'animaux sur le puzzle (certes avec des petites poignées) ??

    Merci Elsa !

    RépondreSupprimer
  3. Karou tu mets de côté ;)

    J'aime beaucoup les puzzles janod :) plusieurs niveau et vraiment bien fait :)

    Stéphanie je regarde tes liens :)

    Cerina

    RépondreSupprimer
  4. En fait Cerina ils ne nous l'ont pas offert ce puzzle, ils le gardent chez eux et à chaque fois que ma fille y va elle y a droit...alors est-ce que de mon côté, le fait de faire les choses "dans l'ordre" n'est pas vain ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Karou ! ;-)

      Si tes (beaux-) parents (ou quiconque d'ailleurs) proposent à ton enfant quelque chose que tu ne juges pas adapté : RESPIRE ! Ce n'est pas grave. Ce qui compte, c'est ce que tu proposes, toi, c'est ton attention à ton enfant (bien plus que le matériel en question, d'ailleurs).

      Ce que ton enfant vit chez les autres, à la crêche, à l'école... compte pour lui. Mais bien moins que ce qui se joue dans sa relation avec toi. C'est d'ailleurs fort de cette relation qu'il va "affronter" l'extériorité, l'intégrer et en faire une richesse, de la façon qui lui propre.

      Si tu proposes à ton enfant une certaine progression à la maison, il en profitera, et le reste viendra enrichir plutôt qu'interagir !

      (Je ne sais pas si je me fais bien comprendre...)

      Supprimer
  5. Bonjour Elsa,

    J'ai découvert ton blog il y a peu quand je me suis penchée plus sérieusement sur la pédagogie Montessori pour mes 2 garçons : 28 mois et bientôt 4 ans.

    Je viens de rédiger un article sur l'encastrement/puzzle (qui sera en ligne demain).

    Je me pose la question des blocs cylindriques pour mes garçons
    pour mon 1er (bientot 4 ans) je me dis que cela perfectionnerait sa tenue de crayon qu'il commence à voir et aussi sa concentration (car je trouve qu'en ce moment il est demandeur de nouveautés et n'aime pas s'ennuyer).
    pour mon 2eme, 28 mois je me dit que cela aussi sera un bon investissement qu'en penses-tu ?

    Merci si tu as le temps de me répondre.

    A bientôt.

    Ton blog est une jolie découverte pour nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Titisse Biscus, je suis contente de découvrir ton blog aussi, du coup !

      Tes fils sont choux !! Ohlàlà, je craque ! :-D

      Pour ce qui est de te conseiller les blocs de cylindres... je n'oserai pas !! :-)

      Ici, c'est une réussite, mais je ne peux te garantir le même succès chez toi... et bien sûr, on ne peut pas acheter tout le matériel montessorien, il faut faire des choix et c'est difficile de savoir si on fait les bons !!

      J'en suis là moi-aussi ! ;-)

      Si tu le sens, vas-y, mais moi, j'ai rien dit, OK ? ;-)

      Supprimer
    2. Merci beaucoup de m'avoir répondu.

      et merci pour mes garçons <3

      Je continue de réfléchir alors mais je pense qu'à la fin du mois les sous m'aideront à me décider hihi

      A très vite !!

      Supprimer
  6. Après découverte de cet article il y a quelques mois, j'ai investi dans quelques encastrements pour amorcer une progression avec Florentin.
    J'ai eu du mal à trouver un encastrement avec formes géométriques. J'ai finalement choisi celui à 5 formes de chez s'amuser autrement : http://www.samuser-autrement.site-fr.fr/produit/103048/. Livraison rapide. Les poignées sont bien grandes et les pièces faciles à attraper. Mais la planche qui reçoit les formes n'est pas assez "creusée" à mon goût : le dénivelé est d'à peine 1 mm entre les contours et l'emplacement où encastrer chaque forme. Ainsi, l'enfant ne sent pas bien s'il a mis la pièce en place ou pas. De plus dans la durée, les poignées se déboîtent de leur pièce (il aurait fallu une vis ou un clou pour bien solidariser poignée et pièce), et la peinture se détache facilement par petits éclats.
    Bref, ce détail de qualité du matériel mis à part, Florentin n'a pas vraiment montré d'intérêt pour les encastrements, entre 12 et 18 mois. J'avais pourtant décidé de ne pas me figer sur un seul modèle d'encastrement et j'ai organisé une rotation des modèles, tous les 2 ou 3 jours : celui à 5 formes géométriques alternait avec des 4-pièces type Goula, recommandés à partir de 1 an par le fabricant d'ailleurs. Mais niet, toujours aucun attrait pour la chose. J'ai essayé de jouer avec lui, de lui présenter les pièces une par une, de lui faire parcourir le contour des formes avec son index. Mais non, il s'en fichait royalement et plaçait les formes n'importe où sur la planche...
    Et puis finalement l'autre soir, alors que son papa demandait à Florentin de construire un pont avec ses cubes, celui ci est allé chercher l'encastrement des 5 formes géométriques. Il a pris les pièces et les a placées parfaitement dans chaque encastrement, du 1er coup. Nous étions bouches bées. Et mon mari de dire : "ah bein il n'avait vraiment pas envie de construire un pont pour s'investir autant dans l'encastrement !!" :-D. Devant notre joie, Florentin a réitéré l'exercice 7 ou 8 fois d'affilée, et semblait même y prendre plaisir.
    J'ai alors enclenché la progression. Le lendemain, je lui ai proposé un 4-formes de chez Goula. Il a eu quelques hésitations ("non non non" disait-il quand il se rendait compte qu'il faisait erreur), mais a finalement bien placé les 4 formes rapidement, sans s'agacer, sans se décourager. Et là encore, il a voulu répéter l'exercice plusieurs fois d'affilée.
    C'est très curieux, c'est comme s'il avait eu un déclic, après une loooongue période de désintérêt. Désintérêt qui voulait peut-être seulement dire : laissez-moi le temps d'observer, d'y aller à mon rythme, et vous verrez, je vais vous épater ;-).

    RépondreSupprimer
  7. Oups, j'ai sauté toutes les étapes pour acheter directement une série de puzzles de la dernière étape !
    Je savais que c'était trop tôt, mais je pensais pas d'autant (je ne les pas encore proposés, bien évidemment).
    Cependant, je trouve toujours les puzzles d'encastrement moches ou trop compliqués :/ Je n'arrive pas à me mettre à la place d'un enfant qui découvre le concept, mais j'me soigne.

    RépondreSupprimer
  8. MERCI, MERCI, MERCI pour vos précieux conseils

    RépondreSupprimer