lundi 30 mai 2011

Rentrée...

Pendant ses vacances, Antonin a :

  • Découvert qu’il avait des pieds.
  • Fait plusieurs dizaines de fois le tour du jardin de ses grands-parents dans les bras de son papa ou de sa maman … et quand ils avaient le malheur de s’arrêter, oh, là, là, non mais pas question, car un jardin c’est sans doute la chose du monde la plus passionnante, n’est-ce pas ? (et les parents n’ont pas le droit d’avoir les bras en compote).
  • Touché, caressé, et presque sans jamais les arracher, les feuilles de tous les arbres et de toutes les plantes du dit-jardin.
  • Eu 5 mois.
  • Regardé la mer de tous ses yeux avec une attention extrême.


  • Oublié de « faire ses nuits » … et réclamé 5 repas par jour comme quand il était un tout petit bébé (parce que, maintenant, hein ! Quel grand garçon !).
  • Observé et dialogué avec deux petits garçons de 3 et 4 mois de plus que lui.
  • Froissé et humé des feuilles de noyer.
  • Conversé joyeusement avec le dit-noyer pendant plus d’une heure (qu’on ne vienne pas me dire que les petits sont incapables de rester concentrés dans une activité plus de 5 minutes !!), allongé sur une couverture, en dansant des bras, des jambes et du ventre.

  • Découvert de nouvelles sonorités, en particulier une petite percussion africaine dénommée « udu » que son papa reçut pour son anniversaire. Presque aussi passionnant que les mains de Papy frappant au rythme de chansons oubliées !
  • Rencontré quelques chats.
  • Eu un appétit très relatif : fi des nourritures terrestres !
  • Pris conscience que rester en voiture, alors qu’il fait chaud, coincé dans une coque « pour sa sécurité », et bien, ce n’était pas son truc.
  • Souri environ 90 milliards de fois (à Mamie, à Papy, au noyer, à ses parents et aux amis de ses parents, aux chats, à la mer, au ciel, au chant des oiseaux …).
  • Fait sonner pour la première fois les cordes de la guitalélé de son papa.
  • Bu un biberon au pied du Mont Michel (dans une totale indifférence, à vrai dire). 

Et fut fort content de rentrer chez lui !

5 commentaires:

  1. Mais, mais aurais-tu des origines normandes ?
    J'habite près de Cherbourg ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Clairette, je suis normande... d'adoption ! ;-)

      Je suis arrivée à Caen à 9 ans et n'en suis repartie qu'à 32 ans (enfin, avec quelques séjours ailleurs parfois, mais jamais rien de définitif...)

      Supprimer
    2. C'est rigolo, je suis arrivée au Havre à l'âge de 9 ans aussi et l'ai quitté vers l'âge de 16 ans avec beaucoup de regrets... si j'avais dû parier sur ta région d'origine, j'aurais dit la Normandie ;-)

      Supprimer
  2. Que de normande par ici dis donc. Moi aussi j'en suis et j'en suis toujours d'ailleurs lol j'aime trop ma Normandie pour la quitter en fait !

    RépondreSupprimer